Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le dernier loup-garou - Glen Duncan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Mordu ou pas ?
Pas du tout.
0%
 0%  [ 0 ]
Mouais.
20%
 20%  [ 1 ]
Enthousiaste !
80%
 80%  [ 4 ]
Accro.
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 5

Auteur Message
Guixxx



Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 20
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 10:55 am    Sujet du message: Le dernier loup-garou - Glen Duncan Répondre en citant



Quatrième de couverture

Jake Marlowe est le dernier de sa race. Pourchassé par des tueurs fanatiques qui ont juré de lui trancher la tête, protégé contre son gré par une organisation secrète désireuse de vivre au grand jour, Jake a décidé d'arrêter de fuir. La prochaine pleine lune sera sa dernière. «Va où tu peux, meurs où tu dois.» Mais pour le vieux loup-garou suicidaire et blasé, rien ne va se dérouler comme prévue. Par définition, l'amour est imprévisible.


Pour ceux qui connaissent Glen Duncan, il avait déjà écrit Moi, Lucifer, que je n'ai pas lu, mais dont j'ai entendu de très bon échos. Je l'ai donc découvert avec Le dernier loup-garou, sans trop savoir à quoi m'attendre : bit' lit' ou fantastique pur ? C'est un joyeux mélange des deux, qui tient extrêmement bien la route ! Dans la première partie (le livre est en deux parties bien distinctes) Glen Duncan nous habitue à une écriture très poussée, il a le sens de la formule et le fait que son personnage soit un érudit né au XIXème siècle n'y est à mon avis pas pour rien. Son "héros" rentre plutôt dans la lignée des anti-héros, vieux briscards alcooliques aux pensées profondes, pétris de philosophie et d'humanité mais totalement retors, souvent trash et désespérés. Bref, ça, j'ai adoré. La seconde partie est un peu moins bien, l'amûûûr et le romantisme (bien qu'un romantisme assez particulier, très sombre et cru...) s'insèrent dans le roman, gâchant un peu son côté trash et violent. C'est tout de même pour moi un très bon roman fantastique, qui réinvente aujourd'hui (où le loup-garou est utilisé à toutes les sauces et un peu trop souvent tenu pour un sex-symbole malgré son côté cannibale et ses poils poisseux de sang) le récit de loup-garou, et ce de manière virtuose. A lire, donc !

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

ps : j'ai mis plus de détail dans cette chronique de mon blog, si ça vous tente : http://www.lalibrairiefantastique.com/2013/03/le-dernier-loup-garou-de-glen-duncan.html
_________________
Libraire caméléon, chroniqueuse bavarde et amatrice de fantastique !

http://www.lalibrairiefantastique.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5225
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 12:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ça m'a l'air bien sympa. Si je tombe dessus un jour...
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
angua



Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 291
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 1:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré Le Dernier loup-garou ! Le contraste entre la finesse de l'écriture, proche des romans gothiques de la grande époque et la violence du personnage, paumé entre son animalité et son humanité... un excellent moment de lecture, vraiment.
Même si l'amour est présent dans la deuxième partie, par contre, je ne parlerais pas de romantisme. On est plus proche d'un amour tragique, sombre, dur, que des petites fleurs et des oisillons.
_________________
http://journalsemilitteraire.over-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Guixxx



Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 20
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 4:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui c'est vrai, c'est pas un véritable romantisme, mais malgré tout ce côté histoire d'amour m'a moins emballé ! J'ai trouvé la fin très rapide et un peu confuse... c'était avant de comprendre qu'il y aurait une suite (même deux en fait), que j'attends quand même avec impatience.
_________________
Libraire caméléon, chroniqueuse bavarde et amatrice de fantastique !

http://www.lalibrairiefantastique.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2413
Localisation: Great North

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moui , j'ai lu Moi Lucifer et Le dernier loup-garou , beaucoup de verbiage , les personnages-narrateurs s'écoutent parler et ça m'a lassé dans les deux mais le second est quand même lus alerte .

