Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La marque de Windfield - Ken Follett

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Autour de l'histoire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

vous avez aimé
un peu
14%
 14%  [ 1 ]
beaucoup
57%
 57%  [ 4 ]
à la folie
14%
 14%  [ 1 ]
pas du tout
14%
 14%  [ 1 ]
Total des votes : 7

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5577
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Dim Juil 20, 2008 4:35 pm    Sujet du message: La marque de Windfield - Ken Follett Répondre en citant



En 1866, dans une école huppée de Grande-Bretagne, le jeune Peter meurt noyé. Que s'est-il réellement passé ? Mystère... Pourtant, plusieurs autres élèves ont été témoins de l'événement : Edward Pilaster, un incapable qui doit hériter de la fortune de son père, associé de la grande banque Pilaster ; son cousin Hugh, parent pauvre dont le père a fait faillite et qui est tout juste toléré dans la famille ; Micky Miranda, le beau mais démoniaque fils d'une riche famille sud-américaine, un maître manipulateur ; et quelques autres de moindre importance pour la suite de l'histoire...
Au fil des années qui vont suivre, les deux cousins Pilaster vont s'affronter impitoyablement pour le contrôle de la banque familiale. Avec toujours dans l'ombre les souvenirs des événements de l'été 1866 qui refont surface, un indice après l'autre...

Les personnages sont un peu manichéens (les méchants le sont jusqu'au bout des ongles, malhonêtes et tortueux à souhait ; les gentils s'enlisent parfois dans la guimauve tant ils ont de bonnes pensées), mais forts et attachants. Le contexte - les milieux financiers de l'Angleterre victorienne - est superbement décrit.
Ce livre est excellent, on le prend et on peut plus le lâcher avant de l'avoir fini !

Citation:
(Le début du livre)
Le jour de la tragédie, les élèves du collège de Windfield avaient été consignés dans leurs chambres. C'était un chaud samedi de mai : normalement ils auraient passé l'après-midi sur le terrain sud, les uns jouant au cricket et les autres les regardant à l'ombre, depuis la lisière de Bishop's Wood. Mais un crime avait été commis. On avait volé six souverains d'or dans le bureau de Mr. Offerton, le professeur de latin, et les soupçons pesaient sur tout l'établissement. Aucun élève n'aurait le droit de sortir tant qu'on n'aurait pas pris le voleur.
Micky Miranda était assis à un pupitre où des générations de collégiens inattentifs avaient gravé leurs initiales.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6200
Localisation: Sud

MessagePosté le: Dim Juil 20, 2008 6:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aurais juré qu'il existait déjà un sujet sur ce livre *Rolling Eyes* ! En tout cas, je suis tout à fait de l'avis de Soleil *Very Happy* : même si les persos sont parfois crispants (surtout les gentils *Twisted Evil* ), l'histoire est passionnante. A mon avis l'une des grandes réussites de Follett.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5950
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Dim Juil 20, 2008 9:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lu par hasard et trouvé pas mal, bien qu'un peu cliché *Confused*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kritikos



Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 16
Localisation: Crète

MessagePosté le: Ven Juil 25, 2008 4:41 pm    Sujet du message: La marque de Windfield - Ken Follett Répondre en citant

Bonjour,

Un livre passionnant avec tous les ingrédients dont les personnages odieux heureusement punis à la fin et d'autres infiniment plus sympathiques.
_________________
Cordialement

André
Une vie sans passion est une mort anticipée
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Lun Avr 06, 2009 10:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai trouvé ça assez moyen, trop manichéen. Ca se laisse lire mais ce n'est pas impérissable. C'est loin d'être le meilleur roman de Ken Follet.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Jeanjean



Inscrit le: 26 Déc 2014
Messages: 127

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2018 3:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ken Follett, bien documenté comme d'habitude, est un auteur vraiment intéressant! Tout ce qu'il écrit est passionnant!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3901

MessagePosté le: Ven Fév 14, 2020 8:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

La reconstitution de l'époque parait soignée et précise. Les vêtements, les moeurs, la situation économique. C'est la scène chose que je sauve de ce navet épouvantable. J'aime beaucoup Follet mais ce roman est pour moi dépourvu des 4 qualités de base de tout bon roman.

1 - la multiplicité des points de vue est mal gérée et empêche de s'attacher aux personnages, mêmes principaux.

2 - les personnages principaux sont clichés, sonnent faux, évoluent peu et de façon maladroite. On a du mal à s'identifier, à vibrer avec l'un d'eux. On se moque totalement de ce qui peut leur arriver.

3 - même à l'intérieur d'une scène, c'est mou du genou. L'auteur étire inutilement situations et dialogues.

4 - c'est cousu de fil blanc. Pas un seul "rebondissement" qu'on n'anticipe pas 50 pages à l'avance. À aucun moment, on ne se dit "ouaouh bien joué, ça, je l'avais pas vu venir"

Bref, pour moi, un ratage complet. Lisez n'importe quoi d'autre de cet auteur, vous trouverez ça meilleur
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
adele21



Inscrit le: 22 Juil 2020
Messages: 2

MessagePosté le: Mer Juil 22, 2020 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Apparemment, il s'agit d'un bon livre à en juger sur vos commentaires. Je ne l'ai pas encore lu, mais je pense que je vais m'y mettre. En tout cas, merci beaucoup pour le partage.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Autour de l'histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 192833 / 0