Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Que lisez-vous en décembre 2018?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> A vous la parole
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 415
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Mer Déc 12, 2018 8:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Prochaine lecture en date, DESTINATION CERVEAU du bon docteur Isaac Asimov,
j'en commence la lecture dès jeudi (14 décembre).
_________________
Règle de vie 1: Aujourd'hui et maintenant, demain il sera peut-être trop tard.
Règle de vie 2: La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Règle de vie 3: Respecter les règles de vie 1 et 2

SPECTRE VITAL: https://spectrevital.blogspot.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
suisse24
Louis la Brocante


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 2945
Localisation: 92 Antony

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2018 2:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les maléfices du temps de Michel Rozenberg ....sera vite oublié ... :/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2018 8:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Flocon a écrit:
Commencé, Hôtel Olympia d'Élisabeth Vonarburg.

Je suis curieuse de ton avis *Smile* . C'est l'un des rares de l'auteure avec lequel j'ai un peu de mal *Confused* .

Hoël a écrit:
Ces derniers temps, j'ai lu Le gambit du renard de Yoon Ha Lee chez Lunes d'encre, un bouquin touffu voire ardu qui m'a beaucoup plu malgré une fin un peu rapide et confuse, à rapprocher des Légions immortelles de Westerfeld et du cycle de L'ancillaire de Leckie.

Lu aussi, et chroniqué ici http://www.climaginaire.com/#/DetailChro/50790. Je suis vraiment très ambivalente : d'un côté, c'est vrai que l'univers est intéressant, d'un autre, j'aurais VRAIMENT aimé savoir avant que c'était le premier tome d'une trilogie, et enfin j'ai trouvé les persos en général peu développés. Pour moi très inférieur à la trilogie de Leckie, et j'ai préféré Les légions immortelles, plus lisible et attachant. Pour l'instant, en tout cas.

A part ça, j'ai lu, un peu difficilement, Le dieu foudroyé, de Nathalie Henneberg. J'ai commencé Fidèle à ton pas balancé, de Sylvie Lainé, je suis plongée dans une relecture partielle des Fred Vargas, et dans un bouquin qui serait encore plus passionnant s'il était écrit dans un meilleur français : La voile et le canon, d'Ismaël Belisle, qui est une étude magnifiquement illustrée des marines européennes (surtout anglaise et française) pendant leur âge d'or, soit au XVIIIe/XIXe siècle. Ah oui, et j'ai commencé Les océans stellaires, de Loïc Henry.
_________________
Même le soleil se couche.


Dernière édition par Lisbeï le Sam Déc 15, 2018 10:18 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1199
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2018 11:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je lis Etoiles sans issue de Laurent Genefort... et je n'arrive pas à m'y intéresser. Est-ce le style ? Les personnages ? L'univers ? Pas le bon bouquin au bon moment ? Un peu tout ça à la fois ? Peut-être, mais je n'arrive pas à le savoir exactement. Toujours est-il que j'ai de plus en plus envie de le laisser tomber pour le moment.
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion) et un site sur mes publications
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2649
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2018 12:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

En parallèle avec Uprooted, j'ai commencé Ni vues, ni connues, du collectif George Sandette. 75 courtes biographies de femmes tombées dans l'oubli. Cette lecture est un peu dans la continuité des BD Culottées, de Pénélope Bagieu.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2684
Localisation: Great North

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2018 4:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:


Hoël a écrit:
Ces derniers temps, j'ai lu Le gambit du renard de Yoon Ha Lee chez Lunes d'encre, un bouquin touffu voire ardu qui m'a beaucoup plu malgré une fin un peu rapide et confuse, à rapprocher des Légions immortelles de Westerfeld et du cycle de L'ancillaire de Leckie.

