Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le premier roman d'un auteur est le meilleur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Pensez vous que le premier roman d'un auteur est souvent sa meilleure oeuvre ?
Oui
0%
 0%  [ 0 ]
Peut être
10%
 10%  [ 1 ]
Non
50%
 50%  [ 5 ]
Obi-Wan Kenobi
40%
 40%  [ 4 ]
Total des votes : 10

Auteur Message
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2012 7:36 am    Sujet du message: Le premier roman d'un auteur est le meilleur Répondre en citant

Le premier roman d'un auteur est-il le meilleur ?

N'avez vous pas l'impression que le(s) premier(s) roman(s) d'un auteur est souvent le meilleur ?
Lois McMaster a été publiée pendant une quinzaine d'années (depuis 1986). Mais c'est dans les cinq premières années qu'elle a publié ses meilleurs romans.

En 20 ans, Bernard Werber a écrit un tas de romans épouvantables. Mais il en a écrit un excellent, le premier : Les Fourmis.

En 40 ans, Asimov a écrit beaucoup de romans de qualité variable et d'excellentes nouvelles. Mais c'est dans les 3 premières années qu'il a publié sa meilleure oeuvre. Une trilogie qui reste encore aujourd'hui un chef d'oeuvre du genre.

Il y a de nombreux contre exemples. Wilbur Smith a écrit Le Dieu Fleuve au bout de 30 ans de carrière. Mais n'avez pas l'impression qu'un premier roman génial est quand même un cas de figure anormalement répandu ?



Exemples

H.G. Wells
David Gemmel
Poul Anderson
Isaac Asimov
Iain Banks (pour le genre SF)
Alfred Bester
Orson Scott Card
Loïs McMaster Bujold
Camus
John Grisham
Dan Simmons
Norman Spinrad
Lyon Sprague de Camp
Van Vogt
Bernard Werber


Contre exemples

Greg Bear
Kenneth Bulmer
Michael Crichton
Philip José Farmer
Franck Herbert
Wilbur Smith
Tolkien
_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Mer Fév 10, 2016 11:36 am; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5862
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2012 7:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non.

Contre-exemple : je suis assez fan de La tapisserie de Fionavar, 1er roman (trilogie, en fait, d'ailleurs) de GG Kay. Mais je n'irais pas jusqu'à prétendre qu'il est meilleur que Les lions d'Al-Rassan. Et PERSONNE ne tomberait d'accord avec moi si je le faisais.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2012 10:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ok. Je vais regarder les bons romans que j'ai lus et leur "position" dans la carrière de leur auteur. Logiquement, je devrais en trouver peu en pôle position. Je vous tiens au courant.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2474
Localisation: Great North

MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2012 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant comme sujet , j'ai tendance à penser que non au vu de tas d'exemples .
En revanche , le 1er album d'un groupe est souvent le meilleur parce qu'il est en général la somme des 10 ans de boulot et de compositions qui ont précédé et dans lesquelles on est allé puiser la crème .
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2012 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Exactement.
Et j'ai l'impression qu'il en va de même pour les exemples à l'appui de mon intuition. Un auteur non publié peut ramer dix ans pour faire publier sa première oeuvre. Une décennie pendant laquelle il ne cesse de la peaufiner et d'extraire la substantifique moelle de ses maîtres.
Le succès venu, la situation s'inverse, l'éditeur tape du pied en attendant la livraison des pavés suivants. Plus question de peaufiner dix ans.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2012 10:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
Intéressant comme sujet , j'ai tendance à penser que non au vu de tas d'exemples .
En revanche , le 1er album d'un groupe est souvent le meilleur parce qu'il est en général la somme des 10 ans de boulot et de compositions qui ont précédé et dans lesquelles on est allé puiser la crème .


Et bien là j'ai aussi un bon paquet de contre-exemples...Les Beatles, Radiohead, Blur, The White Stripes, De la Soul, Noir Désir, Pink Floyd etc...

