Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le méchant
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Le méchant est, avant tout:
Fou
16%
 16%  [ 3 ]
Effrayant
0%
 0%  [ 0 ]
Perfide
33%
 33%  [ 6 ]
Violent
11%
 11%  [ 2 ]
Intéressé
5%
 5%  [ 1 ]
Diabolique
22%
 22%  [ 4 ]
Malheureux
11%
 11%  [ 2 ]
Total des votes : 18

Auteur Message
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Jeu Fév 24, 2011 9:55 pm    Sujet du message: Le méchant Répondre en citant

Loin de moi de vouloir céder à la mode des palmarès ou autres top 1O ( que j'aime bien d'ailleurs) mais, alors que je lis le manga Monster d' Urasawa, une réflexion s'impose à moi depuis quelques tomes: pourquoi ai-je toujours une certaine fascination pour les méchants?
Rapidement, cette pensée ne se limite pas à la lecture de Monster et du "diable" personnifié en Yohann ( le mot diable me fait aussi penser que le terme méchant prend rapidement une dimension religieuse), d'une beauté et d'un machiavélisme hors normes. Je pense alors à "Ami" dans XXth Century boys, puis à tous les méchants qui me viennent à l'esprit: Rastapopoulos, Zantafio, Sauron, Folcoche, etc...
A ce stade de ma réflexion il me semble évident qu'il n'y a pas un méchant type mais plusieurs... ceux qui veulent devenir maîtres du monde, ceux qui veulent de l'or, ceux qui veulent tuer, ceux qui font des croche-pattes, ceux qui veulent être aimés...la liste est longue.

Donc deux questions:
1) Quelle place a le personnage du méchant dans votre "vécu" littéraire?
2) Quel est LE méchant qui vous a le plus marqué?


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Jeu Fév 24, 2011 10:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1) le "maïchant" (si si, je le prononce comme ça depuis un sketch des Inconnus) est pour moi indissociable du "djentill" (même raison). Pas de djentill sans maïchant possible.

2) Toi voyons.
(ok je sors)
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Jeu Fév 24, 2011 11:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

De mon point de vue, je différencie le méchant de l'ennemi.

L'ennemi, c'est un autre, différent, qui dans d'autres circonstances, aurait aussi bien pu être un allié. (CF soldats sur un champ de bataille qui ne se battent guère que parce que leurs propres chefs sont armés).

Le méchant, quant à lui, a toujours un fond psychopathique. Il prend plaisir à la souffrance de l'autre ou manifeste une empathie frôlant le zéro absolu pourvu qu'il atteigne ses objectifs (C'est aussi le profil de certains héros de film d'action).
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
marine



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 268
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 5:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, pour moi le méchant, c'est tout ce que tu as cité dans l'énumération, mais le pire c'est le perfide qui trompe, trahi tout son monde aussi bien ami que ennemi et par la même fait le mal.

Le méchant qui m'a le plus marqué : Voldemort dans Harry Potter : il rassemble tous les épithètes ci-dessus.
*Twisted Evil*

ou alors Néron il y a longtemps : mais il y a prescription.


Avis de fille, faut faire avec. J'aime pas les méchants dans les livres ni dans la vie *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Monsieur Pad



Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 184
Localisation: Loin

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 6:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi le méchant est vil, perfide, calculateur et j'en passe et des meilleures !

Il y en a plein des méchants : Rastapopoulos, Thanos, le comte Olaf, Galbatorix mais le pire est pour moi aussi : Tom Elvis Jedusor alias Voldemort, il est à la fois fou, raciste (anti Moldu, voire anti sang mêlé) et surtout sans coeur !

Enfin toute manière il est rare que les méchants gagnent, bien fait pour eux :P
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas si facile que ça de trouver des vrais méchants dans la littérature ! Je me suis bien creusée les méninges et j'ai enfin trouvé !!

Le plus méchant c'est :

Spoiler:




Et en plus, comme tous les méchants, il est très bête !!
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 7:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi les vrais méchants sont les personnes qui font du mal aux autres par pur plaisir, juste pour faire du mal.
Donc en littérature ça va être les nazis de Primo Levi, Folcoche de Bazin, tous ceux qui prennent plaisir à peiner, humilier.
_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 7:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

natiora a écrit:
Pour moi les vrais méchants sont les personnes qui font du mal aux autres par pur plaisir, juste pour faire du mal.
Donc en littérature ça va être les nazis de Primo Levi, Folcoche de Bazin, tous ceux qui prennent plaisir à peiner, humilier.


Folcoche le fait-elle vraiment par pur plaisir????


