Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Littérature érotique
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Jeu Fév 13, 2014 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

A la pointe de l'épée, d'Ellen Kuschner.
Je ne sais pas si ça a eu du succès. Mais si ce n'est pas le cas, je l'attribue à l'absence d'intrigue globale. Ca nuit au plaisir du lecteur et c'est à mes yeux un défaut esthétique majeur. Un auteur incapable d'utiliser pleinement son format. Bien sûr, concevoir une intrigue globale est beaucoup plus dur qu'écrire une nouvelle, tout le monde n'a pas assez de talent pour ça.
Par contre, Ellen Kuschner sait distiller un érotisme léger mais plaisant. J'ai trouvé que c'est la grande réussite de ce roman bancal.



theyoubot a écrit:
- l'évolution psychologique du/des personnage(s) concerné(s) les conduisant à la ou les scènes en question est elle anecdotique ? Ou est ce au contraire essentiel à la description psychologique du personnage ?
Tango's a écrit:
Elle est essentielle à l'histoire dans le cas de Coldheart Canyon

J'ai lu Coldheart Canyon.
On est clairement dans le genre fantastique, les scènes lestes occupant moins de place que le devenir des personnages principaux.
J'ai trouvé ça mauvais. Le style est efficace mais, hélas, la trame fantastique collectionne des clichés qui étaient déjà usés jusqu'à la corde en 1930.
Quand aux scènes coquines, elles sont épouvantablement mal écrites, mal amenées et n'entretiennent qu'un vague lien avec le contexte.
Je ne sais pas quelle était la motivation de l'auteur, mais visiblement, il a bâclé le boulot. Je pense qu'il a du pondre ce truc en deux semaines.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tango's
Invité





MessagePosté le: Ven Fév 14, 2014 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais pas vu t'a réponse. Gomen ne
theyoubot a écrit:

J'ai lu Coldheart Canyon.
On est clairement dans le genre fantastique, les scènes lestes occupant moins de place que le devenir des personnages principaux.
J'ai trouvé ça mauvais. Le style est efficace mais, hélas, la trame fantastique collectionne des clichés qui étaient déjà usés jusqu'à la corde en 1930.
Quand aux scènes coquines, elles sont épouvantablement mal écrites, mal amenées et n'entretiennent qu'un vague lien avec le contexte.
Je ne sais pas quelle était la motivation de l'auteur, mais visiblement, il a bâclé le boulot. Je pense qu'il a du pondre ce truc en deux semaines.

Alors là, je ne suis pas du tout de ton avis. Clive Barker fait partis des meilleurs écrivains de fantastique. Son roman n'est pas bâclé, juste qu'il fait partie d'une catégorie de livres imaginaire. On adhère ou non à son style (un peu comme Peter Straub). J'ai été littéralement immergé dans son monde à lui. D'ailleurs, ce livre est tellement personnel avec son passé douloureux dans le cinéma et le show business qu'il en a fait une satire.
En 1930, le fantastique n'existait pas ou peu. Genre qu'il s'est ultra développé dans les années 80 avec comme précurseur James Herbert (années 70) et non Stephen King, bien que ce dernier y a fortement participer à son évolution.
Par contre, je suis d'accord, les scènes de sexe n'apporte rien, même chiant à lire. On est positionné dans la pornographie gratuite et inutile, mais constitue néanmoins une partie de son histoire non indissociable.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Ven Fév 14, 2014 10:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tango's a écrit:
les scènes de sexe n'apporte rien, même chiant à lire. On est positionné dans la pornographie gratuite et inutile

Yep

Tango's a écrit:
En 1930, le fantastique n'existait pas ou peu. Genre qu'il s'est ultra développé dans les années 80 avec comme précurseur James Herbert (années 70) et non Stephen King

Faux.

La majeure partie de l'histoire du genre s'est déroulée avant 1930. Période durant laquelle il a probablement connu son apogée commerciale : Edgar Allan Poe (qui a rendu le genre immensément populaire), Mary Shelley (Frankenstein), Lewis (Le moine), Sheridan Le Fanu, Balzac, Théophile Gautier (La morte amoureuse), Dumas père (Le vampire, Le meneur de loups), Lovercraft, Bram Stoker (Dracula) etc.
Et malheureusement, tout ce que fait Barker dans Coldheart Canyon, c'est copier avec un siècle de retard des auteurs plus talentueux que lui et aligner sans vergogne les pires clichés.

