Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Moby Dick - Herman Melville

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
33%
 33%  [ 1 ]
Beaucoup
33%
 33%  [ 1 ]
A la folie
33%
 33%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 3

Auteur Message
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Sam Aoû 22, 2009 4:51 pm    Sujet du message: Moby Dick - Herman Melville Répondre en citant

Je n'ai pas trouvé de post sur ce roman, alors je me lance. A la médiathèque il est classé dans les rayons jeunesse, mais je ne suis pas sûre du tout que les jeunes puissent apprécier comme il se doit ce roman.

Le résumé : Dans les années 1860, le narrateur s'embarque sur le Péquod pour 3 ou 4 ans, pour la traditionnelle chasse à la baleine qui leur permettra de rapporter de l'huile, et quantités d'autres objets issus de la baleine. Il ignore toutefois que le Péquod a pour maître le terrible capitaine Achab qui n'a qu'un but : tuer Moby Dick, la Baleine Blanche qui terrorise tous les baleiniers.

Mon avis : Ce sont 135 chapitres foisonnant de trouvailles, d'humour pince-sans-rire, de leçons d'histoires naturelles, parfois ennuyeuses, souvent passionnantes. Melville a une écriture dynamique, moderne avant l'heure. Ses descriptions des personnages sont truculentes. On sent qu'il connait son sujet sur le bout des doigts, car aucune partie du corps de la baleine ne nous est épargnée : un chapitre pour la queue, un pour le jet, un pour le front, un pour...ensuite c'est le bateau et la technique de la chasse qui font l'objet de nombreux chapitres, mais ça se lit avec plaisir, voire délectation. J'avoue, j'ai lu en accéléré (voire sauté délibérément) quelques chapitres que je trouvais inutiles, ils consistaient surtout en des listes de livres, tableaux ou autres productions traitant des baleines. Le roman étant découpé en de tout petits chapitres, traitant d'un thème articulier (description d'un personnage, d'une partie de la baleine, du bateau, ou d'un événement important), on ne perd pas le fil de l'histoire.

Autre atout de ce roman : Melville est maître en phrases percutantes, certaines sont jubilatoires ! J'en ai relevé quelques unes :
"Du tronc de l'arbre poussent les branches ; d'elles, les ramilles. Ainsi, dans les sujets productifs poussent les chapitres".
En parlant du charpentier du Péquod : "Il était un pur manipulateur ; son cerveau, s'il en avait un, avait dû très tôt ruisseler jusqu'au bout des muscles de ses doigts".
"Non, son grand génie se manifeste en ce qu'il ne ferait rien de particulier pour le prouver. Mieux, il le déclare par son silence pyramidal." De qui parle-t-il ? Du cachalot bien sûr !
Et, en digne amoureuse des livres, ma préférée :
"Là ! livre, tu mens ; le fait est que vous autres livres, vous devriez connaître vos places. Vous êtes juste bons à nous donner les faits et les mots simples ; nous, on fournit les pensées." Ca laisse à réfléchir, non ?

Même si j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire proprement dite, (il y a beaucoup de chapitres avant que le bateau ne commence son périple), je ne regrette pas un instant d'avoir persévéré.
J'ai appris quantités de choses sur les baleines, sur les hommes, et j'ai passé un très agréable moment de lecture.
La dernière question que je me pose, c'est : comment doit-on prononcer le nom du capitaine ? Achab (avec le son [ch]) ou A[k]ab, comme je l'ai déjà entendu ??
Si quelqu'un connait la réponse, merci de m'éclairer !
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4417
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Dim Aoû 23, 2009 10:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai lu quand j'étais enfant, puis en anglais pour le collège, je pense comme toi que ce n'est pas un roman jeunesse car je l'ai trouvé ennuyeux et bavard !
et j'ai toujours prononcé akab...
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Mer Déc 30, 2009 4:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu au collège. Et je me rappelle que j'avais bien aimé, mais j'en garde très peu de souvenirs.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Meneldur
Summerland's Runner


Inscrit le: 27 Juin 2003
Messages: 336

MessagePosté le: Ven Oct 15, 2010 7:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rassurez-moi, ce ne sont pas des versions intégrales que vous avez lues enfants ? Parce que c'est quand même un roman ultra-dense, avec un vocabulaire marin abondant et une construction absolument pas limpide.