@Marquise: Je ne pense pas que tous les méchants soient bêtes, bien au contraire!!! Mais il est vrai que Gargamel en tient une belle couche! *Laughing*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 7:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a un bon bout de temps mais dans mon souvenir oui. Je dois avoir un souvenir voilé si tu mets quatre ???? *Confused*
_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4465
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 8:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu beaucoup de polars donc il y a presque toujours un méchant, parfois psychopathe, et souvent traître !
Mais mon méchant favori est celui du dessin animé Batman : le Joker !!!!!
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 9:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

natiora a écrit:
Je l'ai lu il y a un bon bout de temps mais dans mon souvenir oui. Je dois avoir un souvenir voilé si tu mets quatre ???? *Confused*

Non pas du tout Natiora...je voulais justement insister (mais je l'ai mal fait visiblement *Very Happy* ) sur le fait que c'est justement mes souvenirs à moi qui sont voilés *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marine



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 268
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 10:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jaipadepseudo a écrit:
natiora a écrit:
Je l'ai lu il y a un bon bout de temps mais dans mon souvenir oui. Je dois avoir un souvenir voilé si tu mets quatre ???? *Confused*

Non pas du tout Natiora...je voulais justement insister (mais je l'ai mal fait visiblement *Very Happy* ) sur le fait que c'est justement mes souvenirs à moi qui sont voilés *Very Happy*


Si mes souvenirs sont bons Folcoche en effet est la méchante du livre, mais est-ce dans "vipère au poing" ou la suite "la mort du petit cheval, où l'on voit l'enfant s'enfuir chez ses grands-parents, et se rendre compte que sa mère finalement a peut-être des excuses d'être si perverse et horrible avec ses enfants, elle-même ayant manqué d'amours et d'attention pendant son enfance. Bon ça n'excuse pas tout, mais là, la méchante est peut-être avant tout malheureuse elle-même.

Bon ça fait 30 ans que je l'ai lu. Si quelqu'un peu confirmer ça m'enlèvera un doute sur la fiabilité de ma mémoire *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4465
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Ven Fév 25, 2011 10:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

elle est vraiment méchante je trouve, elle veut humilier ses enfants, est déçue si elle voit qu'ils sont satisfaits. On le voit lors de la réception, quand elle veut absolument que son fils soit mal habillé. C'est pour ça aussi qu'elle veut qu'ils aient le crâne rasé.
Dans le livre suivant, on voit un semblant de tentative de raccommodement avec son fils aîné. Mais il lui en veut moins, même s'il se méfie encore !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5830
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2011 12:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est amusant, le premier qui me vient à l'esprit est un perso de Watchmen :
Spoiler:

Ozymandias



Néanmoins, il ne "colle" pas complètement à la définition, à cause de ses motivations.

Voldemort est effectivement un "vrai" méchant sur tous les plans, mais ça reste de la littérature pour enfants/ados. Là, comme ça, je n'arrive pas à trouver un "vrai méchant" pour adulte. Sans doute parce que quand on cherche quelque chose de "sérieux" dans le genre, on a du mal à trouver mieux que ceux qui existent irl *Sad*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1697
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2011 1:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hannibal Lecter !

Parce qu'il a des considérations bien à lui pour tuer les gens. De sang froid. Sans éprouver de remord... Pour ensuite les découper et les manger !

Spoiler:

Comme le musicien qu'il tue juste parce qu'il était en contre temps ou qu'il avait fait des fausses notes durant un récital


_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4465
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2011 12:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a aussi Moriarty dans Sherlock Holmes.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2011 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'oubliais. Les fanatiques font aussi des méchants de premier ordre.
Les figures de l'inquisition, par exemple, offrent un large panel de personnages aussi malsains les uns que les autres.

Dans le même ordre d'idée, les idéologies extrémistes peuvent donner des méchants très inquiétants. (terroristes, activistes, hooligan, groupuscules raciste).

Autre méchant, très inquiétant : le passé. Dans bien des romans, le héros lutte contre le destin que son passé a induit. Il est parfois très dur d'aller contre l'inertie et sortir d'un mécanisme de causalité.

