Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La piste cavalière - Michel Faure

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> BD
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5236
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Déc 09, 2017 7:17 pm    Sujet du message: La piste cavalière - Michel Faure Répondre en citant



Glénat, 2017, 96 pages

Rose-Mai vient d'avoir son permis, ce qui va lui permettre de travailler aux côtés de son amie Betty. Pour allier boulot et plaisir, les deux partenaires ont choisi de ne conduire leurs engins de chantier que sur des terrains liés de près ou de loin à l'équitation. Justement, on les a embauchées pour aménager une piste cavalière aux Écuries du Commandeur, près de Narbonne, piste qui doit servir à entraîner les participants d'une grande manifestation hippique. Rien de bien compliqué à priori, mais les deux femmes sont vite confrontées à l'arrogance et la cupidité de la propriétaire des lieux, une riche aristocrate anglaise.

Le résumé, la couverture splendide, le nom de l'auteur Michel Faure : Cette BD avait tout pour faire saliver la passionnée de chevaux que je suis. Je savourais d'avance une histoire de chevaux illustrée par les magnifiques dessins de ces animaux qui sont la marque de fabrique du dessinateur ! Ayant mis la barre très haut, j'ai été un peu déçue à la lecture. Certes, on croise nombre de chevaux splendides au fil des pages, mais pas assez à mon goût : on n'a pas affaire à une histoire de chevaux mais bien à une histoire d'hommes.

C'est d'abord un long road trip, agrémenté de nombreuses tranches de vies : la belle histoire du cheval noir qui a sauvé la vie du grand-père, à la fin de la guerre d'Algérie ; le passage chez Lulu, dresseur de chevaux à Sarcelles, pour récupérer une pelleteuse ; le coup de main pour sortir une calèche d'un étang, donné à un avocat qui héberge des réfugiés hongrois, y compris une poignée des fameux csikós pratiquant avec leurs chevaux la poste hongroise... Au fur et à mesure que les kilomètres défilent, Betty et Rose-Mai apprennent à se connaître, évoquant leur famille, leur vie, ou même des sujets intimes.
Une fois dans les Costières, ce sont de nouvelles rencontres qui attendent les deux femmes. Bonnes ou mauvaises. D'un côté, il y a Bernadette et son mari, qui vivent avec un muet qui sait parler aux chevaux. De l'autre, il y a la hautaine lady qui les emploie, horrifiée par ces deux filles qu'elle juge avoir mauvais genre : le look punk de Betty, la couleur de peau de Rose-Mai, leur homosexualité, tout cela lui répugne !

Betty et Rose-Mai ont des tempéraments opposés mais complémentaires. Betty la mécano est une grande gigue aux allures garçonnes, avec un caractère fort et brut. Rose-Mai, la belle métisse aux rondeurs féminines, est au contraire tout en douceur et vivacité, quelqu'un que l'on aime au premier contact. Leur complicité se noue au cours des jours.
Autour d'elles, des figures généreuses et hospitalières, dont la tolérance et l'ouverture d'esprit contraste avec la mesquinerie des propriétaires des Écuries du Commandeur.

Les dessins sont superbes, comme on pouvait s'y attendre. Avec son style délicat et très réaliste, Michel Faure excelle à rendre les décors et paysages, les personnages et leurs expressions, dans des couleurs chaudes et vivantes. Et le bonus, bien sûr, pour les amoureux des chevaux : de ci de là, même si cela laisse forcément un goût de pas assez, les planches mettent en avant des chevaux dans toute leur splendeur et on (re)découvre le merveilleux talent du dessinateur en la matière...

Malgré un scénario un peu léger et fouillis, avec des ficelles un peu faciles, cette BD est cependant une réussite, qui plaira aux amoureux des chevaux mais aussi à ceux qui aiment les belles histoires humaines.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 144432 / 0