Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

E-book : qu'en pensez vous?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 16, 17, 18, 19  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Sam Jan 24, 2015 6:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je corne même les pages électroniques, c'est dire :-p !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Dim Jan 25, 2015 5:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et moi toujours pas; même électronique j'aime pas altérer les pages si je peux l'éviter. *Razz*
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Dim Jan 25, 2015 4:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Petit retour sur la kobo H2o après un mois tout pile d'utilisation.

Alors 50 heures de lectures, 16 livres lus (mais il y en a 3 ou 4 que j'ai taggués directement comme lu), les 2/3 de la lecture se faisant dans le noir, donc avec l'éclairage et une recharge complète d'effectuée au bout de 45 heures.

Je trouve que c'est très honnête, et le confort de lecture est vraiment bien (et je ne réveille plus Kathryl en bouquinant jusqu'à pas d'heure !). Je pense que sans éclairage, je pourrais sans doute augmenter la durée de vie de la batterie jusqu'à 80 heures sans trop de soucis.

A l'utilisation, elle se révèle plutôt légère à porter, même au bout de plusieurs heures. Les changements de pages sont fluides, le rafraîchissement des pages, que j'ai réglé toutes les 6 pages, est impeccable. Il y a très peu de rémanence au final avec ce taux de rafraîchissement, et donc pas de "lignes fantômes" en arrière plan.

Le dernier livre que je suis en train de lire : Victoria, reine d'un siècle. Une biographie donc, où je traine un peu. Mes statistiques pour ce livre en cours sont :

3.3 heures de lectures.
32 minutes par session (je m'ennuie assez vite, j'avoue, même si j'aime les biographies en général, trop de détails inutiles et des répétitions trop abondante sur les personnages secondaires)
303 pages tournées
1.5 pages par minutes.

1% de la bibliothèque totale de lu.

Bref, je suis ravie de ce cadeau. C'est un très bel objet, très pratique. La seule chose sans doute dommage, c'est son prix assez élevé, qui s'explique par le fait qu'elle est étanche à l'eau et à la poussière.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4492
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Lun Jan 26, 2015 1:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai un avis beaucoup plus mitigé, quant à moi, sur ma koboglo. Je la trouve un peu lourde et j'ai du mal à m'y retrouver dans tous les livres que j'y ai mis. On voit très mal les couvertures, et le défilement par listes n'est pas fluide. J'aurais voulu un affichage en étagères comme sur calibre, mais ça ne semble pas possible. Le tournage des pages est moins pratique que sur la pocketbook. Il faut souvent insister et du coup ça tourne deux pages. Pour la lecture dans le noir, c'est ok mais quand je lis, je bouge beaucoup donc pour celui qui dort c'est vite pénible...
Mais en réalité, je préfère utiliser mon smartphone qui me permet de faire autre chose quand je lis : regarder mes mails ou jouer à duel quiz. Et au moins, les couvertures sont en couleur ^^
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Lun Jan 26, 2015 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Glo est plus ancienne que la H2, ce qui joue un peu sur la réactivité, étant donné que le matériel a évolué entre les deux modèles. J'avais testé la Glo il y a quelques temps, en magasin, et j'étais pas convaincue au final.

Pour le rangement des livres, il y a aussi du progrès à faire, j'avoue. Personnellement, j'aimerais que ceux que j'ai lu se rangent ailleurs qu'au début de la liste. Après, pour être franche, j'ai pas trop fouillé encore pour créer des trucs personnalisé (j'ai perdu le terme...).
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Tango's
Invité





MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 8:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ceux et celles qui trouvaient que le prix des livres numériques étaient chers, hé bien, la TVA va augmenter passant de 5,5% à 20%; augmentant ainsi ces flux de données.
La France va devoir faire grimper la TVA sur le livre numérique (j'ai pris le premier lien)
Revenir en haut de page
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 2:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Cette perspective est accueillie avec colère par certains acteurs de l’e-book en France, comme la FNAC. « Cela constitue un frein supplémentaire au développement du livre numérique, qui est encore marginal. C’est aussi une incitation au téléchargement illégal », déclare un porte-parole de l’enseigne.


Moi j'ai envie de répondre à ce monsieur : "Pratiquez des prix raisonnables et non indexé sur le prix du livre papier (prix qui sont indécents pour les nouveautés grand format au passage), et peut être que plus de lecteurs s'y intéresseront ?". Et surtout, arrêtez de les prendre pour des crétins/vache-à-lait aussi....
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'an dernier (deux pages en arrière), j'avais évoqué les magouilles entre Apple et les maisons d'édition pour maintenir les eBooks artificiellement chers. Le préjudice subi par les lecteurs américains était estimé par Forbes à un milliard de dollars, je crois. Je suppose que les poids lourds européens du secteur font le même genre de choses.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 6:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a aussi, en ce moment encore, un renouveau contre les DRM. DRM principalement mis en place par Adobe qui a développé le système de "protection".

Et Theyoubot, quand on voit le prix d'un bouquin aux US et le prix en France, j'imagine que ça peut aussi se chiffrer en milliard chez nous, vu que souvent, les prix en France sont quasiment le double de ceux aux US.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 7:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tango's
Invité





MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Reste à espérer que les vainqueurs seront les libraires (les vrais et non Amazon) et non les pirates.
Revenir en haut de page
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2534
Localisation: Great North

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 10:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Toonnette a écrit:
souvent, les prix en France sont quasiment le double de ceux aux US.


