Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Série] La Saga Vorkosigan - Lois McMaster Bujold
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous aimez ce cycle
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 13 ]
À la folie
38%
 38%  [ 10 ]
Pas du tout
11%
 11%  [ 3 ]
Total des votes : 26

Auteur Message
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Juil 05, 2004 2:42 pm    Sujet du message: [Série] La Saga Vorkosigan - Lois McMaster Bujold Répondre en citant

La Saga Vorkosigan de Lois McMaster Bujold.

Par ordre des parutions VO :

Cordelia Vorkosigan (Shards of Honor), 1986.
L'Apprentissage du Guerrier (The Warrior's Apprentice), 1986.
Ethan d'Athos (Ethan of Athos), 1986.
Opération Cay (Falling Free), 1988.
Un Clone encombrant (Brother in Arms), 1989.
Les Frontières de l'Infini (Borders of Infinity), 1989.
Miles Vorkosigan (The Vor Game), 1990.
Barrayar (Barrayar), 1991.
La Danse du Miroir (Mirror Dance), 1994.
Cetaganda (Cetaganda), 1996.
Memory (Memory), 1996.
Komarr (Komarr), 1998.
Ekaterin (A Civil Campaign), 1999.
Immunité diplomatique (Diplomatic Immunity), 2002.
Nouvelle non traduite (Winterfair Gifts), 2003.

Par ordre chronologique des évènements :

Opération Cay (Falling Free), 1988.
Cordelia Vorkosigan (Shards of Honor), 1986.
Barrayar (Barrayar), 1991.
L'Apprentissage du Guerrier (The Warrior's Apprentice), 1986.
Miles Vorkosigan (The Vor Game), 1990.
Cetaganda (Cetaganda), 1996.
Ethan d'Athos (Ethan of Athos), 1986.
Les Frontières de l'Infini (Borders of Infinity), 1989.
Un Clone encombrant (Brother in Arms), 1989.
La Danse du Miroir (Mirror Dance), 1994.
Memory (Memory), 1996.
Komarr (Komarr), 1998.
Ekaterin (A Civil Campaign), 1999.
Nouvelle non traduite (Winterfair Gifts), 2003.
Immunité diplomatique (Diplomatic Immunity), 2002.

Editions J'ai Lu, une dizaine de volumes parus (attention, l'ordre de parution n'est pas l'ordre chronologique).

C'est l'histoire de Miles Vorkosigan, fils du Régent de Barrayar (une planète militariste et un peu arriérée), qui a la malchance d'être né "mutant" (en l'occurrence petit et aux os fragiles). Heureusement, il compense largement du côté intellectuel !

Ses aventures tournent autour d'enquêtes et d'actions militaires qui le mènent aux quatres coins de la galaxie mais l'humour est omniprésent et les intrigues sont vraiment prenantes.

Les deux premiers tomes (chronologiquement), Cordelia Vorkosigan et Barrayar racontent l'histoire de sa mère, et un autre, Ethan d'Athos, met en scène un des personnages secondaires de l'histoire. Il y a également Opération Cay, qui se passe dans le même univers mais deux siècles auparavant.

(Dsl, je suis pas très douée pour ce genre de descriptions *Embarassed* , donc soyez libres de compléter *Smile*)







Ajout des couvertures et des titres. --Amra
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog


Dernière édition par Crazy le Mer Nov 07, 2007 7:07 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kettch



Inscrit le: 21 Juil 2004
Messages: 25
Localisation: Se prépare à rentrer en France

MessagePosté le: Ven Aoû 13, 2004 3:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Une petite liste des livres de cette serieOrdre Chronologique - Titres FrancaisOpération Cay
Cordelia Vorkosigan
Barrayar
L'apprentissage du guerrier
Miles Vorkosigan
Cetaganda - Ethan d'Athos
Un clone encombrant
La danse du miroir
Les frontières de l'infini
Memory
Komarr
Ekaterin
Winterfair Gifts (non publie en France pour le moment)
Immunite Diplomatique
Ordre de parutions VO - Titres VO (Titres Francais) - Recompenses
Juin 86 - Shards of Honor (Cordelia Vorkosigan)
Aout 86 - The Warrior's Apprentice (L'apprentissage du guerrier)
Decembre 86 - Ethan of Athos (Ethan d'Athos)
87 - The Borders of Infinity (Novella Les Frontieres de l'Infini dans le receuil Les Frontiere de l'Infini)
Avril 88 - Falling Free (Operation Cay) - Nebula Award pour le meilleur roman 1988
Janvier 89 - Brothers in Arms (Un clone encombrant)
89 - The Mountains of Mourning (Trou de memoire sur le titre... Novella dans le receuil Les Frontieres de l'Infini) - Nebula Award pour la meilleure Novella 1989, Hugo Award pour la meilleure Novella 1989
89 - Labyrinth (Trou de memoire sur le titre... Novella dans le receuil Les Frontieres de l'Infini)
Octobre 89 - Borders of Infinity (Receuil de Novellas)
Septembre 90 - The Vor Game (Miles Vorkosigan) - Hugo Award pour le meilleur Roman 1990
Octobre 1991 - Barrayar - Hugo Award pour le meilleur Roman 1991
Mars 94 - Mirror Dance (La danse du miroir) - Hugo Award pour le meilleur Roman 1994
Janvier 96 Cetaganda (Cetaganda)
Octobre 96 - Memory (Memory)
Juin 98 - Komarr
Septembre 99 - A Civil Campaign (Ekaterin)
May 2002 - Diplomatic Immunity (Immunite Diplomatique)
2004 - Winterfair Gifts (Nouvelle)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
p_halvick



