Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Manitou - Graham Masterton

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
25%
 25%  [ 1 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 2 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
25%
 25%  [ 1 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
maylie



Inscrit le: 17 Sep 2003
Messages: 9

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2004 8:55 pm    Sujet du message: Manitou - Graham Masterton Répondre en citant



Et pour la peine un deuxieme petit resume : Manitou
*Arrow* Chaque nuit, karen faisait d'epouvantables cauchemars. Chaque matin, la tumeur qui deformait son cou etait un peu plus grosse. Une tumeur inoperable qui laissait les medecins perplexes et qui bougeait imperceptiblement, comme s'il y avait quelque chose de vivant sous la peau...........; Quelque creature diabolique qui ne revait que d'effroyable massacres.
Si vous aimez les legendes indiennes alors je vous conseille ce livre et ces suites .........


Dernière édition par maylie le Mar Fév 17, 2004 10:06 am; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Josua Mainmorte



Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 59

MessagePosté le: Jeu Mar 24, 2005 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé. Le roman est speed, prémice du mouvement punk sorti deux ans plus tard. Gentiment gore, drôle et détaché, il pose les bases de ce qui sera le style Masterton.
_________________
A l'instar de la Guiness... Moorcock is good for you !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petit rat



Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 161
Localisation: Belgique, Brabant Wallon

MessagePosté le: Ven Nov 03, 2006 4:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai aimé l'alliage horreur-humour et l'originale reprise du thème assez éculé de la possession..
_________________
un livre c'est un ami!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1888
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Sam Fév 10, 2007 11:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé. Ce fut mon premier livre de Graham Masterton et la suite n'est pas mal non plus. Graham Masterton rend ces dieux indiens tellement réels, c'en est effrayant. On se demande vraiment comment ces peuples d'Amérique ont pu tourner le dos à des croyances aussi puissantes et évocatrices.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abronsius



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 95
Localisation: Transylvanie subcarpathique...

MessagePosté le: Mar Jan 19, 2010 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'un des premiers Masterton que j'ai lus. Ce n'est pas ce qu'il a écrit de mieux, mais ça reste assez plaisant et captivant pour qu'on ne décroche pas de la fin. Harry Erskine est d'ailleurs un personnage assez drôle (J'ai beaucoup aimé l'adaptation cinématographique qui en a été faite. Curtis incarne à merveille le personnage d'Harry. Juste dommage que le final soit un peu kitsch... Mais bon, en même temps, on était en pleine folie Starwars, ce qui explique le dénouement un peu... spatial. En tout cas, ça serait cool si d'autres réalisateurs essayaient d'adapter les romans de cet auteur à l'écran. Il y a de la matière et de quoi faire en termes d'idées barrées et effrayantes). Je suis content d'être tombé sur cet ouvrage, content d'avoir pu découvrir davantage Masterton. Un auteur qui vaut vraiment le détour, selon moi.
_________________
"Ah, mon ami ! Les signes sont là ! Les signes sont tous là! Nous atteignons notre but ! Enfin ! Enfin ! ! Nous atteignons notre but !"

http://www.editions-terriciae.com/collectionmaiata/index.html

http://www.editions-terriciae.com/librairiesparten/index.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Black Sugar



Inscrit le: 12 Avr 2010
Messages: 37

MessagePosté le: Mar Avr 27, 2010 6:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai lu y'a quelques jours et j'ai bien aimé mais par contre ca ne m'as pas vraiment donné envie de lire la suite ou tout du moins pas maintenant.
A voir plus tard ^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1888
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Mar Avr 27, 2010 8:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ben tiens, ça me rappelle qu'il faut que je me procure le quatrième tome. J'ai longtemps cru que c'était une trilogie et j'ai été très surprise quand on m'en a parlé. Quelqu'un l'aurait lu ?
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abronsius



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 95
Localisation: Transylvanie subcarpathique...

