Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La lecture comme moyen de fuir la réalité
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Jeu Juil 30, 2009 12:53 am    Sujet du message: La lecture comme moyen de fuir la réalité Répondre en citant

Mon addiction à la lecture



La lecture comme paradis artificiel. Ca aurait pu être la drogue ou les jeux de rôles. Chaque fois que j'ai eu besoin de fuir une réalité agressive, j'ai fui dans mon roman du moment.

Je fais la distinction entre cette lecture-"fuite de la réalité" et la vraie lecture loisirs. Par exemple, de l'âge de 15 ans à l'an dernier, chaque soir, j'ai lu avant de m'endormir. Ce besoin n'avait rien à voir avec mon goût pour les bons romans. Je pouvais tout aussi bien en lire un mauvais. C'était un rituel, comme en ont les drogués ou les alcooliques. Il arrivait aussi que cette pulsion me pousse à lire dans la journée. Surtout les mauvaises journées. Quand tout allait mal dans ma vie, je m'échappais dans un monde fictif. Dans une moindre mesure, c'est cet état d'esprit qui me fait lire dans les aéroports, en train et quand je fais la queue dans une administration, au cinéma, à la caisse d'un hyper. Fuir l'ennui, peu importe la qualité de ce que je lis.

A l'opposé de cette démarche de fuite de la réalité, la "lecture loisirs" fait de moi une autre personne, plus exigeante. Là, je lis moins mais mémorise plus. Je sélectionne mes lectures avec plus de soin, j'aime revenir sur les qualités des bons romans, les classer, voir qui s'est inspiré de qui.

Depuis quelques mois, seule cette 2° facette de moi subsiste (l'autre reviendra sans doute un jour). Pour la première fois depuis l'âge de 15 ans, je ne lis plus avant de m'endormir. Je ne ressens plus ce besoin de fuir un quotidien stressant. J'ai plus envie de vivre dans le monde réel, de mener à bien mes "grands travaux" du moment sur le plan personnel et professionnel.
_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Sam Nov 14, 2015 5:47 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Jeu Juil 30, 2009 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu parles donc ici d'une addiction passée, qui semble révolue. Il est vrai que la lecture peut être un refuge pour fuir les contraintes du quotidien. Mais n'est-ce pas l'intérêt même de la lecture en général, et de la lecture de la SF ou de la fantasy en particulier ? Se plonger dans un monde qu'on peut plus facilement dominer, tout simplement parce qu'on peut y entrer ou en sortir librement, il suffit en effet d'ouvrir et de fermer le bouquin. Je ne pense pas avoir déjà connu ce type d'addiction dont tu parles, je veux dire que je n'ai pas souvenir d'une période pendant laquelle la lecture constituait un moyen d'"oublier" quelque chose. Mais il y avait d'autres loisirs qui me le permettaient...la lecture ne m'apportait rien alors.Comme tu le dis, cela aurait pu être autre chose...c'était plus mon cas. Quand je lis je suis amené à trop réfléchir...L'activité physique me libère plus de mes introspections que la lecture...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Ven Juil 31, 2009 1:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Jaipadepseudo a écrit:
Tu parles donc ici d'une addiction passée, qui semble révolue.

Je pense que sans sa disparition, je n'aurais jamais réalisé qu'elle avait été là.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Ven Juil 31, 2009 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca m'arrive souvent de lire (ou de relire) quelque chose pour me changer les idées ou quand je n'ai pas le moral. De là à lire n'importe quoi "juste pour s'évader", ben non, parce que si le livre me tombe des mains, il n'aura pas l'effet escompté *Wink*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Sam Aoû 01, 2009 1:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un bon moyen de sortir d'une vie pas drôle, c'est une certitude.. en particulier la fantasy. Néanmoins, j'ai toujours choisi mes bouquins, même quand j'en lisais beaucoup. Dans ce cas, selon ta définition, peut-on vraiment parler d'addiction ?
Je serais à présent beaucoup plus boulimique de manga. C'est grave Dr ?
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Sam Aoû 01, 2009 1:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Belgarion a écrit:
C'est grave Dr ?