Tango's a écrit:
je ne suis pas du tout de ton avis

Et ça se reproduira. Le roman t'a plu, je l'ai trouvé minable. Toi et moi avons des vécus bibliographiques différents et donc des attentes différentes. Sur ce forum, Outremer a des goûts proches des miens. Mais Lisbéï et Soleil trouvent parfois leur compte dans des livres qui me semblent désolants.
Lire aussi
> affinité entre lecteurs
> indice de rapprochement
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2014 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

theyoubot a écrit:
Tango's a écrit:
les scènes de sexe n'apporte rien, même chiant à lire. On est positionné dans la pornographie gratuite et inutile

Yep


C'est pas une posture un peu puribonde? Les scènes de sexe apportent du sexe non? Érotisme ou pornographie, il s'agit juste d'une description plus ou moins détaillée, une description de scènes, pratiques, fantasmes plus ou moins "crue".
Des scènes de sexe dans une histoire, une aventure, reflètent une certaine réalité. Qu'on ne trouve que peu d'intérêt de lire un roman complètement porno peut se justifier. Mais qu'on parle de gratuit et d'inutile quand il s'agit d'évoquer quelques scènes me paraît excessif, voire étrange. Quand je pense au sexe je n'associe pas ça à de l'inutile ou à du gratuit. Certains peuvent y trouver un certains plaisir, d'autres beaucoup.
Quand on voit la place de l'érotisme et de la pornographie dans les consultations internet, je me dis que cela va au delà du gratuit et de l'inutile.
Moi, j'aimerais bien lire un bon bouquin avec des scènes de sexe bien écrites.
Parce que zut quoi, ça fait partie de la vie non?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2014 1:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce topic ne parle pas de sexe. Ceci dit, je pense que tout le monde ici est ravi d'apprendre que tu aimes le sexe.

Jaipadepseudo a écrit:
C'est pas une posture un peu puribonde? Les scènes de sexe apportent du sexe non? Érotisme ou pornographie, il s'agit juste d'une description plus ou moins détaillée, une description de scènes, pratiques, fantasmes plus ou moins "crue".

Les scènes en question sont nulles non pas parce qu'elles sont crues mais parce qu'elles sont soporifiques.

Jaipadepseudo a écrit:
Mais qu'on parle de gratuit et d'inutile quand il s'agit d'évoquer quelques scènes me paraît excessif, voire étrange.

Dans Gagner la guerre, il y a un personnage anecdotique d'elfe. Il n'y a rien d'excessif ni d'étrange à envisager que ce personnage soit gratuit et inutile (que ce soit vrai ou faux). La question est légitime pour tout élément minoritaire d'un récit.


Jaipadepseudo a écrit:
j'aimerais bien lire un bon bouquin avec des scènes de sexe bien écrites

Moi aussi. C'est pourquoi j'ai créé ce topic.

Des scènes mal écrites, j'en ai lues beaucoup. On les trouve dans des romans vite écrits. Pour écrire vite une telle scène, le plus simple est de le faire de façon pornographique. Il met son machin dans sa truc etc. Rien de plus simple qu'une description factuelle des actes. Ce qui est intéressant et érotique, ce sont les sensations et les émotions des personnages. Mais ça, c'est plus long, c'est plus difficile, ça demande un effort d'écriture plus important.
De même, au cinéma, on tourne cent fois plus vite une scène pornographique (plan séquences de 30 séquences, éclairage de centrale nucléaire, son direct etc.) qu'une scène de lit de film grand public, aussi fade soit elle.
Mais dans ce topic, on se fiche de savoir si une scène olé olé est soft ou hard. La seule question qui compte est : est-elle excitante ?
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2014 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

theyoubot a écrit:
Ce topic ne parle pas de sexe. Ceci dit, je pense que tout le monde ici est ravi d'apprendre que tu aimes le sexe.



Quand tu dis tout le monde tu veux parler de toi non?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2014 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

argh !
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2014 6:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le masque est tombé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2014 6:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tant pis. A bas les postures puribondes.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2014 12:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour revenir au sujet, on trouve aussi dans la littérature du XIXe siècle la plus connue des scènes érotiques habilement suggérées. Flaubert a choqué avec celle-ci :

https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Serpent (notamment p. 246)
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2014 3:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il ne leur en fallait pas beaucoup, c'était une époque puribonde.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1119
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Fév 21, 2014 12:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est d'ailleurs assez amusant de voir Flaubert parler de cette scène dans ses brouillons et sa correspondance et de comparer avec le résultat final... Il est allé beaucoup moins loin que ce qu'il se vantait de faire.

Il y a des scènes de sexe très bien tournées dans Une Vie de Maupassant. Plus précisément, je me souviens de deux scènes entre Jeanne et Julien :
1) leur première nuit ensemble, vers la fin du chapitre 4, qui est traumatisante et tient du viol conjugal ; c'est du Maupassant grandiose, terriblement réaliste et terre à terre, on voit que Jeanne n'a eu aucune éducation sexuelle, qu'elle n'est pas du tout à l'aise avec son corps et encore moins avec le corps de son mari, que tout se passe trop vite, et l'autre n'a pas le moindre égard pour elle. C'est sordide, révoltant et terriblement réaliste...
2) d'autres quelques jours plus tard, au chapitre 5, où ça va nettement mieux et où Jeanne prend du plaisir pour la première fois. La progression est vraiment bien ménagée entre la première nuit et celle-là.
Après, bon, ce n'est pas là-dedans qu'on va vous décrire de la fesse à longueur de page, mais ça n'est pas exactement le but.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ptitelyly27



Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 13

MessagePosté le: Jeu Fév 27, 2014 10:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

en ce qui me concerne, je suis actuellement dans le succès mondial des cinquante nuances de Grey, j'ai mis du temps à me décider puis j'ai finalement craquée *Wink*. J'adore l'histoire, surtout le personnage de Grey qui fascine et attire par son caractère mystérieux et hors d'atteinte. En ce qui concerne les passages érotiques, j'ai aimé lire le premier, la façon dont les choses sont décrites se rapproche fortement d'une réalité mais les autres passages sont plus plats car répétitifs et donc lassants, j'ai donc tendance à les survoler pour me concentrer sur l'histoire de fond qui elle me donne envie d'aller jusqu'au bout de la série.. Je pense aimer plus la partie sentimentale qu'érotique dans ce type de roman .. mais l'érotisme à son importance ici pour dévoiler le mystérieux Grey *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ymir



Inscrit le: 24 Aoû 2014
Messages: 60

MessagePosté le: Mar Aoû 26, 2014 11:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Justine ou les Malheurs de la vertu du marquis de Sade^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rudy



Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 129
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mer Aoû 27, 2014 9:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Du temps de ma lointaine adolescence, je recherchais activement ce genre de livres, comme d'ailleurs la plupart de mes copains. Et ce n'était pas facile à trouver !

En tapant dans la bibliothèque (interdite) de mon père je suis tombé sur des oeuvres comme :

- Clayton's college de Connie O'Hara (un pseudo)
- J'irai cracher sur vos tombes de Vernon Sullivan (pseudo de Boris Vian)
- Tropiques du Capricorne de Henry Miller

Ces textes ressortent souvent plus de la pornographie que de l'érotisme (l'érotisme suggère, la pornographie montre) mais c'est ce que je cherchais.

Par la suite je ne me suis plus guère intéressé à ce type de littérature. Bon, j'ai lu Emmanuelle, tenté Histoire d'O et un peu de Sade, sans arriver au bout. Mais c'était plus par curiosité que par goût.

Aujourd'hui, dans beaucoup de romans, il y a des scènes qui auraient été totalement censurées du temps de ma jeunesse et ça ne choque plus personne.

Mais au cinéma il subsiste encore pas mal de tabous et d'hypocrisie. Comme l'écrit Theyoubot, les scènes d'amour dans les films grand public sont le plus souvent d'un ridicule achevé et n'apportent rien à l'histoire.

Rudy
_________________
Vieillir est le meilleur moyen de vivre longtemps
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sa Majesté



Inscrit le: 06 Nov 2013
Messages: 365
Localisation: Argenteuil, Val de l'Oise, Isle de France

MessagePosté le: Sam Nov 29, 2014 11:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai crée une fiche sur Françoise Rey, auteure de romans érotiques, dans la partie consacrée aux auteurs.

J'ai pensé que ses romans pourraient en intéresser quelques uns du Coin des Lecteurs.
_________________
Livres dévorés en 2016 : 18
Livres dévorés en 2015 : 31
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lea_lea23



Inscrit le: 26 Juil 2017
Messages: 2

MessagePosté le: Mer Juil 26, 2017 10:19 pm    Sujet du message: Littérature érotique: quels sont vos auteurs favoris? Répondre en citant

salut à tous!

étant une grande amatrice voir amateuse (lol) de nouvelles érotiques j'avais envie de savoir quels auteurs vous préférez. j'adore ce genre de récits, pour mettre du piment dans le couple ou se réchauffer quand on est seule, c'est particulièrement top.
j'avais donc envie de partager avec vous quelques titres et en échange en découvrir d'autres par ceux et celles qui sont aussi adeptes de ce genre de lectures

personnellement j'aime beaucoup:

- anais nin
- histoire d'ô
- Elles de ks angvert (pour moi un petit chef d'oeuvre original <3)
- sophie auger (très très chouette)
- audrey karlan (bof niveau littérature mais ca passe)
- stupra de rimbaud
-....

et vous quels sont vos favoris ?
bise,
Léa *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Ven Juil 28, 2017 11:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voir sur le forum ici :
> Littérature érotique
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5830
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fusionné *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Ven Sep 15, 2017 12:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Ymir



Inscrit le: 24 Aoû 2014
Messages: 60

MessagePosté le: Sam Aoû 11, 2018 11:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

poour toi theyoubot

il y aussi la trilogie de ryu Murakami
Ecstazy:

" Et toi, tu sais pourquoi Van Gogh s'est taillé une oreille ? " C'est par cette énigme que Miyashita, le je fragile de l'histoire, va se laisser entraîner dans un autre jeu - qui lui sera fatal - de relations sadomasochistes. Aspiré malgré lui par la recherche vertigineuse du plaisir et des drogues, il ira en un crescendo terrifiant jusqu'au point de non-retour. "

et ses suite Melencholia et Thanatos
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 151219 / 0