Pour ce qui concerne les traductions chez Pygmalion , tu peux multiplier ton estimation par deux.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Dim Mar 08, 2015 11:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pygmalion, les spécialistes du saucissonnage des bouquins pour vendre en trois parties un roman paru en unique volume en VO. (et qu'on ne vienne pas me dire que c'est pour que les fans aient "plus vite" la traduction, c'est purement marketing, vu qu'ensuite il y a des "intégrales" qui sortent ensuite...)
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yorke



Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 102

MessagePosté le: Lun Juin 08, 2015 3:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pardon si je vais répéter des arguments déjà déroulés avant moi, mais j'ai la flemme de me lire les 16 pages de cette discussion. Et surtout pardon, car je vais plomber l'ambiance.

En gros :

Je trouve que les e-book sont ultra-malsains, rien que le terme de book est complètement illusoire. Au reste, il y a de multiples problèmes liés à ce produit :

1/ C'est une pollution énorme et un gâchis d'énergie : à chaque fois que tu ouvres un e-book, tu dépenses de l'énergie, et ce, sans limites, à l'infini. De plus, grâce à l'obsolescence programmée, une liseuse a un temps déterminé (ma compagne est ingé en electronique, et c'est typiquement le genre de choses qui sont devenues la norme aujourd'hui, faut pas trop se leurrer à ce sujet), ce qui amplifie la pollution lié à ce produit. En revanche, le papier pour l'impression des livres est aujourd'hui issu de forêts gérées, utilisant donc du papier recyclé.

2/ On ne peut prêter un e-book qu'un nombre limité de fois. Véritable tueur du partage et du marché de l'occasion (la numérisation de tous les produits sert principalement à ça, encore une fois avec une ambition : vendre à outrance). Chantre du libéralisme économique, le e-book est donc destiné aux mieux nantis.

3/ Une liseuse contient du coltan. Si vous ne savez pas dans quelles conditions on obtient cette merde extraite à 90% des mines du Congo, c'est très simple. On déforeste les terres qui sont sur le chemin des gisements, ce qui détruit ici toutes les espèces endémiques du Congo : gorilles et bonobos, vous aimez ? bah c'est d'eux dont on parle). Ensuite, on fait bosser des enfants dans le sous-sol minier. Y en a qui remontent pas. Et tout ça pour quoi ? pour ce fameux coltan. Complément d'infos ici (même si ce reportage minimise les faits) :

http://www.francetvinfo.fr/societe/video-telephones-portables-lenvers-du-decor_736723.html

Et ici :

https://editionnumerique.wordpress.com/2010/05/26/livre-electronique-ou-livre-papier-qui-est-le-plus-ecologique/

4/ Le piratage qui devient évident et qui est déjà la norme pour certains lecteurs, qui se substituent aux droits d'auteurs (déjà pas bien gros). Ceci tue donc le métier d'écrivain.

5/ Un e-book est aussi sexy qu'un éléphant en doudoune. Et en plus il tombe en panne...

Verdict : Heureusement qu'en France il existe une TVA à 20% pour ces produits qui sont tout sauf responsables.

Parenthèse :

L'analyse qu'on peut en faire est violente : l'e-book et toute technologie numérique détruisent ouvertement l'écologie, et ça a un coup en vies humaines (vous réalisez le sens de ces mots, j'en suis persuadé). Nous avons accès à toute cette info sur ce boom numérique implique (écologie/déstabilisation politique de pays pauvres). Dans ces conditions, pourquoi utiliser des liseuses ? Essentiellement pour du "confort" ; un "confort" dont nous faisons l'éloge de façon angélique. Même avec tout ce que ça engendre derrière, nous exhiberions ces engins horribles comme s'ils étaient juste sympathiques. Honnêtement : peut-on être pour ça ? *Sad*

Contrairement à une idée reçue, nous ne sommes pas obligés d'accepter toutes les innovations technologiques (et ce, sans vivre en ermite). L'e-book fait partie de celles qu'on peut encore enrayer.

Fin de la parenthèse (et sinon oui, j'ai de la corde pour les volontaires)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Juin 08, 2015 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yorke a écrit:
1/ C'est une pollution énorme et un gâchis d'énergie

Tu peux dire la même chose d'un smartphone ou d'un jeu vidéo.
Je peux t'opposer le fait qu'on peut stocker plein d'ebooks dans une liseuse (ou une clé USB, un ordi...) qui représenteraient un volume et un poids de livres papier énormes, et donc des coûts (au sens large du terme) énormes.

Citation:
2/ On ne peut prêter un e-book qu'un nombre limité de fois.

Faux.
Ca dépend complètement des DRM et/ou de la liseuse. Et y'a plein d'ebooks qui n'ont pas de DRM.

Citation:
3/ Une liseuse contient du coltan.

... mais on peut lire un ebook sur autre chose qu'une liseuse (smartphone, tablette, ordi...).

Citation:
4/ Le piratage qui devient évident et qui est déjà la norme pour certains lecteurs, qui se substituent aux droits d'auteurs (déjà pas bien gros). Ceci tue donc le métier d'écrivain.

Faux et archifaux.
Tous les écrivains (à l'exception sans doute des grosses pointures américaines, et encore) que je connais (et ce n'est pas une figure de style : j'en connais un certain nombre personnellement) sont d'accord sur un point : on ne devient pas auteur pour être riche.
Ils sont conscients qu'ils gagnent très peu sur un bouquin. Et (en conséquence ?) plusieurs m'ont dit qu'ils préfèrent qqn qui lit leurs oeuvres en version piratée plutôt qu'il ne les lise pas du tout.

Citation:
5/ Un e-book est aussi sexy qu'un éléphant en doudoune. Et en plus il tombe en panne...

