Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La chorale des dames de Chilbury - Jennifer Ryan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé ?
Un peu
50%
 50%  [ 1 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1783
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Jeu Avr 02, 2020 1:18 am    Sujet du message: La chorale des dames de Chilbury - Jennifer Ryan Répondre en citant

4ème de couverture

Citation:
1940. Un paisible village anglais voit partir ses hommes au front. Restées seules, les femmes affrontent une autre bataille : sauver la chorale locale pour défier la guerre en chantant. Autour de Miss Primrose Trent, charismatique professeur de chant, se rassemble toute une communauté de femmes, saisie dans cet étrange moment de liberté : Mrs. Tilling, une veuve timide ; Venetia, la « tombeuse » du village ; Silvie, une jeune réfugiée juive; Edwina, une sage-femme qui cherche à fuir un passé sordide. Potins, jalousies, peurs, amours secrètes... Entre rires et larmes, Jennifer Ryan, s'inspirant des récits de sa grand-mère qui a vécu le conflit depuis un petit village du Kent, sonde les âmes de ce choeur que vous n'êtes pas près d'oublier.

Un petit bijou d'intelligence et d'esprit typiquement british, dans la lignée du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates et de La dernière conquête du major Pettigrew.


Ceci est un roman épistolaire où on découvre, au fil des courriers envoyés (sans jamais avoir les réponses reçues) comment un petit groupe de femmes britanniques se prend en main en 1940 une fois que les hommes sont mobilisés et partent au combat.

Le départ des hommes aurait pu sonner le glas de la chorale, mais les femmes du village décident envers et contre tout de poursuivre leurs activités musicales. C'est donc autour de ces femmes qui composent la chorale que l'histoire se noue, et que l'on découvre une galerie de personnages auquel on s'attache très vite.

Chacune tente, à sa manière, de survivre à cette guerre (qui n'en est qu'au commencement, puisque l'histoire se déroule essentiellement en 1940) et affronte les épreuves qui se dressent sur leur chemin.

Personnellement j'ai passé un excellemment moment en compagnie de toutes ces dames. C'est vraiment une lecture réconfortante, car même si il y a des drames, toute l'histoire est porteuse d'espoir et au moment où le roman s'arrête, c'est avec une "fin" heureuse.

La plume de Jennifer Ryan est simple mais efficace. Elle arrive à insuffler à chacune de ses épistolières un caractère propre et on voit les évolutions de caractères au cours de toute l'histoire.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2739
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Avr 02, 2020 4:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ça me dit bien.
Ça me fait un peu penser au Cercle Littéraire des éplucheurs de patates... que j'ai beaucoup aimé.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4604
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Ven Avr 03, 2020 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui ça a l'air sympa !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5536
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Avr 03, 2020 8:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est pas trop mon genre, mais tu le vends bien : si un jour je tombes dessus, il est probable que je me laisse tenter...
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6165
Localisation: Sud

MessagePosté le: Dim Avr 05, 2020 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi aussi, ça me fait penser au Cercle littéraire des éplucheurs de patate, et comme je me suis ennuyée dans ce dernier, je pense que je vais passer mon tour.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2739
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Juin 04, 2020 11:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Beaucoup aimé ce roman, dont je confirme la parenté avec avec le Cercle littéraire... même contexte, roman épistolaire, une petite communauté, des personnages forts, touchants...

J'ai aimé partager la vie de ces personnages féminins traversée de drames. La guerre s'invite dans un charmant village anglais, où, pourtant, tout tend à la faire oublier : le quotidien, la campagne anglaise.

Certaines personnalités se détachent et évoluent, notamment Kitty et Venetia.

Ce roman n'est pas exempt de défauts, avec quelques personnages caricaturaux, manquant de nuances, et la fin un peu bâclée.

Merci, Toonette, pour la découverte.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 186239 / 0