Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La vie étoilée d'Ethan Forsythe - Antonia Hayes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5265
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Aoû 02, 2018 7:31 am    Sujet du message: La vie étoilée d'Ethan Forsythe - Antonia Hayes Répondre en citant

Ethan Forsythe est passionné de sciences, notamment de physique et d'astronomie. Au collège, cela lui vaut le mépris de ses camarades, qui le surnomment méchamment Stephen Hawking. Du coup, c'est un garçon très solitaire, qui compense en étant très proche de sa mère, Claire. De son père, il ne connait que le nom, Mark Hall ; sa mère n'en parle jamais.
Suite à une dispute violente avec son ancien meilleur ami, Ethan apprend que son père a fait de la prison. Dévasté, le garçon s'enfuit et fait une crise d'épilepsie. A l'hôpital, il découvre qu'il a subi une lésion cérébrale quand il était bébé et qu'il en garde des séquelles. Excédé par tous ces secrets, Ethan décide de découvrir tout ce que sa mère lui a caché. Justement, Mark vient de revenir en ville veiller son propre père mourant.

La vie étoilée d'Ethan Forsythe : le titre fait rêver... Les étoiles passionnent Ethan, qui connait sur l'univers bien plus de choses que nombre d'étudiants. Il faut dire qu'il a un don pour la physique, et cherche toujours à comprendre le pourquoi des choses en les expliquant de manière technique, à l'instar de son père qui était physicien théoricien. Là où ses camarades de classe voient un garçon "zarbi", les adultes voient un génie ayant des capacités bien au delà de ce qu'on peut attendre d'un enfant ordinaire, ou même d'un adulte ordinaire. Certes, cette intelligence a ses limites, mais malgré ce, tout le monde ne se lance pas dans la construction d'une machine à remonter le temps chez soi, en bricolant aspirateur et grille-pain !
Pourtant, ces facultés exceptionnelles reposent sur un épisode désastreux de la petite enfance d'Ethan. Celui-ci a été victime du "Syndrome du Bébé Secoué" et a bien failli mourir. Il a survécu, mais sa famille a été brisée, le couple que formaient Mark et Claire irrémédiablement détruit malgré l'amour qu'ils se portaient.

Au fil de ce roman puissant, on aborde donc les thèmes de la violence aux enfants, de la responsabilité, de la culpabilité, des relations familiales, du pardon et de bien d'autres choses encore. On alterne entre le quotidien d'Ethan, qui vit des moments bouleversants avec les révélations qui s'enchaînent, mais aussi le passé de Mark et Claire, l'autrice nous révélant peu à peu comment tout s'est enchaîné. L'histoire est d'un réalisme saisissant, et la fin ne cède pas à la mode fleur bleue : La vie continue, simplement.

On sent derrière cet ouvrage un remarquable travail de documentation de la part d'Antonia Hayes, que ce soit concernant le SBS ou la vulgarisation scientifique. Il me faut malgré tout reconnaître que je me suis vite lassée des explications à tout va sur l'univers ou la gravité : elles sont omniprésentes, même si elles ne s'étalent pas trop et supportent bien d'être lues en diagonale.

Le personnage d'Ethan est particulièrement touchant, ses aptitudes mentales peu communes étant contrebalancées par le regard naïf de l'enfance. Ses parents sont moins attachants, même si leur point de vue permet d'avoir une visions globale de la situation. Dans l'ensemble, j'ai trouvé cette lecture assez forte, malgré des longueurs certaines. C'est en tout cas un roman émouvant qui saura toucher un large public.


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 147618 / 0