Une dernière figure inquiétante dans la fiction( et dans la vie aussi d'ailleurs) : La bureaucratie. C'est un ennemi intangible, il a mile visage, il ne vous en veux pas personnellement mais peut vous broyer inexorablement. Cf Brazil ou Bienvenue à Gattaca par exemple.
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5283
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2011 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, le "méchant", c'est celui qui casse les pieds au "gentil" héros, même s'il n'est pas foncièrement mauvais mais juste dans le camp opposé. Et donc, il est souvent aussi intéressant que le gentil, et tout aussi important dans l'histoire (parce que sans méchant, souvent, y'a pas d'histoire ;-) )...
Comme j'ai tendance à m'attacher au premier personnage rencontré dans le livre, si c'est le méchant, je me retrouve souvent à être bêtement du mauvais côté ! Ceci dit, les "vrais" méchants qui torturent les bébés pour leur petit déjeuner, j'arrive très bien à ne pas m'y attacher.
Et bien sûr, maintenant que je cherche, je ne trouve plus aucun méchant à mon goût, alors que je suis persuadée qu'il y en a plein !
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
E.R Man



Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 264
Localisation: Compatriote de Sébulon

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2011 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1) Quelle place a le personnage du méchant dans votre "vécu" littéraire?
Le méchant sert au(x) héro(s)/héroïne(s) à être mis en valeur et a combattre le mal.
Le méchant est souvent un homme voire quelques fois une femme mais le méchant a toujours envie de tuer le héros ou diriger le monde mais bien souvent il est vaincu par les gentils.

2) Quel est LE méchant qui vous a le plus marqué?
Le monstre / clown dans Ca de Stephen King car il est assez pervers et peut faire peur et n'attire pas du tout la sympathie.
_________________
La Lecture est une drogue...
...Ma drogue est la Lecture.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Dim Fév 27, 2011 12:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

E.R Man a écrit:
Le méchant est souvent un homme voire quelques fois une femme


Ouh la la ...Dans quoi tu t'engages là *Laughing*


Oui mais la femme à la fin elle dévore l'homme...sans cérémonie...miam.... *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5882
Localisation: Sud

MessagePosté le: Dim Fév 27, 2011 4:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bah en même temps c'est clair qu'a priori si ce n'est pas l'un, c'est l'autre ;-D !!
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Dim Fév 27, 2011 4:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
Bah en même temps c'est clair qu'a priori si ce n'est pas l'un, c'est l'autre ;-D !!


Ou un ordinateur (ou robot), un démon, une force de la nature personnifiée, une organisation...
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Lun Fév 28, 2011 8:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Rien d'original de mon côté, comme déjà dit plus haut, pour moi le méchant, c'est celui qui casse les pieds au gentil; l'un ne va pas sans l'autre et ya pas grand-chose à lire - en général - sans cela.
LE méchant qui me viendrait en tête d'office, c'est Ca de Stephen King, le seul méchant à ma connaissance qui m'ait filé des cauchemars au moment où je lisais le livre.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
suisse24
Louis la Brocante


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 2716
Localisation: 92 Antony

MessagePosté le: Sam Mar 19, 2011 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Souvent la méchante est manipulatrice... *Laughing*
Quand au méchant c est parfois un psychopathe qui a l aspect d un brave mec... *Very Happy* *Mad*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Dim Mar 20, 2011 11:45 pm    Sujet du message: Re: Le méchant Répondre en citant

Belgarion a écrit:
1) le "maïchant" (si si, je le prononce comme ça depuis un sketch des Inconnus) est pour moi indissociable du "djentill" (même raison). Pas de djentill sans maïchant possible. [...] (ok je sors)

'Me semble bien atteint Belgarion (j'en profite pendant qu'il est dehors). ^^

E.R Man a écrit:
[...] Le méchant est souvent un homme voire quelques fois une femme [...]

Eh bien ? Mika sauve l'honneur : "Ou un ordinateur (ou robot), un démon, une force de la nature personnifiée, une organisation...".

Jaipadepseudo a écrit:
E.R Man a écrit:
Le méchant est souvent un homme voire quelques fois une femme

Ouh la la ...Dans quoi tu t'engages là *Laughing*
Oui mais la femme à la fin elle dévore l'homme...sans cérémonie...miam.... *Mr. Green*

Toi tu as encore regardé le film "L'Amante religieuse" en cachette de ton épouse !

suisse24 a écrit:
Souvent la méchante est manipulatrice... *Laughing* [...]

T'en veux aussi suisse24 ?