Là encore, tu confonds ebook et liseuse.
Et tu as faux : c'est une question de goût. Un ebook (via son support) peut donner un confort de lecture que tu n'as pas en papier : affichage blanc sur noir, possibilité de lire dans le noir sans devoir allumer, dictionnaire intégré (pratique quand tu lis en VO et butes sur un mot), réglage de la taille des caractères...

Citation:
L'analyse qu'on peut en faire est violente

Je vois ça *Twisted Evil*
Et surtout, très subjective.
Je ne nie pas tes critiques sur les liseuses, ceci dit. Mais je constate que tu amalgames plein de trucs, ce qui nuit beaucoup à ton argumentaire.

Citation:
(et sinon oui, j'ai de la corde pour les volontaires)

Je crois que tu vas en avoir besoin *Twisted Evil*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2552
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Lun Juin 08, 2015 1:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sauf qu'on télécharge des livres qu'on n'aurait souvent pas achetés. C'est du moins mon cas.
Je télécharge aussi des livres que je possède en papier pour le côté pratique.

L'atout des liseuses, par rapport aux tablettes, c'est que ça tient la charge longtemps (un mois ou deux). C'est loin d'être le gadget qui consomme le plus d'énergie, même si ça en consomme.

Je ne vois pas en quoi une liseuse est sexy ou pas. C'est un gadget auquel je trouve une utilité. Ce n'est pas moins sexy qu'un ordi ou une télé.

Je vois clairement le côté pratique dans la liseuse. C'est aussi plus facile de lire en VO du fait qu'on a des dictionnaire bilingues intégrés.

Mais oui, ça tombe en panne, et en effet, l'argument écologique est réel. Cela dit, comme je suis du genre à utiliser ce que j'ai jusqu'à mort définitive, et non à remplacer mes gadgets dès qu'ils ne sont plus "in", je ne crois être la pire en termes d'impact sur la planète.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yorke



Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 102

MessagePosté le: Lun Juin 08, 2015 4:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:
Sauf qu'on télécharge des livres qu'on n'aurait souvent pas achetés. C'est du moins mon cas.


J'espère que tu ne pirates pas des auteurs encore en vie. *Confused*

carabas a écrit:
L'atout des liseuses, par rapport aux tablettes, c'est que ça tient la charge longtemps (un mois ou deux). C'est loin d'être le gadget qui consomme le plus d'énergie, même si ça en consomme.


Ai-je parlé de tablette ? Nope. *Smile*
Ensuite : pourquoi acheter et utiliser une liseuse si tu sais que ça consomme ? L'argument du "je consomme moins que certains" fait tristement penser à cette pub sur l'alcoolisme où tout le monde se décharge sur le pote à côté qui est censé boire davantage, et à la fin personne ne s'arrête, personne ne s'interroge sur sa pratique et au final rien ne change.

carabas a écrit:
Je ne vois pas en quoi une liseuse est sexy ou pas. C'est un gadget auquel je trouve une utilité. Ce n'est pas moins sexy qu'un ordi ou une télé.


Les gens - du moins une partie des gens, j'ai déjà lu cet argument dans les premières pages de la discussion d'ailleurs - on un rapport sensible aux choses autour d'eux. Cela peut inclure l'écologie, le rapport à l'esclavagisme, mais aussi l'esthétique d'un livre, son identité unique, son odeur, bref, des éléments sensibles que j'ai ramené de façon un peu humoristique à l'épithète "sexy" . Mais tu marques un point, je pense que cet humour, noyé dans un propos au ton pesant, n'est pas forcément perceptible.

carabas a écrit:
je ne crois être la pire en termes d'impact sur la planète.
*Smile*

Cf ma remarque précedente sur la pub des alcooliques.

Après carabas, ce n'est pas ton procès, je ne te juge pas. Le ton grave et pesant de mon analyse (qui n'engage que moi) ne pointe pas du doigt les personnes mais les pratiques. *Smile*

C'est plus un cri du cœur, une incompréhension profonde. Un dégoût de ce qu'on détruit (humains, animaux, forêts, écosystèmes uniques et sans possibilité de reproduction ailleurs, stabilité politique) comparé à ce que ça apporte à une poignée de gens (confort, gadgetisation), un apport qui lui, est complètement superflu. Je ne comprends pas... Mais je pense qu'ici, il doit bien exister des gens sensibles à cette catastrophe particulière, qu'en fait c'est plus un manque d'info que des choix volontaires (j'en doute un peu, mais pourquoi pas ?).

Enfin, je me dis que si tu te sens touchée et interpellée par ce que j'ai écrit et dénoncé, c'est peut-être qu'il y a de l'espoir de ce côté-là. Et je te remercie de ta participation. *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Lun Juin 08, 2015 11:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:


L'atout des liseuses, par rapport aux tablettes, c'est que ça tient la charge longtemps (un mois ou deux). C'est loin d'être le gadget qui consomme le plus d'énergie, même si ça en consomme.



Je rebondis là dessus au passage (flemme de répondre à l'argumentaire de Yorke, Carabas et Crazy vous vous débrouillez très bien *Mr. Green* )

J'ai une liseuse, la Kobo H2o et la lecture d'un seul livre ne fait baisser ma batterie que de 4%.
Sachant qu'elle est toujours en rétro éclairage (comme déjà dit, pratique pour lire dans le noir, et permet d'avoir un fond blanc plus uniforme de jour). Je peux donc théoriquement lire 25 livres avec une seule charge de batterie. D'ailleurs, je ne me souviens plus de la dernière fois que je l'ai rechargé, là je vais passer sous les 40% à la fin du livre en cours)

Tout ça pour dire que je suis ravi de son petit appétit énergivore !
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yorke



Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 102

MessagePosté le: Mar Juin 09, 2015 12:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Yorke a écrit:
1/ C'est une pollution énorme et un gâchis d'énergie

Tu peux dire la même chose d'un smartphone ou d'un jeu vidéo.