Lu aussi, et chroniqué ici http://www.climaginaire.com/#/DetailChro/50790. Je suis vraiment très ambivalente : d'un côté, c'est vrai que l'univers est intéressant, d'un autre, j'aurais VRAIMENT aimé savoir avant que c'était le premier tome d'une trilogie, et enfin j'ai trouvé les persos en général peu développés. Pour moi très inférieur à la trilogie de Leckie, et j'ai préféré Les légions immortelles, plus lisible et attachant. Pour l'instant, en tout cas.

A part ça, j'ai lu, un peu difficilement, Le dieu foudroyé, de Nathalie Henneberg. J'ai commencé Fidèle à ton pas balancé, de Sylvie Lainé


Je pense que le personnage principal du Gambit devrait désormais gagner en profondeur, libérée qu'elle est du joug des conditionnements.

Le dieu foudroyé a été écrit bien après La plaie et, contrairement à ce dernier, me paraît tout à fait mineur dans l'oeuvre de Nathalie Henneberg.

Sylvie est une des meilleures novelliste française de ces dernières années pour ma Pomme.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 9:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit roman sympa et assez hilarant de Gilles Thomas, Magie sombre.

L'écriture est assez particulière et adopte un style de discours familier, bourré de mots d'argot des années 1970 (le langage d'un ado de 18 ans), mais c'est vraiment très agréable et très relaxant. Je le conseille, pour se détendre.

Le thème : le héros assez solitaire, puisque vivant dans un milieu fermé à la littérature alors que lui ne vit que pour les livres, découvre chez un bouquiniste un livre de magie. Bon, rien à voir avec Harry Potter. Mais il va essayer les recettes en remplaçant les ingrédients introuvables à son époque par des composants du 20ème siècle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1157
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 9:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Brindargent a écrit:
Un petit roman sympa et assez hilarant de Gilles Thomas, Magie sombre.

L'écriture est assez particulière et adopte un style de discours familier, bourré de mots d'argot des années 1970 (le langage d'un ado de 18 ans), mais c'est vraiment très agréable et très relaxant. Je le conseille, pour se détendre.

Le thème : le héros assez solitaire, puisque vivant dans un milieu fermé à la littérature alors que lui ne vit que pour les livres, découvre chez un bouquiniste un livre de magie. Bon, rien à voir avec Harry Potter. Mais il va essayer les recettes en remplaçant les ingrédients introuvables à son époque par des composants du 20ème siècle.


ce roman date de 1977 et Gilles Thomas est l'un des pseudo sous lequel Héliane TAÏEB écrivait, elle est plus connue sous celui-ci "Julia Verlanger" qui est devenu un prix littéraire depuis 1986.
Si tu ne les as pas encore lu je te recommande "La Terre sauvage" parus chez Braguelonne


_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
suisse24
Louis la Brocante


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 2945
Localisation: 92 Antony

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 11:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'Autoroute sauvage, La Mort en billes, L'Île brûlée : la trilogie mythique de Julia Verlanger qui a préfiguré Mad Max, pour la première fois réunie en volume avec quatre nouvelles postapocalyptiques.

Tout est très bon , je l'ai lu au FNA .... *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1157
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 12:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

suisse24 a écrit:
L'Autoroute sauvage, La Mort en billes, L'Île brûlée : la trilogie mythique de Julia Verlanger qui a préfiguré Mad Max, pour la première fois réunie en volume avec quatre nouvelles postapocalyptiques.

Tout est très bon , je l'ai lu au FNA .... *Smile*


je les ais dans l'édition originale, celle de Braguelonne et en BD


_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 1:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah! Merci à vous deux. *Very Happy*
J'irai fureter de ce côté, alors.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1199
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 2:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Côté BD :

