Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cher Mr Darcy - Amanda Grange

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Mar Mar 04, 2014 9:32 pm    Sujet du message: Cher Mr Darcy - Amanda Grange Répondre en citant



Après Le journal de Mr Darcy, du même auteur, Amanda Grange, passionnée de Jane Austen, récidive avec ce roman sous forme de lettres. Il s'agit de lettres échangées entre Mr Darcy et différentes personnes dont son cousin, mais également entre de nombreux autres personnages croisant Mr Darcy dans le célèbre Orgueil et Préjugés.

On va donc revivre ce roman sous un autre angle, avec le point de vue d'autres personnes, on va notamment avoir une vision plus détaillée du fameux sulfureux Wickham et de ses amis.
D'autres personnages sont un peu plus présents, comme Anne de Bourgh, la fille de la redoutable lady Catherine de Bourgh, Georgiana Darcy, ainsi que Mary, la fille Bennett dont Jane Austen parle le moins dans son roman.
Les échanges de courrier entre Mary et son amie apportent une touche d'humour que Jane Austen n'aurait pas renié !
Le style de l'époque est bien rendu, les phrases sont bien tournées. Parfois certaines lettres ne semblent pas vraiment réalistes, mais elles sont là pour qu'on comprenne l'histoire et tant pis, car, pour les fans de Jane Austen et d'Orgueil et Préjugés, ce roman est vraiment agréable à lire.
Et devinez quoi ? Il m'a donné envie de relire toute ma collection !
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Mer Oct 22, 2014 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis plus mitigée que toi sur ma lecture. J'ai aimé et lu très vite mais il m'a manqué un petit quelque chose pour être réellement conquise.

La forme épistolaire a obligé l’auteur à inventer de nouveaux personnages. C’est à mon avis une excellente idée de créer les sœurs Sotherton, filles du propriétaire de Netherfield. On apprend ainsi pourquoi le domaine a pu être loué à Bingley, et ces trois sœurs permettent de ne pas trop réduire le nombre de correspondants, ce qui aurait vite tourner court. Cela permet également de mettre plus en avant Mary Bennet, qui écrit à Lucy Sotherton et j'ai apprécié ces lettres pour l'humour qu'elles apportent. C’est en revanche beaucoup moins réussi d’introduire Philip, le cousin de Darcy qui n’a à mon avis aucun intérêt. Ce personnage m’a semblé terne et très agaçant. Les lettres échangées avec Darcy n’ont pas vraiment d’intérêt, car celui-ci aurait tout aussi bien pu les écrire au colonel Fitzwilliam. Il est également dommage qu’Amanda Grange n’ait pas plus exploité certains personnages du romans : j’aurais adoré avoir davantage de lettres de Mr Bennet ! De même, il aurait été plus intéressant de développer la correspondance entre Jane et Elisabeth.

Plusieurs autres détails m’ont gênée au cours de ma lecture. D’une part, les lettres mettent très peu de temps à s’échanger : Lizzie écrit à Jane le 2 mai et le 3 mai Jane lui répond ! Un peu rapide pour l’époque non ? Je sais c’est un détail… Un autre détail minuscule mais déplaisant selon moi est le fait que chacun appelle son correspondant par son prénom… sauf Mr Darcy ! Il écrit à son cousin « Philip » mais celui-ci répond à « Darcy » alors qu’ils portent tous deux ce nom de famille. Alors je sais que Mr Darcy restera toujours Mr Darcy, mais un peu de vraisemblance ne ferait pas de mal.

Néanmoins, malgré tout ces défauts, j’ai aimé ma lecture. Certaines trouvailles d’Amanda Grange sont plutôt sympathiques. Ce n’est pas un indispensable, mais c’est une lecture plaisir qui fait passer un bon moment.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5236
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2016 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fitzwilliam Darcy est un jeune homme très fortuné, qui n'aime guère se mêler au commun des mortels qu'il prend avec hauteur. Ayant accompagné son ami Charles Bingley dans le Hertfordshire, son mépris évident lui a aussitôt valu d'être peu apprécié de la bonne société locale. De son point de vue, il n'y a personne de qualité dans ce coin de campagne. Quand il réalise que son ami Bingley est attiré par la douce Jane, il est horrifié car la famille Bennet lui a fait très mauvais effet, et il persuade celui-ci de renoncer à cette mésalliance. Pourtant, lui-même ne peut oublier Elizabeth, la sœur de Jane, qui l'a charmé par son intelligence et sa vivacité, mais aussi le peu de cas qu'elle fait de sa position : vexée par le dédain de Darcy à son égard, Elizabeth nourrit une rancœur sincère envers le jeune homme...

Partant du roman classique Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Amanda Grange a imaginé ce que cela aurait pu donner s'il avait été écrit sous un format épistolaire. Elle nous propose donc une version où nous découvrons les événements et les sentiments des protagonistes juste à travers les lettres qu'ils écrivent.
Cet ouvrage pourrait se lire indépendamment de celui dont il est issu, mais il vaut quand même mieux avoir lu au préalable l'original pour apprécier celui-ci. Et si vous ne devez en lire qu'un, il est clair que c'est celui de Jane Austen !

J'ai aimé le fait qu’Amanda Grange, tout en respectant l’histoire et les personnages de Jane Austen, nous propose – avec une certaine part d’invention évidemment – d’en apprendre davantage sur le contexte. Ainsi, les échanges de lettres commencent plusieurs années avant la rencontre entre Darcy et Elizabeth, permettant par exemple de découvrir comment Darcy a endossé ses responsabilités à la mort de son père ou comment est née son amitié avec Bingley.

De plus, il y a une grande multiplicité de points de vue : Darcy et sa famille (sœur, cousin, tante…), les cinq filles Bennet, les filles Lucas, mais aussi l’odieux Wickam par exemple. On peut ainsi approfondir les personnages secondaires, moins mis en avant par Jane Austen, ce qui donne de la consistance. C’est également amusant, car chacun a son caractère, et cela se ressent dans les lettres : Mary Bennet, qui se veut un bas-bleu plus instruit que son entourage, mais se révèle surtout ridicule ; Mr Collins, complètement nigaud et qui répète les opinions de Lady Catherine comme parole d’évangile…

Par contre, je trouve que l’aspect épistolaire n’est pas toujours bien géré. Certaines lettres rentrent dans un niveau de détail inimaginable à l’écrit (par exemple : « je suis arrivé devant sa porte et me suis arrêté un instant pour reprendre contenance », raconte Darcy à la mort de son père). Cela ne colle pas du tout, d’autant qu’au contraire certains passages sont plutôt vite expédiés, et d’autres très artificiels. Bref, on n’a pas l’impression de lettres qui pourraient réellement être échangées dans ces conditions.

Dommage également que LA lettre la plus importante de l’histoire ne soit pas retranscrite. On évoque à plusieurs reprises la lettre remise à Elizabeth par Darcy pour s’expliquer après qu’elle ait refusé sa demande en mariage, mais le lecteur ne pourra pas en profiter. Je suppose que l’auteure n’a pas voulu concurrencer sur ce point le roman dont elle s’est inspirée, mais pour moi (qui ait globalement oublié la plus grande partie de l’œuvre de Jane Austen) cela manque.

Enfin, le rythme est trop lent à mon goût : Que de temps passé par exemple avant que Darcy ne rencontre les Bennet ! C’est long et je me suis un peu ennuyée.

Cet ouvrage qui surfe sur la mode actuelle des austeneries pourra plaire aux vrais fans, mais me semble dispensable pour les autres.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 144439 / 0