Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Isaac ASIMOV

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Auteurs]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sanhucla



Inscrit le: 22 Fév 2005
Messages: 256

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2005 12:01 am    Sujet du message: Isaac ASIMOV Répondre en citant

*Hop, un recueil de Dick et un d'Asimov dans la besace ce midi*
*ben y-zont pas de sujet sur ces deux-là?!*
*un oubli à réparer très vite *Razz* *


1920-1992
On ne le présente plus! :philo:
Considéré comme un des fondateurs de la Science-Fiction moderne, il a notamment introduit les robots humanoïdes dans sa vision de l'avenir, et bien entendu, nous lui devons les fameuses trois lois de la robotique! *Wink*
1) Un robot ne doit pas causer de tort à un humain ou, restant passif, laisser un humain subir un dommage.
2) Un robot doit obéir aux ordres d’un humain, sauf si l’ordre donné peut conduire à enfreindre la première loi.
3) Un robot doit protéger sa propre existence aussi longtemps qu'une telle protection n'est pas en contradiction avec la première et/ou la deuxième loi.

Plusieurs de ses oeuvres ont été adaptées au cinéma, de façon assez déplorable, à mon humble avis *Sad*, (I robot, l'homme bicentenaire)Folio SF fait fructifier le fond Présence du futur et ré-édite ses receuils de nouvelles, dont "Au prix du papyrus", que je viens d'acheter *Very Happy*
_________________
Five exclamations marks, the sure sign of an insane mind.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2005 12:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu nous fera un post... hein dis *Wink*
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2005 1:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Asimov, mon auteur fétiche, celui qui m'a mis le pied à la SF et que je retrouve toujours avec plaisir... Qui a une écriture tellement limpide et fluide qu'on se rend à peine compte qu'on lit *Very Happy*
Question : quelqu'un a-t-il déjà lu un de ses nombreux bouquins de vulgarisation scientifique ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2005 10:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Heu perso... j'ai ramé sur fondation et je me suis un peu lassé des robots au bout d'un moment
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sanhucla



Inscrit le: 22 Fév 2005
Messages: 256

MessagePosté le: Sam Fév 26, 2005 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mouais...Le fond est génial, mais la forme, je la trouve correcte et agréable, sans plus.
_________________
Five exclamations marks, the sure sign of an insane mind.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5816
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Mar 07, 2005 10:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est peut-être dû à la traduction ?
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Dim Nov 16, 2008 9:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bon alors vous me conseillez de lire quoi de lui?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5816
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Nov 17, 2008 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les nouvelles des Robots *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean XIV



Inscrit le: 29 Déc 2006
Messages: 201
Localisation: Belgique profonde

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2008 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le cycle "Fondation" est un réel must même si parfois, c'est assez ardu!
_________________
Disciple de Maître Jack...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Lun Nov 24, 2008 11:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le cycle des robots et le cycle de fondation, pas de jaloux !
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ludrion



Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 60
Localisation: Sur Arkhanya ,entrain de se tourne les pouces et de la fortifier contre les barbare de celestus.

MessagePosté le: Mar Nov 25, 2008 3:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

moi ces celui de fondation que j'ai prefere. je ne sais pas pourquoi...
_________________
Trou noir a livre.

prefere fantastique et Science Fiction
(livre que je conseil : la saga des fantomes de gaunt , la saga honor harrington , la croisee des mondes , le secret de terabithia , le seigneur des anneaux , les artefact de pouvoir)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean XIV



Inscrit le: 29 Déc 2006
Messages: 201
Localisation: Belgique profonde

MessagePosté le: Mer Déc 03, 2008 4:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Parce que c'est un chef d'œuvre, tout simplement!
_________________
Disciple de Maître Jack...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Mer Déc 03, 2008 5:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui le cycle de Fondation (Prix Hugo) est exceptionnel et développe le thème inédit de la Psychohistoire et la probabilité des différents avenirs car, comme chacun le sait, une probabilité n'est jamais nulle *Very Happy* . Passionnant.

Sinon, les Cavernes d'acier, face aux feux du soleil, les robots de l'aube, les robots de l'empire ... sont intéressants et très prenants. Les 3 lois d'Asimov ont d'ailleurs été repris par tous les auteurs et cinéastes (cf par ex I'm a robot) du genre ensuite :

Première Loi : « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger » ;
Deuxième Loi : « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi » ;
Troisième Loi : « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi ».