Inscrit le: 27 Juin 2004
Messages: 27
Localisation: France

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2004 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Winterfair Gifts" ?
Je ne connais pas celui-là.
Il est comment *Question* Du même auteur, il y a "la malédiction de Chalion" et sa suite "palladin of souls" (qu'il faut que je lise, s'il est aussi bien que la malédiction, je sens que je vais me régaler)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2004 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

p_halvick a écrit:
Du même auteur, il y a "la malédiction de Chalion" et sa suite "palladin of souls" (qu'il faut que je lise, s'il est aussi bien que la malédiction, je sens que je vais me régaler)

Le fléau de Chalion et Paladin des Ames
(voir post en Fantasy)
Et oui, ils sont bien *Wink*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Dim Oct 31, 2004 11:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'adore la Saga Vorkosigan. Et comme j'ai déjà dit tout le bien que j'en pensais sur un autre forum, je met le lien ici, plutôt qu'un copier coller.http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=8919
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Lun Nov 01, 2004 11:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

p_halvick a écrit:
"Winterfair Gifts" ?
Je ne connais pas celui-là.
Il est comment *Question*
Winterfair Gifts est une novella censée raconter la mariage de Miles et Ekaterin, dans un style supposé attirer "les jeunes filles qui aiment les romans à l'eau de rose à lire de la SF", enfin c'est le pitch que j'en ai lu.La traduction en français risque donc de tarder. Dommage ça aurait été sympa en supplément à Ekaterin.Pour plus d'infos, mieux vaut suivre ce lien qui mène à un site en Français dédié à Loïs Mc Master Bujold :http://www.chez.com/crohee/barrayopedie/
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.


Dernière édition par Mycroft le Mar Nov 02, 2004 5:18 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Nov 02, 2004 3:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mycroft a écrit:
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=8919

J'aime bien ton argument de vente avec Ethan d'Athos
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Mar Nov 02, 2004 5:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Mycroft a écrit:
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=8919

J'aime bien ton argument de vente avec Ethan d'Athos
Bah oui je faisais de la promo ciblée à destination de la population gay du forum, qui est assez importante.Je suis un fan qui propage la bonne parole ! *Laughing*
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Dim Mar 20, 2005 4:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ceux que ça ontéresse je viens de découvrir un éventail de site en Français consacré à Lois Mc Master Bujold www.barrayar.com, avec une communauté très active.
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.


Dernière édition par Mycroft le Lun Juil 18, 2005 7:33 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Mar Avr 26, 2005 1:33 am    Sujet du message: génie Répondre en citant

Loïs McMaster Bujold pourrait prétendre au titre de meilleur auteur de SF du XX° siècle. Elle ne remporterait peut être pas le concours mais elle se hisserait à coup sûr dans le TOP10. Autant par la qualité de ses romans que par le nombre de récompenses prestigieuses qu'on lui a décernée.
Quoi qu'il en soit, mon vote lui est acquis.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
curunir
Istar errant


Inscrit le: 19 Mai 2003
Messages: 270

MessagePosté le: Jeu Sep 22, 2005 5:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de finir Miles Vorkosigan et j'en retire une bonne impression d'ensemble. L'intrigue générale est bien menée, les enjeux géopolitiques et stratégiques sont bien décrits, le personnage de Miles est sympathique et pas mal attachant (il me fait d'ailleurs pas mal penser à un certain Tyrion, une source d'inspiration de ce dernier peut être ?). Le style est sur, quoique le style indirect libre n'est pas toujours très bien employé à mon sens. Pas une révolution mais un bon moment quoi. *Laughing*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2006 9:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mycroft a écrit:
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=8919
Le lien n'est plus valide *Sad*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2006 10:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Mycroft a écrit:
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=8919
Le lien n'est plus valide *Sad*
Oui, le forum a subi plusieurs crises ...L'essentiel est là : http://pageperso.aol.fr/emmanuelb528/site/LaSagaVorkosigandeLoisMcMASTERBUJOLD.html
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2006 10:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Aller, pour ceux qui ont la flemme de cliquer, je copie ici :

