Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Milles et Une Vies de Billy Milligan - Daniel Keyes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Documents
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
50%
 50%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
À la folie
50%
 50%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Christopher
Invité





MessagePosté le: Mar Jan 15, 2008 4:44 am    Sujet du message: Les Milles et Une Vies de Billy Milligan - Daniel Keyes Répondre en citant

En général, je ne présente jamais un livre "à chaud". Je préfère me laisser 24h de réflexion pour décider de la manière dont j'aborderai le livre. De même, je n'écris jamais à 4h du matin, heure où je juge mon esprit passablement embrumé incapable de trouver les mots corrects pour formuler ma pensée.

Ce sont deux règles que je m'impose quotidiennement. Ce soir, j'en fais fi. J'ai envie de vous parler de Billy Milligan. Et je le veux le faire "à chaud", sans réflexion, je veux laisser parler l'émotion brute et expliquer ce que j'ai ressenti à la lecture de

Les Milles et Une Vies de Billy Milligan
de Daniel Keyes

Avant de passer au schéma habituel (extrait, résumé, avis), je tiens à souligner un détail important : ce roman est basé sur des faits réels. Il est le fruit des travaux, entretiens et enquêtes de Daniel Keyes pour établir ce que fût et ce qu'est la vie réelle de Billy Milligan. C'est dans ce détail que réside toute l'horreur de ce récit.

Il avait mal. Très mal, très, très mal, et il ne savait pourquoi on le punissait ainsi, lui qui n'avait rien fait. Jamais il n'avait eu aussi mal de sa vie. Quand la douleur devint absolument insupportable, il songea au grand bocal de biscuits qu'il avait cassé un jour sans qu'on le punisse pour cette mauvaise action. À cet instant précis, son esprit, ses émotions, son âme volèrent en vingt-quatre morceaux...
Les Milles et Une Vies de Billy Milligan, p.184

Arthur, 22 ans, anglais, autodidacte, un brin arrogant. Ragen, 23 ans, yougoslave, costaud, spécialiste des armes à feu, violent mais rarement sans raison. Allen, 18 ans, américain, beau parleur, escroc sur les bords. Adalana, 19 ans, lesbienne, timide, manque terriblement d'affection. Danny, 14 ans, craintif, a peur de tout, peint des natures mortes. Walter, 22 ans, australien, chasseur, brillant sens de l'orientation. Christine, 3 ans, souvent punie, aime dessiner. Etc.

Toutes ces personnes paraissent très différentes. Pourtant, elles ont toutes un point commun. Elles sont Billy Milligan.

William Stanley "Billy" Milligan est atteint de trouble de la personnalité multiple. Vingt-quatre personnes vivent dans son corps. Par leurs goûts, leurs ambitions et leur passé, elles sont totalement différentes. Certaines parlent entre elles, d'autres ne se connaissent même pas. Pourtant, elles doivent coexister et se répartir les taches de la vie courante selon leurs aptitudes. Par sa maladie, Billy Milligan est un homme unique mais surtout un homme terriblement malheureux.

En 1977, Billy est arrêté pour le viol de trois femmes mais ses personnalités ignorent laquelle est coupable. Les psychiatres découvrent son affection et convainquent le juge de l'envoyer dans un hôpital psychiatrique pour être soigné avant un procès.

Ce livre retrace la vie de Billy, sa jeunesse, l’arrivée des "habitants", son arrestation, les tentatives des médecins pour découvrir les personnalités et les "fusionner", le procès et l'acharnement d'une société à condamner un homme dont elle ne comprend pas le psyché.

Daniel Keyes et Billy Milligan

Vous connaissez très certainement Daniel Keyes. Il est l’auteur d’un roman inoubliable Des Fleurs pour Algernon (pour l'anecdote, j'en tire mon pseudo *Wink* ). De ses romans, très peu - trop peu - ont été traduits en français. Celui-ci est paru une première fois, début des années 80, sous le titre de Billy Milligan l'homme aux 24 personnalités. Daniel Keyes fut le choix de Billy Milligan. Une anecdote veut qu'après avoir lu Des Fleurs pour Algernon, les personnalités de Billy décrètent que seul Keyes pourrait raconter sa vie. Le roman né de leur collaboration est aujourd’hui, pour notre plus grand plaisir, réédité chez Calmann-Lévy dans la collection Interstices.

