Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Monde inverti - Christopher Priest

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
16%
 16%  [ 2 ]
Beaucoup
58%
 58%  [ 7 ]
À la folie
16%
 16%  [ 2 ]
Pas du tout
8%
 8%  [ 1 ]
Total des votes : 12

Auteur Message
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Lun Fév 11, 2008 8:09 pm    Sujet du message: Le Monde inverti - Christopher Priest Répondre en citant




Christopher Priest, je crois que vous le connaissez car j'ai vu un sujet sur lui, si mes souvenirs sont exacts, dans la section Auteurs.
Si vous l'avez oublié, sachez seulement que c'est un auteur anglais, né en 1943 et qu'il s'est fait connaître justement grâce à ce roman, Le Monde inverti.

Le Monde inverti.
Le héros, Helward Mann est âgé de...mille kilomètres. Non, vous ne rêvez pas, dans ce roman, l'âge des gens est calculé en km.
Pourquoi? Parce qu'ils vivent dans une étrange Cité, mobile, et qui parcourt quelques km régulièrement. La raison de son déplacement? Je ne peux pas vous la dire...C'est à vous de la découvrir, comme ce sera à vous d'accompagner le jeune Helward dans sa découverte d'un monde qu'il ne connaissait absolument pas avant de sortir de la crèche dans laquelle tous les enfants de la Cité sont élevés, loin de leurs parents qu'ils fréquentent très peu.
Mais Helward, au début du roman, a atteint ses 1000 km et il va enfin pouvoir prêter le très mystérieux et très protégé serment que sa guilde lui demande de respecter sous peine de mort.
Quel est donc ce terrible secret que les guildes cachent jalousement aux autres habitants de la Cité?
Qui sont les mystérieux ennemis de la Cité?
Que va-t-il arriver à Helward?
Qu'arrive-t-il au soleil?

C'est à vous de le découvrir en lisant ce roman assez inattendu.

Mon opinion:
Au début, je ne vous le cacherai pas, je me suis un peu ennuyée car l'action est assez lente à démarrer et les méandres des guildes sont un peu obscurs. Mais ensuite, dès que le roman démarre, on ne le lâche plus!
Aussi, si vous aimez la SF, les secrets, les mondes un peu bizarres à la Brussolo, je vous conseille ce sympathique roman.
Revenir en haut de page
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5272
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Fév 12, 2008 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu plusieurs fois. Mais je serai quand même incapable de dire de quoi ça parle, parceque j'oublie aussi vite que je le lis. En plus, j'ai le souvenir d'avoir toujours trouvé ça confus et peu clair.
Vous l'aurez compris, ce roman ne m'a pas emballé du tout !
(Ajoutons que je n'aurais pas pensé à faire une comparaison avec les univers de Brussolo, mais que je n'aime pas les oeuvres de Brussolo non plus...).
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Mar Fév 12, 2008 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je comprends bien que tu n'aies pas aimé ce roman, surtout si tu n'aimes pas les mondes à la Brussolo.
J'ai très vite été frappée de la ressemblance avec certains romans de Brussolo, comme la planète des Ouragans ou tous ces mondes impossibles aux particularités un peu folles (je pense aussi à Mange-Monde ou à Ce qui mordait le Ciel).
Ceci dit, c'est vrai qu'il y a des passages agaçants, notamment les résumés ou l'auteur raconte la vie de la Cité assez rapidement. Cela gâche un peu les relations que l'on peut avoir avec le héros. Bien peu de sentiments réels aussi, dans ce monde, bien peu d'amitié ou d'amour, ou alors si vite évoqués que cela ne prend pas une vraie dimension. Il est clair que c'est l'étrangeté du monde, le secret qui sont les vrais héros de ce roman.
Revenir en haut de page
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Lun Déc 29, 2008 1:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vraiment beaucoup aimé ce bouquin. Il est vrai qu'une fois l'intrigue lancée je ne me suis plus détaché du livre. Je n'ai pas trouvé ennuyeuse la description du monde dans lequel vit le héros, bien au contraire. Je n'ai jamais rien lu de Brussolo, j'y jetterai donc un oeil. Que dire du dénouement de l'histoire... génial. J'ai lu Le Prestige et viens d'acquérir La séparation. J'avoue avoir aimé ce que j'ai déjà lu de lui, vivement le prochain. Je suis toujours impressionné par ces auteurs qui écrivent des histoires si différentes les unes des autres...pour revenir sur le monde inverti, merci Camille. Tu me l'as fait découvrir grâce à ton post. Qui peut encore douter de l'utilité de ce site?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
h0ze



Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 69

MessagePosté le: Sam Juil 20, 2013 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lecture agréable mais pas exceptionnelle. Je regrette un peu que certains passages soient un peu longs alors que d'autres aspects sont à peine effleurés avec pourtant un gros potentiel. J'ai toutefois apprécié cette transposition de notre vie actuelle: peut on être critique face à un système dont on fait intégralement partie? Peut on tout admettre au nom d'un impératif de survie? Je vous laisse découvrir la réponse au travers de la lecture.
Petit bémol sur la fin: pas si mal trouvée que ça, mais absolument aucune rigueur scientifique valable et quand on la mets en parallèle avec certains passages du livre ça ne tient pas la route... un manque de cohérence globale qui me gène.

Ma note: 14/20
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Sam Juil 20, 2013 1:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fusionné avec le sujet existant *Wink*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 272
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Jeu Avr 05, 2018 10:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oulà lol le dernier message remonte à 2013 et on est en 2018.
Vous permettez ? j'vais rétablire tout ça *Smile*

J'vient à l'instant de terminé la lecture LE MONDE INVERTI de Priest.
Vraiment interessant, plusieurs thème se rejoignent au final :
tantôt utopie, dystopie, umaniste, tantôt post-apo

On y aborde très clairement la religion qui est un thème assez récurent,
qui reviens sans cesse tout au long du roman.

Plusieurs question sur la philosophie sous plusieurs aspect nous sont posé,
Dont la fameuse alégorie d'la caverne de Platon.

(Pour rappel, l'alégorie d'la caverne concerne l'ignorance des masses
face aux mondes qui les entourage par des barrières mentale créer à cette fin...
J'vous renvoie directement aux visionnements des films MATRIX)

Personnages vraiment attachant et plusieurs points de vus se mélange,
première personne, troisième personne.

Spoiler:

la fin est assez fade et ma laissé un goût assez amer,
je m'attendait à du gros dévoilement de fou qui brasse les foules,
au final, on a droit à un discours à la MORPHEUS (MATRIX RELOADED)



Pour finir, dans la lignée des 1984 ou encore LE MEILLEUR DES MONDES,
un roman somme toute léger mais qui a tout pour rester dans les mémoires.
_________________
Max LeLiseux :
La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149205 / 0