Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Thème] Homosexualité
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hematome



Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 1

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 2:34 pm    Sujet du message: [Thème] Homosexualité Répondre en citant

bonjour je cherche des romans qui ont pour sujet l'homosexualité homme ou femme peu importe
que ce soit dit explicitement ou pas , j'ai beaucoup de mal à en trouver
donc si vous connaissez des ouvrages parlant de ça
merci de les mettre si dessous
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4492
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 4:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les amitiés particulières, de Roger Peyrefitte
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 5:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Confort et Joie de Jim Grimsley

C'est un roman qui relate une histoire d'amour entre deux hommes de façon tout à fait naturelle. J'ai fait un post sur ce roman, car il est vraiment magnifique.
Je le conseille vivement !
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 6:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

drôle de hasard, c'est le thème de mon dernier achat :
l'étranger de la famille de Olivier Lebleu

une tranche de vie où un parisien retourne en province fêter les 50 ans de son père, avec l'espoir d'avoir assez de force pour révéler son homosexualité. finalement, et biensûr, il n'y a pas que lui qui fait des cachoteries.

ainsi que Passer la nuit du même auteur.


Dernière édition par lily cocci le Sam Jan 09, 2010 9:52 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 6:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans Ténébreuse (Marion Zimmer Bradley), l'arc des Amazones libres en est particulièrement rempli.
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 6:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La lune noire d'Orion, de Francis Berthelot (si tu arrives à le trouver), ou Rivage des intouchables, Le jongleur interrompu... en fait presque tous les romans de cet auteur qui ne cache pas ses préférences sexuelles.
Mémoires d'Hadrien, de Yourcenar.
_________________
Même le soleil se couche.


Dernière édition par Lisbeï le Lun Déc 21, 2009 11:03 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 11:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Belgarion a écrit:
Dans Ténébreuse (Marion Zimmer Bradley), l'arc des Amazones libres en est particulièrement rempli.


Tout particulièrement La Maison des Amazones, qui est pratiquement le roman que je préfère de toute la série.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Dim Déc 20, 2009 4:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beaucoup de tomes de la série de la série "Les hérauts de Valdemar" de Mercedes Lackey en contiennent (Plus particulièrement "la trilogie du dernier Héraut mage")
Il y a aussi "Sang d'encre" de Poppy Z. Brite.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2552
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Déc 20, 2009 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les romans de Sarah Walter : Caresser le Velours et Du Bout des doigts. Tous deux très bien. Il y en a d'autres mais je ne les ai pas lus.

Claudine à l'école, de Colette et Willy.

Chez Balzac, c'est présent, mais très implicite. Pourtant quand on s'en rend compte, on se dit que c'est évident, avant d'en prendre conscience, on ne voit rien. Vautrin est un personnage homosexuel.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Dim Déc 20, 2009 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Outremer a écrit:
Belgarion a écrit:
Dans Ténébreuse (Marion Zimmer Bradley), l'arc des Amazones libres en est particulièrement rempli.


Tout particulièrement La Maison des Amazones, qui est pratiquement le roman que je préfère de toute la série.

Pour les femmes. Versant masculin, je citerais plutôt L'héritage d'Hastur, et, si mes souvenirs sont bons, La belle fauconnière.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Lun Déc 21, 2009 9:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mademoiselle de Maupin (Théophile Gautier) de façon détournée.

et...
HP6 (bah oui, Dumbledore y fait presque son coming out, quand même !)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Lun Déc 21, 2009 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sodome et Gomorrhe, de Marcel Proust

Les Bienveillantes de Jonathan Littell (même si c'est un thème annexe)
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Lun Déc 21, 2009 6:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les chroniques de San Francisco, d'Armistead Maupin (7 tomes)

Et dans quasiment tout les bouquins de Anne Rice, l'homosexualité est évoquée, de manière directe ou indirecte.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2552
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Lun Déc 21, 2009 6:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Toonnette a écrit:
Et dans quasiment tout les bouquins de Anne Rice, l'homosexualité est évoquée, de manière directe ou indirecte.

