Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Pierre et le Sabre / La parfaite lumière - Eiji Yoshikawa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Autour de l'histoire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

vous avez aimé
un peu
12%
 12%  [ 1 ]
beaucoup
87%
 87%  [ 7 ]
à la folie
0%
 0%  [ 0 ]
pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 8

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5142
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2008 1:42 pm    Sujet du message: La Pierre et le Sabre / La parfaite lumière - Eiji Yoshikawa Répondre en citant


Deux tomes en France, correspondant à un seul livre au Japon ("Miyamoto Musashi").

Japon, XVIe siècle.
Après avoir survécu à la bataille de Sekigahara, le jeune Takezo Shinmen va s'engager sur la Voie du Sabre pour devenir Miyamoto Musashi, figure emblématique de l'histoire du Japon.

Ce livre raconte la vie du célèbre ronin Musashi, non pas sous la forme d'une biographie mais d'un roman, donc avec évidemment quelques libertés et partis pris de l'auteur (comme pour tout personnage célèbre, la vie de Musashi est sujet à polémiques). Entre combats et chassés-croisés amoureux (les personnages passent leur temps à se manquer de peu, passant aux mêmes endroits avec un léger décalage de temps !), vous y découvrirez que la Voie du Sabre n'est pas seulement une recherche de la maîtrise parfaite des arts martiaux, mais bien une quête spirituelle.
Pas le temps de s'ennuyer avec ce roman. Malgré sa longueur (2 fois 800 pages), j'ai personnellement été tenue en haleine tout du long. Les personnages sont superbes, l'écriture agréable, l'histoire prenante.
Ce roman est aussi très intéressant au niveau documentaire, on y découvre le Japon médiéval, si différent de notre société occidentale. Ca m'a personnellement donné envie de lire d'autres livres sur le Japon.
J'ai lu ce roman plusieurs fois, et n'hésiterai pas à le relire encore, j'ai beaucoup aimé.

Ce roman est l'un des plus connus sur le sujet et a grandement contribué à la popularité de Musashi, mais si vous désirez en savoir plus sur le sujet vous pouvez aussi lire :
- "Le traité des cinq roues", livre sur l'esprit de l'art de l'épée écrit par Miyamoto Musashi après qu'il se soit retiré dans une grotte, peu de temps avant sa mort
- "Miyamoto Musashi" de Tokitsu Kenji
- en manga : "Vagabond" de Takehiko Inoué

(Edit : J'y pense après coup : J'aurais peut-être plutôt dû le mettre en Histoire, non ?)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sherryn



Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Sam Mar 29, 2008 2:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup apprécié ce roman, long, vivant, crédible. J'ai passé un bon moemnt dessus !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
naurelilie



Inscrit le: 17 Déc 2006
Messages: 568
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Dim Mar 30, 2008 11:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et hop sur ma liste! *Rolling Eyes*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
martlet



Inscrit le: 26 Mai 2007
Messages: 359
Localisation: Paris 12

MessagePosté le: Dim Mar 30, 2008 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai aimé moi aussi. Plus que le récit d'aventure inspiré de la vie de Musashi (ou plutôt de sa jeunesse), j'aime beaucoup la façon dont Yoshikawa parvient à rendre une très belle atmosphère de cette époque charnière de l'histoire du Japon (bataille de Sekigahara, transfert de la capitale de Kyôto vers Edo/Tokyô, prise de pouvoir des Tokugawa, etc...). Un certain nombre de personnages historiques sont également en toile de fond.

La traduction n'est pas toujours irréprochable, mais ça reste très convenable.

Il y a maintenant une édition qui regroupe les deux tomes en un seul livre (titre Musashi, chez J'ai Lu) comme pour l'original.
_________________
Mon blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 977
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Ven Nov 06, 2009 11:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bonsoir
j'ai lu et relu ses deux romans au point que mes livres malgré qu'ils soient reliés commence a paraitre usés (éditions France Loisir 1984)
que dire de plus que Soleil ?
lisez ces deux romans et évadez vous dans le japon du XVIe siècle.
Ensuite passez a "Shoguns" de James Clavell .
@+Maurice
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2318
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Sam Avr 06, 2013 12:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beaucoup aimé aussi ces deux livres.
Indispensable pour qui s'intéresse à la culture japonaise.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3807

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 12:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Version romancée et embellie de la jeunesse d'un escrimeur hors pair. Mais peu importe les écarts avec la réalité historique, le personnage central est une réussite et l'emballage d'aventure (duels, voyages, fuites) fonctionne.
Bon roman. Je le recommande.