MessagePosté le: Mer Avr 28, 2010 6:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a quelque temps déjà "Du sang pour Manitou", et ça m'a laissé plus ou moins mitigé, on va dire. Il y a des idées intéressantes qui sont mises en place, retrouver Harry est toujours un plaisir, mais j'ai trouvé que Masterton en oubliait un peu trop Misquamacus, même s'il est responsable de ce qui se passe dans cette aventure, et que le final était un peu trop rapide à mon goût. J'aurais préféré un affrontement un peu plus long et un peu plus spectaculaire. Malgré cela, ça reste tout de même très plaisant à lire et on ne s'ennuie pas.
Pour info, il me semble que l'auteur est en train d'écrire un cinquième volet (le tout dernier, selon ses dires, encore qu'avec lui, on n'est jamais trop sûr *Mr. Green* ).
_________________
"Ah, mon ami ! Les signes sont là ! Les signes sont tous là! Nous atteignons notre but ! Enfin ! Enfin ! ! Nous atteignons notre but !"

http://www.editions-terriciae.com/collectionmaiata/index.html

http://www.editions-terriciae.com/librairiesparten/index.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1888
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Mer Avr 28, 2010 7:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Abronsius a écrit:
Malgré cela, ça reste tout de même très plaisant à lire et on ne s'ennuie pas.

Ca me va très bien. *Mr. Green*
Mais un cinquième tome ? Il va finir par en faire un cycle à force^^. Merci de l'info en tout cas.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abronsius



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 95
Localisation: Transylvanie subcarpathique...

MessagePosté le: Mer Avr 28, 2010 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vrai qu'à la base, ça ne devait être qu'une trilogie. "L'ombre du Manitou" s'y prêtait fort bien d'ailleurs pour mettre un point final à cette confrontation entre Harry et Misquamacus, avec cette déferlante de destruction proche de l'apocalypse. Mais faut croire que l'auteur a trop d'affection pour les personnages et les thèmes développés dans cette série... On peut le comprendre aussi. Après tout, "Manitou" a été le tout premier roman fantastique qu'il a écrit et qui a été plutôt bien accueilli. Ce qui fait que je ne serais pas étonné s'il en écrivait encore un sixième, après ce cinquième volet censé mettre un point d'honneur à ce cycle.
A noter que l'auteur répète le même phénomène avec la série des "Guerriers de la nuit", construite d'abord comme une trilogie avant qu'un quatrième opus ne s'ajoute aux trois premiers et qu'un cinquième complète cette grande famille depuis cette année. Là encore, je ne serais guère surpris si un sixième volet venait à voir le jour dans un futur plus ou moins éloigné...
_________________
"Ah, mon ami ! Les signes sont là ! Les signes sont tous là! Nous atteignons notre but ! Enfin ! Enfin ! ! Nous atteignons notre but !"

http://www.editions-terriciae.com/collectionmaiata/index.html

http://www.editions-terriciae.com/librairiesparten/index.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mer Fév 04, 2015 8:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je me permets de me greffer sur ce topic pour parler de la Trilogie Manitou au édition Bragelonne.

http://images.noosfere.org/couv/b/bragelonne071-2007.jpg Cycle : Manitou
BRAGELONNE, coll. L'Ombre n° (13), dépôt légal : juin 2007
1 - Manitou (The Manitou), pages 7 à 198, Roman, trad. François TRUCHAUD
2 - La Vengeance de Manitou (Revenge of the Manitou), pages 199 à 395, Roman, trad. François TRUCHAUD
3 - L'Ombre du Manitou (Burial / Bad Moon Rising), pages 397 à 811, Roman, trad. François TRUCHAUD
4 - Le Retour du Manitou (Spirit-Jump), pages 813 à 856, trad. François TRUCHAUD
5 - L'Enfant de la nuit, pages 857 à 859, Postface, trad. François TRUCHAUD


--- Résumé de l'éditeur ---

Chaque nuit, Karen faisait d'épouvantables cauchemars.
Chaque matin, la tumeur qui déformait son cou était un peu plus grosse. Une tumeur inopérable qui laissait les médecins perplexes et qui bougeait imperceptiblement, comme s'il y avait eu quelque chose de vivant sous la peau. Quelque créature diabolique qui ne rêvait que d'effroyables massacres. Pour Misquamacus, le vieux sorcier indien, l'heure était enfin venue de se venger de l'homme blanc qui avait exterminé son peuple.
Une revanche qu'il attendait et préparait depuis plusieurs siècles...

