Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Joël Dicker

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Francophone
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé ?
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
100%
 100%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1685
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Sam Avr 02, 2016 2:28 pm    Sujet du message: La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Joël Dicker Répondre en citant

Le pitch de l'éditeur :

Citation:
À New York, au printemps 2008, alors que l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? Sous ses airs de thriller à l'américaine, La Vérité sur l Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l'Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.


Alors moi, j'ai adoré ce roman. Voilà, c'est dit. Même si il est bourré de clichés, même si il y a des répétitions, même si le narrateur est à baffer (surtout quand il raconte sa jeunesse...). Je l'ai adoré. Impossible de le lâcher, chapitre après chapitre, parce que j'ai eu envie de lire la suite, de savoir.
C'est un page turner de bonne qualité. L'intrigue, qui semble simple au départ, se complique au fur et à mesure que des indices se découvrent, que des témoignages arrivent, bref, que le passé se dévoile. Et comme tout semble ne pas s'imbriquer correctement, en tant que lecteur avisé on se pose toujours des questions, tout au long du bouquin, ce qui donne envie de tourner encore les pages.
Par exemple [ne pas lire si vous voulez garder une bonne part de l'intrigue]
Spoiler:

Je me suis demandé tout au long du bouquin : "mais pourquoi Marcus et son pote policier ne vont pas en Alabama dès qu'ils savent qu'un truc s'y était passé ?" vu que pour l'intrigue et certaines personnes, ça semblait être super important... Et pourquoi il ne s'est pas intéresse plus que cela à la mère de Nola ?



Par contre, la série de rebondissements en série de la fin m'a un peu refroidie. C'est un peu comme si l'auteur écrivait la scène de fin d'une saison de série, avec un twist, et paf ! Le chapitre suivant résolu le twist mais en provoque un autre et ce plusieurs fois d'affilé. Un peu lassant, pour tout dire, c'était comme se dire "bon ma glace est terminée, je vais faire une marche digestive" et voir le serveur poser devant vous une énorme part de gâteau au chocolat.

Le style global n'est pas mauvais, mais pas extraordinaire non plus, et on sent certaines influences dans les descriptions ou les tournures stylistique. Par exemple, quand Harry écrit plusieurs fois Nola, Nola, N-O-L-A sur des feuilles de papier, cela fait très Nabokov ("Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois reprises, contre les dents. Lo. Lii. Ta."). D'ailleurs le thème de l'histoire est très Nabokovien, avec une histoire d'amour entre un trentenaire et une adolescente (la différence étant que c'est une vraie histoire d'amour, pas seulement un "amour des nymphettes" cher à Humber Humbert).

Un truc que j'ai trouvé assez "bof": on ne croit pas un seul instant qu'une adolescente des années 70 parle comme semble parler Nola. C'est dommage, mais on sent que Harry, quand il parle d'elle, la place au-dessus de tout, qu'elle a été l'unique amour de sa vie, et du coup, on peut imaginer qu'il a enjolivé sa façon de parler. Après tout, il est écrivain…

Certains personnages frôlent la caricature (au pif : l'éditeur) et si ils se révèlent indispensables à l'intrigue, un peu de nuance n'aurait pas fait de mal...

En bref, si vous aimez les intrigues policières ancrées dans les petites villes d'Amérique, foncez. Vous y trouverez une bonne dose de secrets, de non-dits, de cachotteries, d'envies, d'amour, de tendresse, de laideurs aussi et des mouettes. Plein de mouettes.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Dim Avr 03, 2016 1:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a trois ans, mais je me souviens avoir trouvé le style bof bof. si bof que je ne veux pas lire son second roman.
On m'a dit que c'était parce qu'à la base ce roman était destiné aux ados. Il fallait donc une écriture plate et sans effet.
Bon, tant mieux pour les ados, mais il y a tellement d'autres romans que je peux faire l'impasse sur celui-ci.
Quant à l'intrigue, oui, pas mal. Mais bon, je n'en ai aucun souvenir ! Ca montre à quel point j'ai été emballée...
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Francophone Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 144415 / 0