C'est pas bientôt fini oui ^^

(Si vous êtes bien sages ce soir (ou peut-être demain) vous aurez droit à un autre pavé !). *Razz*
_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marine



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 268
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Lun Mar 21, 2011 11:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Elle est mignonne sur le forum, la petite mante verte (ou petite menthe à l'eau) miam..., où tu trouves ce genre de petits smilies. Ca illustre bien la discussion tout ça. -*Wink*

Et puis les femmes aussi peuvent être très, très méchantes : regardez Cruella dans les 101 dalmatiens *Rolling Eyes* ,
il n'y a pas de raison que l'on soit exclues de la compétition dans le catalogue "méchant(e)". *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Lun Mar 21, 2011 6:11 pm    Sujet du message: Re: Le méchant Répondre en citant

Lörwenn a écrit:
'Me semble bien atteint Belgarion (j'en profite pendant qu'il est dehors). ^^


Enfin la vérité éclate au grand jour *Very Happy*
(et j'étais pas dehors ^^)
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Lun Mar 21, 2011 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

marine a écrit:
Et puis les femmes aussi peuvent être très, très méchantes : regardez Cruella dans les 101 dalmatiens *Rolling Eyes* ,
il n'y a pas de raison que l'on soit exclues de la compétition dans le catalogue "méchant(e)". *Mr. Green*


C'est vrai quoi !! Pour moi, le plus méchant dans Harry Potter ce n'est pas Voldemort (même s'il est déjà pas mal dans son genre, mais c'est un grand méchant "classique") mais bel et bien Dolores Ombrage. J'ai rarement éprouvé autant de haine pour un personnage que pour elle !! Bête et méchante, raciste, insupportable, crispante... elle a vraiment toutes les tares !!! Je ne sais combien de fois j'ai eu envie de rentrer dans le livre pour la baffer.

1) Quelle place a le personnage du méchant dans votre "vécu" littéraire?
Personnellement, j'ai un souvenir plus marqué des "méchants" que des gentils. Plus un méchant est charismatique, plus le roman est marquant. Le plus dur est à mon avis que le méchant soit "juste" et "équilibré" : trop méchant il est ridicule, pas assez il est falot. C'est un peu comme pour le gentil : trop gentil, il est pénible, pas assez il est inconsistant.

2) Quel est LE méchant qui vous a le plus marqué?
Seishiro dans Tokyo Babylon, un manga. Un méchant qui agit sans éprouver la moindre émotion, qui tue sans remord et cache ses motivations sous un gentil sourire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Lun Mar 21, 2011 9:13 pm    Sujet du message: Menthises électro-d'aimantées Répondre en citant

Spoiler:

(Par "principe de précaution" contre toute "attaque ad feminem" il faut se défendre : en plus ça les énerve ^^). Euh oui bon d'accord, à mon tour ! *Embarassed*


marine a écrit:
Elle est mignonne sur le forum, la petite mante verte (ou petite menthe à l'eau) miam..., où tu trouves ce genre de petits smilies. Ca illustre bien la discussion tout ça. -*Wink* [...]

Pour les smileys, j'utilise principalement ces deux sites celui-ci et celui-là.
Sinon quand j'ai parfois besoin d'un smiley particulier, je cherche dans Gargle-Images en tapant "smiley+mot-clé" et tu tombes souvent sur des petits trucs sympas.
_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marine



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 268
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Lun Mar 21, 2011 9:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour les smileys Lörwenn, ils sont super sympa
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Mer Mar 23, 2011 10:19 pm    Sujet du message: Re: Le vilain méchant pas beau Répondre en citant

Jaipadepseudo a écrit:
[...]
1) Quelle place a le personnage du méchant dans votre "vécu" littéraire?

Le méchant occupe une place raisonnable de faire-valoir utile :
- en contrepoint du héros "gentil" (genre "la Belle et la Bête" comme dans le gothic metal *Mr. Green*),
- à tous ceux qui se remuent pour que l'Humanité et le Monde ne tombent pas dans le chaos le plus obscur et irréversible (genre L'Épée de Vérité de Terry Goodkind ou Star Wars de George Lucas).
Le rôle du méchant consiste à organiser un capharnaüm d'enfer, si possible en s'aidant de disciples volontaires ou recrutés contre leur gré ; à se faire détester de quasiment la totalité des autres personnages soit pour magnifier la figure du héros solitaire fier et courageux (dans l'ombre duquel il faut toujours chercher la femme ^^) ; soit de façon à valoriser toute une coalition de gentils (se regroupant suivant l'avancée des aventures entrecroisées) créée expressément pour lui faire sa fête.
Ensuite peut-être que s'identifier au méchant est-il un trait de caractère spécifiquement masculin (?) :P comme le suggère marine : "Avis de fille, faut faire avec. J'aime pas les méchants dans les livres ni dans la vie" et toc. Les avis sont très partagés ceci dit.
Dans une œuvre fictionnelle, l'auteur pose généralement un combat entre les forces du bien et celles du mal (sans lesquelles d'ailleurs le canevas narratif n'existerait pas), une troisième option étant rarement explorée ou évoquée. S'il n'existe pas d'affrontement un minimum soutenu méchant vs gentil, l'histoire est sans relief. Si le méchant est trop vicieux et le gentil trop mièvre, l'histoire est trop caricaturale. L'équilibre entre ces deux forces manichéennes ne semble pas facile à établir.