Qu'on se le dise ! *Wink*
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caliban



Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 169

MessagePosté le: Mer Déc 03, 2008 10:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sanhucla a écrit:
nous lui devons les fameuses trois lois de la robotique! *Wink*

Uh... En fait, Asimov les attribue à son éditeur, John Campbell.

menolly a écrit:
Question : quelqu'un a-t-il déjà lu un de ses nombreux bouquins de vulgarisation scientifique ?

Quelques-uns — pas vraiment convaincants, pour moi. En revanche, ses "guides"
sont remarquables, à commencer par les Asimov's Guide to Science et
Asimov's Chronology of Science & Discovery..

Sanhucla a écrit:
Mouais...Le fond est génial, mais la forme, je la trouve correcte et agréable, sans plus.
Crazy a écrit:
C'est peut-être dû à la traduction ?

Je ne crois pas... C'est un choix de limpidité (impressionnante !),
et de vitesse d'exécution.

Guillaume de Baskerville a écrit:
Les 3 lois d'Asimov ont d'ailleurs été repris par tous les auteurs
et cinéastes (cf par ex I'm a robot) du genre ensuite

Sans même parler des Trois lois de la sexualité robotique de Roland Wagner...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Minifred



Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 14
Localisation: Belfort (90000)

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2008 4:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

caliban a écrit:
Sanhucla a écrit:
nous lui devons les fameuses trois lois de la robotique! *Wink*

Uh... En fait, Asimov les attribue à son éditeur, John Campbell.


Bien joué....j'allais rectifier !!

*Mr. Green*
_________________
"En Science Fiction, si d'autres semblent avoir atteint, depuis lors, de plus hautes cimes, c'est qu'ils sont debout sur les épaules de Wells"
[Isaac Asimov]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caliban



Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 169

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2008 6:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Guillaume de Baskerville a écrit:
comme chacun le sait, une probabilité n'est jamais nulle *Very Happy*

Que veux-tu dire ? La probabilité que, en même temps et sous le même rapport,
je sois à Nice ET que je ne sois pas à Nice est nulle.

D'une façon générale, dans notre bonne vieille logique aristotélicienne, pour toute
proposition A, la probabilité d'avoir simultanément A et non-A est toujours nulle...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2008 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jamais nulle mathématiquement parlant.
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caliban



Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 169

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2008 11:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Guillaume de Baskerville a écrit:
Jamais nulle mathématiquement parlant.

Ben si...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Sam Déc 06, 2008 11:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

caliban a écrit:
Guillaume de Baskerville a écrit:
Jamais nulle mathématiquement parlant.

Ben si...


La discussion est passionnante mais j'ai peur de faire du hors sujet avec Asimov. Disons pour terminer que tu as évidemment raison sur le fond puisque la probabilité d'un certain évènement est représenté par un nombre compris entre 0 et 1.
L'évènement impossible ayant une probabilité de 0 et un évènement certain a une probabilité de 1.
Cela dit, et c'était ce que j'avais à l'esprit, un évènement d'une probabilité 0 peut très bien se produire dans le cas où un nombre infini d'évènements différents peut se produire (cf la loi des grands nombres). De même un évènement de probabilité 1 peut "exceptionnellement" ne pas se produire.

Excusez-moi, je ne parlerai plus que de Asimov la prochaine fois. *Wink*
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caliban



Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 169

MessagePosté le: Sam Déc 06, 2008 12:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Guillaume de Baskerville a écrit:
Cela dit, et c'était ce que j'avais à l'esprit, un évènement d'une probabilité 0
peut très bien se produire dans le cas où un nombre infini d'évènements différents
peut se produire

De probabilité infinitésimale, disons...
(Epicurien, va! *Very Happy* )

Citation:
La discussion est passionnante mais j'ai peur de faire du hors sujet avec Asimov.