Sept Mages, par Serge Lehmann (scénario) et Emmanuel Roudier (dessin), chez Delcourt, dans la série "Sept" (2016). Dans un royaume gouverné par un roi vieillissant, sept mages très différents dans leur apparence et leurs méthodes sont recrutés pour combattre un nécromant qui menace les frontières à l'aide de ses créations maléfiques. A partir d'archétypes classiques, l'histoire arrive à ménager des surprises (en particulier le personnage du "mage" disciple de Lucrèce, qui joue en réalité le rôle du détective rationaliste) ou à illustrer joliment les attendus du genre (le dessin de Roudier m'a pleinement convaincu, avec une mention spéciale pour le degré de détail des feuillages et pour l'apparence de l'armée maléfique). Pas ébouriffant mais une bonne distraction qui a un petit degré de profondeur en plus que la BD d'action de fantasy typique, grâce à la réflexion que Lehmann ébauche sur la nature de la magie.

Gilgamesh 1, Le Trône d'Uruk, de Julien Blondel et Alain Brion, chez Soleil (2010). Premier tome jamais continué d'une série librement adaptée de l'épopée de Gilgamesh. Très "péplum hollywoodien" dans le traitement du sujet, la testostérone, les femmes nues, les répliques qui claquent (ou essaient), et des procédés empruntés aux comics (les mots en gras). Ça fait clairement "big commercial fantasy". Pourtant, le scénario montre une certaine documentation et opère des choix pas bêtes en entrelaçant l'épopée avec d'autres mythes mésopotamiens. Quant au dessin, je l'ai trouvé magnifique. Dommage que la série n'ait pas pu continuer, elle aurait permis à un public différent de découvrir l'épopée.

La Charge émotionnelles et autres trucs invisibles, d'Emma, chez Massot éditions (2018). Cinq chapitres tirés du blog d'Emma pour aborder quatre sujets de société qui oscillent entre le commentaire social, la vulgarisation en sociologie ou psychologie et le message féministe. Le tout sous une forme très claire avec un dessin simple et dynamique, et un propos qui fait parfois usage d'humour ou d'ironie pour dénoncer l'inacceptable. Il est question de violences sexuelles et de consentement, du racisme et de la corruption dans la police, de l'invisibilisation du travail des femmes et du "pouvoir de l'amour" (notion sociologique désignant un aspect des relations sociales que les femmes se retrouvent souvent à prendre en charge).
Ce n'est pas un chef-d'oeuvre de dessin, mais ce n'est pas le but : le but est de sensibiliser le lectorat aux sujets abordés, d'exprimer l'avis de l'auteure et de vulgariser des connaissances sociologiques, et de ce point de vue c'est une réussite. Une bonne porte d'entrée sur ces sujets, complétée par une bibliographie à la fin pour aller plus loin.
Une bonne lecture que je range à côté de Culottées de Pénélope Bajieu parmi les BD féministes qui font avancer les choses dans le bon sens.
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion) et un site sur mes publications
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2684
Localisation: Great North

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai donc lu les trois premiers volumes des aventures de Dave Robicheaux et je vais m'en tenir là pour cet auteur et ce personnage, une trame très répétitive et des décors sous exploités à mon goût.

Je suis dans Les cieux pétrifiés, troisième et dernier volume des Livres de la terre fracturée de Jemisin.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 415
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2018 9:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avec un peu de retard (de quelques jours), j'ai commencé ce matin la lecture de DESTINATION CERVEAU d'Isaac Asimov
_________________
Règle de vie 1: Aujourd'hui et maintenant, demain il sera peut-être trop tard.
Règle de vie 2: La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Règle de vie 3: Respecter les règles de vie 1 et 2

SPECTRE VITAL: https://spectrevital.blogspot.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Vassia



Inscrit le: 11 Mai 2018
Messages: 234

MessagePosté le: Lun Déc 17, 2018 12:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J’ai fini La faute de l’abbé Mouret *Smile*
J’irai voir s’il a déjà une discussion ouverte pour y mettre quelques citations *Smile*