Puisqu'on parle de vampires, l'homosexualité féminine est très fortement suggérée dans Carmilla, de Sheridan Le Fanu.

L'homosexualité masculine est clairement évoquée dans Etats et Empires du Soleil, de Cyrano de Bergerac (le vrai, auteur subversif du XVIIe siècle, qui était lui-même homosexuel.)
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Lun Déc 21, 2009 11:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans La Guerre Eternelle (§ mon dernier post en section SF), le héros subit la distorsion temporelle d'un voyage intersidéral à grande vitesse. Quand il revient après quelques mois de voyage, plusieurs siècles se sont écoulés sur sa planète. La sexualité normale est l'homosexualité, et l'hétérosexualité est considérée comme une perversion répugnante.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4492
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mar Déc 22, 2009 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

et pour faire les bébés ? ils ont trouvé une autre méthode ?
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Mar Déc 22, 2009 10:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fécondation artificielle. Ce sera très au point dans 1000 ans.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Lun Déc 28, 2009 8:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Gide.
Surtout L'Immoraliste.
Revenir en haut de page
nico



Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 41
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 05, 2010 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Chronique du pays des mères" d'Elisabeth Vonarburg.
Même si c'est surtout par défaut, ce roman épatant raconte quelques histoires d'amours lesbiens.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Jan 06, 2010 10:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le sujet est aussi abordé dans "Nadya" de Pat Murphy *Mr. Green*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Jan 07, 2010 9:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

nico a écrit:
"Chronique du pays des mères" d'Elisabeth Vonarburg.
Même si c'est surtout par défaut, ce roman épatant raconte quelques histoires d'amours lesbiens.

Mmmmm... si on veut... Pas trop d'accord avec ça, quand même, dans l'esprit en tout cas.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Jan 07, 2010 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
Mmmmm... si on veut... Pas trop d'accord avec ça, quand même, dans l'esprit en tout cas.

Oui et non : compte tenu des circonstances, cette homosexualité est une norme, donc elle existe mais on ne s'étend pas dessus puisqu'elle va de soi *Wink*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Jan 07, 2010 10:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Lisbeï a écrit:
Mmmmm... si on veut... Pas trop d'accord avec ça, quand même, dans l'esprit en tout cas.

Oui et non : compte tenu des circonstances, cette homosexualité est une norme, donc elle existe mais on ne s'étend pas dessus puisqu'elle va de soi *Wink*

Oui, j'avais qqch comme ça à l'esprit, et j'irai peut-être + loin en disant que ce sont les amours hétérosexuelles qui sont inconcevables, dans ce monde-là. Alors dans ce contexte, il me paraît assez faux de parler d'homosexualité ou d'amours lesbiennes. Ou alors, dans le monde où nous vivons, il ne faudrait pas parler d'amour, ou en tout cas de relations sentimentales/intimes/sexuelles, en général, mais d'hétérosexualité, puisque c'est notre orientation dominante.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Jan 07, 2010 6:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi pas, mais je pense que ce bouquin a quand même sa place ici, ne serait-ce que parce qu'il renverse les normes, en quelque sorte *Wink*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Jan 08, 2010 8:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Pourquoi pas, mais je pense que ce bouquin a quand même sa place ici, ne serait-ce que parce qu'il renverse les normes, en quelque sorte *Wink*

De toute façon, tout ce qui peut faire lire Vonarburg en général et ce roman en particulier est bien *Very Happy* , pour moi, donc va pour *Very Happy* !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nico



Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 41
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Jan 08, 2010 2:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
Crazy a écrit:
Lisbeï a écrit:
Mmmmm... si on veut... Pas trop d'accord avec ça, quand même, dans l'esprit en tout cas.

