Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Akira - Katsuhiro Otomo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Manga, Manhwa, Man Hua et Global Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
60%
 60%  [ 3 ]
A la folie
40%
 40%  [ 2 ]
Mais alors pas du tout du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 5

Auteur Message
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Mar Jan 05, 2010 9:17 pm    Sujet du message: Akira - Katsuhiro Otomo Répondre en citant



Comment ça? Jamais personne sur ce site n'a traité d'un des classiques du genre? Je n'en reviens pas et me dis que mes multiples recherches furent vaines car une ligne m'a échappé. Donc si la chronique m'a échappé je remets vite en cause mes capacités de recherche et mon attention.

J'ai découvert Akira dans mon adolescence et ce n'était pas si vieux que ça bande de mauvaises langues jaunâtres, en dessin animé. La vraie claque. c'était TRÈS bien fait, dynamique mais je n'ai pas du tout compris la fin...

Normal

Akira est une œuvre que je qualifierai d'énorme.

J'ai eu la chance d'acquérir les 5 premiers tomes pour la ridicule somme de 20 francs français ( je revois pointer les langues jaunes...) mais je ne les ai pas lu de suite, perdu dans les cartons dans les déménagements...

Puis découverte de l'œuvre il y à 7 ans:

Dans la fin des années 9O une explosion (mystérieuse...) raye de la carte Tokyo et entraîne l'escalade nucléaire: c'est la troisème guerre mondiale.

Nous sommes en 2019, Tokyo n'est plus , l'histoire se passe à Néo Tokyo. Et le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas une mégalopole bucolique. La violence y prédomine, notamment parmi les gangs de motards qui arpentent les routes nippones et se mettent sur la tronche. Parmi ceux-ci se trouve Kanéda chevauchant une moto mortelle de la mort qui tue ( rêve de garçon de 10 ans) et qui assiste impuissant à l'accident de son ami Tetsuo qui, voulant éviter un mystérieux garçon errant sur une autoroute, se crashe.

Tetsuo est emmené par les autorités...Plus aucune trace de lui...Ses potes se mettent à sa recherche.

Quand il réapparaît (Tetsuo...suivez un peu...pfff), il est comment dire, bizarre... à tel point que ce jeune homme se retrouvera au centre d'une intrigue politico-militaire et entrainera Kanéda dans cette dernière. Des expériences militaires menées des années auparavant sur les pouvoirs psychiques de certains enfants ont mis en avant le terrible pouvoir destructeur de l'un d'entre eux: Akira. mais le problème est que cette force destructrice est totalement incontrôlable...Akira est enfermé, "endormi" dans un bunker presqu'ultra secret...Le problème est que l'enfant redonne des signes de vie et risque de se réveiller...Une course contre la montre a commencé...


J'ai lu les dix premiers tomes, il me reste à acquérir les 4 derniers et connaître ainsi la fin des aventures de Tetsuo et Kaneda et des multiples personnages qui fourmillent dans cette aventure extraordinaire. C'est extrêmement haletant et palpitant. Je ne me suis jamais ennuyé alors que l'auteur prend son temps pour, au fur et à mesure des nombreuses pages de l'œuvre, faire évoluer l'intrigue et ses personnages. C'est une œuvre d'une richesse incroyable, et je pèse mes mots.

Vivement que la carte bleue refasse le plein.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Mer Jan 06, 2010 12:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais lu les Akira en grand format au furet quand j"étais étudiant... Et avant ça, enregistré quand il était passé sur Canal +, la toute première fois. Je l'ai peut-être encore.

Mais bon, le post-apocalyptique, c'est pas trop mon truc, c'est pour ça que je n'en ai jamais fait tout un foin ^^
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Mer Jan 06, 2010 8:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'en fais pas tout un foin monsieur, je complimente, je loue...

Et j'adore le post-apo.

Gnark
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Jan 06, 2010 10:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

+1 pour jaipa, j'ai adoré la BD et le film *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Mer Jan 06, 2010 10:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bah, chacun ses goûts *Wink*
Je n'ai jamais nié les qualités d'Akira.
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Mer Jan 06, 2010 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu l'as nié en bloc et a même utilisé des métaphores équestres...