seulement pour le porte-monnaie... *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Sam Aoû 01, 2009 1:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Heureusement que mes chroniques me permettent de ne plus trop dépasser le budget alors *Very Happy*
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Sam Aoû 01, 2009 1:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

veinard !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Sam Aoû 01, 2009 3:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On recrute (mais pas en manga *Very Happy*)
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 9:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

des petites coccinelles à la prose médiocre qui lisent beaucoup d'albums jeunesse ? *Embarassed*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elly



Inscrit le: 02 Aoû 2009
Messages: 21

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 9:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est sûr que c'est un moyen de changer de "réalité" pendant quelques heures mais je ne vois pas la lecture seulement comme une fuite de notre monde, je pense que c'est aussi une sorte de complément qui peut nous apporter quelque part..... je ne sais pas trop comment formuler ca, mais une sorte d'expérience ?? D'auteurs plus âgés, ayant davantage vécu, et au travers de leurs réflexions, on s'imprègne aussi de quelque chose. Je ne sais pas si je me fais comprendre !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5310
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 10:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

c'est l'invasion des coccinelles, là...
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rúmil



Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 14

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

La passion des livres n'est pas une drogue dangereuse tant qu'on n'y passe pas toutes ses journées et qu'on a vie réelle en dehors (comme pour les jeux vidéo).
_________________
Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé.
[Terry Pratchett]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elly



Inscrit le: 02 Aoû 2009
Messages: 21

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 11:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'en étais pas rendu compte Soleil ! Il faut croire que c'est l'animal des lecteurs !!
Je suis d'accord avec Rùmil, ce n'est pas nocif tant que cela ne décroche pas complètement la personne de la réalité, comme n'importe quelle passion au final, tout est une question de dose.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 11:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Bovarisme nous guette tous :P
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Soleil* a écrit:
c'est l'invasion des coccinelles, là...


savez-vous faire la différence entre la coccinelle chinoise et la coccinelle européenne ?
la chinoise est génétiquement modifiée et ne vole pas. elle reste dans les serres pour manger les pucerons. elle est nuisible pour l'européenne.
à mort la coccinelle chinoise ! si vous en croisez une, pas de pitié !

ok, je sors aussi ! *Rolling Eyes*

de toutes façons, le vrai sujet du fil est beaucoup trop pointu pour une petite coccinelle ! *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Sam Aoû 08, 2009 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un peu comme Elly, je pense que l'on peut se plonger dans certains univers pour y trouver ce que la vie quotidienne ne nous apporte pas: le rêve, des univers impossibles, la magie...
Quand j'étais petite, j'allais chercher dans les romans les chevaux que mes parents ne voulaient pas m'offrir... *Wink*
Maintenant, les romans sur les chevaux ne m'intéressent plus autant. Je leur préfère la SF et ses mondes extraordinaires (je suis plus sensible aux romans mettant en scène des planètes étranges qu'à ceux racontant des voyages intersidéraux), le fantastique, la fantasy aussi....Bien sûr, je ne parle là que de la littérature plaisir. Mais la littérature "sérieuse" ou "classique" comme certains l'appellent ou "du boulot" en ce qui me concerne, m'apporte aussi une certaine forme d'évasion.
Je suis en fait très sensible aux univers, aux paysages et aux décors, à tel point que certains livres me sont presque interdits...J'ai eu énormément de mal avec Une journée d'Ivan Denissovitch de Soljenitzine car l'action se déroule dans un camp de prisonniers et je m'y sentais enfermée, mais je sais que je ne lirai pas Le Pavillon des cancéreux du même auteur car le monde médical et moi....
Et vous? Ça vous fait ça aussi, le décor, les lieux? Ça conditionne aussi votre journée dans le monde réel, les lieux où se déroule l'action d'un roman?
Revenir en haut de page
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Sam Aoû 08, 2009 1:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je ne sais pas visualiser les paysages, décors, ni même les personnages. un vide dans je ne sais quelle partie de mon cerveau probablement.
je m'attache donc bien plus au suspense (au sens large du therme), à ce qui me tient en haleine, au ressenti des héros. comme je lis presque exclusivement de la jeunesse, je ne vais pas jusqu'au bovarisme, c'est plus souvent de la sympathie, compassion.