Même pas vraiment : la question de la contingence et du déterminisme est
non seulement au cœur de la trilogie de Fondation, mais Asimov s'est donné
la peine de la "revisiter" du point de vue des théories du chaos (auxquelles
il n'avait d'ailleurs apparemment pas compris grand chose) dans L'Aube de
Fondation,
et Donald Kingsbury en a remis une couche avec Psychohistoire
en péril...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Sam Déc 06, 2008 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Toujours aussi passionnant de discuter avec toi et, effectivement, nous restons dans des frontières Asimoviennes

Relançons sur la psycho histoire et les probabilités par cette citation de Laplace :

« Nous devons envisager l'état présent de l'univers comme l'effet de son état antérieur et comme la cause de celui qui va suivre. Une intelligence qui, pour un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d'ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l'analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l'univers et ceux du plus léger atome ; rien ne serait incertain pour elle, et l'avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. »

Pierre Simon Laplace (1749-1827)
astronome et mathématicien français
texte présenté dans son introduction à sa théorie analytique des probabilités
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caliban



Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 169

MessagePosté le: Sam Déc 06, 2008 11:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Guillaume de Baskerville a écrit:
Relançons sur la psycho histoire et les probabilités par cette citation de Laplace

En toute rigueur, le démon de Laplace n'a pas besoin de probabilités :
pour lui, celle de l'univers tel qu'il sera est de 1, toutes les autres de 0.
"Mathématiquement", comme tu dis.

Cela dit, ledit démon a exactement le même problème que Hari Seldon :
même dans un univers strictement déterministe, et même en supposant
connues toutes les trajectoires de toutes les particules de l'univers à un
moment donné, reste à faire le calcul. Bonjour chez vous !

(c'est Léon Brillouin, il me semble, qui s'était offert une petite séance
d'exorcisme, après celui du démon de Maxwell, en évaluant le temps de
calcul nécessaire dans un cas "simple", et en comptant vite..)


Et puisque je suis en pleine crise de pédantisme, André Maurois attribue
quelque part (dans Les Discours du Dr. O'Grady, ou les Nouveaux discours,
je crois) à Talleyrand la paternité du terme psychohistoire ; quelqu'un
aurait la moindre piste vers une référence plus précise ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Lun Déc 08, 2008 1:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien lu trois biographies de Talleyrand et écrit son article sur Wikipédia, je n'ai jamais entendu parler de ça.

Maintenant, Talleyrand a tellement de bons mots et de citations à son actif qu'on lui attribue même ceux qu'il n'a pas faits...
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
caliban



Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 169

MessagePosté le: Lun Déc 08, 2008 6:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Turb a écrit:
Maintenant, Talleyrand a tellement de bons mots et de citations
à son actif qu'on lui attribue même ceux qu'il n'a pas faits...

Venant d'un autre que Maurois, par ailleurs spécialiste pointilleux de la
biographie, ce serait aussi mon premier réflexe...

Là, vraiment, je ne sais pas. C'est au détour d'une fiction (dont les personnages
ne sont pas assujetis à la même rigueur que l'auteur...), postérieure à Fondation
— j'ai un peu de mal à croire que Maurois, auteur occasionnel de SF ayant
passé la guerre aux USA, n'ait jamais entendu parler d'Asimov. D'un autre
côté, il ne le nomme nulle part (ni Heinlein, ni aucun des grands auteurs de
l'âge d'or...).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Lun Déc 08, 2008 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas mieux de mon côté pour Talleyrand et avant Asimov je n'ai pas eu l'impression que cette notion de psycho histoire ait été abordée sinon peut-être, mais au niveau de l'inconscient collectif, par Jung.
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4451
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Dim Juin 10, 2012 11:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai enfin découvert ces fameuses lois de la robotique avec "Nous, les robots" ! Pas mal d'humour, avec en particulier les robots qui se rendent sur Jupiter. Un très bon moment !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2462
Localisation: Great North

MessagePosté le: Dim Juin 10, 2012 10:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

krys a écrit:
J'ai enfin découvert ces fameuses lois de la robotique avec "Nous, les robots" ! Pas mal d'humour, avec en particulier les robots qui se rendent sur Jupiter. Un très bon moment !


Faut poursuivre avec Les Cavernes d'acier et Face aux feux du soleil .
En revanche , les suites sont dispensables , en particulier celles qui font le pont avec le cycle de Fondation .

Et puis , il y a les recueils d'Asimov parus chez P.d.F. Noël sur Ganymède , Dangereuse Callisto , etc... pas mal de perles inside .
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Lun Juin 11, 2012 3:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

krys a écrit:
J'ai enfin découvert ces fameuses lois de la robotique avec "Nous, les robots" ! Pas mal d'humour, avec en particulier les robots qui se rendent sur Jupiter. Un très bon moment !