Je tenais à signaler une série de bouquins de SF que j'adore : La Saga Vorkosigan (enfin c'est le nom sous lequel ils sont regroupés en France) par Lois McMaster Bujold publiée en France aux édition J'ai Lu, sous de très belles couvertures de Caza, elle se compose d'une dizaine de bouquins qui ayant principalement pour héros Miles Vorkosigan. Le contexte : Celui qui est décrit à merveille dans l'un des bouquins "un petit bonhomme assis sur un tas d'emmerdements trois fois plus haut que lui", est en en fait le fils "mutant" (ayant en fait subi des dommages terratogéniques prénataux, à la suite d'un attentat contre ses parents :petite taille, os friables, ...) d'un haut dignitaire sur une planète doté d'un système impérial, sur laquelle les mutations sont très mal vues. Pourtant, malgré tous les obstacles qui vont se trouver sur sa route, cette boule de nerfs, va, à force d'attirer les "emmerdes" partout ou il passe, planètes, stations spatiales, ... , réussir à s'affirmer comme soldat, stratège, puis politicien. Et autour de lui on retrouve un cercle de personnages, tous très attachants, que l'on prend beaucoup de plaisir à suivre, notamment " ce crétin d'Ivan", cousin, faire valoir, et meilleur ami de Miles. Ses aventures (qui peuvent toutes se lire indépendamment les unes des autres, et sans suivre l'ordre chronologique) se déroulent dans le cadre d'un univers très riche, aux point de vue politique, biologique, militaire, ...Voici les ouvrages qui racontent ses aventures, dans l'ordre chronologique, de la rencontre de ses parents, à la naissance de ses enfants, et c’est pas encore fini :


Cordelia Vorkosigan
Mauvais endroit, mauvais moment, mauvaise cause. Même l'uniforme n'est pas le bon : Cordelia Naismith, des forces expéditionnaires de Beta, se retrouve en pleine bataille interplanétaire, alors qu'elle a toujours sur le dos sa vieille combinaison d'astronaute.Et la voici tombée entre les mains des Barrayarans. Qui plus est, entre celles de son pire ennemi, lord Vorkosigan, alias le «boucher de Komarr». Cet homme, elle devrait le haïr... pourtant elle est troublée. Que va-t-il faire ? La tuer ? Non. Alors que le conflit fait rage, il lui propose... le mariage !De ces deux êtres que tout oppose dépend l'avenir de deux peuples. Et de l'univers...


Barrayar Prix Hugo 1991
Cordelia Naismith, ex-pilote d'astronef, n'est pas une femme comme les autres : non contente d'avoir vaincu les soldats barrayarans, elle a épousé leur chef, l'amiral comte Aral Vorkosigan. Tous deux vivent maintenant à Barrayar : Aral vient d'être nommé régent, et Cordelia est enceinte. Une vie tranquille, enfin...Et puis une nuit, c'est l'attentat. Si Aral et sa femme s'en tirent sans dommages, le bébé, lui, risque de voir sa constitution affectée. Mais Cordelia ne veut pas subir les conséquences de cet affront, ne peut abandonner l'enfant qu'elle porte. Ce sera un garçon, elle en est sûre. Différent des autres peut-être, mais appelé à connaître un destin hors du commun et à régner sur Barrayar...


L'apprentissage du guerrier
Les épreuves physiques de l'examen d'entrée à l'Académie militaire, pour un nabot aux os fragiles comme du verre, c'est une gageure : en sautant d'un mur, Miles Vorkosigan se casse les deux jambes et voit s'effondrer ses espoirs de servir l'empereur de Barrayar.Aussi quand la belle Elena, fille de l'affreux Bothari, émet le souhait de retrouver sa mère, Miles organise-t-il le voyage. Il achète un vaisseau, engage un pilote puis se fait passer pour le chef des mercenaires Dendarii... Ceux-ci n'existent pas ? Aucune importance ! Ils ne tarderont pas à devenir bien réels. Oui, mais il va falloir les payer. Or Miles n'a pas le sou... Mais à défaut d'argent, il a du génie à revendre !