Et d'exemples: Wax Taylor, The Breeders, ACDC.... mais pour le coup j'en ai moins qui me viennent à l'esprit...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2474
Localisation: Great North

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 9:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Encore heureux qu'il y ait des contre-exemples !

Pour les exemples , c'est parti :
Mano négra , Négresses vertes , Téléphone , Keane , The servant , Keziah Jones , Ricky Lee Jones , Nina Hagen , The presidents of the U.S.A. , K.T. Tunstall , etc...
La liste n'est pas exhaustive , je suis allé puiser dans des genres différents pour montrer la constance du phénomène que j'appellerai :"On ne peut pas être et avoir tété ."
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 4:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cela dépend vraiment de l'auteur. Ceux cité par theyoubot me semble avoir commencé avec fraicheur, puis s'être fait piéger par la statut et les nécessités de l'écrivain professionnel.

À l'inverse, certains auteurs ont besoin de polir leur écriture, et atteignent leur maturité après plusieurs livres, parfois pour ensuite décliner. Au hasard, et en vrac, je pense à Victor Hugo, Jack Vance, Dostoïevski, etc.

Effectivement, ça dépend de la politique de l'éditeur. Certains ont le nez fin, et laissent justement un auteur publier des livres d'"auteur prometteur", sachant qu'il en sortira (peut-être) quelque chose.
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2012 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

D'ailleurs, qu'est-ce qu'on entend par "premier roman" ? Premier écrit ou premier paru ?

A la limite, je veux bien croire pour "premier paru", parce que c'est un sacré boulot de se faire éditer quand on débute, mais un premier roman écrit a toutes les chances d'être plein de "fautes".
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2012 5:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Premier paru.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5862
Localisation: Sud

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2012 6:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, un autre contre-exemple me vient à l'esprit, et non des moindres : quelle que soit sa qualité intrinsèque, personne ne va soutenir que The Hobbit est supérieur au Lord of the Rings, si ;-) ?

Et pour en revenir au point que soulevait Crazy, c'est vrai que c'est une bonne question. Si on prend China Miéville, son premier roman (Le roi des rats), n'est pas le premier paru. Il a été publié après l'énorme succès de Perdido Street Station... et il est nettement moins bon. En revanche, je ne pense pas que ce soit le cas pour Les scarifiés, ou The city & the city, écrits et publiés après PSS.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1105
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Nov 08, 2012 12:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

theyoubot a écrit:
N'avez vous pas l'impression que le(s) premier(s) roman(s) d'un auteur est souvent le meilleur ?
Lois McMaster a été publiée pendant une quinzaine d'années (depuis 1986). Mais c'est dans les cinq premières années qu'elle a publié ses meilleurs romans.

En 20 ans, Bernard Werber a écrit un tas de romans épouvantables. Mais il en a écrit un excellent, le premier : Les Fourmis.

En 40 ans, Asimov a écrit beaucoup de romans de qualité variable et d'excellentes nouvelles. Mais c'est dans les 3 premières années qu'il a publié sa meilleure oeuvre. Une trilogie qui reste encore aujourd'hui un chef d'oeuvre du genre.


Le raisonnement se tient à propos d'un certain type de "parcours" comme ceux que tu cites. Par contre, je ne suis pas convaincu que ça puisse être une loi générale. Il y a des écrivains qui s'installent, qui travaillent, qui accumulent de l'expérience, et/ou dont l'inspiration peut retomber mais aussi changer ou surgir au fil du temps.

Lisbeï a écrit:
Tiens, un autre contre-exemple me vient à l'esprit, et non des moindres : quelle que soit sa qualité intrinsèque, personne ne va soutenir que The Hobbit est supérieur au Lord of the Rings, si ;-) ?


D'après les critères de Tolkien lui-même, certainement pas. D'après les miens... ça se discute ! *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Jeu Nov 08, 2012 1:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

D'accord en ce qui concerne Tolkien
Et bien sûr, je ne peux qu'être d'accord avec le fait que la supériorité du 1° roman n'est pas la norme. Les contre exemples abondent.