Graham Masterton, né à Edimbourg en 1946, est l'un des auteurs d'horreur les plus renommés et populaires au monde, privilège qu'il partage avec Stephen King et Dean Koontz. Auteur de plus de trente-cinq romans d'horreur, mais aussi policier, jeunesse... ainsi que de manuels d'érotisme vendus à trois millions d'exemplaires (il a été rédacteur en chef de Penthouse), il a commencé sa carrière en 1976 avec Manitou, best-seller immédiat qui fut adapté au cinéma avec Tony Curtis et a connu deux suites et une nouvelle. Les voici réunies dans cette intégrale.

--- Mon avis ---

Noël 2014, sous le sapin se trouve un paquet spécial qui m'est destiné. Ô joie ultime ! Le livre tant désiré du Maître de l'horreur : l'intégrale de la trilogie Manitou. Durant le repas, mon regard se pose régulièrement sur l'artefact. Une seule envie : le dévorer.
Commençons déjà par remercier les éditions Bragelonne pour cette édition ainsi que les quelques Masterton qui figure à leur catalogue. Milady, qui fait partie de leur filiale, se doit d'être également félicité. Mais pour ce dernier, il n'y a juste que le premier Manitou qui est édité de cette série.
Manitou est une série complète de 5 romans et une nouvelle : Manitou, La vengeance du Manitou, L'ombre du Manitou, Du sang pour Manitou, Peur aveugle, la nouvelle Le retour du Manitou et un texte écrit par l'auteur sur les origine du Manitou : l'enfant de la nuit (Parut dans « Les escales du cauchemar).
Alors qu'est-ce que Manitou ? Non, ce n'est pas un bulldozer. La légende raconte que le Maître de l'horreur, alors inconnu, l'ait écrit en une semaine. C'est également le seul livre de sa bibliographie qui ait connu un portage au cinéma. D'ailleurs, c'est sous ce nom de film que le premier Manitou fut nommé au début (« Le faiseur d'épouvante » – titre ridicule).
La petite particularité de ce livre, elle reprend les deux fins de Manitou. Lors de sa parution en poche aux États-Unis, l'éditeur a demandé à Graham Masterton de la rendre plus hollywoodienne. Comme les anciennes version de Manitou on été traduite à partie de la version américaine, c'est la première fois que la fin originelle fut traduite dans notre langue. Merci encore à Bragelonne, un beau cadeau. Et que dire, cette fin est bien différente, mais surtout étonnante.

http://www.noosfere.org/modules/img.php?image=http://images.noosfere.org/couv/m/milady0259-2010.jpg&h=400 Manitou
The Manitou, 1975


J'ai beaucoup aimé le premier chapitre de Manitou qui fut écrit à la troisième personne. Une entrée sobre, mais efficace qui place le lecteur dans de bonne condition pour la suite. Une force que l'on retrouve dans d'autres romans, mais en plus violent. Malheureusement, l'auteur abandonne cette narration pour la première personne, ce qui gâche le reste du récit. Preuve une fois de plus que ce type de narration est un procédé de novice. Par la suite, à quelques exceptions faites, Graham Masterton abandonnera cette narration et merci. Il ne faut pas oublier que Manitou est avant tout son premier livre édité – j'ai des doutes quant à sa chronologie, il me semble que « le Djinn » semble plus daté. Plus j'avançais dans ce récit, et plus je lui trouvais des ressemblances avec « La maison de chair ».
Ici, nous trouvons tous les éléments propre à l'auteur (hormis le sexe) : l'humour, les divinités anciennes, l'horreur. Inutile de préciser que j'ai beaucoup apprécié le passage avec le démon des forêts (l lézard-des-arbres). Comme je l'ai évoqué un peu plus haut, le roman aurait pu gagner en profondeur avec la narration à la troisième personne, mais le « je » annihile toute action – pour preuve, ladite scène qui devient moins puissante qu'elle n'aurait dû l'être. Par contre, j'ai préféré la fin originelle à la fin officielle – beaucoup trop hollywoodienne. Maintenant, place à sa suite « La vengeance du Manitou ».

http://images.noosfere.org/couv/n/neosff129.jpgLa vengeance du Manitou
Titre original : Revenge of the Manitou, 1979