Miles Vorkosigan Prix Hugo 1992
Être officier à bord du «Prince Serg», le vaisseau spatial le plus moderne de l'Empire de Barrayar, tel est le rêve de Miles Vorkosigan. Mais avant de voir son souhait exaucé, il doit remplir honorablement sa première mission, à la station météo de l'île Kyril.Le plus dur, ce n'est pas tant le froid polaire qui règne sur l'île. Non, le problème, ce sont les moqueries des autres officiers. Il faut dire qu'avec sa taille -à peine un mètre trente-, le nabot surdoué ne passe pas... inaperçu! Mais le pire, c'est le général Metzov, le chef de la base. Un forcené de l'autorité. À cause de lui, Miles se retrouve accusé de mutinerie et renvoyé dans la capitale...


Un clone encombrant
Plutôt réussie, la dernière opération de la flotte des mercenaires dendarii: l'évasion d'un camp entier de prisonniers, au nez et à la barbe des Cetagandans!Après une poursuite impitoyable à travers l'espace, les Dendarii ont même réussi à les semer et à se réfugier sur Terre. Mais... n'y-a-t-il pas une ambassade cetagandane sur la planète bleue? Miles, alias Lord Vorkosigan de Barrayar, alias l'amiral Naismith des Dendarii, s'y retrouve dans une position ambiguë: pas question qu'on découvre qu'il est le lien entre Barrayar et les mercenaires. La solution? Faire croire que l'amiral est son clone, créé par les Cetagandans!Un clone qui devient vite encombrant...D'autant qu'il existe bel et bien!


La danse du miroir Prix Hugo 1995.
Mark est revenu.
Mark, le clone-jumeau de Miles. Mark le fou errant. Et pour fêter son retour, il a volé aux Dendariis un navire de guerre ainsi qu'un commando entier, en se faisant passer pour Miles. Armé jusqu'aux dents, il fonce à présent vers l'Ensemble de Jackson.
Miles Naismith se lance à la poursuite de son double. En aveugle, sans savoir ce qui l'attend... En fait, un raid démentiel. Trafic de clones, transplantations de cerveaux... Avec, au bout du voyage, la mort.
La mort pour Miles et la folie pour Mark. Est-ce la fin de l'histoire ?
Non, car la mort, pour un Vorkosigan, n'est pas irréversible : on peut le ramener à la vie. A condition de retrouver son corps...



Les frontières de l'infini Prix Hugo de la meilleure nouvelle 1990 pour Les Montagnes du Deuil
De retour sur Barrayar, sa planète natale, Miles Vorkosigan, gravement blessé, se voit accusé de détournements de fonds ! Assommé par les analgésiques après une opération chirurgicale, il doit pourtant se souvenir et prouver le bien-fondé de ses dernières actions...Première intervention : débrouiller une affaire d'infanticide commis dans un village reculé. Puis, enlever une mutante surhumaine prisonnière sur l'ensemble de Jackson, no man's land où règne la loi du plus fort. Et enfin, organiser l'évasion de dix mille hommes d'une prison de haute sécurité... Bref, le genre de missions impossibles qui échoient toujours au plus redoutable des agents spéciaux de l'Empire !


Memory
Depuis sa cryo-réanimation, Miles Vorkosigan souffre de convulsions. Or, au cours de sa dernière mission, il a eu une crise et a provoqué un grave accident. Il décide de falsifier son rapport et de passer sa responsabilité sous silence. Mais Simon Illyan, le chef de la SécImp, découvre la vérité et, la mort dans l'âme, le renvoie de l'armée. Exit l'amiral Naismith.
Devenu simple civil, Miles sombre dans la dépression. Cependant, quand la biochip mémorielle d'Illyan se détraque et qu'il se met à confondre présent et passé, une seconde chance est offerte à Lord Vorkosigan : une enquête s'impose, et Miles est l'homme de la situation.
En ôtant à Miles sa "casquette" d'agent secret, Lois McMaster Bujold fait apparaître l'homme dans toute son humanité et sa fragilité. Une profonde réflexion sur la mémoire et la personnalité, une merveille d'humour et d'émotion.

C'est par celui-ci, acheté par hasard un jour d'été ou je manquais de lecture, que j'ai commencé la série sans plus pouvoir la lâcher !


Komarr
Envoyé sur Komarr pour enquêter sur un accident a la suite duquel le miroir solaire qui permettait de terraformer la planète a été détruit, Miles Vorkosigan se trouve pris au cour d’un complot qui menace l'existence même de L'Imperium.
Car des terroristes komarrans ont mis au point une machine infernale, arme absolue capable de détruire les points de saut et ainsi d'isoler Barrayar.
Heureusement, le nabot diplomate va trouver en la personne de la belle Ekaterin une alliée précieuse. qui va faire bien plus que lui apporter une aide non négligeable... Il n'y a que cet éternel bourreau des cours de miles Vorkosigan pour trouver le grand amour alors qu'il doit démêler querelles scientifiques et imbroglios politiques.