Oui et non : compte tenu des circonstances, cette homosexualité est une norme, donc elle existe mais on ne s'étend pas dessus puisqu'elle va de soi *Wink*

Oui, j'avais qqch comme ça à l'esprit, et j'irai peut-être + loin en disant que ce sont les amours hétérosexuelles qui sont inconcevables, dans ce monde-là. Alors dans ce contexte, il me paraît assez faux de parler d'homosexualité ou d'amours lesbiennes. Ou alors, dans le monde où nous vivons, il ne faudrait pas parler d'amour, ou en tout cas de relations sentimentales/intimes/sexuelles, en général, mais d'hétérosexualité, puisque c'est notre orientation dominante.


Oui oui, je suis d'accord avec vous deux.
Effectivement, dans le livre les relations sentimentales et sexuelles ne sont pas présentées comme homosexuelles. C'est à dire qu'il ne s'agit pas d'une alternative à l'hétérosexualité (qui par la force des choses n'existe pas - voir spoiler plus bas), ni de quelque chose de marginal ou d'hors norme. Du point de vue du monde décrit dans le roman, elles sont simplement présentées comme des histoires d'amour, ce qu'elles sont tout simplement.
N'empêche qu'il s'agit tout de même d'histoires d'amour entre femmes. Et du point de vue du lecteur qui cherche des exemples de romances entre individus du même sexe, ce roman fait l'affaire. Homosexualité ça veut quand même bien dire sexualité entre individus du même sexe, non ?

Votre précision reste vachement pertinente parce que si ce qui intéresse le lecteur est le récit d'histoires sentimentales en marge des sentiers battus de la société, avec rejet de la différence, discrimination, tout ça... effectivement, ce n'est pas le bon roman.

Spoiler:

il existe bien copulation homme/femme mais elle n'est pas considérée comme sexualité, seulement comme devoir de reproduction.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Jan 08, 2010 7:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

nico a écrit:
Spoiler:

il existe bien copulation homme/femme mais elle n'est pas considérée comme sexualité, seulement comme devoir de reproduction.


Bon, je vais faire ma chiante, mais mon pseudo montre bien que ce roman me tient particulièrement à coeur *Laughing* *Embarassed* :

Ton spoiler s'applique
Spoiler:

seulement pour les Captes, en plus, puisque les autres Rouges sont inséminées

. Et par ailleurs,
Spoiler:

certaines relations sexuelles hommes-femmes existent, mais Vonarburg les crée toutes sous une forme différente de celle que notre société considère comme "normale" : inceste (Toller+Guiséia), triolisme (les mêmes + Lisbeï), amour platonique univoque (Dougall + Lisbeï... j'accorde que ce n'est pas inconnu dans notre monde *Mr. Green* ), amour "impossible à éprouver" (Selva + "Erne de Kallenbasch").

Je pense que si Vonarburg avait voulu démontrer la variété des sortes d'amour, et combien la sexualité importe peu pour les caractériser, elle ne s'y serait pas forcément prise autrement *Rolling Eyes* . Mais ce n'est que mon avis *Wink* .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flora



Inscrit le: 12 Sep 2010
Messages: 50

MessagePosté le: Mer Sep 22, 2010 10:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:

Chez Balzac, c'est présent, mais très implicite. Pourtant quand on s'en rend compte, on se dit que c'est évident, avant d'en prendre conscience, on ne voit rien. Vautrin est un personnage homosexuel.


Je crois même qu'il s'agit d'un des premiers homosexuels de la littérature française (si ce n'est le premier ?), à vérifier.

L'homosexualité dans les romans de Balzac n'est en effet que suggérée, ex : "Maison Vauquer [...] Pension bourgeoise des deux sexes et autres"...

Romans dans lesquels figure Vautrin : "Le Père Goriot", "Illusions Perdues", "Splendeurs et misères des courtisanes", "Le Député d'Arcis".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2552
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Sep 23, 2010 8:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Flora a écrit:
Je crois même qu'il s'agit d'un des premiers homosexuels de la littérature française (si ce n'est le premier ?), à vérifier.

Cyrano de Bergerac (l'auteur) est antérieur. On trouve ce thème dans Etats et empires du soleil.