Là j’attaque Les Misérables

Et par hasard je suis tombé là-dessus :
https://youtu.be/O2cQ1pF3-IY
Ça existe déjà les livres sans les longueurs :o
Ça s’appelle les livres abrégés (!)
(Comme quoi j’arrive après la bataille *Very Happy*)
Perso je vote pour *Smile*
(Avec l’idee d’une mention indiquant que l’oeuvre complete existe aussi hein pas comme dans Fahrenheit 451 où ils ont commencé à réduire les livres pour finalement tout brûler *Very Happy*)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 9:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Rhooooo! Mais tu sais que tous les profs de lettres qui se respectent vont te faire les gros yeux ! *Laughing*

Bon sinon, comme promis, je suis allée voir du côté de Julia Verlanger et j'ai trouvé Les Portes sans retour que je suis en train de commencer. Pas mal, le style est moins familier que dans Sombre magie, et si le thème me semble un peu classique (il s'agit pour un aventurier et sa compagne de franchir des portes sans retour comme l'indique le titre, portes qui apparemment ne permettent pas de revenir dans le monde dit normal), il me plaît et j'en profite pour remercier Maurice et Suisse24 qui m'ont lancée sur la piste ce cet auteur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1199
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Brindargent a écrit:
Rhooooo! Mais tu sais que tous les profs de lettres qui se respectent vont te faire les gros yeux ! *Laughing*


Les versions abrégées et les réécritures sont couramment utilisées par les profs, au moins au niveau collège *Smile* Pour Les Misérables, il y a une version abrégée chez L'école des loisirs que j'avais lue et qui m'avait parue très bien faite, elle rendait vraiment le roman accessible à un public très jeune tout en respectant sa structure générale. Je trouve ça très bien, dans la mesure bien sûr où on mentionne que c'est abrégé (et où on explique un peu comment, dans l'idéal).
Je me souviens d'avoir lu, petit, une version abrégée de plusieurs romans, certains que j'ai lus dans le texte par la suite (20 000 lieues sous les mers), d'autres pas encore (Moby Dick). Mais ça m'a rendu curieux de les lire, et c'est l'essentiel pour commencer.
Je crois que c'est une question d'équilibre : il ne faut pas vouloir à tout crin faire lire aux enfants des trucs vraiment trop complexes par rapport à leur niveau, mais il ne faut pas non plus d'effaroucher trop vite à l'idée qu'ils lisent quelque chose qu'ils ne comprendront pas tout de suite dans tous les détails, parce que c'est en étant confronté à des textes complexes qu'on apprend petit à petit et c'est nécessaire.
Sachant qu'il y a tout un tas de nuances possibles entre "donner à lire une oeuvre" et "donner à lire une version abrégée", puisqu'en général les profs accompagnent les lectures par des (surprise)... cours *Very Happy* Des cours qui aident pas mal les enfants à comprendre, avec des présentations de l'auteur, de l'époque, des personnages, de l'intrigue, des études d'extraits, etc.
Mais je digresse, désolé !

Lectures en cours :

Port d'âme de Lionel Davoust : assez classique mais il y a un bon personnage principal et une bonne plume, et pour le moment je me régale.

En BD, on m'a offert Habibi de Craig Thomson. Superbe et/mais sombre.
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion) et un site sur mes publications
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1157
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Brindargent a écrit:
Rhooooo! Mais tu sais que tous les profs de lettres qui se respectent vont te faire les gros yeux ! *Laughing*

Bon sinon, comme promis, je suis allée voir du côté de Julia Verlanger et j'ai trouvé Les Portes sans retour que je suis en train de commencer. Pas mal, le style est moins familier que dans Sombre magie, et si le thème me semble un peu classique (il s'agit pour un aventurier et sa compagne de franchir des portes sans retour comme l'indique le titre, portes qui apparemment ne permettent pas de revenir dans le monde dit normal), il me plaît et j'en profite pour remercier Maurice et Suisse24 qui m'ont lancée sur la piste ce cet auteur.