Ekaterin
L'Auditeur Impérial Miles Vorkosigan est de retour sur Barrayar, auréolé du succès de sa mission sur Komarr. Une réussite qui doit beaucoup à l'appui reçu d'Ekaterin Vorsoisson, une charmante veuve dont il est éperdument épris et qu'il souhaite épouser.Las, Miles est un soldat qui pense conquérir la main d'une femme comme on gagne une bataille. A son grand dam, le «plan de campagne» élaboré tourne vite au fiasco. Et pour ajouter à sa confusion, voilà que ses ennemis politiques l'accusent du meurtre du mari de la belle, tandis que le secret-défense l'empêche de produire les preuves qui lui permettraient de se disculper. Lord Vorkosigan sera-t-il bafoué par le déshonneur ?


Immunité diplomatique
Passant au large de la station de Graf, dans l'espace quaddie, l'auditeur impérial Vorkosigan doit brusquement interrompre sa lune de miel en raison d'un incident diplomatique mettant aux prises la Sécurité quaddie et des troupes barrayaranes en escale. Sur place, quelle n'est pas sa surprise de retrouver Bel Thorne, ancien compagnon des mercenaires dendarii devenu capitaine de port de la station ! Rapidement, un attentat contre Miles, puis la découverte d'une cargaison clandestine de foetus de la Crèche des Étoiles cetagandane sur l'un des vaisseaux sous escorte barrayarane viennent corser l'affaire. Quelqu'un aurait-il intérêt à déclencher une guerre entre Barrayar et l'espace quaddie ?

Deux romans annexes aux aventures de Miles :


Opération Cay Prix nebula 1988 Science-fiction
Léo Graf, ingénieur au service de la compagnie Galactech, est envoyé sur une station orbitale pour y donner des cours de soudure et de construction en apesanteur. Quelle n'est pas sa surprise de constater que ses étudiants ne sont pas humains ! Les «Quaddies», créés génétiquement par Galactech afin d'être les parfaits ouvriers de l'espace, sont en effet dotés de bras et mains en guise de jambes et pieds.Léo se prend vite d'affection pour ces êtres efficaces autant que naïfs et gentils, parfaitement adaptés aux conditions de travail en apesanteur. Mais quand une révolution technologique rend leur fonction - et leur existence - obsolètes, Léo décide de s'opposer au sort qu'on leur réserve...


Ethan d'Athos
Le Dr Ethan Urquhart, médecin accoucheur responsable des réplicateurs utérins, est furieux : le Conseil de la Population vient de le désigner pour aller faire un tour dans la galaxie. En effet, les cultures ovariennes que les Pères Fondateurs ont apportées sur Athos, voici deux siècles, s'épuisent et il faut aller en chercher d'autres. Alors il va devoir quitter sa planète douillette où l'on vit tranquillement entre hommes, sans rien demander à personne... Et, pour la première fois de sa vie, rencontrer des... - Dieu du ciel, le mot à lui seul est un véritable péché - des femmes ! Une mission relativement facile, somme toute. Du moins en apparence. Car, à peine arrivé à la Station Kline, le voilà embarqué dans une histoire invraisemblable. S'il veut sauver sa peau, il lui faudra bien, qu'il le veuille ou non, faire équipe avec le commandant Elli Quinn, de la flotte des Mercenaires Libres Dendarii. Or ce commandant est... une femme d'une beauté diabolique ! Un comble, non ?

Mais comme je ne suis pas sur d'être le mieux à même de vous faire comprendre à quel point j'adore tous ces bouquins, je vous renvoie sur le site français qui y est consacré :http://www.chez.com/crohee/barrayopedie/
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Mai 08, 2006 4:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cette série est ma révélation de ces dernières années : J'ADORE !Je suis passée devant des dizaines de fois sans être intéressée avant de me décider à acheter "Miles Vorkosigan" : Je l'ai dévoré, et j'ai foncé pour acheter tous ceux qui me manquaient... Je les ai tous relus peut-être une trentaine de fois chacun... J'adore les personnages, le style, le ton humoristique (je me plie en deux de rire dans mon canapé, alors que je n'apprécie généralement pas les trucs humoristiques). Enfin, vous avez compris, je suis sous le charme.Chaque bouqin est génial. Certains m'ont déçu au premier abord, je trouvais qu'ils traînaient en longueur et qu'il n'y avait pas assez d'action (je pense en particulier à Memory et à Komarr), mais avec du recul je me rends compte que j'aime autant les relire que les autres... Ceux que j'aime le moins, c'est ceux centrés sur un autre personnage que Miles. Je n'ai pas encore lu Chalion, mais j'ai lu un autre livre de cet auteur, en Fantasy : "L'esprit de l'anneau profane". Je n'ai pas aimé du tout. Comme quoi...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Mai 09, 2006 9:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Soleil* a écrit:
Je n'ai pas encore lu Chalion, mais j'ai lu un autre livre de cet auteur, en Fantasy : "L'esprit de l'anneau profane". Je n'ai pas aimé du tout. Comme quoi...