il est évident que les histoires, univers et personnages que je cotoie sont très, très éloignés de la réalité.

je ne souhaite pas retrouver "la vraie vie" dans mes lectures. la vraie vie elle est autour de nous, elle nous rattrappe toujours assez vite comme ça. quand j'écris "la vraie vie", je pense à tout ce qu'elle a de plus noir, pesant et parfois dégueulasse ; elle n'est pas toujours comme ça, bien heureusement.

ma signature, résume bien mon point de vue. puiser des forces, de l'espoir, même naïf, pour avancer plus facilement, plus légèrement. *Wink*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Sam Aoû 08, 2009 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
je ne sais pas visualiser les paysages, décors, ni même les personnages. un vide dans je ne sais quelle partie de mon cerveau probablement.

Ah ! ça m'intéresse beaucoup ! J'ai longtemps cru que tout le monde visualisait les paysages, le décor, que tout le monde se voyait personnage silencieux du roman, un peu comme un spectateur embarqué. Et non ! J'ai fait un sondage, une fois dans une assemblée assez nombreuse et j'ai découvert qu'il y avait bien deux types de lecteurs. Je trouve ça vraiment mystérieux, ce rapport à la lecture...

Par exemple, il m'est arrivé d'acheter un roman fantastique et de me dire en le lisant, que j'avais vu le film. Je reconnaissais le décor, les lieux, la tête des personnages. Je voyais tout ! Et j'ai fini par découvrir que j'avais déjà le roman dans ma bibliothèque et que je l'avais déjà lu....il y a une dizaine d'années ! Et dix ans après, je revoyais le même décor !

Sinon, oui, je suis comme toi, je préfère les romans qui m'emmènent dans des univers bien éloignés de la réalité.
Revenir en haut de page
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Sam Aoû 08, 2009 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Camille a écrit:
Ah ! ça m'intéresse beaucoup ! J'ai longtemps cru que tout le monde visualisait les paysages, le décor,

Je pense que ça a un rapport avec nos propres perceptions et/ou notre façon de mémoriser les choses.

Pour ma part, je visualise beaucoup aussi, et j'ai une mémoire plutôt visuelle (malgré ma myopie taupesque *Embarassed* ).
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
arwen.lb



Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 165
Localisation: Liban

MessagePosté le: Sam Aoû 08, 2009 11:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, la lecture fut pour un moment, et elle l'est toujours, un moyen de s'évader un peu de la réalité. Mais pas pour devenir comme la drogue. C'est juste comme parfois quand je suis en colère contre quelque chose ou quelqu'un ou bien j'ai un problème que je ne sais pas la solution, je plonge dans un bouquin, ça me relaxe, après la lecture, je trouve que je ne suis plus ni en colère ni nerveuse. Mieux, je peux penser plus clairement.

pour votre lecture
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
willow



Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 13
Localisation: Dordogne

MessagePosté le: Dim Aoû 09, 2009 12:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

quand je ne vais pas bien, que quelque chose me tracasse, je vais faire un tour dans une librairie, l'espace culturel d'une grande surface, et je ressors pratiquement toujours avec au moins un livre. J'adore lire depuis toujours, j'ai un travail mais je trouve la vie tellement ennuyeuse que je préfère lire. je suis quelqu'un de casanier j'ai toujours été comme ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Mer Aoû 12, 2009 12:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Camille a écrit:
J'ai longtemps cru que tout le monde visualisait les paysages, le décor, ...


