Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Herminie (Une amazone) - Alexandre Dumas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
Vassia



Inscrit le: 11 Mai 2018
Messages: 377

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 10:27 pm    Sujet du message: Herminie (Une amazone) - Alexandre Dumas Répondre en citant

Herminie (aussi appelée Une amazone selon les éditions) est une nouvelle très plaisante et sans prétention d'Alexandre Dumas dans laquelle un jeune homme se trouve embarqué dans une histoire d'amour peu commune.

C'est un récit agréable à lire (écouter pour moi), un peu de mystère, un peu d'amour, un peu de comique... en un mot ce n'est pas trop long et pas mal du tout donc ce serait dommage de s'en priver *Smile*

Il y est notamment question des Bals de l'Opéra, je ne connaissais pas cela pourtant cela avait l'air fameux : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bal_de_l%27Op%C3%A9ra

Je me suis noté quelques tournures de phrases qui m'ont bien plu :
Herminie [Une Amazone] (Alexandre Dumas) 1845
[...] après avoir relevé ses lunettes un peu plus au nord de son nez irrévérencieusement long, [...]
[...], et sans dire un mot, se posa comme un point d’interrogation.
[...] une plume problématique qui ne faisait honneur ni à l’oie qui l’avait fournie ni à celui qui l’avait taillée, [...]
[...] de ce sourire disgracieux dont les imbéciles ont le privilège.
[...] un bon et brave garçon, [...] faisant son droit pour avoir le droit de ne rien faire, [...]
[...], de ces heures profondément tristes où l’âme se replie sur elle-même ; [...]
[...] instants de mélancolie que verse toujours le passé sur le présent, [...]
[...], une de ces joies d’enfant qui finissent presque toujours par devenir un sujet de tristesse ; [...]
[...] il n’y gagnait rien, si ce n’est du changement,[...]
[...]de douces ombres de femmes qui, sans doute, à l’heure même où on se les rappelle, disent à d’autres les choses charmantes et fausses qu’elles vous disaient naguère.
Ils pénétrèrent dans une espèce de salon où il y avait des espèces de meubles.
Moins que je ne croyais, mais plus peut-être que je ne crois, dit-il en souriant.
Il attendait donc le samedi suivant avec une certaine impatience que son amour propre appelait de la curiosité.
[...] ; le soleil s’était levé par hasard et comme s’il se fût trompé de pays.
Le résultat de ses réflexions fut que, maintenant qu’il savait quelque chose, il ne comprenait plus rien.
Fais ce que tu voudras. Tu peux même, si ça t’amuse, écrire des livres sur la morale ; mais je te préviens que je ne les lirai pas.
La journée se passa comme toutes les journées à la fin desquelles on doit faire une chose plus importante que la veille, [...]
Mais, enfin, si lentement que semble marcher l’heure, il faut que celle qu’on attend arrive ; [...]
[...], il se fût jeté par la fenêtre à l’instant même et se fût sauvé du ridicule par le terrible.
Édouard était de ceux qui croient que l’amour est la grande chose de la vie des femmes, et que celui qui parvient à s’emparer de cet amour devient leur maître.
[...], après tout, on ne trouve pas tous les jours une belle jeune fille qui jette sur vous tout le feu de son premier amour, [...]
[...] il ne tenait à la vie que pour pouvoir de nouveau, le lendemain, s’exposer à la mort.
[...] jamais un mot de consolation n’était tombé de la bouche de la jeune fille, dont le cœur ardent, ouvert aux passions, semblait être fermé aux sentiments.
Le mérite des grandes résolutions, c’est d’être accomplies vite.

Herminie [Une Amazone] (Alexandre Dumas) 1845


Dernière édition par Vassia le Dim Jan 16, 2022 9:38 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ikebukuro



Inscrit le: 29 Mai 2016
Messages: 22

MessagePosté le: Mer Jan 12, 2022 10:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Très belles tournures de phrases, merci pour la sélection.
Est-ce bien Dumas qui a écrit cette nouvelle ou bien l'un de ses nombreux assistants ? Je pose la question, car je ne reconnais pas le style de ce grand écrivain.
_________________
Mon site web sur le Japon: http://japon.canalblog.com
Un site de photos de statues : http://statuesparadise.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 236021 / 0