Je commence donc « La vengeance du Manitou ». Exit l'écriture à la première personne – pour ma plus grande joie – pour celle de la troisième personne. J'ai regardé plusieurs fois le titre, voir même la couverture, pour me confirmer que c'est bien un Masterton que je lisais. Ben oui, j'ai eu des doutes quand même. Faut dire que l'histoire se met lentement en marche, très lentement. Au début, j'ai trouvé cela sympathique, des gamins qui font tous le même cauchemar. Mais, c'est marrant cinq minutes. Parce que le tempo semble être placé sur lenteur. En lisant un peu plus la suite et surtout une scène comme le Maître sait les écrire, je vois où l'auteur voulait nous emmener.
Il y a de bonnes choses. Pour commencer, nous avons des personnages variés et attachants. S'en suit des légendes bien détaillées sur les indiens. J'ai beaucoup aimé cela. Ce roman se place d'avantage sur l'histoire des mythes que sur les personnages comme ce fut le cas lors du précédent. Autre bonne chose, le retour des deux héros du premier Manitou. Quel plaisir de les retrouver.
Par contre, le récit prend une autre ampleur que sur la fin. Un peu dommage parce que je suis resté sur ma faim. Le dénouement final semble un peu décevant, mais dans l'ensemble, j'ai bien aimé – d'avantage que le premier volet.
Me reste plus que l'ombre du Manitou, ce qui sera ma prochaine étape.


http://images.noosfere.org/couv/p/pocket09143-2000.jpgL'ombre du Manitou 
Burial / Bad Moon Rising, 1991


Je reste dubitatif sur ce dernier tome. L'auteur reprend ses vieilles habitudes avec cette mauvaise narration à la première personne, comme si on lui avait soufflé que le premier Manitou était mieux que le second. Je reste allergique à ce procédé. Autant je pense que c'est bien pour un récit soit proche du personnage, autant il n'est pas approprié pour l'action. Et c'est l'une des forces de l'auteur. Nous avons tous en mémoire des scènes cultes savoureusement horrifiques (« Démences », « Sang impure », « Apparition »,… et j'en passe, il a une bibliographie impressionnante le bougre).
De nombreuses années sont passés depuis la dernière confrontation avec Misquamacus. Ainsi, nous retrouvons Erskine. J'ai trouvé intéressant de voir l'évolution de ce personnage.
Quand Graham Masterton fait la morale, il ne fait pas semblant. Nous sommes dans le tribunal indiens où l'on juge les visages pâles. L'auteur nous narre les atrocités durant la conquête de l'ouest. Graham Masterton développe sa connaissance sur ces tribus et c'est très intéressant.
Mais il n'en reste pas là et développe également une atmosphère oppressante. Ce roman est un parfait récit d'épouvante tant il se dégage par son univers : celui des morts.
Il faut rappeler que ce livre fut écrit en 1992 alors que l'auteur était dans sa décennie, celle de son apogée littéraire (peut-être plus longue, mais je n'ai pas lu tous ses livres notamment ceux des années '90) : Le démon des morts et Tengu (1983), le portrait du mal (1985), Le miroir de Satan (1987), Rituel de chair (1988), Démences (1989), La nuit des Salamandres et Apparition (1990), L'ombre du Manitou (1991), Le maître des mensonges (1992) ← pour ne citer qu'eux.
Pour en revenir au livre, il est très bon, on retrouve les éléments de l'auteur avec une grosse pincé d'humour (certains passages sont hilarants). Pour le roman, je le trouve juste un poil long, mais qu'il est bon, au final, ce Masterton.


--- Bonus ---

Le présent ouvrage propose également une nouvelle intitulé « Le retour du Manitou ». Alors que le début était prometteur, j'ai trouvé la suite moins intéressante. Faut dire que de retrouver une énième confrontation entre Erskine et Misquamacus devient un peu lourd.

Pour finir, l'auteur explique les origines du Manitou dans l'enfant de la nuit. Une belle note finale à cette intégral. Par contre, je ne lirai pas de suite les deux suites, d'une part parce que je ne les ai pas encore, et ensuite parce que j'ai envie de faire une pause. Mais ils sont au programme.
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 161072 / 0