J'ai adoré cette nouvelle. (pas très constructif comme commentaire mais j'avais envie de le dire quand même) *Wink*
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4451
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Lun Juin 11, 2012 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai que les robots se montrent particulièrement subtils, sous leurs airs naïfs.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Max_LeLiseux
Invité





MessagePosté le: Mer Oct 03, 2012 6:12 pm    Sujet du message: Vulgaritation d'Asimov Répondre en citant

menolly a écrit:
Asimov, mon auteur fétiche, celui qui m'a mis le pied à la SF et que je retrouve toujours avec plaisir... Qui a une écriture tellement limpide et fluide qu'on se rend à peine compte qu'on lit *Very Happy*
Question : quelqu'un a-t-il déjà lu un de ses nombreux bouquins de vulgarisation scientifique ?


J'te conseil grandement:
L'univers de la science d'Isaac Asimov.
Paru pour la première fois en français aux éditions InterEditions en 1986.
Voici d'ailleur le ISBN d'info si tu cherche à l'avoir: 2-7296-0141-4.

Un ouvrage que je recommance à tout ceux qui souhaite ce lancer dans la lecture des science.
Revenir en haut de page
eleanor



Inscrit le: 26 Nov 2015
Messages: 12
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Nov 30, 2015 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

What ? What ! Et la quatrième loi de la robotique alors (aussi appelée loi zéro) ?? Bon pas tout à fait officialisée mais... :

« Un robot ne peut porter atteinte à l’Humanité ni, par son inaction, permettre que l’Humanité soit blessée. »

Une loi lourde de sens... qui peut donc passer outre les trois premières.


NB : j'ai bcp lu Asimov (Foundation 6 fois, les Robots au moins 3...)
C'est mon grand problème, quand on a connu le meilleur...
_________________
Eleanor.K.S
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Max_LeLiseux
Invité





MessagePosté le: Mar Déc 01, 2015 5:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

La dernière fois que j'suis venu faire mon tour ici,
c'était en 2012, sa fait un bail *Wink*
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Mar Déc 01, 2015 11:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Jaipadepseudo a écrit:
bon alors vous me conseillez de lire quoi de lui?

La trilogie (initiale) de Fondation
- Fondation
- Fondation et empire
- Seconde fondation





Guillaume de Baskerville a écrit:
citation de Laplace :
« Nous devons envisager l'état présent de l'univers comme l'effet de son état antérieur et comme la cause de celui qui va suivre. Une intelligence qui, pour un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d'ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l'analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l'univers et ceux du plus léger atome ; rien ne serait incertain pour elle, et l'avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. »

Dans Improbable, d'Adam Fawer, le héros a des moments de connexion avec le Démon de Laplace et devient fugitivement omniscient. Il se sert de ce pouvoir quasi divin pour sauver plusieurs personnes, échapper à de puissantes organisations criminelles et guider les agents ennemis dans des pièges aussi improbables qu'efficaces.



La théorie du démon de Laplace peut faire un ressort narratif amusant mais elle parait naïve à la lumière des connaissances actuelles. Nous savons aujourd'hui que la quantité d'information dans l'univers est en constante augmentation. L'information additionnelle est générée d'une façon chaotique qui déjouerait toutes les prédictions d'un démon de Laplace.
Pour en savoir plus
> www.youtube.com/veritasium (à partir de 5mn45)

Guillaume de Baskerville a écrit:
un évènement d'une probabilité 0 peut très bien se produire dans le cas où un nombre infini d'évènements différents peut se produire (cf la loi des grands nombres).

Non. Tu confonds deux choses. Ce que l'infini permet de produire, c'est un événement très improbable. § la métaphore populaire du chimpanzé tapant sans faute de frappe une pièce de Shakespeare (Paradoxe du singe savant). La définition d'un événement de probabilité zéro est qu'il ne produit pas. Ceci dit, un tel événement est un concept mathématique. Rien de dit que l'univers contient une situation formalisable par ce concept. Il existe de nombreux concepts mathématiques qui n'ont pas leur pendant dans la réalité.

caliban a écrit:
La probabilité que, en même temps et sous le même rapport, je sois à Nice ET que je ne sois pas à Nice est nulle. D'une façon générale, dans notre bonne vieille logique aristotélicienne, pour toute proposition A, la probabilité d'avoir simultanément A et non-A est toujours nulle...

