Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Misery - Stephen King

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
61%
 61%  [ 8 ]
A la folie
38%
 38%  [ 5 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 13

Auteur Message
lorelaie



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 55

MessagePosté le: Mar Aoû 29, 2006 8:27 pm    Sujet du message: Misery - Stephen King Répondre en citant

Misery, un roman du genre orgueil et préjugé adoré par des centaines des milliers des centaines de milliers de femmes lectrices dont une Annie Wilkes ancienne infirmière et meurtrière non inculpée.

Paul Sheldon talentueux écrivain avec "MISERY" après un terrible accident a été reccueilli par une femme qui soit disant l'avait trouvé là...

par un emps de pluie et de neige l'homme est séquestré ses jambes hors d'usage et sous l'emprise de médicament ne peut plus rien faire, il apprend a vivre avec cette femme il la connait de jour en jour et s'aperçoit qu'elle est folle alliée, il perd des parties de son corps a cause de sa folie et des gens meurent autour de lui...


le livre je l'ai acheté au hasard et je m'y suis mise après les épreuves du BAC et sérieusement je l'ai beaucoup aimé

et j'ai été déçue lorsque j'ai vu l'adaptation en film du livre
on y voit pas la folie de cette femme, on ne comprend pas tout, on ne voit pas les parties manquante, coupées par Annie, du pauvre Paul
en clair il manquait beaucoup tro pde chose dans ce film

mais le livre quand a lui est parfait

vos avis...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mimi



Inscrit le: 28 Juil 2006
Messages: 20
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 9:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne l'ai pas lu mais j'ai adoré le film
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lorelaie



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 55

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 9:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

aaaaa les gouts sont différents

et cela ne t'a pas tenté de lire le livre ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mimi



Inscrit le: 28 Juil 2006
Messages: 20
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 11:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non, j'avoue avoir lu quelques S. King et je n'ai pas cherché à lire Misery, car je ne lis pas ces oeuvres avec beaucoup d'entrain *Sad* et autant rester sur une bonne impression....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arsenik_



Inscrit le: 22 Avr 2005
Messages: 168
Localisation: Loudun

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 4:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est pas un livre transcendant mais il est sympa et plus ancré dans la réalité que les autres, plus axé sur la psychologie du personnage féminin qui perd pied au fur et a mesure jusqu'a la folie totale
par contre le film est a la limite du navet :-(
_________________
" Le plutonium peut nuire pendant des millénaires, mais l'arsenic est eternel"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
lorelaie



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 55

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oooooo

je trouve aussi

avec mes soeurs on voulait le voir et a ce moment la je le lisais et il ne me restait que 50 pages alors j'ai tout lu et avait hate de le voir

mais lorsque je l'ai vu alors la c'était nul
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mélanie



Inscrit le: 17 Juin 2004
Messages: 128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Sep 05, 2006 5:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais adoré le film à l'époque où je l'ai vu, peu de temps après sa sortie. Je n'ai lu le livre que tout récemment, ce qui m'a pas mal fait revoir mon opinion. En soi, c'est un très bon film, mais en tant qu'adaptation, il est un peu à côté de la plaque. Le vrai sujet du roman, pour moi, ce n'est pas la façon dont Paul Sheldon essaie d'échapper à une fan complètement folle, c'est celle dont il s'accroche à ce roman qu'il est train d'écrire pour conserver sa santé mentale. De ce point de vue, c'est un roman vraiment magnifique sur l'écriture. Il y a dans la deuxième partie un sentiment de grande tristesse que j'ai trouvé assez inattendu et qui m'a beaucoup touchée. D'autant que King réussit à montrer d'une manière incroyablement juste et précise le processus de création littéraire. On entre dans la tête de Paul Sheldon, on comprend les déclics qui s'y produisent, la façon dont il vampirise son environnement pour nourrir sa fiction, l'importance que prend ce livre en tant que dernier rempart contre la folie. J'admirais déjà beaucoup King avant de lire ce roman, mais j'ai été véritablement scotchée.
_________________
http://www.melaniefazi.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dahud



