Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Série] L'Ecole du Bien et du Mal - Soman Chainani

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5367
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mer Jan 16, 2019 8:18 am    Sujet du message: [Série] L'Ecole du Bien et du Mal - Soman Chainani Répondre en citant



Tome 1 : L'Ecole du Bien et du Mal

Mais d'où viennent les personnages de contes de fées ? De l’École du Bien et du Mal, bien sûr. On y forme les promotions d'adolescents et adolescentes destinés à devenir des Gentils ou des Méchants, ou des sous-fifres pour les moins doués.
Dans le petit village de Gavaldon, deux enfants disparaissent tous les quatre ans. Cette année, Sophie est bien décidée à être enlevée : Elle est destinée à être Princesse, c'est sûr. Blonde et belle, elle n'a pas oublié qu'elle doit aussi faire preuve de Bonté, ce qui l'a poussée à se lier d'amitié avec le mouton noir du village, Agatha. Celle-ci habite le cimetière, et son goût pour le noir et son aspect mal fagoté l'ont cataloguée aux yeux de tous comme une sorcière.

Lors de la nuit fatidique, le Grand Maître sélectionne sans surprise Sophie et Agatha. Sauf que Sophie est envoyée à l’École du Mal tandis qu'Agatha rejoint celle du Bien ! Les deux amies ont beau tempêter qu'il s'agit d'une erreur, rien n'y fait. Affublée de vêtements noirs et informes, parachutée au milieu de camarades aussi moches et sales que méchants, Sophie ne sait que faire pour réintégrer la "bonne" école. De son côté, Agatha ne se sent guère plus à l'aise dans ses robes roses, parmi des adolescents obnubilés par leur apparence ; mais comme elle ne se sent pas foncièrement méchante, elle ne désire pas vraiment rejoindre l’École du Mal, mais plutôt être renvoyée à Gavaldon avec son amie.Des buts un peu divergents, mais qui ne vont pas empêcher les deux amies d’œuvrer de concert. Sauront-elles rétablir la situation avant qu'un désastre ne survienne ?

L’École du Bien et du Mal est un lieu où l'on a du mal à s'affranchir des stéréotypes : les princes sont séduisants et valeureux, toujours prêts à protéger leurs belles princesses, tandis que les sorciers sont laids et malveillants. Les uns mangent des mets raffinés, les autres un gruau infâme. Là où le bât blesse, c'est que les représentants du Bien semblent avoir oublié quelques autres qualités au passage - Bonté, Courage, Honneur -, plus préoccupés par la mise en valeur de leur physique avenant auprès du sexe opposé que par la gentillesse envers leurs camarades. Une confusion entre beauté extérieure et intérieure qui semble toucher presque tous les gens qui fréquentent l’École.
Du coup, l'arrivée des deux filles met un grand coup de pied dans la fourmilière, puisque ni l'une ni l'autre ne rentre dans le moule de leur école respective. Au fil des pages, on se rend compte que les frontières sont plus floues qu'il n'y paraît : aucune des deux héroïnes n'apprécie son nouvel environnement, pourtant la générosité d'Agatha est clairement liée au Bien, tandis que l'égoïsme de Sophie la pousse régulièrement vers le Mal. Suivant les moments, elles penchent d'un côté ou de l'autre. Bref, l'auteur souffle le chaud et le froid, prenant plaisir à mêler les rôles, au grand dam du prince charmant Tedros qui ne sait plus quoi penser des deux demoiselles ! Une ambivalence contagieuse, puisque bientôt leurs camarades, qui ne sont pas non plus à cent pour cent bienveillants ou malveillants, commencent à agir à l'opposé des valeurs de leurs écoles...

L'idée de base est donc à la fois intéressante et bien exploitée, avec des personnages attachants et un univers haut en couleurs qui font que l'on se prend à cette lecture. C'est agréable à lire, rythmé, amusant, bref plutôt sympathique. Et une couverture magnifique, ce qui ne gâche rien bien sûr ! Pourtant, on ne passe pas à côté de certaines longueurs par moments, quand les filles basculent plus ou moins d'un côté à l'autre. J'ai particulièrement apprécié la fin, qui remet en avant les valeurs qui le méritent vraiment.
A propos de fin, il s'agit du premier tome d'une série, mais ne vous inquiétez pas : nul besoin de tout lire pour ne pas être frustré. Du moment qu'on a lu les récits précédents, chaque volume peut se lire indépendamment, avec une fin satisfaisante en soi.

C'est un roman jeunesse intéressant et agréable, à mettre entre les mains des enfants à partir de neuf ans.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 163228 / 0