Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Duologie] Le faiseur de rêves - Laini Taylor

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5367
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Juil 13, 2018 4:07 pm    Sujet du message: [Duologie] Le faiseur de rêves - Laini Taylor Répondre en citant

Tome 1:
Lazlo Lestrange est orphelin, ignorant de ses origines. Pour échapper à la rigueur du monastère où il est élevé, il joue au guerrier, un guerrier combattant pour une cité légendaire et mystérieuse nichée au cœur du désert, interdite aux étrangers. Mais au moment de lancer l'assaut en criant le nom de sa ville, sa langue fourche et prononce le nom de Désolation. Il a beau solliciter ses souvenirs, impossible de retrouver le nom de la ville. Le nom a été effacé de toutes les mémoires, tous les manuscrits. Par magie. Dès lors, son but dans la vie est tout trouvé : il collectionnera toutes les bribes d'informations sur la Cité Oubliée pour comprendre ce qui est arrivé et pourquoi.
Quinze ans plus tard se présente l'occasion de se rendre dans la Cité Oubliée. Les plus éminents savants sont invités à se rendre là-bas, pour une raison mystérieuse qui ne leur sera dévoilée qu'à l'arrivée. Lazlo n'est qu'un modeste bibliothécaire, qui ne peut être d'aucun secours pour la mission, pourtant il brûle de se joindre à l'expédition...

Cela fait un moment que j'entendais le plus grand bien de ce roman, qui ouvre une nouvelle duologie young adult de Laini Taylor. Force est de constater que c'est amplement mérité : J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, peinant à reposer mon livre quand c'était nécessaire.
L'autrice nous invite avec brio dans un univers vaste et cohérent, proposant aussi bien de petits détails bien pensés que des mystères qui nous laissent impatients de les approfondir. L'intrigue est également prenante, dévoilant les clés de l'histoire par petites touches.

Mais ce sont surtout les personnages que j'ai apprécié de suivre dans leurs aventures. Au début du récit, Lazlo, le jeune bibliothécaire, vit un peu dans sa bulle : c'est un rêveur qui n'a pas de vie sociale. Les gens se moquent de son obsession jugée enfantine pour les contes et la Cité Oubliée. Et pourtant... En prenant de l'assurance, il va devenir un tout autre homme. Il reste peu gracieux, mais son charisme et son enthousiasme le rendent populaire. Quant à Sarai, l'une des rejetons des dieux massacrés, elle est tiraillée : elle a été élevée en se voyant inculquer haine et désir de vengeance, mais son don, qui est aussi une malédiction, lui a fait mieux comprendre les humains et elle aimerait surtout pouvoir mener une vie normale quelque part ! On n'échappe pas à l'inévitable histoire d'amour entre ces deux-là, mais elle s'intègre parfaitement à l'histoire. A côté de ces deux personnages époustouflants, on a toute une galerie de personnages secondaires campés plus sommairement mais qui donnent de la vie au récit : Nero Thyon, l'alchimiste brillant et hautain, Eril-Fane, qui cache des fêlures internes sous sa surface légendaire de Tueur de Dieux, etc.

Bref, ce roman de fantasy passionnant est une excellente découverte à conseiller au plus grand nombre. Et là, il me faut absolument la suite, vu que la fin est particulièrement éprouvante (même si on l'anticipait un peu...) ! Espérons qu'il ne faudra pas trop tarder pour la découvrir.


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire.

_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.


Dernière édition par Soleil* le Sam Juin 08, 2019 9:05 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5900
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Juil 18, 2018 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si c'est du YA, je déplace en Jeunesse *Wink*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5367
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Juin 08, 2019 9:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tome 2 : La muse des cauchemars

Minya a sauvé Sarai de la disparition définitive : La jeune femme est morte, mais son fantôme demeure, rattaché par un fil invisible à Minya qui la tient fermement et lui évite de partir. Pourtant, le soulagement est de courte durée : Minya ne vit que pour la vengeance, et même l'affection qu'elle porte à sa presque sœur ne la retient pas de l'utiliser pour faire chanter Lazlo. Celui-ci doit choisir entre se mettre au service des desseins punitifs de la cruelle Minya ou perdre sa bien-aimée. Il a promis à sa belle de la protéger à tout prix, mais ne souhaite pas pour autant la mort de tous ses amis de Désolation, cibles désignées de Minya...

Dans un autre monde, à une autre époque, vivent deux sœurs qui pourraient être jumelles malgré leur année d'écart, tant elles sont semblables dans leur physique mais aussi dans leurs espoirs : Koraetnova, Kora et Nova. Elles vivent misérablement dans un village reculé de l'Empire, attendant impatiemment le jour où les Serviteurs à la peau bleue viendront révéler leur don unique. Ceux dont le don est trop faible ou inutile retournent à leur vie d'avant, mais les deux adolescentes sont sûres qu'elle seront choisies, puis rejoindront la capitale pour y servir l'Empereur.

Encore une fois, Laini Taylor a réussi à m'emporter dans son univers sans coup férir. J'ai retrouvé avec grand plaisir Lazlo et Sarai, juste après le final du premier tome, affrontant des dilemmes moraux insoutenables sans y perdre leur humanité. Lazlo n'est plus un humain mais un dieu, et c'est pour lui très inattendu ; Sarai n'est plus une mortelle mais un fantôme, et c'est d'autant plus difficile à "vivre" que Minya tient étroitement sa "laisse" et use de son corps par la contrainte. Ces personnages sont vraiment sympathiques, de même que les personnages secondaires qui orbitent autour d'eux et qui apportent régulièrement une touche d'humour et de légèreté, que ce soit au ciel dans la Citadelle ou au sol dans Désolation.
En alternance, on suit également la vie de Kora et Nova, qui vont affronter des épreuves qui vont les changer à jamais. Ce sont des personnages moins attachants, mais tout aussi intéressants à découvrir.

Les deux histoires racontées en parallèle permettent en effet d'éclaircir tous les points d'ombre de l'histoire : les pouvoirs inattendus de Lazlo, les apparitions occasionnelles de l'aigle blanc, le corps enfantin figé de Minya... L'autrice s'en tire avec brio, nous apportant toutes les réponses au fil des pages. Tous les détails s'emboîtent parfaitement dans un récit indubitablement bien maîtrisé.

Et ce, sans sacrifier les rebondissements dans ce deuxième tome tout aussi haletant que le premier, sans temps mort. Le lecteur ne peut que s'interroger pour savoir comment les jeunes gens à la peau bleue vont bien pouvoir se tirer de leur situation désespérée, et vivre au rythme des doutes des personnages. Les surprises ne vont pas manquer, en bien comme en mal. Les divers pouvoirs des personnages sont employés à bon escient, apportant de la force à l'intrigue.

Le roman interroge sur les réactions possibles face à un événement traumatisant. Minya s'accroche à sa haine des humains, tandis que Sarai est prête à pardonner aux responsables du Carnage. Eril-Fane, le Tueur de Dieux, est dévoré par une culpabilité si intense qu'elle a gâché sa vie. Quant à Nova, sa colère et son espoir l'ont envahie si entièrement qu'il n'y a plus de place en elle pour quoi que ce soit d'autre...

Vraiment j'ai adoré cette duologie young adult bien écrite et bien pensée, qui est une vraie réussite. Bravo Laini Taylor, je ne manquerai pas de garder un œil sur de futures publications !


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 163097 / 0