et ce n'est pas parce que je lis trop vite, plus lente que moi tu meurs !
quand je peux, j'aime me raccrocher au film. la bande annonce seule, me permets de coller des visages, des voix, des décors, des musiques. biensûr, je suis totalement esclave du film, mais ça ne me dérange pas trop, et puis c'est quand même pas la majorité de mes lectures.
fuir la réalité, avec un acteur super beau, ça aide... ^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2551
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Aoû 20, 2009 11:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je visualise beaucoup. Je visualise tellement qu'étant enfant, j'adorais les descriptions. Si, je vous promets que c'est vrai. Au point de les relire pour mieux m'imprégner de l'atmosphère, des paysages, imaginer les traits des personnages. D'ailleurs, j'aime les portraits détaillés, sinon, je ne vois pas mes personnages et je les confonds. Et je croyais que tous les enfants étaient comme moi. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir, en 5e, que non seulement mes camarades de classe détestaient les descriptions, mais pire encore, n'aimaient pas lire!! (La prof de français avait fait un vote à main levée.) Bref, j'étais une extra terrestre.

Maintenant, étrangement, j'aime un peu moins les descriptions. En fait, j'aime les descriptions bien écrites, sinon, je les survole, juste assez pour avoir l'atmosphère. J'attache plus d'attention aux mots. J'imagine de façon moins précise. Mes personnages sont des silhouettes.

J'aime bien voir les adaptations de livres en films, mais j'aime mieux voir le film quand ma lecture date un peu, que je me rappelle l'essentiel, mais pas les détails, sinon, ça gêne.

J'aime les livres qui me coupent du quotidien : c'est pour ça que je lis peu de romans évoquant trop la banalité du quotidien actuel, les problèmes d'aujourd'hui. De même, dans un autre genre, je ne recherche pas des livres semblant décrire une atmosphère proche de celles de séries comme Desperate Housewives. Je préfère être transportée dans le Paris du XIXe siècle, pas forcément plus réjouissant, mais du moins autre. J'aime les romans populaires d'autres temps, j'aime les classiques qui évoquent un contexte différent dans une langue pure, incisive, j'aime les contes, le fantastique. Depuis quelque temps, je m'intéresse à la SF, à la fantasy, mais j'ai du mal à m'orienter, vu la production.

Donc oui, je fuis bien la réalité. Pourtant, mes lectures me ramènent souvent à aujourd'hui, m'invitent à trouver des ruptures ou des filiations dans les thèmes abordés. Thèmes que je vais approfondir, ou non, par d'autres lectures théoriques ou alors par d'autres romans.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Dim Aoû 30, 2009 9:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
J'aime bien voir les adaptations de livres en films, mais j'aime mieux voir le film quand ma lecture date un peu, que je me rappelle l'essentiel, mais pas les détails, sinon, ça gêne.


Eh bien tu vois, avant j'étais un peu comme toi, j'aimais bien voir les adaptations des romans en film, mais maintenant, non. Ça me déçoit toujours car elles ne collent pas à ma vision du roman.
Mais le pire, c'est de voir le film avant de lire le roman. Je viens d'ailleurs désagréablement de revivre ça en lisant après avoir vu le film le roman de Matheson, La Maison des Damnés. Le film reproduit exactement le roman. Alors, je n'ai jamais pu construire ma propre vision des décors, des personnages et j'ai beaucoup moins goûté le roman: limite déception. Pourtant c'est un excellent roman que je te conseille si tu aimes le fantastique.
Pour les mêmes raisons, je sais maintenant que je ne lirai jamais le roman de King, Shining, car j'ai vu les deux adaptations et je ne pourrais imaginer un autre personnage que Nicholson....ni d'autres décors que ce magnifique hôtel du film.
Revenir en haut de page
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Dim Aoû 30, 2009 10:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a aussi un sujet sur les adaptations de livres en films ^^
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2009 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un ami vient de me dire ceci "Je suis incapable de lire un roman, je n'arrive pas à m'intéresser à une histoire créée de toutes pièces".
Il lit cependant beaucoup, des bouquins d'économie, de politique ou de philosophie.