Révisionniste


Pouet
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Mer Jan 06, 2010 1:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

*Very Happy*

T'as raison, je suis un gros bourrin !
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Abronsius



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 95
Localisation: Transylvanie subcarpathique...

MessagePosté le: Sam Jan 09, 2010 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, "Akira", c'est toute une époque... C'est à partir de là que j'ai vraiment été fasciné par les mangas et les DA venus de l'empire du soleil levant. J'étais allé le voir au cinéma à l'époque, puis j'avais suivi le manga en grand format par la suite... Le film animé est une sacrée claque visuelle, quant au manga, il déchire, plus particulièrement après le réveil d'Akira. La bande du Clown m'a marqué de longues années, les mutants m'ont sidéré, la plongée dans le Néo-Tokyo dévasté m'a subjugué, sans parler du charisme incroyable de Tetsuo alors qu'il n'était rien au début. Une sacrée expérience quand j'y repense...
_________________
"Ah, mon ami ! Les signes sont là ! Les signes sont tous là! Nous atteignons notre but ! Enfin ! Enfin ! ! Nous atteignons notre but !"

http://www.editions-terriciae.com/collectionmaiata/index.html

http://www.editions-terriciae.com/librairiesparten/index.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lukah



Inscrit le: 28 Oct 2009
Messages: 53

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 10:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Akira est, pour moi, un peu le chaînon manquant entre la BD européenne et le manga : le dessin est clairement inspiré de moebius, le style et les thématiques sont très européennes.

Néanmoins, pour moi, l'oeuvre ne se limite pas seulement à une lecture post-apo, il y a pas mal de Cyberpunk, de science-fiction et de fantastique. (ET NON, ce ne sont pas des synonymes !)

Le style du dessin, nerveux et dynamique emporte réellement le lecteur : je l'ai lu alors que j'avais 12-14 ans, et je me souviens avoir eut une montée d'adrénaline à chaque album.

Chaque personnage est vraiment attachant d'une manière ou l'autre : Akira est mystérieux, Kaneda est un rebelle sans cause, et ainsi de suite : mais tous évitent la carte du manniquéisme.

C'est une oeuvre beaucoup lus riche qu'il n'y parait au premier abord... ben oui, vous aurez deviné je suis fan ! *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Jeu Jan 13, 2011 6:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le tome 11...

Bon..il serait peut-être temps que ça prenne fin (encore 3 tomes). Je veux dire par là que ce tome n'apporte pas grand chose à l'intrigue...ça fait un peu le Monstre Tetsuo contre le reste du monde, on est un peu dans du Godzilla. C'est de plus en plus gore, non pas que cela me choque mais cela n'apporte rien de plus à l'intrigue. Reste le personnage d'Akira... Son flegme est déroutant et doit cacher bien des secrets... L'avenir me le dira!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Ven Jan 14, 2011 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu l'intégrale il y a quelques années et je la relis encore de temps en temps. La fin en bande dessiné est beaucoup moins hermétique que celle du film (qui se finissait d'ailleurs par le réveil d'Akira je crois, mais là ma mémoire se fait plus incertaine car je ne lai vu qu'une fois et c'était il y a longtemps).

Si j'ai bien compris tu as les grand format cartonnés à couverture rigide (ceux avec quelques pages en couleur au début de chaque volume). Pour m'a part, j'ai une version plus cheap en six volume totalement en noir et blanc, du coup le découpage n'est pas le même et j'ai du mal à voir où tu en es.