J'ai beaucoup aimé, en tout cas. Comme l'a souligné Marquise, Melville coupe fréquemment son récit par des chapitres didactiques sur la baleine et la chasse à la baleine, qui sont abordées sous toutes leurs coutures ; un peu déroutant au début, et à coup sûr parfois ennuyeux. Assez curieusement, le narrateur, Ishmael, est au centre du début du récit, puis passe sérieusement en retrait, au point d'être quasiment absent des événements relatés dans les 100 ou 200 dernières pages : le personnage-clef est, bien entendu, Achab (à un degré moindre, Starbuck m'a beaucoup plu - le chapitre La Symphonie m'a presque tiré des larmes !). Ce qui m'a véritablement conquis, c'est le style, d'une puissance incroyable, comme j'en ai peu lu jusqu'ici : qu'il fasse de l'humour ou verse dans la tragédie, il reste remarquablement percutant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Mer Oct 20, 2010 5:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Meneldur a écrit:
Rassurez-moi, ce ne sont pas des versions intégrales que vous avez lues enfants ? Parce que c'est quand même un roman ultra-dense, avec un vocabulaire marin abondant et une construction absolument pas limpide.


Hum... C'était sûrement une version expurgée je pense, car je n'ai pas souvenirs d'y avoir passé des plombes.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Mer Oct 20, 2010 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Meneldur a écrit:
Rassurez-moi, ce ne sont pas des versions intégrales que vous avez lues enfants ? Parce que c'est quand même un roman ultra-dense, avec un vocabulaire marin abondant et une construction absolument pas limpide.


J'avais lu Moby Dick lorsque j'étais adolescent, mais (comme pour Ivanhoé) je ne réalisais pas alors que c'était une version abrégée. Maintenant que je me suis acheté la version intégrale, je mesure la différence !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Jeu Oct 21, 2010 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Outremer a écrit:

Maintenant que je me suis acheté la version intégrale, je mesure la différence !


Et tu en penses quoi ?
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu Oct 21, 2010 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Marquise a écrit:
Outremer a écrit:

Maintenant que je me suis acheté la version intégrale, je mesure la différence !


Et tu en penses quoi ?


Pour l'instant, j'en pense juste que la version intégrale est 4 ou 5 fois plus longue que la version abrégée. Lorsque j'aurai effectivement entamé la lecture, je serai sans doute à même de faire des observations plus intéressantes. *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Sam Oct 23, 2010 2:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ben évidemment, si tu ne l'as pas encore commencé...
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Lun Juin 27, 2016 10:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Marquise a écrit:
Ah ben évidemment, si tu ne l'as pas encore commencé...


Il ne m'aura fallu que 5 ans et demi pour le faire !

Maintenant que j'ai terminé le livre intégral, je comprends pourquoi je n'avais pas réalisé lors de ma première lecture que j'avais affaire à une version abrégée. Le coeur de l'histoire n'occupe en fin de compte qu'une minorité de pages, inférieure en taille aux très nombreux chapitres qui portent sur tous les aspects possibles et imaginables du cachalot et de la chasse au cachalot (la tête du cachalot, la queue du cachalot, le squelette du cachalot, la façon de cuisiner le cachalot, les cachalots dans la mythologie, etc, etc). En sabrant dans toutes ces descriptions, il n'était pas difficile de ramener l'histoire à une taille bien inférieure !

Le livre mérite certainement son statut de classique. Ahab est un personnage très célèbre, même pour les gens qui n'ont pas lu le livre. Il est plus complexe que je ne m'en étais rendu compte en lisant la version abrégée : son obsession est davantage qu'une vengeance contre l'animal qui lui a ôté sa jambe.

Ishmael est un narrateur très étrange. Dans la première partie du livre (avant que le navire ne mette les voiles), c'est un personnage développé, mais il se fond ensuite complètement dans la masse de l'équipage, devenant une sorte de narrateur impersonnel et omniscient. Il n'y a qu'une poignée d'occasions, au cours du périple en mer, où il retrouve une certaine individualité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2422
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mar Juin 28, 2016 10:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Outremer a écrit:


Ishmael est un narrateur très étrange. Dans la première partie du livre (avant que le navire ne mette les voiles), c'est un personnage développé, mais il se fond ensuite complètement dans la masse de l'équipage, devenant une sorte de narrateur impersonnel et omniscient. Il n'y a qu'une poignée d'occasions, au cours du périple en mer, où il retrouve une certaine individualité.


A rapprocher du narrateur du Loup des mers de Jack London, je me suis toujours demandé s'il voulait là apporter un pendant au bouquin de Melville.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5797
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Juil 07, 2016 2:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
A rapprocher du narrateur du Loup des mers de Jack London, je me suis toujours demandé s'il voulait là apporter un pendant au bouquin de Melville.

Ca fait au moins 20 ans que je l'ai lu, mais ce n'est pas l'impression que j'en retiens : pour moi, le narrateur du "Loup" est plutôt qqn de trop civilisé pour être vraiment individualiste (et un peu lâche sur les bords ^^).
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 144415 / 0