Certes, mais ça ne fait pas avancer le débat. En outre, j'oppose juste la liseuse au livre.

Crazy a écrit:
Je peux t'opposer le fait qu'on peut stocker plein d'ebooks dans une liseuse (ou une clé USB, un ordi...) qui représenteraient un volume et un poids de livres papier énormes, et donc des coûts (au sens large du terme) énormes.


Encore une fois, le papier pour les livres est issu de forêts gérées et du recyclage. Tu n'as donc pas lu mon lien je pense, puisqu'il explique exactement ce point.

Crazy a écrit:
Citation:
2/ On ne peut prêter un e-book qu'un nombre limité de fois.

Faux.
Ca dépend complètement des DRM et/ou de la liseuse. Et y'a plein d'ebooks qui n'ont pas de DRM.


OK, mais quelle pratique est minoritaire dans le réel ?

Crazy a écrit:
Citation:
3/ Une liseuse contient du coltan.

... mais on peut lire un ebook sur autre chose qu'une liseuse (smartphone, tablette, ordi...).


Encore une fois, je n'ai JAMAIS parlé de tablette, de smartphone ou autre qui contiennent effectivement tous du coltan. J'i juste opposé la pratique du e-book à celle du livre. Et encore une fois, cette remarque ne fait en rien avancer le débat. C'est toujours cet argument du "oui je pollue mais il existe d'autres sources de pollution". Et alors, tu pourrais ne pas polluer en prenant un livre ?

Crazy a écrit:
Citation:
4/ Le piratage qui devient évident et qui est déjà la norme pour certains lecteurs, qui se substituent aux droits d'auteurs (déjà pas bien gros). Ceci tue donc le métier d'écrivain.

Faux et archifaux.
Tous les écrivains (à l'exception sans doute des grosses pointures américaines, et encore) que je connais (et ce n'est pas une figure de style : j'en connais un certain nombre personnellement) sont d'accord sur un point : on ne devient pas auteur pour être riche.
Ils sont conscients qu'ils gagnent très peu sur un bouquin. Et (en conséquence ?) plusieurs m'ont dit qu'ils préfèrent qqn qui lit leurs oeuvres en version piratée plutôt qu'il ne les lise pas du tout.


Non ce n'est pas faux. J'ai vu un entretien de Paul Auster où il dit l'exact contraire, et relie ce phénomène (l'e-book) a l'accélaration de la chute des maisons d'éditions aux US pour des sites internet de publication gérés au petit bonheur la chance.
Ensuite, ce n'est pas parce qu'en France ce métier a peu de reconnaissance financière qu'il faut taper dessus davantage, bien au contraire. En gros ton argument - même relayé - serait "t'façon écrivain c'est pas un vrai métier car non-rémunéré donc bon, un peu moins...

Crazy a écrit:
Citation:
5/ Un e-book est aussi sexy qu'un éléphant en doudoune. Et en plus il tombe en panne...

Là encore, tu confonds ebook et liseuse.
Et tu as faux : c'est une question de goût. Un ebook (via son support) peut donner un confort de lecture que tu n'as pas en papier : affichage blanc sur noir, possibilité de lire dans le noir sans devoir allumer, dictionnaire intégré (pratique quand tu lis en VO et butes sur un mot), réglage de la taille des caractères...


Donc bon OK, que les Congolais crèvent, moi je préfère un confort augmenté de 2% par rapport au livre. Sympa les gens des pays riches.

Citation:
L'analyse qu'on peut en faire est violente

Je vois ça *Twisted Evil*
Et surtout, très subjective.
Je ne nie pas tes critiques sur les liseuses, ceci dit. Mais je constate que tu amalgames plein de trucs, ce qui nuit beaucoup à ton argumentaire.

Citation:
(et sinon oui, j'ai de la corde pour les volontaires)

Je crois que tu vas en avoir besoin *Twisted Evil*[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5908
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Juin 09, 2015 6:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Encore une fois : tu confonds e-book et liseuse.

Puisque tu participes à ce sujet, j'imagine que tu as un ordinateur. Dans ce cas, tu peux lire des e-books dessus, et ça n'aggravera pas ton (inévitable pour tout humain) empreinte écologique.

Après, tu peux décider de protéger les droits d'auteur de gens dont tu n'aimes pas spécialement les oeuvres, que tu ne connais pas, et dont il ne te viendrait pas à l'idée d'acheter un bouquin papier, ou décider de leur donner leur chance si tu tombes sur un e-book gratuit... quitte à découvrir que finalement tu aimes assez pour acheter les bouquins papier. Et je parle d'expérience.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Mar Juin 09, 2015 6:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yorke a écrit:
Et alors, tu pourrais ne pas polluer en prenant un livre ?



Quid de la pollution pour le traitement du papier (y compris le recyclage qui te tient à coeur ?)
Quid du transport de ces tonnes de papier ?
Quid de la pollution pour la fabrication des encres (ce n'est pas anodin du tout)
Quid de la pollution produite par les solvants contenus dans les colles utilisées pour la fabrication des livres ? Et du pelliculage ? Et du chlore ? Et... Bref.

Les deux modes de lecture engendre des pollutions. En diaboliser une pour défendre l'autre est, à mon sens, le mauvais choix à faire.

Et si tu avais lu les seize premières pages du sujet (que tu n'as pas fait, tu l'as avoué) tu aurais déjà eu la plupart des arguments développés ces 15 derniers posts. Et surtout tu saurais que même les fan de liseuse ont encore et toujours des tonnes de livres chez eux. Donc... Double pollution !
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Juin 09, 2015 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yorke a écrit:
Certes, mais ça ne fait pas avancer le débat. En outre, j'oppose juste la liseuse au livre.