Mais, n'en doute pas, l'histoire vaut le coup d'être lue jusqu'au bout.
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Ven Jan 14, 2011 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, la fin du film c'est le réveil d'Akira... souvent les mangas vont plus loin que leur version animée.
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Ven Jan 14, 2011 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai l'édition en couleur de glénat en grand format (15 euros le tome)... Et Akira a déjà fait un petit réveil au bout du tome 6, je crois, alors que dans le film, c'est à la fin...donc soit il va récidiver, soit le film a fait l'impasse sur ce bébé réveil ( qui a quand même rasé la moitié de néo-Tokyo *Mr. Green* )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Ven Jan 14, 2011 8:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nan, nan, je crois justement que c'est ce "bébé réveil". Et la suite... bah je ne l'ai pas lue (honte à moi, je sais).
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Déc 02, 2011 11:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai commencé à le lire récemment dans ma BDthèque préférée. C'est sombre, violent, sale... mais pas glauque, et très accrocheur (le bon vieux coup du Gros Mystère Géant pour installer le suspense).
Je le lis à toute petite vitesse (dans les interstices de mon emploi du temps), là j'en suis au début du tome 3 (dans l'édition en tomes cartonnés grand format), et je suis déjà assez bien scotché. L'intrigue progresse bien pour le moment... vivement lire la suite !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Sam Déc 03, 2011 8:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, c'est vrai que je viens d'achever la série la semaine dernière... J'attends que tu la termines Tybalt, et j'en discute avec toi...si ça te branche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Sam Déc 03, 2011 9:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je connais de nom mais je n'ai jamais lu. La post-apo, le cyber-punk ce n'est pas trop ma tasse de chocolat chaud. Je n'ai pas vu non plus l'animé. Ne me fustigez pas, chéri s'en occupe à la maison ! Car lui est ultra fan d'Akira. Il possède tous les tomes parus il y a des années chez Glénat et le version animé. Ça fait 3 ans qu'il cherche désespérément à me le montrer car c'est selon lui une oeuvre essentielle en manga. Mais bon, il m'a déjà fait le coup avec Ghost in the Shell et je n'avais pas trop aimé non plus... On verra si un jour je me rends à ses arguments et je saute le pas *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Déc 03, 2011 2:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

@ Jaipadepseudo : Vu que je le lis par petits bouts, je risque d'y mettre le temps, mais volontiers, oui *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Jan 22, 2012 4:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avance toujours par petits bouts, et j'en suis à la fin du tome 5, peu après le réveil d'Akira. Je ne peux pas dire que je sois absolument enthousiaste, mais l'ensemble est très accrocheur (l'intrigue fait vraiment feuilleton) et je me demande toujours où on va se retrouver à la page suivante.

L'univers est vraiment sombre, c'est de la SF post-apocalyptique qui ne mâche pas ses mots : les personnages principaux sont soit des jeunes marginaux violents et souvent drogués, soit des militaires ou des comploteurs sans scrupules, soit des rebelles prêts à tous les raccourcis pour lutter contre le gouvernement, soit de gros psychopathes... soit un peu tout ça à la fois. Et en même temps, tout ça est cohérent et s'explique très bien: par exemple, il y a un lien entre les pouvoirs psy de certains personnages et leur addiction à la drogue (même si la nature de ce rapport n'est révélée que par allusions progressives), et la violence sociale n'est pas qu'un prétexte gratuit à des scènes de violence, c'est l'un des principaux thèmes du manga.

Ce que j'aime un peu moins, c'est la part énorme dédiée à l'action. En 5 tomes, on doit avoir 95% de courses poursuites... d'accord, ça reste (à peu près) réaliste, les personnages ont mal, faim, froid, et doivent se retaper entre deux scènes où ils se tapent tout court - et le tout parvient à rester très humain et par moments drôle malgré tout, ce qui n'est pas une petite prouesse - mais enfin au bout d'un moment ça devient un peu lassant... C'était probablement dû à la première partie de l'intrigue qui supposait une chronologie très chargée, plein de choses se passent en quelques heures. Après le gros rebondissement que je viens de franchir, les choses seront peut-être un peu différentes.

Le dessin est vraiment particulier : ce n'est pas un style hyper-manga classique (pas de visages en triangles, ni d'yeux énormes aux pupilles pleines de reflets), mais on en retrouve tout de même certains traits (les cheveux en dents de scie, typiquement). Beaucoup de machines et de bâtiments, des planches de paysages urbains à tomber par terre. L'aspect très "machines & trucs technologiques" n'est pas désagréable, sans que je sois complètement convaincu par le rendu graphique de la chose. Bref, je ne suis pas entièrement fan du style de dessin, mais ça se laisse bien lire.