C'est vrai dans le cadre de démonstrations mathématiques abstraites au sein d'un formalisme adéquat. Mais est ce vrai dans la réalité ? La mécanique quantique a démontré que le monde réel n'est pas aussi déterminé que le simple bon sens le suggère : au niveau quantique, coexistent des situations diamétralement opposées et incompatibles. Cela s'appelle des "états superposés". La meilleure définition du réel doit se contenter de probabilités. Non pas, comme le croyait Einstein, parce que nous n'avons qu'une connaissance partielle du phénomène, mais parce que la réalité contient une part irréductible d'indétermination. Dans l'expérience du Chat de Shrödinger, le chat est à la fois mort et vivant. (Chat de Schrödinger). Bien sûr, l'échelle macroscopique écrase ces incertitudes quantiques. Mais l'échelle macroscopique n'est pas le bon outil pour décrire le réel. La mécanique quantique a une interprétation qui fait consensus, celle dite de "L'école de Copenhague". Elle n'est pas déterministe (elle fonctionne sans avoir besoin du déterminisme) et nie la notion d'objet isolé, donc d'identité. Il existe d'autres interprétations qui sont déterministes (Bohm). Quand on creuse, on est surpris de découvrir que les notions de probabilité, de causalité et d'identité constituent en fait plusieurs faces d'un même débat.
Pour en savoir plus
> https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_Copenhague_(physique)
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
crisjerel



Inscrit le: 13 Jan 2014
Messages: 5
Localisation: Var

MessagePosté le: Dim Jan 17, 2016 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai découvert avec cet auteur la SF sociétale avec le cycle de Fondation. L'ayant lu dans les années 80, je ne sais pas si j'y trouverais le même engouement aujourd'hui après avoir lu La Culture de Ian Banks mais il reste un auteur majeur.
_________________


Cris Jerel, auteur du Cycle d'Ildaran
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 263
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Sam Avr 28, 2018 11:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'vient de lire HISTOIRES MYSTÉRIEUSES de feu Isaac Asimov.
Recueil de nouvelles paru à l'origine en 1968 aux USA, sous le titre ASIMOV MYSTERIE'S.

Chante-cloche (1955) (Nouvelle) The singing bell
La Pierre parlante (1955) (Nouvelle) The talking stone
le Patronyme accusateur (1956) (Nouvelle) Death of a Honey-blonde ["What's in a Name ?"]
la Cane aux oeufs d'or (1956) (Nouvelle) Pâté de foie gras
Cache-cash (1957) (Nouvelle) A loint of paw
A Port Mars sans Hilda (1957) (Nouvelle) I'm in Marsport without Hilda
Au large de Vesta (1939) (Nouvelle) Marooned off Vesta
Anniversaire (1959) (Nouvelle) Anniversary
Mortelle est la nuit (1956) (Nouvelle) The Dying Night
la Poussière qui tue (1957) (Nouvelle) The Dust of Death
Carnet Noir (1959) (Nouvelle) Obituary
la Bonne étoile (1962) (Nouvelle) Starlight ! ["Star light"]
la Clef (1966) (Nouvelle) The Key
la Boule de Billard (1967) (Nouvelle) The Billard Ball

Spoiler:

Très bon recueil de nouvelles, des nouvelles qui vont de 1939 à 1967.
On sent bien ici la pate d'Asvimov, ici, des histoires de meurtres sur fond de SF.

Ce recueil (que j'ai lu en deux parties, tirage DENOËL de 1977)
si vous avez aimer le cycle LES VEUFS NOIRS, vous allez adorer HISTOIRES MYSTÉRIEUSES.

Si vous ne saviez pas, Asimov a aussi écris des textes dans le genre de MEURTRES ET MYSTÈRES, allié avec le bon talent de raconteur d'Asimov, c'est un vrai ptit bijoux, étonnament, les nouvelles n'ont pas vieilli d'une année, malgré leur âge.



Un fait ici intéressant ? ce recueil, que vous lisiez en deux parties ou d'un seul bloc,
le tirage aux éditions GALLIMARD, collection FOLIO SF, contient entre autre, la première nouvelle du bon docteur *Very Happy*

Dans mon cas, un coup d'coeur, à lire et à relire encore *Very Happy*

PS : Cherchez bien, assez dur à trouver, peu importe l'édition ou le tirage que vous cherchez
_________________
Max LeLiseux :
La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Auteurs] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 147831 / 0