Sauf que ce n'est pas le sujet.

Citation:
OK, mais quelle pratique est minoritaire dans le réel ?

Le prêt de livres.
Hors bibliothèque, ça se fait peu.

Citation:
Encore une fois, je n'ai JAMAIS parlé de tablette, de smartphone ou autre qui contiennent effectivement tous du coltan. J'i juste opposé la pratique du e-book à celle du livre. Et encore une fois, cette remarque ne fait en rien avancer le débat. C'est toujours cet argument du "oui je pollue mais il existe d'autres sources de pollution". Et alors, tu pourrais ne pas polluer en prenant un livre ?

Comme l'a dit Toonette, l'industrie du livre pollue aussi.
Et ton argument ebook = pollution est inapplicable puisque 1) ce n'est pas l'ebook mais son support que tu critiques (donc hors-sujet) et 2) la pollution en question n'est pas propre à l'ebook puisque si j'en crois ce que tu racontes, tous les matériels électroniques en sont coupables. Il y a donc une certaine hypocrisie à dire "l'ebook, c'est mal et ça pollue" quand tu pollues tout autant à utiliser un ordi/smartphone...

Crazy a écrit:
Non ce n'est pas faux. J'ai vu un entretien de Paul Auster où il dit l'exact contraire, et relie ce phénomène (l'e-book) a l'accélaration de la chute des maisons d'éditions aux US pour des sites internet de publication gérés au petit bonheur la chance.

Donc tu as UN argument contraire. Ca arrive.
Et je doute que la "chute des maisons d'édition" soit plus liée aux ebooks qu'à des pratiques obsolètes et incapables de s'adapter (cf ce qu'on voit en matière de musique).

Citation:
Ensuite, ce n'est pas parce qu'en France ce métier a peu de reconnaissance financière qu'il faut taper dessus davantage, bien au contraire. En gros ton argument - même relayé - serait "t'façon écrivain c'est pas un vrai métier car non-rémunéré donc bon, un peu moins...

Non, mon argument, c'est "les gens qui "volent" des ebooks/livres sont des gens qui ne les achèteraient pas de toute façon".

Citation:
Donc bon OK, que les Congolais crèvent, moi je préfère un confort augmenté de 2% par rapport au livre. Sympa les gens des pays riches.

Cf plus haut : tu es HS et c'est hypocrite.
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2552
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mar Juin 09, 2015 11:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yorke a écrit:

Ensuite : pourquoi acheter et utiliser une liseuse si tu sais que ça consomme ? L'argument du "je consomme moins que certains" fait tristement penser à cette pub sur l'alcoolisme où tout le monde se décharge sur le pote à côté qui est censé boire davantage, et à la fin personne ne s'arrête, personne ne s'interroge sur sa pratique et au final rien ne change.

Si tu interviens sur ce forum, c'est que tu as un ordinateur, I presume (Ah, doublon avec Lisbei! Tant pis, je laisse! *Smile* ). Ça consomme, ça pollue. Un portable aussi. N'as-tu pas une voiture, aussi? J'imagine que tu aimes bien voyager, aussi. Que parfois, tu achètes des mangues ou des ananas qui ont bien voyagé avant d'aboutir dans ton assiette. Chez qui achètes-tu tes vêtements?..

Comme je ne m'appelle pas Jean-Jacques Rousseau, je ne vais pas me cacher dans une cabane au fond des bois en attendant ma mort et en pestant contre l'humanité. Pourtant, j'essaie de faire attention à ma consommation, de réduire mon impact sur la planète. Ce n'est pas parfait, j'ai mes contradictions, comme tout un chacun. Mais je doute que le seul fait de posséder une liseuse fasse de nous de gros pollueurs irresponsables.

J'avais bien compris que "sexy" était dit sur un mode humoristique, mais je veux juste dire que l'esthétique de la liseuse me passe un peu au-dessus, comme celle de tout ce qui est hi-fi. Ordi, télé, téléphones ne sont pas pour moi de beaux objets.

Allez, quelqu'un qui a le doctor Who en avatar ne peut pas être foncièrement mauvais. D'ailleurs, a-t-on mesuré l'empreinte écologique des voyages en tardis? Hum?
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yorke



Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 102

MessagePosté le: Mer Juin 10, 2015 2:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:
Si tu interviens sur ce forum, c'est que tu as un ordinateur, I presume (Ah, doublon avec Lisbei! Tant pis, je laisse! *Smile* ). Ça consomme, ça pollue. Un portable aussi. N'as-tu pas une voiture, aussi? J'imagine que tu aimes bien voyager, aussi. Que parfois, tu achètes des mangues ou des ananas qui ont bien voyagé avant d'aboutir dans ton assiette. Chez qui achètes-tu tes vêtements?..


Oula, on est à deux doigts du procès d'intention (l'essentiel des suppositions sont en plus extrêmement loin du réel). J'ignore si je dois répondre à ça du coup.

Gageons que oui, et en ayant en tête le sujet de ce post. Rappel pour commencer : ma remarque sur la participation au coltan sanglant (et accessoirement à la pollution) ne traite que des liseuses et autres modes obligatoires pour lire un e-book. Il oppose donc ce mode de lecture que j'estime hautement irresponsable et essentiellement gadgetisant, à la lecture sur papier. Je souligne les deux liens référencés que j'ai mis dans mon premier commentaire, j'invite vraiment toute personne à les lire.