PS : par contre, le sujet devrait se trouver dans la section roman historique.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5736
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 10:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

theyoubot a écrit:
par contre, le sujet devrait se trouver dans la section roman historique.

Yep, déplacé *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5142
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2013 12:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Maintenant, va pas falloir oublier quand on mettra à jour les index des deux sections concernées...
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Lun Juin 01, 2015 4:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le terminer. C'est une magnifique odyssée où chaque personnage cherche à réussir leur quête personnelle. Nous avons une multitude d'individus plus ou moins important dans l'histoire dont nous suivrons un certain nombre charismatique. L'histoire se concentre essentiellement sur une infime partie du Japon, celle du centre avec les villes tel que Kyoto. Ainsi nos personnages se croiserons à de multiples reprises par monts et vallées, sur les routes ou dans les maisons de thé.

Il y a tant à dire sur cet ouvrage. Je pourrai m'étaler sur les différents personnages. Je pourrai également parler de la culture de l'honneur mis en avant, où la mort est la meilleure des finalités lors des combats. Mais également l'histoire mit en avant par l'auteur. Et puis, il y a la croyance au bouddhisme (très peu Shintoïsme), le Japon et la Chine ayant eu de nombreux conflit dans leur passé. Mais le mieux est lire ce magnifique livre.
Pour finir, je dirai que c'est un excellent roman pour qui s'intéresse à l'histoire du Japon, avec des personnages historiques et d'autres inventés. L'histoire d'amour entre le quatuor Musashi / Otsû / Matachi / Akemi est parfois un peu trop présent surtout à la fin. Bien que se soit un beau pavé, je n'ai pas trouvé trop de longueur, qui m'a fait voyagé dans un pays que je connais pas à une époque intéressante. Me reste plus qu'à lire « La parfaite lumière ». Je vais sûrement faire une petite pause avant.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3807

MessagePosté le: Mar Juin 02, 2015 8:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai relu l'ensemble cette année. Ça m'a paru plus digeste qu'il y a dix ans. Peut être que ça vient d'un changement chez moi entre temps. Les qualités de roman d'aventures sont toujours là, l'histoire d'amour à l'eau de rose est un peu agaçante, mais tout ce qui tourne autour de la vanité et de la bêtise (les adversaires du héros) est assez bien écrit.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2345
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mar Juin 02, 2015 12:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A ajouter une flopée de films sur le sujet, le manga "le vagabond" et puis , la version de Thomas Day de la voie du sabre récemment mise en B.D. d'excellente facture.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mar Juin 02, 2015 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
A ajouter une flopée de films sur le sujet, le manga "le vagabond" et puis , la version de Thomas Day de la voie du sabre récemment mise en B.D. d'excellente facture.

Si on veut approfondir un peu plus le personnage de Musashi, on peut également s'orienter vers les nombreuses œuvres (et arts différents) qui s'en sont inspirées. Musashi dans la culture japonaise et mondiale
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3807

MessagePosté le: Mar Juin 02, 2015 11:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
la version de Thomas Day de la voie du sabre

.. correcte, autant que je me souvienne
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2345
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mer Juin 03, 2015 8:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Très bien dessinée , une mise en couleurs sympa et qui respecte le roman originel, en revanche , le deuxième tome tarde à paraître.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mar Juin 23, 2015 11:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de finir "La parfaite lumière".

Ma première erreur fut de ne pas avoir continuer directement avec « La parfaite lumière » après avoir fini « La pierre et le sabre ». Ça été un peu dur de se remettre dans le bain avec tous ces personnages. Ma seconde erreur fut d'avoir acheté une autre édition. Pour la petite histoire, j'ai trouvé « La parfaite lumière » avant « La pierre et le sabre » dans un dépôt-vente. Sauf que c'était la première édition de chez J'ai lu et qu'il se divise en deux livres. J'ai cherché en vain de trouver la même parution pour « La pierre et le sabre » (coupé également en deux romans). Après deux ans à rentrer bredouille, j'ai fini par me décider à acheter la dernière édition.
À l'époque, « J'ai lu » résumait les 850 pages du premier volet en… un peu plus d'une page. J'ai relu plusieurs fois le début, me demandant si je n'avais loupé un épisode.
Spoiler:

Pour ceux qui l'ont lu, à la fin de « La pierre et le sabre », Musachi se jette dans la rivière. Otsù en fait de même. Là, ça commence avec Musachi qu marche vers Edo. Hum ? J'ai raté quelque chose ? C'est normal ?