il est inclus dans l'intégrale n° 2 mais en fait il y a en a cinq




_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale


Dernière édition par maurice le Mar Déc 18, 2018 6:52 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
suisse24
Louis la Brocante


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 2945
Localisation: 92 Antony

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

De chouettes couvertures .... :o :o
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 2:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui ! Ah oui !
Bon, il est passé où, le Père Noël? *Laughing*

Tybalt, je ne suis pas d'accord. J'ai des souvenirs des romans du Reader Digest, et je me suis toujours sentie fort désappointée de me trouver devant une histoire incomplète.
Donne-t-on un petit bout de Guernica à regarder, sous prétexte que le tableau est trop grand?
Une oeuvre s'appréhende dans sa globalité, faute de quoi, on trahit l'auteur.
Et puis, habituer les enfants à la facilité, on voit ce que ça a donné!
Et il suffit d'adapter les œuvres, cursives ou intégrales, au niveau de sa classe, et voilà tout. *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2684
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma Pomme, ça dépend du degré de capacité de lecture du gamin, cette année, j'ai une ancienne élève qui est arrivée en seconde et que j'ai eue deux ans, elle a sidéré son professeur de lettres en lui disant qu'elle avait lu en 4ème Le comte de Monte Cristo en intégrale. Dans ma classe de 4ème, il y a un mois, ils ont tous lu un roman du XIXème en intégrale.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
suisse24
Louis la Brocante


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 2945
Localisation: 92 Antony

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'an 22.704 des Wans de Gabriel Jan ...un FNA ....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Mer Déc 19, 2018 8:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
Pour ma Pomme, ça dépend du degré de capacité de lecture du gamin, cette année, j'ai une ancienne élève qui est arrivée en seconde et que j'ai eue deux ans, elle a sidéré son professeur de lettres en lui disant qu'elle avait lu en 4ème Le comte de Monte Cristo en intégrale. Dans ma classe de 4è0me, il y a un mois, ils ont tous lu un roman du XIXème en intégrale.


Je trouve ça très bien car on n'arrête pas de se plaindre que les ados ne lisent plus, mais si on les a habitués à des éditions abrégées depuis l'enfance, pas étonnant qu'ils aillent pomper les résumés de bouquins sur Internet.

Sinon je kiffe Julia Verlanger, vraiment.
Le roman Les portes sans retour me fait un peu penser à la série Stargate, notamment l'idée d'un peuple extraterrestre supérieur qui testerait les humains, les peuples des autres planètes. Le scénariste se serait-il inspiré des romans de la dame?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1157
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Mer Déc 19, 2018 8:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Brindargent a écrit:

Sinon je kiffe Julia Verlanger, vraiment.
Le roman Les portes sans retour me fait un peu penser à la série Stargate, notamment l'idée d'un peuple extraterrestre supérieur qui testerait les humains, les peuples des autres planètes. Le scénariste se serait-il inspiré des romans de la dame?


coucou Brindargent
Ce roman a plus de quarante ans, bien avant Stargate *Wink* *Smile*
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Mer Déc 19, 2018 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, j'ai vu, Maurice, c'est pour ça que je pensais que le scénariste de Stargate avait lu les romans de la dame. C'est de la SF comme je l'aime, loin des space opera que je trouve, mais ça n'engage que moi, ennuyeux. Mais je viens de voir que les space opéra sont anciens aussi, finalement.....Années 60, 70, apparemment.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5932
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Déc 19, 2018 1:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

krys a écrit:
Et je lis aussi "la violence des riches", une étude de deux sociologues (Michel et Monique Pinçon)

Ca fait un moment qu'on me parle des bouquins de socio des Pinçon-Charlot, il faudra que je mette la main dessus...

Sinon, je relis mes "Dresden Files", parce que ^^
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Déc 19, 2018 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fini Fidèle à ton pas balancé, de Sylvie Lainé. Superbes nouvelles, mais décidément, ce n'est pas ma came, je ne suis pas une lectrice de nouvelles :-(.