Pour le reste, j'ai déjà dit qu'il ne s'agissait pas de vivre en ermite, ce n'est pas parce qu'on refuse l'e-book qu'on vit en marge. Mais je le souligne car ce n'est pas entendu : c'est la question de lire un livre papier contre lire un e-book relié à ce trafic infâme (et branché sur centrale nucléaire).

Je te remercie pour la remarque sur Dr Who. *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yorke



Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 102

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 5:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dernière série commentée de chiffres sur l'impact écologique (tirés du site consoglobe) :

"Selon le cabinet, un ouvrage papier engendrerait la production d’1 seul kg d’équivalent CO2 (et pas 7,5) quand le support numérique en engendrerait 250. Un français lisant en moyenne 16 livres version papier par an, il lui faudrait donc près de 15 ans pour compenser le bilan carbone de sa liseuse numérique."

Sachant qu'avec l'obsolescence programmée, aucun appareil électronique ne durera aussi longtemps.

"Avec le livre en papier recyclé, ce sont 40 % d’eau et d’énergie qui sont économisés. [...]le livre recyclé reste celui qui présente l’empreinte la moins lourde pour l’environnement, car « l’utilisation de papier recyclé permet de moins consommer de bois et de préserver les forêts. Sa fabrication est aussi plus économe en eau et en énergie », selon les conclusions de la maison d’édition."

"Quant à son homologue dématérialisé, c’est le poste « matières premières » qui constitue le talon d’Achille du livre numérique : le plastique nécessaire à la fabrication de liseuses n’est pas recyclé, des matériaux chimiques très nocifs sont employés et elles sont équipées de batteries au lithium, véritable poison pour l’environnement.
Selon Sylvain Angerand, de l’association des Amis de la Terre, « Les produits technologiques nécessitent l’extraction de minerais précieux comme le coltan, le lithium ou les terres rares pour accroître la durée de vie des batteries, augmenter leur rapidité ou pousser la miniaturisation à l’extrême. Or l’exploitation minière est une cause majeure de déforestation, et plus généralement de destruction des écosystèmes. »
Le New York Times dans son article « How Green is My Ipad » avance que 15 kg de minerais sont nécessaires à la production d’une liseuse numérique contre 300 grammes pour un livre papier (si l’on prend en considération le gravier nécessaire à la construction de routes pour l’acheminement du livre pendant toutes ses étapes de fabrication)."

"La durée de vie
L’avantage revient largement au livre papier, qui a une durée de vie quasi illimitée, selon ses conditions de conservation. A l’inverse, les supports numériques ont tous une durée de vie limitée (et là, on ne parle même pas d’obsolescence programmée) avec une moyenne d’environ 10 ans.
Et si le joujou numérique tombe en panne, gageons qu’il devra certainement être jeté, les appareils de ce type n’étant pas prévus pour pouvoir être réparés."

Conclusion de l'article :

"Quelle serait alors la meilleure solution ?
Quels que soient les chiffres sur lesquels on se base, la balance penche sérieusement du côté du livre en papier recyclé, qui reste la manière la plus écologique de lire.
Moins d’eau, moins de fibres de bois, une durée de vie importante. Et c’est sans compter le fait qu’un livre papier se prête, s’échange, s’emprunte à la bibliothèque etc."

Voilà, c'est un peu long, je l'avoue, mais l'enjeu est colossal. On m'accordera d'avoir construit mon argumentaire d'articles et de reportages de fond.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yorke



Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 102

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 6:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Yorke a écrit:
Certes, mais ça ne fait pas avancer le débat. En outre, j'oppose juste la liseuse au livre.

Sauf que ce n'est pas le sujet.


Indirectement, si. On est en plein dedans puisque les gens lisent énormément leur e-book via liseuse, et on les comprend en termes de confort. C'est la ligne logique.

Citation:
Le prêt de livres.
Hors bibliothèque, ça se fait peu.


Sauf que les médiathèques font énormément de prêt, sur la France entière ça revient à des millions d'exemplaires (d'ailleurs il existe des droits d'auteurs sur les prêts, et ils sont conséquents, je crois que c'est géré par la SOFIA, si tu veux te rendre compte sur leur site du nombre d'ouvrage que cela représente). C'est un chiffre énorme et il augmente dans les pays moins riches. En outre ce chiffre n'est que celui des médiathèques, il y a aussi le prêt entre personnes, qui est est bien réel, puis le marché de l'occasion (contre lequel se battent les industries de dématérialisation et ses acteurs, car ce marché qui permet au plus grand nombre d'accéder au savoir, c'est avant tout un gros manque à taxer).
En tout, le chiffre est colossal.

Citation:
Comme l'a dit Toonette, l'industrie du livre pollue aussi.


Beaucoup moins que celui des e-book, ce que je n'ai eu de cesse d'étayer, articles de fond à l'appui (j'en ai encore ajouté, tu pourras les lire si ça t'intéresse). Les références à des articles, à des études chiffrées, c'est un travail sérieux de ma part. Ils permettent au débat de s'ancrer dans le réel, d'avancer, et d'éviter les clichés ou les idées toutes faites.

Crazy a écrit:
Donc tu as UN argument contraire. Ca arrive.


Tirade assassine et gratuite, je refuse de passer à cette tonalité déplacée dans un débat qui de plus, n'a rien à voir avec nos deux personnes. Je continuerai donc à débattre avec toi normalement, et dans le respect.
Reprenons calmement : ma source est la seule qui soit référencée dans notre discussion, elle figure d'ailleurs dans les entretiens de Busnel dans les carnets de route d'Amérique, si tu souhaites la retrouver. En outre, je pense que Paul Auster a peut-être une analyse plus fine, plus pertinente que les nôtres sur la question, puisqu'il est dans une relation de proximité éditoriale que nous n'avons pas tant au niveau qualitatif, que quantitatif. Son avis, sans faire de lui un demi-dieu, me semble donc éclairant. De plus, tu occultes le reportage déjà posté au préalable ainsi que l'article lui-même précédemment posté.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4492
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 3:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je retiens principalement l'argument 2 : pour moi l'ebook est justement un merveilleux moyen de partage, car on peut l'envoyer en un clic à quelqu'un. Je prête volontiers mes livres papier, j'en ai toujours en vadrouille, mais il faut envisager le poids et l'encombrement, alors que je peux prêter du numérique beaucoup plus facilement et sans me déplacer.

