Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

À la poursuite des Slans - Alfred Elton Van Vogt

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
71%
 71%  [ 5 ]
A la folie
14%
 14%  [ 1 ]
Pas du tout
14%
 14%  [ 1 ]
Total des votes : 7

Auteur Message
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mar Nov 05, 2013 7:27 pm    Sujet du message: À la poursuite des Slans - Alfred Elton Van Vogt Répondre en citant

http://s.scifi-universe.com/medias/images/5000/5716-a-la-poursuite-des-slans.jpgSlan est le nom original en 1940 sous de courte épisode dans une revue du nom Astounding Stories, il fut intégré sous forme d'un roman en 1946.

L'être humain n'est plus seul à avoir une une intelligence développée sur Terre. Un groupe d'humanoïde du nom de Slan sont apparut parmi les humain. Qui sont réellement les Slans ? Pourquoi les hommes les détestent-ils ? Il semblerait que depuis de nombreuses années, les deux espèces s’entre-tues. Jommy est un jeune Slan qui vient de perdre ses parents. Il est pourchassé. Il trouve refuge chez une vieille femme aigris et alcoolique qui se fait appeler Mémé. Mais les intentions de cette douairière ne soit pas aussi amicales qu'elle veuille bien le laisser entendre. Mais les Slans ont l'avantage de lire dans les pensées et ce sera bien utile pour le jeune. Et si l'avenir des Slans voir même de l'humanité passait par Jommy. Lourd fardeau qu'il est prêt à porter, d'autant plus qu'il garde en lui un secret.



Quelle bonne surprise que ce livre. La promiscuité avec Jommy était-elle que j'avais l'impression d'être à sa place. On découvre que les êtres humains ne sont tous bons. En fait, on le fait savoir, mais ici c'est encore plus flagrant. On espère tant de la réussite de Jommy dans son œuvre. J'ai apprécié ce roman qui, se lit très bien. Juste ce qu'il faut en longueur. La seule chose que je peux reprocher, ce sont les cinquante dernières pages décevantes comparées au reste du livre.





Voici d'autres couvertures :

Spoiler:

http://www.babelio.com/couv/11575_641742.jpeg http://laloula.files.wordpress.com/2009/12/9782290309636.jpg http://www.pochesf.com/couvertures/830_275.jpg

Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Mar Nov 05, 2013 11:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans mon souvenir, c'est un des 4 Van Vogt qui avaient le mieux vieilli. Il y à quinze ans, j'avais adoré.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mer Nov 06, 2013 6:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est certain qu'il a vieillit. Notamment lorsqu'il parle de nucléaire (propre à une majorité d'écrivain de SF de l'époque). D'ailleurs, je me demande si le texte n'a pas été retravaillé à sa sortie en roman suite aux événements tragiques.
Revenir en haut de page
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2474
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mer Nov 06, 2013 8:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une compilation de plusieurs nouvelles comme souvent chez van Vogt .

Ma version a une autre illustration de Tibor Csernus .
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mer Nov 06, 2013 9:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a longtemps (20 ans ?), c'était mon premier Van Vogt, et j'en garde un excellent souvenir.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Dim Déc 29, 2013 1:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A la réflexion, c'est peut être le meilleur roman qu'il a écrit. Je vais le relire.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2474
Localisation: Great North

MessagePosté le: Dim Déc 29, 2013 11:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas d'accord , ce n'est pas un roman , pas plus que La guerre contre le Rull , La faune de l'espace ou Les fabricants d'armes , des compilations de nouvelles plus ou moins agencées .
Pour ma Pomme , ses meilleurs romans sont Le livre de Ptath , L'empire de l'atome et Le seigneur de Linn (mais , pour être honnête , je ne suis pas sûr qu'ils aient été conçus comme romans).
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Déc 30, 2013 9:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

La Guerre contre le Rull et La faune de l'espace sont effectivement sur une sorte de frontière entre le roman et le recueil de nouvelles.
Du roman, ils ont le héros unique, avec un but-fonction unique
Du recueil de nouvelles, ils ont le récit segmenté en plusieurs parties, un adversaire différent dans chaque partie

Toutefois, l'un des deux, La faune de l'espace est nettement un roman : il conserve les mêmes personnages secondaires (l'équipage du vaisseau) du début à la fin du volume. L'évolution de la relation entre cet équipage et le héros est l'arc narratif du récit, débutant au début du volume, nourri tout du long et terminé à la fin du volume. Par ailleurs, l'essentiel du récit se déroule dans un même lieu (le vaisseau).
La Guerre contre le Rull ne possède ni personnages secondaires constants, ni arc narratif global. On sent bien le recueil de nouvelles sous le récit.

A la Poursuite des Slans n'a rien d'un recueil de nouvelles, malgré sa genèse. Héros unique, personnages secondaires suivis du début à la fin du volume, arc narratif global posé en début de volume et résolu en fin de volume, les différentes sous-intrigues concourent à la résolution finale.

Ces trois titres (que je trouve excellents) font partie de la "belle" période de Van Vogt, les années 40 et 50.

Lire aussi sur le forum
> A. E. Van Vogt
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 278
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Ven Aoû 24, 2018 5:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme dit dans lecture août 2018, j'ai terminer la lecture de À LA POURSUITE DES SLANS de van Vogt.
Si vous me permettez, je vais éttayer un peu sur l'origine de cette publication.

Publié à l'origine en quatre parties dans Astounding Science-Fiction en 1940 :
ISFDB - Astounding Science-Fiction septembre 1940 :


ISFDB - Astounding Science-Fiction octobre 1940 :


ISFDB - Astounding Science-Fiction novembre 1940 :


ISFDB - Astounding Science-Fiction décembre 1940 :


Pour être réunni ensuite pour la première fois en 1946 dans un seul et unique volume :
ISFDB - Première parution américaine du roman SLAN :


La première parution en langue française n'arrivera pas avant 1954 :
ISFDB - Première parution française du roman À LA POURSUITE DES SLANS :


Maintenant, ma critique complète :

J'ai vraiment adoré, pour un roman paru en 1940, c'est vraiment surprenant comme lecture,
les personnages sont à la fois attachant et intéressant. Le coté humain y est très présent, ainsi que la théorie de l'évolution
de Charles Darwin. L'action nous tombe sur la tête comme une tonne de brique par bien des moments.

Spoiler:

Mémé est très présente, pour ne pas dire envahissante et après certains évènements, on ne la vois plus,
bizarre quand même, elle n'est pas morte et ça ne semble pas expliquer


Je m'attendait pas à recevoir une claque aussi intense en lisant cette oeuvre (que dis-je ?) un monument de la science-fiction.

Pour les plus curieux/curieuses, j'ai lu le tirage des éditions J'AI LU :

_________________
Max LeLiseux :
La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Rudy



Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 129
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Sam Aoû 25, 2018 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu ce livre peu après sa parution en France au Rayon Fantastique. C'était en 1955/1956 je crois (ma lecture).
J'avais aimé mais je n'en garde pas beaucoup de souvenirs.

Au vu de vos commentaires élogieux je pense que je vais le relire un de ces jours. Je possède l'édition du CLA.
_________________
Vieillir est le meilleur moyen de vivre longtemps
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1100
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Sam Aoû 25, 2018 2:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rudy a écrit:
J'ai lu ce livre peu après sa parution en France au Rayon Fantastique. C'était en 1955/1956 je crois (ma lecture).
J'avais aimé mais je n'en garde pas beaucoup de souvenirs.

Au vu de vos commentaires élogieux je pense que je vais le relire un de ces jours. Je possède l'édition du CLA.


Moi aussi

_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149597 / 0