Dans le premier message, j'évoque simplement une fréquence anormalement élevée. Un écrivain pond dix romans. On se dit qu'il y a une chance sur dix, au mieux, que son meilleur travail soit le premier. Dans les faits, pas du tout : c'est plutôt une fois sur trois ou sur quatre.

Donc la foudre frappe trop souvent à cet endroit. Il y a quelque chose.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
noblehilare



Inscrit le: 12 Jan 2013
Messages: 15
Localisation: nancy

MessagePosté le: Sam Jan 12, 2013 2:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne pense pas que le premier roman soit le meilleur. Moi-même qui écris , je peux vous dire qu'on fait forcément des erreurs dans son premier roman. On est à la recherche de son style, de son monde. Et souvent le 1er est très différent des suivants.
C'est souvent le 3e ou 4e qui devient un succès. et lorsque le premier est republié, on se rend compte de l'évolution (ex: le 5e règne de Maxime Chattam est différent de ce qu'il fait par la suite)
_________________
Venez découvrir mon premier roman:
LES ARCANES DU TEMPS aux éditions Rebelle.
http://lionelbehra.canalblog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tango's
Invité





MessagePosté le: Ven Mai 03, 2013 7:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour la majorité des livres que j'ai lu, le meilleur n'étais pas un des premiers titres de l'auteur.
J'ai trouvé un auteur qui pour moi a évolué vers un style moins passionnant et intéressant, à mes yeux, c'est Maxime Chattam, rien n'a d'égal à sa trilogie du mal au reste de ses œuvres. J'ai même du mal avec ses autres livres, nonobstant un plaisir certains lors de ses nombreuses pages lues.
Revenir en haut de page
Tomcat



Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 29
Localisation: PACA

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2013 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, il faut dissocier premier roman et premier écrit. Par exemple, pour reprendre le post de Tango's, le premier écrit de Maxime Chattam était "le 5ème règne"(certes sous un autre pseudo) et c'est loin d'être réussi: erreurs du débutant nombreuses, très nombreuses...
Sinon, je pense que c'est impossible à dire: certains vont se déliter au fur et à mesure (soit parce qu'ils n'avaient qu'une chose à dire et qu'ils l'ont dite, soit sous la pression de leur éditeur qui va les enfermer dans un genre à répéter à l'envi ou sous la pression médiatique qui les égare), d'autres vont se transcender et toujours aller vers le meilleur: ce sont là, à mon avis les vrais écrivains, ceux dont l'écriture est une raison d'être. Ceux que j'aime suivre et qu'il faut "encourager".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mer Mai 08, 2013 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mouais, sauf que le 5ème règne a été écrit lors de son adolescence. Je considère d'avantage sa trilogie comme ses premières œuvres.
Revenir en haut de page
nathalie04



Inscrit le: 07 Juin 2013
Messages: 190
Localisation: volonne

MessagePosté le: Jeu Juin 20, 2013 8:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

en effet je trouve aussi que le premier roman d'un auteur est le meilleur.Sans doute puisque ce premier roman fait preuve d'originalité dans le sujet .En suite suivant le succès de son livre ,l'auteur calque ses romans suivants sur le premier pour être sur que cela marche et avoir une bonne vente assurée et la magie n'est plus là car l'impression du déjà lu arrive !! Il y a aussi une autre raison c'est la comparaison je m'explique :le premier roman de Camus que j'ai lu c'était "la peste" que j'ai adoré,ensuite j'ai lu "l'étranger" et là je n'ai pas accroché du tout car j'ai comparé ce deuxième livre au premier et je ne retrouvais plus le même plaisir à le lecture.
_________________
la lecture est mon oxygène
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2014 4:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Exemples

H.G. Wells
Poul Anderson
Isaac Asimov
Iain Banks (pour le genre SF)
Alfred Bester
Orson Scott Card
Loïs McMaster Bujold
John Grisham
Dan Simmons
Norman Spinrad
Lyon Sprague de Camp
Van Vogt
Bernard Werber


Contre exemples

Greg Bear
Kenneth Bulmer
Michael Crichton
Philip José Farmer
Franck Herbert
Wilbur Smith
Tolkien

J'ai repris les noms déjà cités plus haut. Puis j'ai consulté la liste des auteurs de bons romans (bons selon moi, bien sûr). Je n'ai pas été au delà de la lettre C, parce que le résultat est déjà flagrant. 9 romans sur 10 ne sont pas un premier roman. Si l'année de parution ne jouait pas, j'aurais du avoir dix fois plus de contre exemples que d'exemples. C'est la seule répartition statistiquement normale.