Inscrit le: 03 Sep 2006
Messages: 134
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mar Sep 05, 2006 5:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mélanie a écrit:
J'avais adoré le film à l'époque où je l'ai vu, peu de temps après sa sortie. Je n'ai lu le livre que tout récemment, ce qui m'a pas mal fait revoir mon opinion. En soi, c'est un très bon film, mais en tant qu'adaptation, il est un peu à côté de la plaque. Le vrai sujet du roman, pour moi, ce n'est pas la façon dont Paul Sheldon essaie d'échapper à une fan complètement folle, c'est celle dont il s'accroche à ce roman qu'il est train d'écrire pour conserver sa santé mentale. De ce point de vue, c'est un roman vraiment magnifique sur l'écriture. Il y a dans la deuxième partie un sentiment de grande tristesse que j'ai trouvé assez inattendu et qui m'a beaucoup touchée. D'autant que King réussit à montrer d'une manière incroyablement juste et précise le processus de création littéraire. On entre dans la tête de Paul Sheldon, on comprend les déclics qui s'y produisent, la façon dont il vampirise son environnement pour nourrir sa fiction, l'importance que prend ce livre en tant que dernier rempart contre la folie. J'admirais déjà beaucoup King avant de lire ce roman, mais j'ai été véritablement scotchée.

Oui, je suis d'accord, comme je l'ai dit ailleurs, c'est l'un de mes préférés de Stephen King.
Le film est totalement à côté de la plaque, je l'ai trouvé mauvais bien que l'actrice joue très bien mais bon, question scénario, c'est n'importe quoi.
_________________
Je crayonne sur les couvertures des mondes et des souffrances...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
philbo



Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 191
Localisation: Colmar

MessagePosté le: Mer Sep 06, 2006 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai jamais lue le livre et j'ai vue des extraits du film .. mais cette histoire m'a toujours terroriser au plus haut point .... j'ai moyen envie de tenter ..

(s'enfuie se refugier sous son lit pendant quelque minutes pour se remettre de tous ces pensées horrible qui sont revenu a la surface ... )

*Mr. Green*
_________________
"vois la TORTUE comme elle est ronde, sur son dos repose le monde. Son esprit, quoique lent, est toujours gentil. Il tient chacun de nous dans ses nombreux replis." Stephen King
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mélanie



Inscrit le: 17 Juin 2004
Messages: 128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Sep 06, 2006 12:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

philbo a écrit:
J'ai jamais lue le livre et j'ai vue des extraits du film .. mais cette histoire m'a toujours terroriser au plus haut point .... j'ai moyen envie de tenter ..


De mon point de vue, ce n'est pas tellement "un livre à faire peur", ou, dans tous les cas, l'argument horrifique passe au second plan une fois la situation mise en place. Il y a quelques scènes pas très ragoûtantes, c'est clair, mais elles ne représentent à mes yeux qu'une infime partie du roman.
_________________
http://www.melaniefazi.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Arsenik_



Inscrit le: 22 Avr 2005
Messages: 168
Localisation: Loudun

MessagePosté le: Mer Sep 06, 2006 1:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est plus de la torture psychologique qui est peut etre la pire
_________________
" Le plutonium peut nuire pendant des millénaires, mais l'arsenic est eternel"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Dahud



Inscrit le: 03 Sep 2006
Messages: 134
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mer Sep 06, 2006 2:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arsenik_ a écrit:
c'est plus de la torture psychologique qui est peut etre la pire

Oui, moi, c'est ça qui m'a fait le plus flippé! *Rolling Eyes* J'ai eu très peur quand même mais comme je suis bizarre, j'ai fait un cauchemard sur un passage du livre qui a fait peur à personne! *Laughing*
C'est pas ma faute si j'ai la phobie des abeilles et des guêpes! *Embarassed*
Mais bon, je suis pas une référence, je suis la seule sur cette Terre qui a été traumatisée par la nouvelle de Menolly! *Laughing* (elle est très belle sa nouvelle, mais bon, les abeilles me font toujours aussi peur, je suis un cas désespéré! *Laughing* )
_________________
Je crayonne sur les couvertures des mondes et des souffrances...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
lorelaie



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 55

MessagePosté le: Jeu Sep 07, 2006 11:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

les abeilles

et bien

il est vrai que rencontrer des personnes accro voir totalement dingue tel qu'annie me ferait très peur
puisqu'elle va au bout des choses
elle ne lésine pas
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arsenik_



Inscrit le: 22 Avr 2005
Messages: 168
Localisation: Loudun

MessagePosté le: Jeu Sep 07, 2006 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le pire c'est que ce genre de personne existe :-(
_________________
" Le plutonium peut nuire pendant des millénaires, mais l'arsenic est eternel"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
lorelaie