Ça m'a fait plaisir de retrouver les personnages. On retrouve donc Musashi le samouraï en quête de la voie du sabre, Otsû à la recherche de son grand amour, Matachi l'ami d'enfance de Musashi toujours aussi lâche, Osugi la mère de Matachi qui ne vit que pour l'honneur de son nom, la déchéance de Akémi, Jôtarô le disciple de Musachi, Kojirô l'ennemie de Musashi et bien d'autres encore.
De nouveaux protagonistes viennent s'ancrer dans l'histoire tel que le jeune garçon trouvé par Musashi – Iori. Il prendra la place de Kojirô en tant que disciple du célèbre samouraï. D'un point de vue personnel, je l'ai moins apprécié. Cependant, j'ai beaucoup aimé le passage où il se retrouve avec la vieille mégère Osugi.
La parfaite lumière reprend les trois derniers livres de Eiji Yoshikawa. Si je n'avais pas trouvé de grosses différences entre ceux de « La pierre et le sabre », ici, on voit une cassure assez importante. Ainsi « Ciel » nous narre la métamorphose de Musashi. Fini les errances à combattre en duel l'école d'escrime (dont le nom m'a échappé). Ici, le samouraï recherche la paix et sagesse. Cette première partie est essentiellement orienté vers Musachi d'un côté et Kojirö de l'autre. Nous ne voyons guère les autres personnages. J'ai beaucoup aimé le début lorsque l'auteur parle de la capitale Edo (futur Tokyo) en pleine construction.
Puis vint le « Soleil ». Nous constatons la déchéance complète de Matachi avec une scène remarquable avec le moine Takuan ; j'en ai eu des frissons.
« Lune, la parfaite lumière » est essentillement constitué des préparatifs du duel tant attendu entre Musashi et Kojirô.

D'un ton en-dessous de « La pierre et le sabre », ce dernier volet reste un très bon livre avec quand même beaucoup de défaut. J'ai noté une fin trop « bisounours » avec l'attitude de Osugi changeante soudainement, passant d'un diable de Tasmanie à un petit chaton. Bien que le récit soit riche et immersif, il n'en demeure pas moins, qu'il possède des longueurs. Mais pour moi, le plus gros défaut, réside dans le nombre impressionnant de personnages. Déjà les principaux sont nombreux, mais tous ceux que nous croisons le sont encore plus. J'étais plusieurs fois perdu, je ne savais plus qui était qui. Toutefois, il y a plus énervant lorsque l'auteur énumère le pédigré d'un auteur. (exemple :
Spoiler:

– Qui donc au juste croyais-tu qu'étais Daizô ? Il s'appelle en réalité Mizogushi Shimano. Il était vassal d'Otami Yoshitsugu, ami intime d'Ishida Mitsunari.

). J'ai souvent buté sur les noms japonais, énuméré à mainte reprise dans un seul paragraphe.
Ce fut une lecture longue, fatigante mais intéressante dans la mesure que, nous découvrons la naissance d'Edo avec le peuple (paysans, commerçants, massons,…) et le Shogun. Un récit riche par ses intrigues politiques. Un final magistral où j'ai pu ressentir la tension palpable autour de Musashi. Mais un roman n'en serait probablement pas un s'il n'y avait pas l'amour. Fort heureusement, il n'est pas aussi présent (car trop) dans le premier roman. On vibre pour Musashi et Otsû.
Après une telle lecture, inutile de préciser que j'aimerai beaucoup visiter ces lieux.
Revenir en haut de page
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2345
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mar Juin 23, 2015 3:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens , le bouquin que je viens de lire , Le samouraï de David Kirk , imagine l'adolescence de Musashi entre ses 12 ans et la bataille de Sekigahara.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Autour de l'histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 134828 / 0