La suite quand j'aurai lu les tomes suivants...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Mar Jan 24, 2012 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tybalt a écrit:
Le dessin est vraiment particulier : ce n'est pas un style hyper-manga classique (pas de visages en triangles, ni d'yeux énormes aux pupilles pleines de reflets), mais on en retrouve tout de même certains traits (les cheveux en dents de scie, typiquement). Beaucoup de machines et de bâtiments, des planches de paysages urbains à tomber par terre. L'aspect très "machines & trucs technologiques" n'est pas désagréable, sans que je sois complètement convaincu par le rendu graphique de la chose. Bref, je ne suis pas entièrement fan du style de dessin, mais ça se laisse bien lire.


J'aime beaucoup les planches représentant néo-Tokyo, les courses poursuites sont autant de prétextes pour faire du tourisme virtuel dans cette mégalopole du futur. Je trouve qu'Akira a, sur ce point précis, très peu vieilli.

Tu lis la série en noir et blanc ou en couleur?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 26, 2012 12:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

En couleurs. Je ne sais pas si c'est ça qui me gêne, mais je n'en suis pas sûr, ça tient aussi au style du dessin lui-même. Les couleurs ne sont pas mal faites.
D'ailleurs, dans je ne sais plus quel tome (le 5 ou le 6 ? je ne sais plus), il y a quelques planches qui sont dessinées différemment, comme entièrement peintes ; là aussi avec de beaux paysages urbains (bon, urbains de ville en ruines, mais beaux quand même).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Fév 16, 2012 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis à la fin du tome 12 (il ne me reste plus que deux tomes à lire). J'ai fait une pause peu après le tome 10 parce que j'étais tombé malade et que j'avais... cauchemardé d'Akira pendant mes poussées de fièvre *Neutral* (et je peux vous dire que ça n'était pas agréable !). Ça m'arrive très rarement de cauchemarder de mes lectures, mais je suppose que l'aspect glauque de l'univers m'a vraiment marqué !
Globalement, l'intrigue se complexifie beaucoup après le réveil d'Akira et c'est tant mieux : il y a davantage de forces en présence, on a enfin droit à des révélations plus amples sur le passé de l'univers et à quelques éléments d'explication sur les pouvoirs des uns et des autres. Les personnages ont plus souvent le temps de souffler un peu (bon, juste un tout petit peu...) et prennent davantage de profondeur.
A partir du tome 10, on repart nettement dans l'action, en route vers le dénouement, et le moins qu'on puisse dire est que ça dépote. Je crois que j'ai rarement vu un univers se faire autant abîmer au cours d'une fiction (disons qu'à l'échelle de ce qui se passe pendant l'intrigue, un immeuble qui s'écroule tient du détail négligeable). Les derniers rebondissements entre les tomes 10 et 12 me font beaucoup penser à Nausicaä de la vallée du vent, dont la parenté avec Akira devient frappante, même si Nausicaä reste moins sombre et beaucoup plus riche à mon sens (parce qu'encore plus ambitieux dans sa volonté de dépeindre un univers vaste). Je suis frappé aussi par l'aspect de plus en plus sombre et désespéré que prennent l'univers et l'histoire... je crois que je vais me dépêcher de lire la fin !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
LesFragmentsDivins



Inscrit le: 07 Mar 2012
Messages: 9
Localisation: Québec

MessagePosté le: Dim Avr 08, 2012 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un véritable chef-d'oeuvre selon moi, en plus de s'être montrée extrêmement influente pour plusieurs oeuvres qui ont suivi dans sa trace. Tous les amateurs de mangas de sci-fi devraient le lire!
_________________
http://www.lesfragmentsdivins.com
http://www.facebook.com/S.Jr.Germain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 11, 2012 6:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me rends compte que je n'avais pas posté mes impressions sur la fin.
Je dois préciser d'abord que le dénouement est arrivé plus tôt que je ne m'y attendais, pour une raison liée à l'édition dans laquelle j'ai lu le manga : si je me souviens bien, elle compte 14 tomes, et je pensais avoir encore un ou deux tomes à lire, mais en réalité les deux derniers tomes ne contiennent que des dessins isolés (illustrations de couvertures, croquis, etc.). Du coup, j'ai été un peu déçu de tomber si vite sur la fin de l'histoire.
Je ne sais pas si c'est lié, mais la conclusion m'a un peu laissé sur ma faim. Le destin de Tetsuo est marquant, mais j'ai l'impression que cela ne résout rien, que tout reste à faire... et les réactions de Tetsuo par rapport à Akira m'ont désagréablement surpris, je ne m'attendais pas à ça.
Pour ceux qui ont lu le manga en entier :