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 55

MessagePosté le: Jeu Sep 07, 2006 3:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oo surtout ca
oui tu as raison

mais je me demande bien comment on peut être accro aux personnes surtout a ce degré la
ca dépasse l'amour
c'est l'obsession
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Dahud



Inscrit le: 03 Sep 2006
Messages: 134
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Jeu Sep 07, 2006 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

lorelaie a écrit:
oo surtout ca
oui tu as raison

mais je me demande bien comment on peut être accro aux personnes surtout a ce degré la
ca dépasse l'amour
c'est l'obsession

Il faut être psychologiquement très instable! *Rolling Eyes* (j'adore ce genre d'euphémisme! *Laughing* )
_________________
Je crayonne sur les couvertures des mondes et des souffrances...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
lorelaie



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 55

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2006 8:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

lol c'est vrai que ca passe

tu as raison il faut être "psychologiquement très instable"
et je ne souhaite à personne de rencontrer des personnes de ce genre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
petit rat



Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 161
Localisation: Belgique, Brabant Wallon

MessagePosté le: Ven Oct 20, 2006 10:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le livre et l'adaptation cinématographique (avec kathy bates) sont angoissants à souhait! un régal!
_________________
un livre c'est un ami!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lambertine



Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 54
Localisation: A Lammermoor en Hamerland

MessagePosté le: Ven Juil 06, 2007 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Livre magnifique, où la "terreur" est avant tout prétexte à une réflexion sur la création littéraire, mais aussi sur les relations entre le lecteur et le livre, même si elles sont paroxystiques chez Annie Wilkes.
Entièrement d'accord avec Mélanie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Aoû 16, 2007 1:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai essayé mais j'ai décroché *Sad*
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mélanie



Inscrit le: 17 Juin 2004
Messages: 128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Aoû 16, 2007 1:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CeNedra a écrit:
J'ai essayé mais j'ai décroché *Sad*


Tu es allée jusqu'où ? Je trouve que c'est surtout la deuxième moitié qui est fabuleuse.
_________________
http://www.melaniefazi.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Aoû 16, 2007 2:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je crois pas avoir réussi à dépasser la page 20 *Embarassed*
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mélanie



Inscrit le: 17 Juin 2004
Messages: 128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Aoû 16, 2007 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais un peu ramé au début aussi en fait. C'est vraiment dans la partie focalisée sur l'écriture du roman que j'ai trouvé ça absolument génial. Mais le tout début m'avait donné un peu de mal.
_________________
http://www.melaniefazi.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Aoû 16, 2007 2:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Promis je retenterais
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lapythie



Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 179
Localisation: Belgique - Ardennes

MessagePosté le: Jeu Aoû 16, 2007 7:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, j'ai adoré. Un de mes préférés du maître.
_________________
http://home.versateladsl.be/vt6258718/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Abronsius



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 95
Localisation: Transylvanie subcarpathique...

MessagePosté le: Sam Jan 02, 2010 12:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, je n'avais pas vu ce topic sur "Misery". L'ayant relu il n'y a pas si longtemps que ça (j'en avais d'ailleurs touché un mot dans les livres que l'on lit au cours du mois de décembre, il me semble), j'avoue que c'est une oeuvre que j'adore.
Rien que le premier chapitre, avec ces quelques mots, met direct dans l'atmosphère. Il se dégage de ces sonorités quelque chose de troublant et de fascinant. Il est difficile de décrocher à la suite de cela, du moins en ce qui me concerne. L'exposition des deux personnages est superbement mise en place, la trame du roman, habilement établie, et on suit ce huis-clos en se demandant comment Paul Sheldon va bien pouvoir se sortir des griffes du dragon femelle Annie Wilkes. J'aime beaucoup la montée progressive dans l'horreur, la façon dont King décrit les états d'âme de Paul et d'Annie (plus particulièrement de cette dernière, surtout quand son front se plisse, annonçant le début d'un orage pour son malheureux "invité"), et ce climat qui se détériore progressivement au fil que les jours défilent. Et je reste toujours ébahi par la facilité avec laquelle l'auteur trouve des formules pour décrire certains passages. Je pense en particulier à ce moment où Paul est livré à lui-même après le départ d'Annie sous un coup de folie. La façon dont King dépeint la soif, la faim et les douleurs qui tenaillent l'écrivain captif est tout simplement du grand art!
Un grand roman que je ne me lasserai jamais de lire et de relire.
_________________
"Ah, mon ami ! Les signes sont là ! Les signes sont tous là! Nous atteignons notre but ! Enfin ! Enfin ! ! Nous atteignons notre but !"

http://www.editions-terriciae.com/collectionmaiata/index.html

http://www.editions-terriciae.com/librairiesparten/index.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Dim Jan 03, 2010 4:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil pour moi !!