Je n'ai pas trop aimé "L'esprit..." non plus mais Chalion est génial *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Sam Aoû 25, 2007 3:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai achevé il y a quelques jours Young Miles, qui regroupe L'apprentissage du guerrier, Miles Vorkosigan et la nouvelle Mountains of Mourning (qui doit bien avoir un nom en français, elle aussi). C'est une lecture qui m'a (bien sûr, dirais-je presque) beaucoup plu. Le style de Mrs Bujold est très agréable à lire et l'humour est de bonne qualité. Le rythme est vif (même dans Mountains of Mourning, qui contient pourtant nettement moins d'action que les deux romans qui l'encadre). Miles est un héros inhabituel et intéressant, à la fois pour ses handicaps physiques et pour la façon généralement intellectuelle dont il résout ses problèmes.

S'il y a une critique que j'adresserais à la série (que j'entame seulement), c'est que la chance favorise un peu trop Miles. Ses plans risqués marchent toujours, ses bluffs audacieux sont toujours gobés par l'adversaire, etc. Ses ennemis, quant à eux, agissent parfois de façon complètement stupide : les instigateurs du procès dans L'Apprentissage du guerrier se torpillent eux-mêmes et, en dépit de ses belles paroles sur la stratégie, Cavilo agit comme une idiote crédule dans Miles Vorkosigan.

J'ai aussi trouvé un peu curieux que certains éléments de l'histoire, auquel il est pourtant accordé un espace substantiel, ne débouchent en fin de compte sur rien du tout (le canon à électrons, le cadavre dans le tuyau).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Dim Aoû 26, 2007 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Outremer a écrit:
et la nouvelle Mountains of Mourning (qui doit bien avoir un nom en français, elle aussi).

Gagné ! C'est la 1e nouvelle du recueil "Les frontières de l'infini" et elle s'ntitule "Les Montagnes du Deuil".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean XIV



Inscrit le: 29 Déc 2006
Messages: 201
Localisation: Belgique profonde

MessagePosté le: Lun Aoû 27, 2007 8:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Impossible de se procurer le tome 1! Ou alors à un prix déraisonnable!
_________________
Disciple de Maître Jack...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Lun Aoû 27, 2007 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quel tome 1 ? Il me semble bien que tous les romans du cycle sont réédités par J'ai Lu.
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Jean XIV



Inscrit le: 29 Déc 2006
Messages: 201
Localisation: Belgique profonde

MessagePosté le: Mar Aoû 28, 2007 8:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le livre "Opération Cay" en effet!
_________________
Disciple de Maître Jack...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2007 1:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mycroft a écrit:

Ekaterin

Je considère le cycle de Miles Vorkosigan comme le meilleur cycle space-opera de l'histoire de la SF.
Mais Ekaterin est le passager clandestin du cycle. Ca frole l'escroquerie. Le ton n'a rien à voir avec celui du cycle, le personnage de Miles Vorkosigan est méconnaissable et l'histoire n'a rien à voir avec un space-opera. Ekaterin est un roman à l'eau de rose qu'on a injecté dans l'univers de Miles pour des raisons commerciales.
Ceux qui commencent le cycle ont tout intérêt à zapper ce tome parasite.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2007 8:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien je ne suis pas du tout d'accord avec toi ! (Et je pense être au moins aussi fan de la saga que toi ^^). Certes, le ton est un peu différent, mais vu que le point de vue de narration n'est pas le même, c'est un peu normal...