Vous avez déjà tous répertorié un bon nombre de malveillant/e/s et vous en aurez sans doute bien d'autres à rajouter par la suite ! Pourquoi ne pas tenter en préambule de définir plusieurs typologies du "méchant" ?

- Les vrais/faux méchants de type "bourru mais sympa" qui ne veulent surtout pas se dévoiler et montrer leur cœur d'or bien caché (type Grincheux dans Blanche-Neige et les sept nains (animation de Disney, d'après les frères Grimm).
- Ceux étant simplement méchants sont souvent très très bêtes et stupides comme le sorcier pas très doué Gargamel (des Schtroumpfs de Peyo) cité par Marquise.
- Les autres méchants avérés par contre, possèdent une grande sophistication et un éventail d'idées illimitées pour faire souffrir la personne dont ils désirent se venger ou carrément blesser, tuer, etc. Je pense notamment à deux personnages m'ayant marquée dans Millénium (de Stieg Larson) : Bjurman le second tuteur pervers de Lisbeth Salander et Martin Vanger.
- Le méchant de circonstance à titre gratuit qui "trouve l'occasion" d'être méchant autrement ça ne lui serait peut-être pas venu à l'idée, mais pouvant néanmoins être dangereux et arriver au pire dès la première fois (ex. issu de faits divers : suggestion par les copains de vol de sac à l'arraché qui tourne mal).
- Les méchants/profiteurs de type "gigolo/escroc sans scrupule" utilisant la plupart du temps souvent une/des femme/s pour arriver à leurs fins (argent, pouvoir, position sociale) comme Georges Duroy (dans Bel-Ami de Maupassant) ; Christophe ex-"de" Rocancourt qui a savamment rejoué la fable du Corbeau et le Renard (de La Fontaine) auprès de personnes célèbres et riches "Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute". Le pire étant que, même à notre époque, ça fonctionne toujours ! ^^
- Les méchants instinctifs qui suivent aveuglément leurs pulsions sans réfléchir aux conséquences en le regrettant amèrement ensuite (type ? -euh je n'ai pas encore trouvé :p- )
- Les méchants irresponsables fouzàlier de type allumés ou tueurs en série, qui sont de véritables malades mentaux comme Charles Manson, l'assassin de Sharon Tate, première épouse de Polanski (je vous laisse volontiers trouver d'autres exemples si ça vous dit). Ils rejoignent à mon sens les méchants considérant avoir le droit de rendre justice eux-mêmes comme le héros/anti-héros (?) de la série télévisée Dexter en tombant ainsi dans les "travers" qu'ils voudraient dénoncer (mais suisse24 n'est pas dupe "Quand au méchant c est parfois un psychopathe qui a l aspect d un brave mec... ").
- Les méchants animés par le désir de laisser leur empreinte dans l'Histoire (lutte pour l'obtention du pouvoir, dessein funeste d'imposer leurs convictions par la force -religion, racisme, etc.-), pour lesquels "la fin justifie les moyens" quels qu'ils soient… (voir l'Histoire depuis que le Monde est monde).
Enfin les méchants qui regroupent toutes ou plusieurs des caractéristiques définies ci-dessus :p
À éviter de trouver sur son chemin… Heureusement comme l'a fait remarquer Monsieur Pad "Enfin toute manière il est rare que les méchants gagnent, bien fait pour eux".
La méchanceté paraît pratiquement indissociable du machiavélisme et du sadisme parfois/souvent poussés à leur paroxysme. Quelques exemples qui me viennent spontanément à l'esprit lors la rédaction dans le désordre le plus total, sans sélection ni exhaustivité loin de là.

Jaipadepseudo a écrit:
2) Quel est LE méchant qui vous a le plus marqué?

