Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lucky Luke - Morris

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> BD
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé?
Pas du tout, il change jamais de fringues.
0%
 0%  [ 0 ]
Bof, c'était mieux quand il avait une clope au bec...
50%
 50%  [ 1 ]
C'est bien, c'est un vrai bon classique
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup, c'est toute mon enfance
50%
 50%  [ 1 ]
J'adore...génial, mon fils s'appelle Rantanplan
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3015

MessagePosté le: Sam Mar 26, 2016 3:35 pm    Sujet du message: Lucky Luke - Morris Répondre en citant



Rien sur ce forum à propos de l'Homme qui tire plus vite que son ombre...
Je ne suis pas spécialiste de celui qui est LE cowboy le plus connu dans l'hexagone, et je n'ai pas lu l'intégralité des (il me semble) 85 albums du personnage créé par Morris ( décédé il y a 15 ans, merci Wiki).
Mais dés mon plus jeune âge j'ai pu feuilleter, dévorer, regarder à la télé les aventures du Poor Lonesome Cowboy, de son fidèle cheval Jolly, Jumper, des frères Dalton, du chien crétin Rantanplan et de tous les personnages venant de l'imagination ou non ( bah oui, Jesse James, Sarah Bernardt, Billy the Kid etc...) de l'auteur belge.

Lors d'une discussion avec une amie nous nous interrogions sur l'aura du cowboy en général en tant que héros, pour les générations actuelles.
Lucky Luke, semble toujours avoir la cote, des plus anciens aux plus jeunes d'entre nous.

Les adaptations tv et ciné y sont pour beaucoup mais l'attrait pour la bd demeure, et des noms comme Jaques Pessis, Daniel Pennac ou Didier Conrad ont pris le relais de Goscinny ou De Groot...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3015

MessagePosté le: Sam Mar 26, 2016 3:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Tiens, voici un de mes albums préférés, les dessins sont de Morris et le scénario de Xavier Fauche et Jean Léturgie.

Luke fait la connaissance de Horace Greely, journaliste qui n'a qu'un seul but, informer ses lecteurs. Armé de sa Washington Imperial n°3, et aidé par le cowboy, celui qui est à la fois, le directeur, le rédacteur en chef,le comptable et l'imprimeur du Daily Star, dont la devise est:"Indépendance toujours, Neutralité jamais", va devoir s'imposer dans la petite ville de Dead End City.
La caricature, le comique de répétition (l'épicier: "qui dit journal, dit encre, et qui dit pas d’encre dit pas de journal." - Le croque-mort: "Je ne vois pas où vous voulez en venir..." - Le barman: "Oui soyez plus précis!) et les unes du journal se joignent aux classiques de la série: goudron et plumes, le 6 coups qui en tire 35, la masse populaire crétine, le croque-mort qui mesure tout le monde, le duel de fin et je passe le dernier plan de fin au couchant.
Rituel mais pas répétitif...un bon Lucky Luke quoi *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1250
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Nov 20, 2018 11:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais adoré le Daily Star moi aussi *Smile*

Je ne suis pas un inconditionnel de Lucky Luke, pourtant, peut-être parce que , dans les 6-7 albums que j'ai lus, les scénarios manquent d'enjeux (rien ne menace jamais vraiment Lucky Luke) et sont assez répétitifs (Luke rencontre un gentil menacé par un méchant, le méchant essaie un truc méchant, Luke l'en empêche, il réessaie, Luke l'en empêche encore, il réréessaie, Luke l'en empêche une troisième fois (...) puis Luke l'arrête définitivement). Et puis les personnages sont assez creux et ont tendance à se ressembler (les méchants sont souvent des brutes à la moitié supérieure du corps surdéveloppée, gouvernés par des cerveaux criminels qui sont de petits teigneux, souvent à cheveux frisés ou aux dents proéminentes... ça va deux minutes).
Pourtant, il y a des jeux de mots sympathiques et j'aimais bien les albums illustrant un événement historique du Far-West. Sans oublier le personnage de Calamity Jane, que j'adorais. Et puis, certains scénarios arrivent heureusement à sortir de la formule dont je parlais ci-dessus.