De toute façon, zapper le tome gêne la continuité. Ca peut ne pas être le meilleur, mais il mérite d'être lu !
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2007 8:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pas d'accord non plus ! J'adore ce cycle et j'aime autant "Ekaterin" que les autres tomes.
Je reconnais que, pour les premiers tomes du cycle, j'étais scotché dès la 1e lecture, alors que pour les derniers (à partir de "Memory"), j'étais un peu déçue par le manque d'action en 1e lecture. Mais maintenant que j'en suis à la phase relecture, je me rends compte que je les relis tous avec autant de plaisir, les derniers autant que les premiers, je savoure seulement des choses différentes. Je ne saurais même plus dire combien de fois je les ai relus.
A la limite, s'il y en a un que j'ai moins relu que les autres, ce serait plutôt "Ethan d'Athos".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2007 8:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
[Ekaterin] mérite d'être lu !
Soleil* a écrit:
je les relis tous avec autant de plaisir, les derniers autant que les premiers, je savoure seulement des choses différentes

En tant que roman à l'eau de rose, Ekaterin me semble correct. Mais il détone beaucoup dans le cycle. Je voudrais éviter qu'on croit que le cycle est écrit dans le même registre à l'eau de rose.

PS : j'éprouve une satisfaction légèrement schizophrénique à ce qu'on me contredise quand je critique un titre de mon auteur préféré.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
EcumeDesEtoiles



Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 296
Localisation: Tigane

MessagePosté le: Sam Nov 03, 2007 5:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il faudrait peut-être que j'essaye cette série...
Je ne suis pas une fana' de SF mais j'avais adoré "Le fléau de Chalion" et "Paladin des Ames" : à votre avis, la saga Vorkosigan a-t-elle des chances de me plaire ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Nov 03, 2007 8:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas de la hard-SF, y'a rien de technique, la SF est juste là (à mon sens) pour fournir un cadre permettant quelques fantaisies à l'auteur. Si tu as aimé Chalion, pas de raison que tu n'aimes pas la saga Vorkosigan, on y retrouve la patte de l'auteure. En plus humouristique cependant, ce qui ne gâche rien !
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
EcumeDesEtoiles



Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 296
Localisation: Tigane

MessagePosté le: Dim Nov 04, 2007 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Soleil*, je crois que je vais me laisser tenter alors... Affaire à suivre *Wink*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Dim Nov 04, 2007 10:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, j'ai commencé avec Memory donc le côté civil/politique de miles m'a toujours plus intéressé que le côté militaire ...

Je dirais même plus, c'est le côté policier.
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 1:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

EcumeDesEtoiles a écrit:
j'avais adoré "Le fléau de Chalion" et "Paladin des Ames" : à votre avis, la saga Vorkosigan a-t-elle des chances de me plaire ?
Soleil* a écrit:
Si tu as aimé Chalion, pas de raison que tu n'aimes pas la saga Vorkosigan

"Le fleau de Chalion" et "Paladin des âmes" sont des récits beaucoup plus lents, avec de gros passages à vide, peu d'action et sans humour.
Points communs entre le tandem Cazaril - Ista et Miles Vorkosigan
- un personnage principal attachant, durement éprouvé par la vie, sous estimé, plein de bon sens et destiné à résoudre une crise politique.
- un contexte classique qui s'imagine facilement (royaume moyen-âgeux de Chalion, royaume "Vor" rappelant la russie tsariste pour Miles etc.)

A moins d'être allergique à la SF, tu ne peux trouver que (largement) meilleurs les 7 premiers tomes de la saga Vorkosigan.
_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Lun Nov 05, 2007 1:39 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 1:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

darkangel a écrit:
"Le fleau de Chalion" et "Paladin des âmes" sont des récits beaucoup plus lents, avec de gros passages à vide, peu d'action et sans humour.

Moins d'humour, soit, mais "sans" non.
Le Bâtard est connu pour son sens de l'humour, et Cazaril n'en manque pas non plus...
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 1:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Cazaril n'en manque pas non plus...

?
Je ne me souviens pas qu'il ait fait une seule plaisanterie dans tout le livre.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 1:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben tout au début, déjà : "Puisse la Dame Printemps déverser sur votre tête tous ses bienfaits, jeune homme, dans le même esprit que votre don à un vagabond sur la route, et avec la même absence de regret" (quand le frère-soldat lui donne par erreur une pièce d'or au lieu d'une en cuivre).

Ca te fait une bonne excuse pour le relire sinon *Wink*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Ben tout au début, déjà : "Puisse la Dame Printemps déverser sur votre tête tous ses bienfaits, jeune homme, dans le même esprit que votre don à un vagabond sur la route, et avec la même absence de regret" (quand le frère-soldat lui donne par erreur une pièce d'or au lieu d'une en cuivre).
Ca te fait une bonne excuse pour le relire sinon *Wink*

c'est un sarcasme crypté qu'un héros rudement éprouvé dit pour lui-même. Ce n'est drôle ni pour les soldats, ni pour le héros ni pour le lecteur.
D'une manière générale, aprés ce qu'il a subi, Cazaril est tout sauf un gai-luron.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

darkangel a écrit:
c'est un sarcasme crypté qu'un héros rudement éprouvé dit pour lui-même. Ce n'est drôle ni pour les soldats, ni pour le héros ni pour le lecteur.