Une petite liste ? ^^ Alors en outre de ceux précédemment cités :

En littérature :
- Le Seigneur des Ténèbres Voldemort (dans Harry Potter de J.K. Rowling), cité par Crazy, Monsieur Pad et par marine comme "rassemblant tous les épithètes" définis par Mika : "Le méchant, quant à lui, a toujours un fond psychopathique. Il prend plaisir à la souffrance de l'autre ou manifeste une empathie frôlant le zéro absolu pourvu qu'il atteigne ses objectifs" ; marine ajoute "mais le pire c'est le perfide qui trompe, trahi tout son monde aussi bien ami que ennemi et par la même fait le mal". Aurore rappelle aujourd'hui avec raison que "le plus méchant dans Harry Potter ce n'est pas Voldemort (même s'il est déjà pas mal dans son genre, mais c'est un grand méchant "classique") mais bel et bien Dolores Ombrage. J'ai rarement éprouvé autant de haine pour un personnage que pour elle !! Bête et méchante, raciste, insupportable, crispante... elle a vraiment toutes les tares !!! Je ne sais combien de fois j'ai eu envie de rentrer dans le livre pour la baffer."
- La cruelle Folcoche (dans Vipère au poing d'Hervé Bazin), citée par natiora et marine ; à rapprocher du personnage de la mère de Jacques Vingtras (dans L'Enfant de Jules Vallès), qui l'oblige à porter une redingote à la polonaise, premier tome dont la dédicace est éloquente : "À tous ceux […] qu’on fit pleurer dans la famille, qui, pendant leur enfance, […] furent […] rossés par leurs parents, je dédie ce livre." Krys la dépeint parfaitement : "elle est vraiment méchante je trouve, elle veut humilier ses enfants, est déçue si elle voit qu'ils sont satisfaits. On le voit lors de la réception, quand elle veut absolument que son fils soit mal habillé. C'est pour ça aussi qu'elle veut qu'ils aient le crâne rasé". Incarnée magnifiquement par Alice Sapritch sur le petit écran, la scène de la fourchette plantée dans la main est bien imprégnée dans les esprits.
- Le monstre-robot abominable Gritche et son Arbre de la Douleur (dans le Cycle d'Hypérion de Dan Simmons) : tout au long de la narration, l'impression terrible que rien n'était possible contre lui ne m'a pas quittée.
- La terrifiante Mord-Sith Denna (dans le cycle de L'Épée de Vérité de Terry Goodkind, déjà cité) ; le Gardien le maître du royaume des morts et l'Empereur Jagang, chef de l'Ordre Impérial Celui qui marche dans les rêves afin de contrôler leurs pensées puis tout leur être : ces deux-là m'ont valu des cauchemars oppressants plusieurs nuits de suite.
- Les persécuteurs (dont O'Brien) de Winston Smith (dans 1984 de George Orwell), membres de la Police de la Pensée : les passages de tortures et d'humiliations toujours pas faciles à supporter ce malgré plusieurs lectures.
- La marquise de Merteuilet le vicomte de Valmont (des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos) : leur machiavélisme observateur, leur délectation malsaine, ils sont vraiment abjects !

En BD :
- Le Colonel Olrik (dans Blake et Mortimer d'Edgar P. Jacobs). Machiavélique, inamovible et increvable !
- Lex Luthor l'ennemi juré de Superman (de Jerry Siegel et Joe Shuster). (Attention scoop du Daily Planet : en fait il est juste jaloux de ses cheveux ^^).
- Le Grand vizir Iznogoud (dans Les Aventures du calife Haroun El Poussah de René Goscinny et Jean Tabary). Qu'est-ce que c'est réjouissant lorsque toutes ses combines se retournent contre lui ! J'aime bien son compère Dilat Laraht.
- La sorcière Miss Tick (dans Picsou de Carl Banks). Complètement obnubilée par le sou fétiche de Picsou : si elle réussit à le lui subtiliser, elle deviendra très riche tout en provoquant sa ruine.

(Jaipadepseudo, j'espère que tu ne m'en voudras pas trop d'avoir élargi le champ aux différents supports médiatiques ?).

En cinéma d'animation :
- Mika souligne malicieusement non sans raison :P "Une dernière figure inquiétante dans la fiction( et dans la vie aussi d'ailleurs) : La bureaucratie. C'est un ennemi intangible, il a mile visage, il ne vous en veux pas personnellement mais peut vous broyer inexorablement", que j'illustrerai avec cet extrait de Les Douze travaux d'Astérix (de René Goscinny et Albert Uderzo), La maison qui rend fou.
- Le Dr Gang (dans Inspecteur Gadget de Jean Chalopin, Bruno Bianchi et Andy Heyward). Infatigable chercheur d'embrouilles déterminé à provoquer la perte de Gadget, heureusement que Finaud et Sophie sont là pour le faire échouer.
- Cruella d'Enfer la bien-nommée (dans les 101 Dalmatiens de Disney). Citée avant-hier par marine. Obnubilée par l'idée d'être la première à posséder un manteau en peau de chien/s, elle rappelle ces insupportables bourgeoises enfourrurées qui se crêpent pour de bon le chignon à la moindre solde de marques parisiennes.
- La Reine qui s'en prend à sa belle-fille Blanche-Neige (… et les sept nains de Disney), parce qu'elle est plus jolie qu'elle selon les dires de son miroir magique.
- L'archidiacre Frollo (dans Le Bossu de Notre-Dame toujours de Disney, d'après Notre-Dame de Paris de Victor Hugo), dont les passions destructrices et la volonté de possession d'Esméralda pousseront à mille folies.