Je ne pense pas que je lirai la suite de la trilogie .

En fantastique , chez Lune d'encre , Butcher bird et Sandman Slim de Richard Kadrey sont beaucoup plus rigolos .
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Mar Avr 09, 2013 5:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Roman honnête. Assez brillant dans la façon dont le héros est présenté, en particulier son côté désabusé, mais avec pas mal de fautes de rythme dans la seconde moitié.
Sur le thème du loup-garou, je vous recommanderais plutôt L'heure du loup.

> L'heure du loup
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5786
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2013 10:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je note *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5225
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Mai 18, 2013 9:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ça m'a bien plu.
Un peu trop verbeux par moments, et la première partie m'a plus intéressée que les suivantes, mais dans l'ensemble j'ai trouvé Marlowe très sympathique et j'ai bien aimé le suivre.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Dim Déc 07, 2014 5:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis que j'ai lu l'excellence « L'heure du loup » de Robert McCammon, j'ai été soudainement pris de sympathie pour la littérature lycanthropie. Ce livre faisait partie de ceux que j'avais envie de lire.
Le premier constat fut une déception : la narration. Bien que le récit soit riche en verve et en description, la narration est faite à la première personne. Quelle abomination ! Je hais la narration à la première personne. Voilà, le ton est donné : une action bâclé à cause de ce procédé de narration. Il va falloir que je fasse avec durant les presque 500 pages.
Marlowe apprend qu'il est le dernier loup-garou. Depuis un peu plus d'un siècle, le loup-garou ne peut plus transmettre son virus. Une société s'est développée du nom de l'OMPPO (Organisation Mondiale pour la Prédation des Phénomènes Occultes) et chasse chaque bêtes. Mais Marlow est un blasé de la vie, après deux siècles, il n'a plus tout à fait l'envie de vivre.
Marlow est un loup-garou classique. Il se transforme une fois par mois lors de la pleine lune et dévore un être humain. Bon, encore une déception de ce côté là. Point de chasse nocturne (enfin durant une trop longue partie du roman) entre un lycanthrope et un humain. Autre mauvaise nouvelle, les loup-garous de Glen Ducan ne pense qu'au sexe. Marlow est un queutard. Durant tout le récit, on a le droit à ses exploits ou ses pensées sexuelles : c'est lourd. Marlow fume énormément, mais le loup-garou ne peux pas avoir le cancer des poumons.
Si l'idée de départ était pourtant prometteuse, le récit est loin d'apporter les promesses tant attendue. L'organisation se fait très rare, se limitant à des filatures discrètes.
Bon, tout n'est pas mauvais dans le livre. L'auteure parle très (trop) longuement du passé de Marlow. Quelques passages intéressants. Et puis, nous avons le droit d'avoir quelques vampires qui viennent titiller le loup-garou (comme chien et chat).
La fin est prévisible due à un événement que je ne divulguerai pas. En conclusion, j'attendais certainement beaucoup trop de ce livre, suite au coup d'éclat de Robert McCammon. Je ne regrette pas sa lecture qui fut toutefois honorable. Il me reste à trouver les autres livres, bien trop rare, sur la lycanthropie. Hé oui, le vampire est plus classe que la bête poilue, dans le regard des écrivains. Mais moi, j'ai quand même une préférence pour les lycanthropes.
Revenir en haut de page
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5225
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Jan 22, 2016 1:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le deuxième tome intitulé "Tallula", et justement centré sur ce personnage : sympa sans plus. ça m'a bien plu, mais je l'ai trouvé nettement moins intéressant que le premier, probablement parce que Tallula est un personnage qui ne me plait pas vraiment.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5225
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Nov 12, 2016 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et le troisième tome "Rites de sang" m'a plus plu que les précédents, probablement car la multiplicité des points de vue mettant notamment en avant les vampires donne une intrigue plus vivante.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 143090 / 0