Stephen King est capable de produire le pire comme le meilleur (à mon goût...) et celui-ci fait vraiment partie du meilleur. je l'ai lu il y a longtemps (+ de 20 ans !) et je m'en souviens encore. Je ne peux pas en dire autant des autres romans de King.
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Dim Jan 03, 2010 7:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Misery" est l'un de mes préférés de l'auteur. C'est l'un des plus réalistes et c'est ce qui fait qu'il est si effrayant.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abronsius



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 95
Localisation: Transylvanie subcarpathique...

MessagePosté le: Dim Jan 03, 2010 9:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vrai que l'aspect réaliste joue beaucoup dans la force de ce roman. Sinon, vu que l'on parle de l'adaptation, je peux dire que je l'ai beaucoup appréciée. Caan et Bates sont formidables dans leur rôle respectif, Reiner a su trouver le bon compromis pour ne pas faire trop gore et met en place une superbe mise en scène qui nous tient en haleine du début à la fin. Perso, je trouve ça très fort!
_________________
"Ah, mon ami ! Les signes sont là ! Les signes sont tous là! Nous atteignons notre but ! Enfin ! Enfin ! ! Nous atteignons notre but !"

http://www.editions-terriciae.com/collectionmaiata/index.html

http://www.editions-terriciae.com/librairiesparten/index.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
béat



Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 12

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2012 4:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai commencé en montant dans un train pour 10 h de voyage ..... je l'ai refermé juste avant de descendre .... rien vu du voyage .... mais un vrai moment de bonheur ............
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1687
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Dim Juil 01, 2012 12:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le relire, et je peux dire que des années après ma première lecture, il est toujours aussi bon.

Ce crescendo dans "l'horreur", cet écrivain qui s'accroche à son récit pour ne pas sombrer, cette femme à "l'intelligence" retorse et malsaine, tout cela crée un magnifique huis-clos dont King a le secret.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Tango's
Invité





MessagePosté le: Sam Oct 26, 2013 7:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'étais plutôt dubitatif lorsque j'ai eu le livre en entre les mains, surtout lorsque j'ai vu la grosseur. Il faut dire que mes rencontres avec Stephen King ne s'ait pas forcément bien déroulé jusque là. Je critiquais surtout l'auteur pour ses tartinées de descriptions et passages sans actions. On m'avait soufflé dans l'oreillette « Prends Misery, tu vas voir ». Bien, bah j'essaye alors. Misery du titre original de Misery parut en 1987. Riche période que ces années dans le fantastique et l'horreur, dommage que ce temps soit révolu. On trouve désormais des titres de fantaisie (fantasy) à la pelle. Mais là, n'est pas le sujet.

Paul Sheldon est écrivain, il a écrit une série de romans du nom de Misery. Voulant passer à autre chose, il décide de tuer son personnage principal de son livre et de se consacré à autre chose. Tellement heureux d'avoir terminé sa saga, qu'il va s'alcooliser (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé). Seulement, l'alcool et la conduite ne font pas bon ménage et Paul a un accident dans un coin reculé de l'Amérique. Très gravement blessé, il doit son salut à Annie, qui se dit être la plus grande fan de Misery. Elle l'emmène chez elle et le séquestre. Mais cette femme est imprévisible et qu'elle sera sa réaction lorsqu'elle découvrira que son héroïne préférée est morte ?

L'histoire en elle-même est vraiment sympathique, on voit à quel point Annie devient cinglé. L'horreur est là et très bien dosé avec des pics impressionnant. Certains passages sont très bien écrites et horrifiques. On voit également Paul, l'écrivain, qui semble résigné a ses deux drogues : la novocaïne et l'écriture. J'ai trouvé qu'il était parfois gênant que Paul subisse sans agir, mais qu'aurait-on fait à sa place ? Sur le fond, l'histoire est bien plus personnelle. Stephen King raconte l'écriture, ses motivations, ses techniques et ses inspirations. Je l'ai facilement imaginé à la place de Paul. Quelque fois, je l'ai trouvé un peu prétentieux. Pour finir, je suis agréablement surpris bien que, certains passages soient un tantinet long avec ses réflexions, mélangeant passé, présent et futur.
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 146055 / 0