Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Nouvelles] Arts et fantastique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5536
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Juin 25, 2020 12:43 pm    Sujet du message: [Nouvelles] Arts et fantastique Répondre en citant


L'anthologie Arts et fantastique publiée par Voy'[el] présente des textes mêlant thème artistique et genre fantastique. Les auteurs sont des francophones contemporains, pourtant le recueil fleure bon le fantastique d'antan, comme on en trouvait au XIXe siècle, avec des ambiances bizarres et dérangeantes où le malaise monte progressivement jusqu'au final, loin des zombies bavant ou des vampires beau gosse qui ont la côte actuellement. L'ouvrage présente en cela une grande uniformité, alors même que les sujets sont variés.

La mort n'a qu'un visage d'Audrey Salles donne le ton et ouvre ce recueil avec un homme qui a toujours caché son visage sous des masques élaborés, pour exprimer ce qu'il souhaite. Prenant et plutôt réussi.

Ceci n'est pas un tableau de Julia Di Folco propose une intéressante mise en abyme de la peinture, avec un effet miroir bienvenu.

Golem d'Emilie Chevallier Moreux s'intéresse à la relation entre un auteur et les personnages qu'il a créés. Beaucoup de dialogues pour un texte très vivant.

De l'autre côté de la nuit de Sylwen Norden évoque un sculpteur qui a toujours gardé la beauté d'une inconnue rencontrée au seuil de la mort au fond de son cœur. J'ai peut-être moins accroché, mais cela reste un beau texte.

Gasandji d'Hélène Goffart parle d'un sculpture si vivante et réaliste qu'elle subjugue ceux qui la regardent attentivement. J'ai beaucoup aimé la façon dont le récit évolue au fil du temps, glissant progressivement...

Le chant du cygne de Florence Barrier met en scène un musicien taphophile. C'est un de mes textes préférés, mais je crois que je l'aurai plus apprécié encore si j'avais eu de meilleures connaissances de musique classique et de ballet.

La dame sur un lit de satin d'Aurélie Genêt raconte comment un peintre est resté obnubilé toute sa vie par une beauté splendide et éthérée qu'il a peinte après son décès. Pas le plus sympa mais intéressant.

Le jardin des statues de Sandra Tamburrini est le récit de la vie solitaire d'une bonne en fin de vie, qui a vécu au service d'un maître mystérieux, dont le jardin est empli de sentinelles de bronze. Il y a quelques longueurs mais c'est un texte très beau et très poétique qui m'a beaucoup plus.

Lune sur le Trieux de Jean-Pascal Martin nous parle d'un tableau, pas extraordinaire à première vue, mais avec pourtant sa petite personnalité... J'ai beaucoup aimé le ton assez léger de cette nouvelle, moins sombre que les précédentes.

Fou à lier, fous alliés de Christophe Lesieur relate l'aventure d'une marionnette décidée à remonter le fil de sa création. Un texte un peu bizarre mais finalement plutôt sympathique.

Fausses notes d'Éric Lysøe évoque un musicien qui assiste aux funérailles d'un autre, qui a souhaité être enterré avec son violon stradivarius. De quoi horrifier son ancien meilleur ami ! Assez léger et plaisant, là encore.

Opéra tragique d'Irène Bourdin nous entraîne dans les pas de Chagall, dont les toiles étaient emplies de vie et de musique. Au travers de la vie du peintre juif que l'on découvre dans des écrits épistolaires, l'auteure aborde des sujets graves (la liberté, la persécution...) habilement mêlés au récit. La fin, annoncée dans le titre mais que l'on ne voit pourtant pas venir alors même qu'elle conclut parfaitement la nouvelle, apporte la touche supplémentaire pour faire de ce texte un des plus réussis de l'anthologie, à mon avis.

Une mosaïque d'avenirs de Pascal Lemaire s'intéresse à un jeune esclave apprenti mosaïste, que les Dieux de l'Olympe aident à créer un chef d'oeuvre. Une nouvelle attrayante, mais à laquelle il manque une chute digne de ce nom.

Tendregorge, Lécheglotte et Croqueladent de Florent Paci sont également des personnages qui vivent dans un tableau, en compagnie d'autres plus sympathiques. Un texte plutôt intéressant.

Le fruit défendu de Lilian Devigne explique comme un pâtissier à l'existence trop terne donne corps à une fille fantasmée, qu'il réalise avec les meilleurs ingrédients et une cuisine inventive. L'idée aurait pu séduire, mais les trop longues et trop nombreuses descriptions m'ont vite lassée.

Le mur des Je t'aime d'Émilie Riger raconte un quartier bouleversé après la disparition d'une fillette dont le père était violent. Alors là, c'est vraiment une très belle nouvelle, mon coup de cœur de ce recueil ! Malgré le sujet, c'est plus l'espoir et les sentiments positifs qui prédominent, et c'est très touchant.

Mademoiselle de Boisanteil et sa sœur de Pauline Sidre narre une expérience médiumnique pour comprendre le titre troublant d'un tableau ancien. Là encore une réussite, un texte prenant qui clôt avec brio ce recueil.

Au final, cette anthologie propose des textes aux contenus très variés, pour lesquels j'ai plus ou moins accroché - forcément ! -, mais tous de bonne qualité et donc certains me marqueront probablement. Il devrait séduire tous les amateurs de fantastique "à l'ancienne", surtout s'ils sont également amateurs d'art.


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2739
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Juin 25, 2020 6:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ça m'intéresse! *Very Happy*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 186239 / 0