Spoiler:

J'ai l'impression que la disparition de Tetsuo ne résout rien : le sort d'Akira n'est toujours pas réglé, il est tout aussi dangereux - voire encore plus, puisqu'il a assimilé son seul rival possible - et ses tendances mégalo semblent se confirmer. Alors, pourquoi diable Kaneda et les autres prennent-ils finalement le parti de combattre pour le Grand empire d'Akira ? Je n'ai vraiment pas compris ce ralliement. D'accord, les forces extérieures n'ont rien d'attirant, mais Akira n'est vraiment pas mieux !



Bref, ce dénouement m'a paru abrupt. Il y a largement matière à une suite, d'ailleurs.

Plus généralement, je suis très content d'avoir enfin lu ce classique du manga de SF post-apocalyptique qu'est Akira. Je n'en serai pas un fan passionné, à cause de la part énorme dévolue à l'action, qui rend l'ensemble un peu trop léger à mon goût en termes de réflexion et de philosophie (j'en reste à Nausicaä pour un meilleur équilibre entre action, aventure, déploiement d'un univers et réflexion sur des sujets de fond). Dans Akira, il y a certes une vision très sombre de la société, mais cela ne dépasse pas le stade de prétexte à des scènes d'action et à des catastrophes dantesques. Mais il faut reconnaître que ce manga trouve une grandeur différente là-dedans, précisément dans le fait qu'il est assez avare en explications sur les tenants et les aboutissants de son univers : on reste beaucoup plus dans le fantastique, et dans un fantastique très sombre qui tend vers une horreur quasi cosmique dans le dénouement, et quasiment à une vision tragique du destin de l'humanité.

Spoiler:

Paradoxalement, Lovecraft n'est peut-être pas si loin. Dans les deux cas, c'est une vision de l'univers comme un ensemble de mécanismes qui échappent à l'esprit humain et que l'esprit humain ne peut pas assimiler, et la prise de conscience de cette impossibilité conduit à la folie et à la destruction. Chez Lovecraft, cette prise de conscience passe par la rencontre avec l'autre, par l'intervention de divinités extra-terrestres dont les mondes d'origine et les modes de vie sont radicalement incompatibles avec ceux des hommes. Dans Akira au contraire, la prise de conscience passe par l'aventure intérieure qu'est la découverte des pouvoirs psychiques : dès lors que Tetsuo s'y intéresse, il se coupe de ses anciens amis et s'achemine vers une destruction horrible. L'esprit humain n'arrive pas à entrer en harmonie avec l'univers, à contrôler sa propre énergie, et ne peut donc provoquer que mort et (auto)destruction.
Sauf si on s'appelle Akira, auquel cas tout baigne et on devient un quasi dieu empereur de néo-Tokyo. Mais on ne sait rien d'Akira, on ne sait pas pourquoi ou comment il arrive à maîtriser ses pouvoirs. C'est un peu un nouvel empereur de droit divin, quasiment, et c'est ça qui me gêne dans le dénouement. Le côté "Seul Akira peut y arriver, donc c'est à lui qu'il faut s'en remettre, c'est comme ça".



Cela dit, il reste possible que j'aie manqué quelque chose dans certaines allusions, comme

Spoiler:

le fait que toute une partie de l'histoire pourrait n'être qu'un rêve d'Akira, comme Tetsuo le soupçonne dans l'un de ses rêves de drogué.



Ce sera intéressant de relire l'ensemble à l'occasion pour essayer de finir de reconstituer le puzzle...