Etrange, non ? Je ne connaissais pas encore ce genre de personnes, et ça me laisse un peu perplexe. Je n'arrive vraiment pas à imaginer cela. Pour le coup, il doit avoir du mal à fuir la réalité *Smile*
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2009 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

T'es sûre que c'est un ami ? :P

Ceci dit, s'il lit de la philo, c'est contradictoire : ce n'est pas une science exacte, c'est très subjectif, donc ça vaut bien une "histoire inventée".
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2551
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2009 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il préfère la théorie à la fiction.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2009 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Marquise a écrit:
Un ami vient de me dire ceci "Je suis incapable de lire un roman, je n'arrive pas à m'intéresser à une histoire créée de toutes pièces". Il lit cependant beaucoup, des bouquins d'économie, de politique ou de philosophie. Etrange, non ?

La majorité des gens sont dans ce cas. Il est presque impossible de leur faire lire un roman.

Marquise a écrit:
il doit avoir du mal à fuir la réalité *Smile*

Non. N'importe quelle lecture/tâche dans laquelle tu t'absorbes fait l'affaire. Ping pong, math, restauration de tabatière ..
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Mer Sep 02, 2009 12:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois qu'aimer les romans, c'est garder la part d'enfance que l'on a en soi. C'est un souvenir inconscient des histoires qu'on aimait entendre lorsqu'on était petit.
Enfin, pour moi, c'est ça.
Revenir en haut de page
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2551
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mer Sep 02, 2009 5:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Camille a écrit:
Je crois qu'aimer les romans, c'est garder la part d'enfance que l'on a en soi. C'est un souvenir inconscient des histoires qu'on aimait entendre lorsqu'on était petit.
Enfin, pour moi, c'est ça.

Ca, j'en suis pleinement convaincue.

Mais je crois que c'est le même mécanisme chez ceux qui aiment le cinéma, la télévision, les séries : on a tous, à des degrés différents, un "besoin" de fiction. Si l'on trouve beaucoup de gens qui n'aiment pas lire, j'ai l'impression qu'il est plus rare de trouver des gens qui ne regardent aucun film ni ne suivent aucune série (je veux dire parmi des non-lecteurs.)
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oiseau-à-ressort



Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 59
Localisation: Chambéry

MessagePosté le: Jeu Sep 17, 2009 3:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que la lecture demande plus d'effort, à moins d'y être expérimenté ou rapidement plongé dans cette habitude. Une fois atteinte cette "facilité" de lecture à la fois rapide et approfondie, il est plus facile d'aimer lire, et en particulier de lire des univers ou fictions destabilisantes.

Pour moi, la lecture est à la fois une drogue d'évasion et une passion d'esthète (à savoir que je ne suis pas près à lire n'importe quoi, et mon taux de "déchets" à franchement tendance à se réduire). ça ne m'empêche pas d'être épanoui au quotidien avec ma famille nucléaire et mes amis, même si au-delà, je suis sans doute sociopathe. *Laughing*

Un bon test pour savoir "jusqu'où" on est prêt à lire : on lit American Psycho, si on voit la profondeur de la critique sociale au-delà du trash, on est prêt à tout ! *Mr. Green*
_________________
",..)-;'...?..;..)" (Caracole, dans La Horde de contrevent)
"J'ai passé cinq heures dans ce putain de placard. Et quand je ferme le yeux, j'ai encore l'impression d'être surveillé par un cintre." (Ombre de l'ombre, PI Taïbo II)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lukah



Inscrit le: 28 Oct 2009
Messages: 53

MessagePosté le: Ven Oct 30, 2009 8:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, j'ai eut une période d'addiction -relative-, à la lecture.