En Cinéma :
- Dark Vador l'Obscur affreux (dans Star Wars de Georges Lucas) : mais sachant ensuite pourquoi il est devenu ainsi, je lui pardonnerai presque.
- Sauron (dans Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, d'après l'œuvre de J.R.R. Tolkien). Cité par natiora, il présente pas mal de similitudes avec le premier sauf que lui est impardonnable !
- L'Abbé de Vilecourt, personnage détestable et tricheur (cf. la scène des éventails). Animé par le désir de briller en société et d'une méchanceté idiote qui accule quelqu'un au suicide (dans Ridicule de Patrice Leconte). Je ne souviens plus trop qui ôte la chaussure d'un autre homme d'église qui attendait depuis toujours le moment d'être choisi pour une audience avec le Roi ; le pauvre avec sa chaussette trouée ne peut plus se présenter devant Louis XVI et s'en va se pendre. :s
- Norman Bates (dans Psychose d'Alfred Hitchock, inspiré du roman de Robert Bloch). Affreux. :p
- Jack Torrance (dans Shining de Stanley Kubrick, inspiré du roman de Stephen King). Terrifiant !
- Alex DeLarge et toute sa bande (dans Orange mécanique de Stanley Kubrick encore, inspiré du roman d'Anthony Burgess). Film culte étudié en Histoire du Cinéma, lorsqu'il a été diffusé ces deux ou trois dernières années je n'en ai regardé qu'à peine une demi-heure, à cause du climat oppressant, angoissant et malsain posé dès les premières minutes. Pas pu supporter cette ambiance.

En personnages historiques :
Au contraire de marine qui a cité comme méchant Néron en précisant : "il y a longtemps : mais il y a prescription", je nuancerai en exprimant qu'il ne devrait pas exister de prescription pour les tyrans et leurs crimes politiques.
Aux nazis (de Primo Levi dans Si c'est un homme), cité par natiora), qui malheureusement n'ont pas été des personnages fictionnels, ajoutons froidement comme l'a fait Mika les Saints Inquisiteurs, à déposer avec des pincettes sur l'autel de l'infamie au même titre que les grands dictateurs (comme Hitler et les génocides, Pol-pot et le massacre des Khmers rouges, Staline et les purges)… Avec l'Histoire récente, les exemples ne manquent hélas guère.
Que l'Homme a-t-il pu commettre et commet-il d'atrocités au soi-disant "nom de Dieu", lequel, nous serine la bande à B.XVI est "Paix et Amour" (!) : cela quel que soit le nom qui lui soit donné dans toutes les "grandes" religions, toutes les sectes. N'oublions jamais cependant d'y inclure les "grands" régimes totalitaires politiques.

Certains méchants arrivent cependant à s'en sortir relativement honorablement, comme Javert (dans Les Misérables de Victor Hugo) ou moins dramatiquement.
Animés d'un repentir sincère ou pas, ils reconnaissent leurs agissements et essaient de faire amende honorable, envers leurs victimes, la société ou plus égoïstement le besoin de "racheter leurs fautes" auprès du Créateur.

Pour conclure -au grand soulagement de tous et en total hors-sujet quant aux questions de départ- , je me permettrai d'affirmer que le seul véritable méchant sur notre planète depuis le premier fratricide d'Abel par Caïn (cf. de nouveau Victor Hugo dans La Légende des Siècles) c'est l'Homme ! "L'Œil était dans la tombe et regardait Caïn". Cette image, tout comme la Statue du Commandeur (dans Don Juan, de Molière), m'avait carrément fichu les jetons au collège.
Comme le proclame le vers parvenu jusqu'à nous et devenu dicton : "l'Homme est un loup pour l'Homme"... (ah ah quel comique ce Plaute ! : Homo homini lupus est dans Asinaria, vers 212 avt J.-C.).
Vous voyez ça ne date pas d'hier ; et si nous lisions l'Épopée de Gilgamesh (datée du XVIIIe ou XVIIe siècle avt J.-C.), que j'espère découvrir un jour, nous y trouverions à coup sûr, comme sous les dynasties égyptiennes etc., de grandes scènes de descriptions de batailles sanglantes et de duels royaux.
_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).