Tout en relisant Temps glaciaires, de Vargas, j'ai commencé Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma, de Michel Quint.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flocon



Inscrit le: 10 Juil 2017
Messages: 88
Localisation: Au marché, près de la Vouivre.

MessagePosté le: Mer Déc 19, 2018 6:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis au milieu de la trilogie de Guy Gavriel Kay, La Tapisserie de Fionavar. Plus précisément dans le second tome, Le Feu Vagabond.

Sinon, j'ai commencé le troisième tome des Dossiers Dresden de Jim Butcher, Tombeau ouvert.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1199
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Déc 19, 2018 10:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
krys a écrit:
Et je lis aussi "la violence des riches", une étude de deux sociologues (Michel et Monique Pinçon)

Ca fait un moment qu'on me parle des bouquins de socio des Pinçon-Charlot, il faudra que je mette la main dessus...


Ils ont publié pas mal de choses différentes accessibles à différents lectorats :
La plupart de leurs livres jusqu'à Le Président des riches et La Violence des riches sont des ouvrages sociologiques assez denses (bien qu'ils aient visiblement remporté un succès au-delà du public habituel de ce type d'ouvrage).
Leurs ouvrages plus récents mêlent "enquête sociologique" et BD, comme Panique dans le 16e ! et Les Riches au tribunal. L'Affaire Cahuzac et l'évasion fiscale (avec des dessins de Lécroart).
D'autres encore sont de petits livres illustrés courts et accessibles relevant de la vulgarisation sociologique, comme Riche, pourquoi pas toi ? (avec des dessins de Marion Montaigne) ou Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? (avec Lécroart).
Enfin, Les Prédateurs au pouvoir est un bref pamphlet énergique et glaçant, qui m'a paru un peu léger sur le fond mais qui ne se veut pas aussi bétonné au niveau de l'argumentation que leurs autres livres.
A toi de voir par quoi tu veux commencer *Smile*

Lisbeï a écrit:
Fini Fidèle à ton pas balancé, de Sylvie Lainé. Superbes nouvelles, mais décidément, ce n'est pas ma came, je ne suis pas une lectrice de nouvelles :-(.


J'adore les nouvelles de manière générale mais je n'ai pas du tout accroché non plus à celles de ce recueil. Je soupçonne le style de la dame d'être diamétralement opposé à mes goûts... bref, ça peut valoir la peine de laisser leur chance à des recueils concoctés par des écrivain-e-s aux styles nettement différents.
Ou juste de lire une nouvelle par ci par là, on n'est pas obligé de les avaler par recueils entiers *Smile*

Brindargent a écrit:
Tybalt, je ne suis pas d'accord. J'ai des souvenirs des romans du Reader Digest, et je me suis toujours sentie fort désappointée de me trouver devant une histoire incomplète.
Donne-t-on un petit bout de Guernica à regarder, sous prétexte que le tableau est trop grand?
Une oeuvre s'appréhende dans sa globalité, faute de quoi, on trahit l'auteur.
Et puis, habituer les enfants à la facilité, on voit ce que ça a donné!
Et il suffit d'adapter les œuvres, cursives ou intégrales, au niveau de sa classe, et voilà tout. *Very Happy*


Je suis loin d'être un grand amateur de versions abrégées, je te rassure, et je suis d'accord avec ton argumentation, en particulier l'idée qu'il ne faut pas habituer les enfants à ça. Simplement, je n'exclus pas complètement d'y recourir, notamment face à des collégiens de faible niveau qui risquent de quitter très vite la scolarité générale et de passer dans des orientations où ils perdront toute chance d'accéder à des classiques touffus avant d'avoir atteint le niveau de lecture nécessaire pour les étudier. Autant qu'ils aient eu au moins un aperçu plus général que des extraits. Mais bon, je préfère de loin une lecture intégrale bien accompagnée par un cours et des documents distribués, ou bien une étude d'extraits.
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion) et un site sur mes publications
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2649
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Déc 20, 2018 9:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

La BD Kiki de Montparnasse, de Catel et Bocquet.


