Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Anthologie] Virus - Magali Duez

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 1 ]
A la folie
50%
 50%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5868
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Dim Déc 22, 2013 9:35 pm    Sujet du message: [Anthologie] Virus - Magali Duez Répondre en citant

Anthologie dirigée par Magali Duez et publiée chez Griffe d'Encre.

Voici la chro que j'ai réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire :

On ne le voit pas, on ne l’entend pas, mais il est là, caché : Le virus. Mortel ou bénin, il ne prévient pas et il est délicat tant de l’éviter que de s’en débarrasser en cas de contamination.

Les éditions Griffe d’Encre nous proposent ici une anthologie dédiée à cette petite chose généralement peu appréciée. Virus biologiques ou informatiques, aux effets négatifs ou positifs, c’est un large panel de cas qui est couvert ici, nous montrant les effets évidents des virus, sur les personnes infectées (la maladie) ou celles encore préservés (susceptibles de réagir violemment), mais aussi les effets auxquels on pense moins (par exemple la paranoïa ou l’excès dans la prévention).

H5N1, de Frédérique Lorient
On commence cette anthologie avec un virus que tout le monde reconnaîtra, celui de la grippe aviaire. L’auteure imagine un futur dans lequel ce virus se serait dangereusement répandu, au point d’engendrer des mesures de protection draconiennes pour le contrer. Les masques respiratoires sont de rigueur, les oiseaux ont été exterminés.
C’est un texte très fort, dans un style poétique qui contraste avec sa chute brutale. On voit venir celle-ci au fil du texte, mais elle n’en fait pas moins froid dans le dos.

Rouge cerise à pois blancs, de Véronique Pingault
Un virus du rhume aux effets psychédéliques, qui pousse les gens à se désinhiber et à faire preuve de fantaisie.
Et oui, les virus peuvent avoir du bon ! En tout cas, celui-ci semble plutôt plaisant. Un texte léger et drôle qui nous permet de repartir du bon pied après le précédent.

Utopie en sursis, d’Isabelle Guso
Dans cet avenir utopique, tout est bien réglé. Les déviances ont été quasiment éliminées, tout le monde reste dans le rang. C’est donc avec surprise qu’Audrey, une enquêtrice, se voit confrontée subitement à une série d’événements inimaginables : suicides, disparitions inexpliquées… Qu’est-ce qui ne tourne pas rond ? Le gouvernement essaie de contrer l’épidémie de « folie », par la manière forte et hélas sans grand succès. Le comportement déroutant et rebelle de la fille d’Audrey pourrait bien attirer l’attention sur elle : elle a emprunté l’escalier inadéquat pour aller en classe, sous le prétexte incongru que l’autre était bondé…
La longueur de cette nouvelle, assez conséquente, permet à l’auteure quelques rebondissements inattendus. Alors qu’on se croit initialement dans un futur totalement aseptisé, on découvre qu’il n’en est rien et que la vérité est bien plus étrange (et sombre) que cela. Ce qui n’empêche pas des réflexions de fond sur l’amour parental ou le coût de la survie de l’humanité. Une nouvelle vraiment intéressante qui fait partie de mes préférées.

Mise à jour, de Pénélope Chester
Puisque les humains craignent les virus biologiques, pourquoi les droïdes intelligents ne craindraient-ils pas tout autant les virus informatiques ? Dans cette nouvelle, un robot domestique est obnubilé par la menace, au point de s’auto-scanner vingt fois par heure et de refuser toute mise à jour.
Ce récit est très court mais n’en est pas moins très sympathique. Le petit robot hypocondriaque prête vraiment à sourire, rappelant sans coup férir certaines personnes particulièrement obnubilées par leur santé.

Quand les clowns en treillis font gémir la musique, de Fabien Clavel
Le teint pâle, le nez rouge, les personnes contaminées par le virus de cette histoire font irrésistiblement penser à des clowns. Mis au ban de la société, les Clowns ne se sont pas laissés faire. Ils voulaient qu’on les respecte. Ils étaient nombreux, très nombreux. Ils ont eu le dessus.
Ce texte encore une fois bien sombre met en exergue des faits qui appartiennent bel et bien à notre réalité : discrimination envers les malades, inégalité des soins en fonction de la richesse… Sa forte consonance politique le rend terriblement d’actualité, et fait en tout cas réfléchir.