Dernière édition par Tybalt le Mer Avr 11, 2012 11:44 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Mer Avr 11, 2012 9:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai trouvé Akira vraiment passionnat jusqu'à la destruction de Néo-Tokyo. La suite m'a semblé beaucoup moins intéressante. Tetsuo est réellement le personnage, selon moi, de cette saga. Si Kaneda représente le héros malgré-lui de cette folle aventure, c'est avant tout l'amitié qu'il porte pour Tetsuo qui est le moteur de l'intrigue. Pour le dénouement, je te rejoins Tybalt:
Spoiler:

Akira, par sa totale absence de personnalité ne semble pas une alternative évidente. S'il s’autodétruit, Tetsuo est avant tout assailli de toutes part et pointé du doigt comme étant le principal danger. Akira est étrangement pris par la main ( au sens propre comme au sens figuré) par des personnages pourtant conscients du potentiel destructeur de ce gamin au regard vide et glaçant. Est-ce la crainte de son pouvoir gigantesque, la peur de le "réveiller" qui font qu'ils agissent ainsi??? Je ne sais pas et partage ton sentiment de rester sur sa faim. Je ne crois cependant pas à une suite, mais qui sait? J'ajouterai que l'éventualité d'une aventure fantasmée m'a totalement échappé.



Quelle est la source de ta citation Tybalt?


La première moitié d'Akira ( si je puis dire) est pour moi un chef d’œuvre de Science-Fiction. La suite est bien plus banale et peine à garder une intrigue suffisamment solide et construite qui aurait dû éclaircir tous les mystères mis à plat dans les premiers tomes. Mais l'ensemble se tient. L'action est surtout présente dans les 6 derniers tomes ( si je me souviens bien) et va crescendo au point de devenir un peu "fouillis" voire excessive. J'ai eu un peu le même sentiment en lisant la saga des Méta-Barons de Jodorowski et Gimenez mais ,ça, je vous en parlerai...
.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 11, 2012 11:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jaipadepseudo a écrit:
Quelle est la source de ta citation Tybalt?


En fait ce n'était pas une citation, c'est aussi de moi : je m'étais simplement trompé en voulant mettre un modèle spoiler... C'est réparé.

Jaipadepseudo a écrit:
J'ai eu un peu le même sentiment en lisant la saga des Méta-Barons de Jodorowski et Gimenez mais ,ça, je vous en parlerai...
.


En tout cas ton avis sur cette série m'intéresse : ça fait un bon moment qu'elle me tente, mais je n'ai pas toujours été emballé par les débuts d'albums que j'ai pu grignoter ici ou là...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2012 12:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tombé par hasard l'autre jour sur le DVD du film d'animation adapté de la BD, et le moins que je puisse dire est que c'était une bonne affaire. Il concentre en environ deux heures l'essentiel du manga, que ce soit l'action, les personnages, la puissance esthétique et le propos philosophique ou mystique (comme on voudra) de l'ensemble. L'action est ramenée à l'essentiel, débarrassée de pas mal de sous-intrigues et de péripéties qui alourdissaient un peu la BD.
Naturellement certains personnages n'apparaissent pas et d'autres changent un peu, mais l'ensemble reste fidèle au manga d'origine. Et surtout, toute la fin contient une ou deux innovations excellentes qui respectent l'esprit de l'histoire et lui permettent de se conclure de façon nettement plus satisfaisante que le manga (en tout cas à mes yeux).
Ajoutez à ça une bande originale excellente (ou du moins vraiment originale, même si on peut ne pas apprécier) qui mêle une instrumentation classique à d'autres empruntées à la musique japonaise (et apparemment à la musique balinaise aussi, merci Wikipédia).
Si vous avez apprécié le manga et que vous avez l'occasion de voir l'anime, vous ne perdrez vraiment pas votre temps *Smile*

Et maintenant j'espère que ça ne me donnera pas trop de cauchemars parce que boudiou, il y a quand même des trucs vraiment effrayants dans le film (même si légèrement moins que dans le manga) !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2012 2:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai commencé par l'Anime... il y a bien longtemps quand il est passé sur Canal+ *Wink*
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Manga, Manhwa, Man Hua et Global Manga Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149590 / 0