On peut écarter deux explications sans lien avec le contenu des romans :
1 - ces bons romans sont désignés par une personne (moi), avec toute la subjectivité que ça suppose. Mais mes goûts, aussi mauvais soient ils, ne peuvent me porter spécifiquement vers des premiers romans, puisque je ne possédais pas cette information à la lecture des livres
2 - Mes sources d'approvisionnement (les bouquinistes puis les libraires) ne me fournissent pas une proportion anormalement élevée de premiers romans. J'achète avec 3 critères, le format (de poche), le genre et le bouche à oreille.
Donc, à moins d'un hasard extraordinaire, je peux pas me retrouver avec 50 % d'exemples s'il n'y a pas une proportion anormalement élevée de bons romans en début de carrière.

Quand j'aurai un moment, je poursuivrai quand même ma liste d'auteurs de bons romans au delà de la lettre C, pour chiffrer la domination qualitative du début de carrière d'un auteur.
_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Mer Fév 10, 2016 11:36 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2016 11:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

HG Wells, bibliographie chronologique

The Time Machine (1895).
The Wonderful Visit (1895)
The Island of Doctor Moreau (1896)
The Wheels of Chance (1896)
The Invisible Man (1897)
The War of the Worlds (1898)
When the Sleeper Wakes (1899)
Love and Mr Lewisham (1900)
The First Men in the Moon (1901)
The Sea Lady (1902)
The Food of the Gods and How It Came to Earth (1904)
Kipps (1905)
A Modern Utopia (1905)
In the Days of the Comet (1906)
The War in the Air (1908)
Tono-Bungay (1909)
Ann Veronica (1909)
The History of Mr Polly (1910)
The Sleeper Awakes (1910) – revised edition of When the Sleeper Wakes (1899)
The New Machiavelli (1911)
Marriage (1912)
The Passionate Friends (1913)
The Wife of Sir Isaac Harman (1914)
The World Set Free (1914)
Bealby: A Holiday (1915)
Boon (1915) (as Reginald Bliss)
The Research Magnificent (1915)
Mr Britling Sees It Through (1916)
The Soul of a Bishop (1917)
Joan and Peter: The Story of an Education (1918)
The Undying Fire (1919)
The Secret Places of the Heart (1922)
Men Like Gods (1923)
The Dream (1924)
Christina Alberta's Father (1925)
The World of William Clissold (1926)
Meanwhile (1927)
Mr. Blettsworthy on Rampole Island (1928)
The Autocracy of Mr. Parham (1930)
The Bulpington of Blup (1932)
The Shape of Things to Come (1933)
The Croquet Player (1936)
Brynhild (1937)
Star Begotten (1937)
The Camford Visitation (1937)
Apropos of Dolores (1938)
The Brothers (1938)
The Holy Terror (1939)
Babes in the Darkling Wood (1940)
All Aboard for Ararat (1940)
You Can't Be Too Careful (1941)

Il a publié sur quarante cinq ans mais ses quatre titres les plus inspirés sont sortis les 3 premières années de sa carrière.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Marielle Vizentini



Inscrit le: 02 Déc 2015
Messages: 7
Localisation: Céret

MessagePosté le: Ven Fév 12, 2016 8:57 pm    Sujet du message: La première oeuvre publiée est en effet particulière Répondre en citant