Ben moi en tant que lecteur, ça me fait rire, ou au moins sourire. Et même si Chalion est moins drôle que la saga Vorkosigan, je me rappelle avoir rigolé franchement plusieurs fois, et souri encore plus souvent, bien que ce soit plus sur des situations ou des phrases "cryptées" comme citée que réellement sur des plaisanteries.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Soleil* a écrit:
ça me fait rire

autant pour moi
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 8:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil que So' *Twisted Evil*

Citation:
- Néanmoins (...) on peut considérer ton quatrain d'hier matin à la gloire du nez de dame Betriz comme une erreur tactique. (...) on embrasse les lèvres. Et pas les nez. Normalement. Les hommes écrivent des poèmes sur les objets de leur désir afin de les attirer plus près.
- Comme c'est pratique. Dans ce cas, il est étonnant que les hommes n'écrivent pas davantage de poèmes sur les parties intimes des dames.
- Les dames nous gifleraient. Les lèvres sont un compromis prudent (...).

_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 10:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, je dirais que dans Chalion, Lois McMaster-Bujold manie plutôt l'ironie que l'humour. Perso, j'adore, et je ne résiste pas au plaisir de vous citer quelques autres passages qui me font sourire, glanés au hasard d'un rapide feuilletage :
Citation:
En règle générale, on envoyait les dames de rang se marrier avec des charrettes remplies d'objets de valeur [...]. Devait-il se classer dans cet inventaire nuptial à titre d'article numéro un ? Il imaginait l'inscription : Secrétaire-précepteur, exemplaire unique. Cadeau de Grand-Maman. Age : 35 ans. Sérieusement endommagé pendant le transport en bateau. Valeur... ?

Citation:
- Tout est la faute de mon noble destrier : Attaqué, croyait-il, par un cerf hippophage. Il a fait un pas de côté, et pas moi.

Citation:
- Pour cadeau de fiancailles, j'ai deviné ce que votre coeur désirait le plus afin de compléter votre trousseau.
- Vous avez deviné que je désirais une ville côtière avec un excellent port ?

Citation:
- Je te ferai savoir que la nuit dernière, j'ai été tué cinq fois dans mes rêves. Alors que j'étais en route. Chaque fois de manière plus horrible. Dans le dernier rêve, mes chevaux m'ont dévoré. Je refuse de monter sur quoi que ce soit qui ressemble à un cheval, une mule ou un poney pendant une semaine au moins !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2007 12:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca me donne envie de le rerelire (ça ne ferait jamais que la 5ème fois, au moins *Embarassed* )
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2007 9:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Soleil* a écrit:
- Je te ferai savoir que la nuit dernière, j'ai été tué cinq fois dans mes rêves. Alors que j'étais en route. Chaque fois de manière plus horrible. Dans le dernier rêve, mes chevaux m'ont dévoré. Je refuse de monter sur quoi que ce soit qui ressemble à un cheval, une mule ou un poney pendant une semaine au moins !
Crazy a écrit:
- Néanmoins (...) on peut considérer ton quatrain d'hier matin à la gloire du nez de dame Betriz comme une erreur tactique. (...) on embrasse les lèvres. Et pas les nez. Normalement. Les hommes écrivent des poèmes sur les objets de leur désir afin de les attirer plus près.
- Comme c'est pratique. Dans ce cas, il est étonnant que les hommes n'écrivent pas davantage de poèmes sur les parties intimes des dames.
- Les dames nous gifleraient. Les lèvres sont un compromis prudent (...).

Ca c'est raté, je trouve.

Soleil* a écrit:
En règle générale, on envoyait les dames de rang se marrier avec des charrettes remplies d'objets de valeur [...]. Devait-il se classer dans cet inventaire nuptial à titre d'article numéro un ? Il imaginait l'inscription : Secrétaire-précepteur, exemplaire unique. Cadeau de Grand-Maman. Age : 35 ans. Sérieusement endommagé pendant le transport en bateau. Valeur... ?

Citation:
- Tout est la faute de mon noble destrier : Attaqué, croyait-il, par un cerf hippophage. Il a fait un pas de côté, et pas moi.

Citation:
- Pour cadeau de fiancailles, j'ai deviné ce que votre coeur désirait le plus afin de compléter votre trousseau.
- Vous avez deviné que je désirais une ville côtière avec un excellent port ?

Sympa. Il y a effectivement quelques traits d'humour de ce genre en demi teinte tout au long du roman. Disons que ça fait pale figure par rapport à l'humour insolent de Miles.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149597 / 0