Edit : zut, je l'ai déjà dit. Je radote. *Mr. Green*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Jeu Sep 23, 2010 11:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Un des cyles majeurs de la SF, la trilogie Gaïa de John Varley, raconte la survie précaire de l'équipage d'un vaisseau spatial dans un monde-artefact extra-terrestre. Au début de leur périple, les deux héroïnes, deux courageuses exploratrices de cet équipage, deviennent amantes. Leur histoire d'amour sert d'intrigue de fond et ressurgit toujours - sans réelle nécessité - entre les scènes d'action, les batailles et les cataclysmes. Les membres masculins de l'équipage sont relégués à l'arrière plan.

D'autres titres SF ici
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Ven Sep 24, 2010 2:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Flora a écrit:
Je crois même qu'il s'agit d'un des premiers homosexuels de la littérature française (si ce n'est le premier ?), à vérifier.


Quelques années plus tard, il y a Eugénie Danglars dans Le Comte de Monte-Cristo (mais c'est un personnage relativement mineur).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flora



Inscrit le: 12 Sep 2010
Messages: 50

MessagePosté le: Sam Sep 25, 2010 3:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos infos Carabas et Outremer *Smile*.

Le dernier livre de Virginie Despentes "Apocalypse Bébé" évoque le thème de l'homosexualité féminine. Je ne l'ai personnellement pas lu, mais comme il fait partie des 14 prétendants au prix Goncourt, on en entend beaucoup parler en ce moment. "Baise-moi" du même auteur évoque aussi ce thème.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Luna240681
Tit'Tutu lectovore


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 158
Localisation: Noisy le Grand

MessagePosté le: Ven Oct 22, 2010 1:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'homosexualité est aussi très présente chez Anne Rice dans un autre style *Wink*

J'avais beaucoup aimé "Les amitiés particulières" *Wink*
_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux." Jules Renard.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
E.R Man



Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 264
Localisation: Compatriote de Sébulon

MessagePosté le: Ven Nov 12, 2010 4:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Passion de sable (rebecca molleray)

Les nuits fauves (lu en seconde professionelle) de j' ai oublié l' auteur
_________________
La Lecture est une drogue...
...Ma drogue est la Lecture.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Ven Nov 12, 2010 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril Collard si ma mémoire est bonne
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Nov 16, 2010 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le thème est aussi abordé dans "Plaguers" de Draco (une ado qui a subi un changement de sexe forcé, et le narrateur qui ne sait plus par "qui" il est attiré par elle).
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Ven Nov 19, 2010 2:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens en parlant de changement de sexe du coup, le bouquin "Girl" de David Thomas en parle.
Un type entre à l'hôpital pour se faire ôter les dents de sagesse et en ressort en femme... Donc quiproquo, nouvelle vie avec justement des questions sur : une relation mais avec qui ? Homme ou femme ?
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Rudy



Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 129
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim Nov 21, 2010 10:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Fille du Nord et les suites de Elisabeth Lynn.

La jeune fille et les clones (dont je ne me rappelle plus l'auteur).

Rudy
_________________
Vieillir est le meilleur moyen de vivre longtemps
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Meneldur
Summerland's Runner


Inscrit le: 27 Juin 2003
Messages: 336

MessagePosté le: Dim Nov 21, 2010 10:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rudy a écrit:
La Fille du Nord et les suites de Elisabeth Lynn.

Je pensais que c'était sous-entendu qu'il fallait proposer des bons livres. ^_^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rudy



Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 129
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim Nov 21, 2010 10:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Meneldur a écrit:
Rudy a écrit:
La Fille du Nord et les suites de Elisabeth Lynn.

Je pensais que c'était sous-entendu qu'il fallait proposer des bons livres. ^_^


Si tu as la chance de n'avoir lu que des bons livres, tant mieux pour toi ! *Wink*

Rudy
_________________
Vieillir est le meilleur moyen de vivre longtemps
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 155178 / 0