Concernant les classiques abrégés, je rejoins Tybalt : je préfère 1000 fois qu'un élève ait lu une version abrégée des Misérables plutôt qu'il ne connaisse pas les Misérables du tout. Bien sûr que lire l'oeuvre intégrale est mieux. Mais ignorer les figures de Jean Valjean, Javert, Gavroche ou Cosette me semble plus gênant que d'avoir lu une version sacrifiant certains passages. Ces figures font partie de patrimoine culturel.

Certains enseignants, de plus en plus, même, parce qu'ils préfèrent les lectures intégrales, orientent leurs élèves vers des oeuvre très courtes, et souvent pauvres à mes yeux. Je trouve cela dommage à plusieurs points de vue : on assiste à la disparition d'une vraie culture commune, notamment. On peut passer le collège et le lycée sans avoir lu Zola, Balzac ou Hugo, ce que je trouve dommage.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Jeu Déc 20, 2018 12:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas d'accord non plus avec toi, Carabas car si tu veux orienter des élèves de lycée, par exemple, peu amateurs d’œuvres longues, tu as Mauriac, Gide, Giono, Camus, Bernanos ... j'en passe et des aussi bons, et tu ne peux pas qualifier ces auteurs de "pauvres" d'un point de vue littéraire.

En plus, les profs qui étudient Zola et consors, oublient trop souvent ces auteurs que je viens d'évoquer. Plus à la mode?

Bon, j'arrête là car personne n'arrivera à me convaincre de massacrer un auteur. *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2649
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Déc 20, 2018 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Brindargent a écrit:
Pas d'accord non plus avec toi, Carabas car si tu veux orienter des élèves de lycée, par exemple, peu amateurs d’œuvres longues, tu as Mauriac, Gide, Giono, Camus, Bernanos ... j'en passe et des aussi bons, et tu ne peux pas qualifier ces auteurs de "pauvres" d'un point de vue littéraire.

C'est vrai. Sauf que ce ne sont pas ces auteurs que je vois dans les listes de bac, excepté Camus (et Marguerite Duras que je déteste cordialement... je sais que tu l'aimes bien). Je vois plutôt du Laurent Gaudé (qui a des défenseurs, je sais, mais franchement, pour moi, ce n'est pas de la littérature patrimoniale) ou Kerangal (que je voue aux Gémonies!).
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".


Dernière édition par carabas le Jeu Déc 20, 2018 6:01 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Jeu Déc 20, 2018 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est parce que les profs n'ont pas d'imagination ou ne connaissent pas les pépites en matière d'écrivains.

Sinon, Duras, oui, j'aime beaucoup, mais je lui préfère Mauriac et aussi Giono qui sont mes chouchous au 20ème.
De Giono, un très beau roman : Un de Baumugnes. C'est une magnifique histoire d'amitié, d'amour aussi.
De Gide, un tout petit roman très facile à étudier avec une classe faible: Isabelle. C'est une réécriture assez personnelle et caricaturale du thème de la belle princesse et du prince charmant. Comprends que c'est très noir. *Very Happy*

Bon sinon, chez Mauriac, il n'y a rien à jeter.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Déc 20, 2018 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup Giono, et notamment Un de Baumugnes. Je ne suis pas fan de Mauriac, si j'aime Camus et Duras, pour ne rien dire de Colette ou Yourcenar. Tout ça pour dire que je n'ai vraiment rien contre les écrivains du XXe.

Je ne suis pas fan de Balzac, Zola ou Flaubert, mais j'en ai lu au moins un roman de chaque pendant que j'étais au lycée, j'ai survécu, j'aime toujours le Hugo romancier, également découvert grâce à l'Education Nationale, et je pense qu'il appartient à cette institution de donner une culture "classique" à tout le monde. C'est son travail, et je suis d'accord qu'il n'est sans doute drôle pour personne.