Je ne crois pas non plus au fait que ça "tue" le métier d'écrivain, vu le nombre de sorties chaque année...

par contre, l'argument écolo m'interpelle. Y aura-t-il dans l'avenir du matériel informatique qui ne pollue pas ?
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Yorke



Inscrit le: 12 Juin 2013
Messages: 102

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 10:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

krys a écrit:
par contre, l'argument écolo m'interpelle. Y aura-t-il dans l'avenir du matériel informatique qui ne pollue pas ?


Cela fait plus de quarante ans que l'industrie de l'information électronique (informatique) existe, au bas mot. Et ça n'a jamais été mis en oeuvre. C'est même tout l'inverse. Là, on part sur un toute autre débat, mais pour faire court : l'écologie est une vision responsable et qui se pense sur le long terme. Le capitalisme est lui, à l'opposé, la forme d'organisation dominante, et pour qu'il existe, il faut vendre et banquer, n'importe quoi, mais il faut créer des besoins (même artificiels, polluants, ou mortels). Donc non, on peut penser qu'il n'y a pas de raison que ça change demain. Après tout, les industriels qui s'occupent du Congo ou des batteries au lithium savent pertinemment ce qu'ils font. La solution écologique ne viendra pas d'eux, ça serait déjà fait sinon, mais de la prise de conscience des citoyens. D'ailleurs sur l'écologie, les mentalités changent. Je le vois comme un signe positif. Encore une fois, cet avis n'engage que moi, mais j'essaye vraiment de le construire sur de la doc *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5853
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Juin 18, 2015 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yorke a écrit:
Indirectement, si. On est en plein dedans puisque les gens lisent énormément leur e-book via liseuse, et on les comprend en termes de confort. C'est la ligne logique.

C'est réducteur.
Je lisais des ebooks sur ordi bien avant d'avoir une liseuse.
Et beaucoup de gens lisent sur smartphone ou tablette.

Citation:
je pense que Paul Auster a peut-être une analyse plus fine, plus pertinente que les nôtres sur la question, puisqu'il est dans une relation de proximité éditoriale que nous n'avons pas tant au niveau qualitatif, que quantitatif. Son avis, sans faire de lui un demi-dieu, me semble donc éclairant. De plus, tu occultes le reportage déjà posté au préalable ainsi que l'article lui-même précédemment posté.

Ca reste un avis, qui n'engage que lui.

Beaucoup d'auteurs papier (une vieille garde ?) voient d'un mauvais oeil le numérique, parce que ça ne fait pas partie de leur culture, qu'ils n'y comprennent pas grand-chose et que ça leur fait peur, en conséquence.

PS : J'ai corrigé tes citations : fais attention aux balises surnuméraires quand tu cites.
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PEPITO



Inscrit le: 09 Juil 2015
Messages: 20
Localisation: Essonne

MessagePosté le: Ven Aoû 07, 2015 8:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé, mais rien ne remplacera l'esthétique, l'odeur et le côté intime que l'on a avec un bon vieux bouquin papier.
Je suis fière de ma bibliothèque, j'aime la contempler et reprendre un vieux livre oublié.
Je suis féru d'informatique, mais la lecture 2.0 n'est pas pour moi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3820

MessagePosté le: Ven Aoû 07, 2015 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les disques vinyles n'ont jamais été les ennemis des sorties à l'opéra. Les vrais mélomanes ont certainement assisté à autant de concerts classiques après l'apparition du vinyle. Le disque leur a simplement permis d'écouter plus souvent de la musique. De même, le livre numérique n'est pas l'ennemi du papier. Sur ce forum, les fervents défenseurs des liseuses disent continuer à lire autant sur papier. Ils ont le meilleur des deux mondes.

Je refuse d'utiliser une liseuse depuis 8 ans. Le livre numérique n'est pas une option compétitive pour une lectrice ayant mes goûts. Prix et choix.
> Prix et choix en format numérique
Mais ça finira par changer. Et quand j'aurais une liseuse, je ne mettrai pas pour autant ma bibliothèque à la poubelle. Elle n'a pas d'odeur, mais les 3000 livres qu'elle contient représentent un investissement de 20 000 €. Par ailleurs, l'objet livre est ergonomique et la seule vue de mes étagères de bouquins m'apaise. C'est la pièce où je me ressource.