Comme je dis plus haut, il ne faut jamais oublier que ce roman est basé sur une histoire vraie. Si seule l'imagination de Daniel Keyes était responsable du trouble de Billy, on terminerait le livre en haussant les épaules, un sourire entendu, pensant : "quelle imagination de la part de Keyes ! heureusement que ce n'est pas réel". C'est malheureusement le cas.

Imaginez-vous à la place de Billy. Vous avez l'impression de vous endormir en pleine discussion et vous vous réveillez dans un autre lieu sans vous rendre compte qu'un autre "Billy" a terminé la discussion. Vous invitez à dîner une jeune femme, vous disparaissez au moment où elle arrive et vous vous réveillez alors que vous êtes en train de la raccompagner chez elle. Vous disparaissez en allant au travail puis vous revenez à la conscience en rentrant chez vous avec, en poche, une lettre de licenciement pour insultes et vous ignorez laquelle de vos 23 autres personnalités a insulté votre patron. Vous disparaissez en regardant la TV et vous revenez à vous conduisant un camion rempli de LSD traversant la frontière en fraude.

Voilà la vie de Billy. La vie des vingt-quatre Billy. Des "pertes de temps" continuelles l'empêchant de mener une vie normale. Une amnésie partielle qui apparaît aux yeux de sa famille et de ses amis comme un comportement asocial.

Mais ce que j'ai trouvé encore plus terrible, c'est l'incapacité de la société à le reconnaître comme un malade. Je ne suis pas partisan d'une justice laxiste mais quand une personne est malade dans sa tête et que sa guérison fait de lui une personne différente, un homme nouveau, j'estime qu'il n'a pas à payer pour les crimes qu'il n'a psychologiquement pas commis. Un point de vue que partagent les psychiatres de Billy mais qui échappe complètement aux juges, aux journalistes et aux politiques qui s'acharnent dans leur volonté à envoyer Billy Milligan dans une prison de haute sécurité où il ne recevra pas le traitement qu'il a besoin.

Des Fleurs pour Billy Milligan

Le témoignage de Daniel Keyes est tellement poignant que je souhaite sincèrement que Billy Milligan soit un acteur de génie, un imposteur qui a réussi à tromper ses médecins et qui reçoit la punition méritée pour ses crimes. Si Billy Milligan est vraiment un homme à l'esprit torturé, incapable de rester 24h la même personne, la société - les journalistes, les juges, les politiques et les Mr tout le monde aimant juger les gens depuis leur canapé - se montre stupidement bornée et revancharde.

Le grand talent de Daniel Keyes est de rendre passionnante une histoire sans réel intrigue, ni effets dramatiques. Dés les quatre premières pages, le lecteur sait que les médecins parviendront à fusionner les personnalités de Billy. La seule inconnue est la réussite de la fusion et le procès qui doit suivre. Pourtant son histoire reste haletante et on souhaite ardemment en savoir plus sur la vie et la jeunesse de Billy et ce qui a amené l'apparition progressive des vingt-quatre personnalités. Daniel Keyes a réussi à écrire un roman aussi génial que Des Fleurs pour Algernon. Billy Milligan est aussi attachant que Charlie Gordon.

Seul point négatif (pas réellement un spoiler mais pourrait être considéré comme tel) :
Spoiler:

le roman date de 1981 et se termine abruptement sans qu'on sache ce qui arrive à Billy Milligan après cette date. C'est véritablement rageant. J'ai eu l'impression qu'on m'arrachait le livre avant que je le termine. L'auteur a écrit une suite The Milligan Wars, disponible uniquement au Japon et toujours pas publié aux USA parce qu'évoquant un procès en cours. En attendant, le seul moyen de savoir ce qui est arrivé à Billy Milligan est de lire la page anglophone de wikipédia à son sujet.