Je viens de lire le dernier album en date, Un cow-boy à Paris, dessiné par Achdé et scénarisé par Jul. L'idée de départ est ingénieuse : Lucky Luke rencontre Auguste Bartholdi, le concepteur de la Statue de la Liberté, qui fait une tournée aux Etats-Unis pour achever le financement de son projet. Mais Bartholdi est menacé par un directeur de pénitencier logiquement nommmé Locker, qui va multiplier les tentatives de sabotage afin de faire construire une prison à l'emplacement prévu pour la statue.
Luke escorte donc Bartholdi pendant sa tournée, mais au moment où il croit avoir terminé sa mission, voilà qu'on lui demande d'accompagner Bartholdi jusqu'à Paris où la statue doit être assemblée. Un grand voyage, complètement inédit pour le cow-boy.
Je n'avais encore lu aucun des albums parus depuis la mort de Morris. J'ai d'abord été frappé par le trait d'Achdé, qui arrive à se couler dans le style de Morris presque à s'y méprendre, tout en y ajoutant de petites touches personnelles qui dynamisent un peu le trait sans le dénaturer. Une performance virtuose. Le scénario de Jul, quant à lui, démarre de façon très "méta" (Luke réfléchissant sur la banalité de son propre quotidien) mais l'histoire se met heureusement vite en place, à grands renforts de comique et de jeux de mots pas mal trouvés. L'idée de base du scénario est excellente et permet de placer parfois Lucky Luke dans des situations où, à ma connaissance, il ne s'est jamais trouvé (Paris dans les années 1880).
Jul en profite pour ébaucher une réflexion sur la liberté, avec des allusions aux enjeux actuels : la statue de la Liberté reste un symbole aujourd'hui, tandis que le personnage de Locker incarne tour à tour les fantasmes sécuritaires actuels et le repli xénophobe (notamment une pique contre la politique extérieure américaine, en particulier contre Trump, au sujet de la frontière mexicaine). Tout cela reste discret et beaucoup de références sont tout simplement des apparitions de lieux ou de personnages historiques français : Bartholdi, Eiffel et d'autres. Ils sont classiques, mais très adroitement amenés.

Spoiler:

J'ai eu un faible particulier pour la brève apparition de Verlaine et de Rimbaud dans un troquet à absinthe que Rimbaud essaie de dévaliser avec un revolver (allusion à la blessure par balle qu'il inflige plus tard à Verlaine lors d'une de leurs disputes de couple, puis à sa carrière de trafiquant d'armes). Rimbaud en Billy the Kid, il fallait le faire !



Les défauts de cet album ?
Avant tout le côté tout de même répétitif des péripéties avec une succession de tentatives de sabotages. L'album garde un intérêt certain, mais ses points forts sont à chercher dans le voyage et dans les détails des lieux et rencontres, pas dans son intrigue principale archiclassique.
Le personnage du méchant, Locker, qui manque de grandeur et n'est jamais vraiment menaçant.
Et les apparitions de personnages historiques, dont le choix reste quand même classique et très masculin. Surtout quand on les compare avec ce qu'a fait récemment Michel Ocelot au cinéma dans Dilili à Paris, où il montre qu'on peut mettre en scène de nombreuses célébrités féminines aux côtés des masculines.

Malgré ces défauts, l'album reste d'un niveau très honnête.
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion) et un site sur mes publications
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1250
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Nov 20, 2020 10:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis quelques semaines est paru un nouvel album, Un cow-boy dans le coton, avec les mêmes auteurs que le précédent (Achdé au dessin, et, au scénario, Jul, connu notamment pour Silex and the City et 50 nuances de Grecs). Lucky Luke y aura affaire aux Dalton et rencontrera Bass Reeves, shérif noir d'Arkansas qui a réellement existé (lien vers Wikipédia).
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion) et un site sur mes publications
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 197942 / 0