Parrallèlement à une époque difficile de ma vie, j'étais accrocs, et j'en avais plus ou moins conscience, mais franchement, cela me servait aussi de soutien moral. J'entretenais une vie sociale avec quelques amis, mais cela n'a jamais été mon fort. (Je ne suis jamais beaucoup sortis, je n'ai jamais eut des masses de petites amies, et je suis plutôt timide en général.)

En fait, je devrais plus parler de réalité alternative dans mon cas qu'autre chose. Je choisissais mes livres et ne lisais pas n'importe quoi, néanmoins, je guettais les étagères et présentoires des librairies, des magasins de seconde main et autre, avec toujours en tête une petite liste d'auteur et de livre.

Parfois, quand ma vie me paraissait vraiment vide, j'errais une ou deux journées entières pour trouver quelque chose à lire. Dans le métro, je suis d'ailleurs toujours incapable de rester debout ou assis a ne rien faire : je dois lire ! Sinon, cet instant de vie me paraît simplement gâché...

Néanmoins, c'est vrai que je garde un rapport assez fort avec mon enfance... bon sang qu'est-ce que je raconte ! Je suis toujours un gamin ! *Smile* et la plupart des autres adultes le sont toujours aussi, le seul truc, c'est de s'en rendre compte : les jeux sont différents, il y a la période de bouleversement de l'adolescence qui fait croire à un changement, mais je suis convaincu que nous ne sommes pas très différents de notre période d'enfance : seule l'expérience, les changement de centre d'intérêt viennent se superposer en couche aveuglante sur notre façon de voir le monde.

Pour le reste...je vois que je commence a radoter ! ;-)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2551
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Ven Oct 30, 2009 4:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lukah a écrit:
Néanmoins, c'est vrai que je garde un rapport assez fort avec mon enfance... bon sang qu'est-ce que je raconte ! Je suis toujours un gamin ! *Smile* et la plupart des autres adultes le sont toujours aussi, le seul truc, c'est de s'en rendre compte : les jeux sont différents, il y a la période de bouleversement de l'adolescence qui fait croire à un changement, mais je suis convaincu que nous ne sommes pas très différents de notre période d'enfance : seule l'expérience, les changement de centre d'intérêt viennent se superposer en couche aveuglante sur notre façon de voir le monde.

Je suis assez d'accord avec cette vision. *Smile*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Sam Nov 14, 2015 5:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avec les événements tragiques de Paris, je fais une rechute de lecture "fuite de la réalité". J'utilise mon roman du moment pour m'échapper dans un autre univers. Je n'ai pas envie de sortir, le monde extérieur n'est pas très engageant.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2551
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Nov 15, 2015 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil.

Fabien Clavel m'aide à oublier, un peu.

Nos livres nous aident à mettre de l'ordre dans notre esprit, de la beauté, de la magie.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Dim Nov 15, 2015 1:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, ils nous consolent, nous permettent de nous évader et de penser à autre chose...Bon, pas de chance, je suis en train de lire une histoire vraie se passant pendant la seconde guerre mondiale, pas ce qu'il y a de plus sympa à lire en ce moment...Mais heureusement c'est bien écrit, j'aime beaucoup. Mais j'ai hâte de retrouver Kushiel !

Bon courage à tous, surtout aux parisiens. Du fin fond de ma province, je me sens un peu plus en sécurité (je croise les doigts quand même)
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2551
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Nov 15, 2015 5:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil, pas de chance, Feuillets de cuivre évoque des meurtres dans Paris... mais on n'est pas à la même époque, ni dans le même contexte. Quand je lis, je n'ai pas envie de pleurer.

J'appréhende la journée de demain. Prendre les transports, retourner au travail... (je suis en RP et travaille à Paris).
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Dim Nov 15, 2015 7:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon courage, carabas ! J'aurai une pensée pour toi, et tous les autres Coinautes de Paris.
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 155110 / 0