_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Ven Aoû 14, 2015 6:45 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Ven Aoû 14, 2015 4:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma première liseuse a commencé à donner des signes de fatigue : des grands traits verticaux sur l'écran qui ne partaient plus.
J'ai foncé au magasin en acheter une autre ! Un modèle beaucoup récent (Kobo Glo) et depuis qu'on m'a indiqué un site de téléchargement qui propose beaucoup de romans récents, elle ne me quitte plus !
Je lis bien sûr toujours beaucoup de livres papier, mais j'utilise aussi très souvent ma liseuse. C'est quand même plus pratique pour emporter avec soi, pour lire dans une salle d'attente, et même (j'ose le dire) pour lire au bureau ! Plus discret qu'un livre ! ;-)
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4492
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Dim Aoû 16, 2015 1:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2015/08/15/oubliez-les-liseuses-lavenir-livre-sera-mobile-260772
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Tango's
Invité





MessagePosté le: Dim Aoû 16, 2015 6:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

krys a écrit:
http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2015/08/15/oubliez-les-liseuses-lavenir-livre-sera-mobile-260772

Je ne suis pas étonné de voir les smartphones prendre la relève des liseuses. La majorité des choses que nous faisons au quotidien sont basculés en tâche vers les cellulaires. Toutefois, je me pose des questions. Verrons-nous des alliances entre les entreprises qui développe les systèmes d'exploitations et librairies virtuelles ? Ou alors auront-nous un "Google-books" ?
Je tiens à dire un coup de gueule concernant Google et son système Android. Bien que la firme utilise un noyau Linux, c'est quand même un antonyme du libre. N'étant pas très téléphone cellulaire, je suis passé par Android (non, je ne voulais pas de Windows *Mr. Green* ). Je suis plus à l'aise avec un écran. J'ai voulu configurer un peu tout ça. Pour installer une application, faut passer par leur dépôt. Jusque là tout va bien. Sauf qu'il faut avoir un compte Google. Donc, faut s'inscrire et laisser des informations personnelles qui seront exploités. Comme ça m'arrive d'aller sur Internet, il me fallait Firefox et un antivirus. J'ai du aller les chercher sur mon ordinateur pour les installer. (Désolé pour le petit H.S.)

Juste pour savoir : les ebooks sont vendu par Amazon ? C'est quand même un beau pied de nez aux libraires. Rien que pour cela, je n'achèterai pas de livres virtuels. Bon, je sais qu'il y a d'autres plates-formes de vente.
Revenir en haut de page
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1701
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Dim Aoû 16, 2015 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bah Amazon a fait développer le kindle avec un système propriétaire et des fichiers qui ne sont lisibles que chez eux (enfin, y'a des astuces pour contourner ça mais je n'ai pas le droit d'en parler ici ! :p)

Et oui, ils vendent des ebooks à la pelle, et les auteurs qui ne sont pas sous contrat avec une maison d'édition peuvent publier à leur compte sur amazon (je n'ai pas cherché le "comment", je sais juste que c'est faisable, et qu'il y a même des concours organisé par Amazon pour ces auteurs "amateurs" dont un en ce moment même).

Par contre, ceux qui achètent des ebooks chez Amazon, s'exposent à quelques petites déconvenues si il y a un soucis avec ledit ebook. Il y a quelque temps, Amazon a effacé de toutes les liseuses kindle qui l'avaient acheté, un bouquin (j'ai oublié le nom et je crois que c'était une histoire de droits à la con).

Pour l'article, les chiffres donnés sont beaucoup trop vagues et le titre est trop racoleur pour que ça soit un article vraiment intéressant. Et surtout, ils ne parlent pas de ce téléphone "double face" dont j'avais dû parler ici il y a un moment, où un côté est composé de l'écran tactile habituel, et l'autre côté d'un écran E-Ink, permettant de lire des ebook sans le mauvais éclairage que procure un écran de smartphone.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Lun Aoû 17, 2015 9:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas encore de smartphone, mais j'ai peur que l'écran soit tout de même un peu trop petit pour mes yeux myopes-presbytes et astigmates *Neutral*
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Lun Aoû 17, 2015 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces précisions Toonnette *Wink* . Le mieux étant peut-être d'acheter directement chez les éditeurs qui proposent des ebooks.
Ma crainte est plutôt sur l'éventuelle ouverture d'un marché fermé par les géants du système d'exploitation de mobile, obligeant à acheter directement sur leurs serveurs. J'ai pu le constaté avec la plate-forme Android et indirectement par l'arrivée de Windows 10. Bref, j'aime pas l'évolution capitaliste de l'informatique.

Marquise a écrit:
Je n'ai pas encore de smartphone, mais j'ai peur que l'écran soit tout de même un peu trop petit pour mes yeux myopes-presbytes et astigmates *Neutral*

Il est possible d'agrandir les caractères d'un texte ou de faire un zoom d'écran via le système du glissé de deux doigts. De plus, il est possible de changer la rotation de l'écran, de passer de l'horizontale à la verticale.
Revenir en haut de page
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Lun Aoû 17, 2015 10:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tango's a écrit:

Il est possible d'agrandir les caractères d'un texte ou de faire un zoom d'écran via le système du glissé de deux doigts. De plus, il est possible de changer la rotation de l'écran, de passer de l'horizontale à la verticale.


Oui ok, mais dans ce cas, on a, quoi, une phrase par écran ? On passe donc son temps à tourner les pages, non ? Pas sûr que cela soit agréable sur la durée, surtout pour un livre de 600 pages, comme le dit l'article.
Bon, je verrai bien d'ici quelques temps, lorsque je me serais décidée à passer au smartphone. *Wink*
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Lun Aoû 17, 2015 11:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non, ça ne modifie pas le nombre de pages, mais le format. En zoomant, cela allonge la page. Le défilement se fait par le glissage du doigt.
L'avantage d'un smartphone, c'est que l'application est gardé en sommeil. Donc, si on quitte le livre, il suffit de rouvrir l'application via le bouton prévu à cet effet et hop, on retrouve pile poil la page qu'on a quitté.
Revenir en haut de page
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5310
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Aoû 17, 2015 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu sur smartphone et liseuse : la liseuse a certes un écran plus grand et plus confortable, mais le smartphone tourne les pages en temps réel (ma liseuse, c'est vraiment sensible le chgt de page) et ça c'est vraiment cool.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 16, 17, 18, 19  Suivante
Page 17 sur 19

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 155178 / 0