Intrafolie, de Raymond Iss
La dernière avancée technologique en matière de miniaturisation, c’est de se faire implanter son téléphone directement dans la tête. Le hic, c’est que quand un virus infecte ledit intrafone, il n’y a plus moyen de l’empêcher de jouer en boucle de la musique directement dans la tête de son propriétaire !
Humour encore pour cette courte nouvelle, où un virus informatique qui semble initialement relativement bénin se révèle finalement invivable. Au passage, l’auteur écorche un peu les amateurs de gadgets technologiques toujours plus poussés, mais également les contrats incassables avec les opérateurs et la nullité des services après-vente… La chute est évidente, mais cette lecture reste un bon moment de rigolade.

Flocon rouge, de David Osmay
Le Vaccin a permis de vaincre la mort, ou la vieillesse tout au moins. Vivre des siècles : un rêve ? Plutôt un cauchemar pour Romane, une « petite fille » que son père a vaccinée trop tôt et qui reste piégée depuis des années dans le corps d’une gamine de douze ans. Aussi, quand un nouveau virus se met à frapper les Vaccinés, débloquant leur vieillissement, ce n’est peut-être pas une catastrophe pour Romane à qui sa vie ne convient pas du tout.
Un très joli texte, très sensible, probablement mon préféré dans cette anthologie. La chute est une fois de plus prévisible, mais j’ai justement aimé cette touche d’espoir. Cela permet de réfléchir sur l’immortalité… et ses ravages.

Contagion, de Bruce Holland Rogers
À noter que cette nouvelle est la seule de l’ouvrage à ne pas avoir été écrite initialement en langue française ; elle a été traduite de l’américain par Lionel Davoust.
Un nouveau virus sévit. Il est si grave que les autorités (politiques, industrielles, militaires) se réunissent pour décider des mesures à prendre. De leur point de vue, la vente de produits de prévention est en effet une aubaine financière, et ce serait une catastrophe que ce virus se répande car c’est un virus très particulier…
Ce texte est également humoristique, avec une chute intéressante. Je n’ai pas trop accroché cependant, peut-être parce qu’il est vraiment très court et que les personnages sont antipathiques.

Et voilà le tour terminé. Comme toujours avec les éditions Griffe d’Encre, c’est un ouvrage de qualité qui nous est livré. Les nouvelles présentent un bon échantillon d’idées différentes et de styles hétéroclites, mêlant sérieux, humour, effroi ou réflexion, le tout intelligemment agencé pour que le lecteur puisse souffler en alternant les genres. Aucun récit ne s’est révélé un total coup de cœur, mais tous sont plaisants et bien écrits, ce qui rend le livre avalé vite et bien. Il faut bien avouer que si je devais énoncer un regret, ce serait par rapport à la taille de l’anthologie : j’aurais volontiers croqué quelques nouvelles supplémentaires. Tout est dans le ton adéquat, de la quatrième de couverture à la mascotte qui agrémente habituellement les ouvrages de l’éditeur. Mascotte ? Mais… mais où est donc Grifouille ?! À vous de le découvrir !
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5955
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Déc 25, 2013 4:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lu et approuvé ! *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Déc 26, 2013 1:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

*Smile*
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3015

MessagePosté le: Jeu Déc 26, 2013 10:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah elle me branche bien cette anthologie...

D'ailleurs, je viens de la commander. *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Ven Déc 27, 2013 8:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il part lundi au plus tard, avec (si tu le souhaites) une dédicace de l'anthologiste :p
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3015

MessagePosté le: Ven Déc 27, 2013 8:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu m'étonnes John..... Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3015

MessagePosté le: Ven Jan 03, 2014 12:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le recevoir. Couverture soyeuse et colorée. Dédicace soyeuse et colorée : petit mot en bleu turquoise et vert d'eau... J'ai l'impression que ma voisine de 4ème vient de m'écrire un mot sur mon agenda creeks, pendant le cours d'EMT.
Y'a pas à remuer du derrière, commander un bouquin, le recevoir par la poste dédicacé par l'anthologiste, accompagné d'un marque-page allége une journée. Et si en plus ça me plait c'est Byzance, et si ça me gonfle, j'aurais au moins fait un bond en arrière, quand j'avais 14 ans. Merci.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Ven Jan 03, 2014 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Contente qu'il soit bien arrivé *Smile* Je croise les doigts pour qu'il te plaise et je retourne à zombies. Non à ma trad. Zombies après.
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 278416 / 0