Dernière édition par Lörwenn le Mer Mar 23, 2011 11:02 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Mer Mar 23, 2011 10:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien ma foi ,Lörwenn, tu me ravis purement et simplement.Difficile de passer après une telle démonstration synthétique et ma foi fort bien documentée.Et il n'est pas encore une heure du mat'!
J'ajouterai tout de même que j'ai toujours eu du mal avec ceux qui veulent tout détruire, semer le chaos, tuer tout le monde...Et après...ils font quoi??? Les voilà bien embarrassés avec leur pouvoir absolu...je les vois bien s'ennuyer un brin.


P.S: ma fille de deux ans dit très peu de mots, mais dit parfaitement "Papa"...Depuis plusieurs jours elle fait une fixette sur une des nombreuses figurines de sa grande sœur,une bonne cinquantaine en tout ( Mimi la souris, oui-oui, Tchoupi, petit ours brun, Mickey and co...) et je vous le donne en mille...Quel personnage montre-t-elle ostensiblement à son entourage en disant "papa!" ?? Gargamel... on mélange, on cache...rien n'y fait le seul qui s'appelle papa c'est le méchant Gargamel...Je vois déjà fuser les commentaires...ma femme n'en fut pas avare... Le crâne rasé tient actuellement la corde.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Mer Mar 23, 2011 11:14 pm    Sujet du message: La vérité sort de la bouche des (ses propres) enfants :p Répondre en citant

Jaipadepseudo a écrit:
Et bien ma foi ,Lörwenn, tu me ravis purement et simplement.Difficile de passer après une telle démonstration synthétique et ma foi fort bien documentée.Et il n'est pas encore une heure du mat'! [...]

C'est super-gentil, merci *Wink*. J'avoue que j'ai pris mes précautions cette fois pour me coucher moins tard.
Jaipadepseudo a écrit:
J'ajouterai tout de même que j'ai toujours eu du mal avec ceux qui veulent tout détruire, semer le chaos, tuer tout le monde...Et après...ils font quoi??? Les voilà bien embarrassés avec leur pouvoir absolu...je les vois bien s'ennuyer un brin.

Oh je pense que ce sont de vrais sadiques : obtenir LE pouvoir de vie et de mort sur tout ce qui existe et l'exercer jusqu'à la fin des temps, telle est leur motivation !
Jaipadepseudo a écrit:
[...] Quel personnage montre-t-elle ostensiblement à son entourage en disant "papa!" ?? Gargamel... on mélange, on cache...rien n'y fait le seul qui s'appelle papa c'est le méchant Gargamel...Je vois déjà fuser les commentaires...ma femme n'en fut pas avare... Le crâne rasé tient actuellement la corde.

Ha ha trop drôle ! Elle est trop mignonne ! Donne-lui un bisou de ma part (alors comme ça, ton crâne est rasé, mmm ? ).

*Embarassed* *Lörwenn vient de réaliser l'oubli complet de réponse au sondage ! S'en va réparer de suite.
_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2011 6:43 am    Sujet du message: Re: La vérité sort de la bouche des (ses propres) enfants :p Répondre en citant

Lörwenn a écrit:
(alors comme ça, ton crâne est rasé, mmm ? ).


Bon en fait je me dégarnis depuis l'âge de 20 ans...si je ne me tondais pas je ressemblerais peut-être à Gargamel. *Embarassed*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2011 7:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Magnifique synthèse. (Je n'ose pas imaginer le temps qu'il ta fallu pour rédiger tout cela)
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2011 8:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

+ 1 avec les garçons Lorwenn, tu m'épates

.
_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2011 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

+1. Il faudrait carrément en faire un essai ^^
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4465
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2011 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui bravoooo
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
marine



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 268
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2011 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Super la synthèse du topic, là le méchant il en prend plein la...... Bon faut quand même rester poli sur le forum.
Et je pense comme toi le seul vrai méchant sur terre c'est "L'homme", bon pas la femme, ouff *Laughing*
Pauvre terre où va-t-on ? L'homme se veut tellement dominateur qu'il détruit tout et lui-même avec.
Mais là, c'est encore un autre sujet.
En tout cas
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Ven Mar 25, 2011 6:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lörwenn, encore une fois je suis !!
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 151218 / 0