Les Milles et Une Vies de Billy Milligan est un roman incroyable. Une plongée vertigineuse dans l'esprit fragmenté d'un homme aux vingt-quatre personnalités. Si vous avez aimé Des Fleurs pour Algernon, laissez vous entrainer dans la vie tragique de Billy Milligan.

Les Milles et Une Vies de Billy Milligan chez Calmann-Lévy.

Revenir en haut de page
Psyché



Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 332

MessagePosté le: Mar Jan 15, 2008 8:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cette passionnante présentation *Smile*
Ce livre me tentait déjà énormément, et avec ce que tu en dis, un passage en librairie s'impose d'urgence.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5784
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Jan 15, 2008 9:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca me fait penser un peu au film "Dédales" (que j'ai adoré).
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5758
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Jan 16, 2008 4:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cette présentation fouillée, qui me donne très envie de lire ce livre *Smile* .

Euh... si je peux me permettre, ton avatar ne me paraît pas aller avec ton pseudo *Laughing* !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christopher
Invité





MessagePosté le: Lun Jan 05, 2009 10:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ce mois-ci que paraît la suite : Les mille et une guerres de Billy Milligan.

Revenir en haut de page
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5784
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Jan 07, 2009 9:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dommage que l'image ne soit pas un poil plus grande, j'aurais aimé lire le 4ème ^^
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3005

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2009 10:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis en train de le lire... j'ai eu du mal à accrocher au début... Tu as relancé mon intérêt... J'irai donc au bout.

Je viens de le terminer et je reste un peu sur ma faim. J'ai beau savoir que cette maladie est réelle, je n'y ai pas cru.... et quand on lit le bouquin on constate que c'était un avis répandu. Sa vie est effectivement hors du commun.Et les témoignages sur ce qu'il a visiblement vécu au cours de son enfance donnent froid dans le dos. Je me suis senti un peu voyeur pour le coup... Je veux dire par là que je me suis laissé entraîné dans une histoire qui ressemble à un fait divers peu banal mais un fait divers quand même. Je n'ai pas été emballé par le style de Keyes mais peut-être n'est-il pas représentatif de l'auteur... J'ai toujours hâte de lire "Des fleurs pour Algernon" et me forger un avis sur une autre oeuvre de Keyes... Et puis Algernon m'en a dit tellement de bien...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4404
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 8:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai trouvé passionnant, et troublant, tellement les différentes personnalités sont développées, on croirait des personnes autonomes. Tellement spectaculaire qu'en effet on se demande si c'est possible, même si ce trouble est reconnu en psychiatrie.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5758
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Jan 26, 2016 7:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ton avis Krys :-).
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1678
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Dim Jan 31, 2016 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le terminer, et pour tout dire, au début, j'ai fait comme les sceptiques : j'ai pensé qu'il jouait bien la comédie.

Et puis quand vient la seconde partie (le bouquin est divisé en plus grosses parties), quand Keyes commence à raconter l'histoire de la vie de Billy, tout se met en place tellement naturellement qu'on finit par ressentir de l'empathie pour une bonne partie des différentes personnalités. Et quand la justice décide de l'enfermer et de le changer de thérapeute, on sent très bien que ça va mal se terminer et que les progrès qu'ils avait accompli jusque là vont régresser. Et ça ne manque pas d'arriver, hélas pour lui.

Je vais laisser passer un peu de temps et je lirais les "1001 guerres de Billy Milligan" qui continue de suivre Billy (l'auteur s'est profondément lié d'amitié avec Billy au fil des ans) et qui raconte la suite de ses "aventures".

A noter que Billy a été déclaré "cliniquement guéri" en 1991 suite à la fusion de ses différentes personnalités, et qu'il est décédé à l'âge de 59 ans, avouant toujours souffrir de son trouble de personnalité.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4404
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Dim Jan 31, 2016 8:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je pense lire aussi "les 1001 guerres" d'ici quelque temps.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Documents Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 141884 / 0