Fini (ouf !) le recueil de Sylvie Lainé. Je commence Les 81 frères, de Romain L'Huissier, en parallèle d'une relecture de Perduti Sensi, de Susanna Raule.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2684
Localisation: Great North

MessagePosté le: Ven Déc 21, 2018 11:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yep, Un de Baumugnes et Regain font partie de ceux que je propose quand je donne un roman du XXème français.

A partir de la 4ème, je laisse tomber la littérature jeunesse et je donne aux gamins des thématiques ou périodes littéraires avec à chaque fois une soixantaine d'oeuvres proposées et un bref synopsis pour chacune. Comme je suis mes classes en 3ème, en deux ans, ils auront lu une pièce de Shakespeare, une du XVIIme, du XIXème et du XXème français, un roman du XIXème et du XXème français ainsi qu'un roman anglo-saxon du XIXème et du XXème, un roman russe et puis, cerise sur le pompon, deux romans des littératures de l'imaginaire.

L'idée est de permettre à chacun(e) de trouver ce qui lui plait dans tout cela, un lecteur de Jane Austen n'appréciera pas forcément Walter Scott ou Wilkie Collins et vice-versa.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 415
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Ven Déc 21, 2018 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
Yep, Un de Baumugnes et Regain font partie de ceux que je propose quand je donne un roman du XXème français.

A partir de la 4ème, je laisse tomber la littérature jeunesse et je donne aux gamins des thématiques ou périodes littéraires avec à chaque fois une soixantaine d'oeuvres proposées et un bref synopsis pour chacune. Comme je suis mes classes en 3ème, en deux ans, ils auront lu une pièce de Shakespeare, une du XVIIme, du XIXème et du XXème français, un roman du XIXème et du XXème français ainsi qu'un roman anglo-saxon du XIXème et du XXème, un roman russe et puis, cerise sur le pompon, deux romans des littératures de l'imaginaire.

L'idée est de permettre à chacun(e) de trouver ce qui lui plait dans tout cela, un lecteur de Jane Austen n'appréciera pas forcément Walter Scott ou Wilkie Collins et vice-versa.


Et si certains enfants (gamins) sont déjà initier aux oeuvres du 17e, 18e, 19e et 20e siècle ?
tu leur proposes quoi ?
_________________
Règle de vie 1: Aujourd'hui et maintenant, demain il sera peut-être trop tard.
Règle de vie 2: La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Règle de vie 3: Respecter les règles de vie 1 et 2

SPECTRE VITAL: https://spectrevital.blogspot.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 278

MessagePosté le: Ven Déc 21, 2018 3:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lancelot ou le Chevalier de la charrette de Chrétien de Troyes? Texte d'origine, of course....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
suisse24
Louis la Brocante


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 2945
Localisation: 92 Antony

MessagePosté le: Ven Déc 21, 2018 4:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bernard Clavel a aussi écrit de très bons romans ....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1157
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Ven Déc 21, 2018 6:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Brindargent a écrit:
Oui, j'ai vu, Maurice, c'est pour ça que je pensais que le scénariste de Stargate avait lu les romans de la dame. C'est de la SF comme je l'aime, loin des space opera que je trouve, mais ça n'engage que moi, ennuyeux. Mais je viens de voir que les space opéra sont anciens aussi, finalement.....Années 60, 70, apparemment.


le Must en matière de Space Opéra c'est la Saga Honor Harrington de David Weber, plus de 50 livres déjà parus
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
suisse24
Louis la Brocante


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 2945
Localisation: 92 Antony

MessagePosté le: Sam Déc 22, 2018 10:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Une lumière entre les arbres de Jean - Pierre Andrevon .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> A vous la parole Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170864 / 0