D'expérience, et, en ce qui me concerne(donc!), que cela soit dans mes compositions musicales ou mes écritures, la première réalisation "éditée" (ou jouée) a abouti après une telle évolution personnelle, une telle gestation, qu'elle a porté toute la force des bébés premiers nés. Je pense que beaucoup d'autres créateurs sont dans mon cas. Aussi, parfois, les productions suivantes risquent avoir un parfum de routine ou de déjà vu; d'habitude. Et perdre à la fois en fraîcheur et en soin.
Mais, pour continuer dans la métaphore facile de la fratrie, pour peu que les cadets aient génétiquement une personnalité différente, que le contexte et les circonstances de leur croissance aient évolué depuis leur grand frère (ou soeur), et que le parent s'applique à corriger ses erreurs d'inexpérience sans perdre pour autant l'esprit de découverte et de spontanéité, ceux-là peuvent compenser en maturité et en sécurité ce que celui-ci avait en fraîcheur et en puissance.
Les auteurs dont les seconde partie de carrière nous ont déçus ont peut-être simplement oublié de renaître à chacune de leur page *Wink*
_________________
Le silence éternel des espaces infinis m'effraie. La seule chose qu'on puisse lui opposer, c'est la poésie ou la musique.
(Les Pensées, de Pascal)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Ven Mai 12, 2017 11:34 am    Sujet du message: Re: La première oeuvre publiée est en effet particulière Répondre en citant

Contre exemple intéressant

Claire North a publié trois romans de qualité décroissante, ce qui viendrait à l'appui de mon hypothèse.
Sauf qu'elle en a publié une dizaine avant. Sous d'obscurs pseudonymes de jeunesse. Je suppose qu'elle a adopté un nouveau nom de plume quand elle a achevé son meilleure roman à ce jour, histoire de démarrer une nouvelle carrière d'écrivaine sur un chef d'oeuvre.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 278
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Dim Mar 18, 2018 7:31 pm    Sujet du message: Re: Le premier roman d'un auteur est le meilleur Répondre en citant

theyoubot a écrit:
Le premier roman d'un auteur est-il le meilleur ?

N'avez vous pas l'impression que le(s) premier(s) roman(s) d'un auteur est souvent le meilleur ?

En 20 ans, Bernard Werber a écrit un tas de romans épouvantables. Mais il en a écrit un excellent, le premier : Les Fourmis.

En 40 ans, Asimov a écrit beaucoup de romans de qualité variable et d'excellentes nouvelles. Mais c'est dans les 3 premières années qu'il a publié sa meilleure oeuvre. Une trilogie qui reste encore aujourd'hui un chef d'oeuvre du genre.


J'suis pas totalement d'accord avec ce genre de propos, pourquoi ?

Les nouvelles sont autant si non meilleur que certains romans,
En terme de romans, comme certain ont citer, Asimov et Tolkien sont
des exceptions en leur genre.

Pour le reste, certains deuxiemes romans sont moins bon que leur homologue
premier tome... comme LE MONDE PERDU de sera jamais aussi bon que JURASSIC PARK, raison ? l'effet de surprise est perdu.

Le plus complexe d'après moi ?
l'effet de surprise et le renouveau de l'auteur, si un auteur n'arrive pas à se renouveller
tout en restant dans le même champ des possibles...
soit y'a du succès, soit y'a pas de succès...
_________________
Max LeLiseux :
La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
nemuyoake



Inscrit le: 09 Mar 2017
Messages: 21
Localisation: Japon

MessagePosté le: Lun Mar 19, 2018 12:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le premier roman PARU n'est pas forcement le premier roman IMAGINE...
_________________
Si le Japon vous interesse, n'hesitez pas a lire mon blog !
https://nemuyoake.wordpress.com/
https://twitter.com/nemuyoake
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 278
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Lun Mar 19, 2018 1:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'imagine, certains auteurs comme feu Michael Crichton,
son premier vrai roman n'a jamais été traduit en langue française.
Dommage, ça l'air interessant (j'suis pas bilingue, ça explique sûrement tout)
_________________
Max LeLiseux :
La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149583 / 0