Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La grâce des rois - Ken Liu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantasy et Imaginaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5398
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mer Sep 26, 2018 9:29 am    Sujet du message: La grâce des rois - Ken Liu Répondre en citant

L'archipel de Dara est constitué de sept royaumes, dont les frontières ont évolué au fil du temps et des guerres incessantes entre voisins. Pourtant, depuis quelques années, Dara connait une stabilité forcée : Fort d'une technologie supérieure, le roi de Xana a conquis par la force tous les autres royaumes, avant de se proclamer empereur de Dara. Le but de l'empereur Mapidéré était louable : pacifier entièrement l'archipel, favoriser les échanges entre les royaumes. Hélas, il ne songe plus désormais qu'à assurer sa gloire éternelle et écrase le peuple sous son joug, entre impôts excessifs et corvées de travaux publics où les travailleurs se tuent littéralement à la tâche. Du coup, le peuple gronde. La Rébellion est en marche pour abolir le règne du tyran.

La révolte contre le pouvoir en place se nourrit de mille graines qui fleurissent un peu partout dans l'empire. Pourtant, parmi tous les hommes qui vont contribuer à changer l'histoire, deux vont particulièrement se démarquer.
Mata Zyndu est tel un chrysanthème, roi des fleurs qui symbolise la noblesse. Noble déchu, il est le dernier héritier d'un clan de guerriers : son célèbre grand-père est le dernier maréchal à avoir tenu tête aux troupes de Xana. Mata a été élevé dans la plus pure tradition militaire avec toujours en tête une idée de vengeance. D'un très grand gabarit, c'est un combattant hors pair, qui ne jure que par la force brute et l'honneur martial.
A l'inverse, Kuni Garu serait plutôt un pissenlit. La dent-de-lion est une fleur commune, mais robuste et déterminée, dont les akènes sont emportés par le vent bien loin de là où ils se sont envolés et qui possède de nombreuses vertus médicinales et autres. Voyou au grand cœur, proche du peuple, Kuni rêve de prendre des risques pour une vie palpitante ; il va être servi.

Après avoir écrit nombre de nouvelles (dont celles rassemblées dans le recueil "La ménagerie de papier"), Ken Liu se lance dans une trilogie. Ce premier roman, gros pavé de plus de huit cent pages, a reçu le Prix Locus du meilleur premier roman 2016. Alors, récompense méritée ou non ? Chacun se fera bien sûr son avis, mais pour moi, c'est un oui, certainement.

Pourtant, au premier abord, j'ai eu du mal à rentrer dans le récit. La mise en place du contexte est très longue. Pendant le premier tiers du livre, on passe d'un personnage à un autre sans trop s'attarder. Comme il y a beaucoup de personnages, avec chacun ses motivations et son point de vue sur la situation, j'ai eu du mal à m'attacher et à me concentrer.
Mais j'ai persévéré et finalement on finit par se focaliser sur Kuni, Mata et leurs proches. Les deux hommes vont vite devenir frères de cœur, pourtant ils sont très différents : S'ils veulent tous deux renverser le pouvoir en place, ils vont se rendre compte au fil du temps que leur vision du gouvernement idéal diverge, Kuni imaginant un dirigeant au service et à l'écoute du peuple, tandis que Mata idéalise une société à la rigueur martiale. Au fil du temps, les divergences entre les deux hommes vont altérer leur relation et faire tout le sel du récit.

Cette longue épopée nous parle donc de dictature et de révolution, de politique et d'alliances aussi vite trahies qu'elles sont nouées, de petites escarmouches et de grandes batailles. Mais on y parle aussi d'amitiés et d'amours rendues difficiles au passage du temps, d'idéaux qui se fanent au fil des compromis, de confiance et de méfiance, de sacrifices...
Le tout dans un univers au parfum résolument médiéval / est-asiatique, avec une touche de technologie plus moderne (des dirigeables par exemple) mais là encore d'inspiration résolument est-asiatique, puisque mêlant le bambou, la soie, le papier... Ken Liu appelle ce nouveau genre littéraire "silkpunk", néologisme créé à partir du terme "steampunk" (désignant une uchronie faisant intervenir des machines à vapeur, dans un cadre de révolution industrielle au XIXe) et du mot anglais "silk" signifiant "soie".
L’univers proposé a également une composante fantastique, avec l'intervention tantôt subtile tantôt plus grossière des dieux dans les affaires des hommes. Il faut dire que tous ces dieux sont attachés respectivement aux différents royaumes de Dara, et ne peuvent se retenir d'essayer d'infléchir les choses dans la direction qui a leur préférence. Or ils sont tenus par un pacte entre eux, qui les empêche d'intervenir directement, du coup ils aiment se déguiser pour venir influencer les protagonistes... ou au moins essayer. Par contre, petit loupé, je n'ai pour ma part absolument pas réussi à prendre de l'intérêt aux magouilles divines, je mélangeais encore les différents dieux entre eux à la fin de l'ouvrage. J'ai trouvé que ces interventions ne changeaient au final pas grand chose.

Si j'ai bien aimé ce roman, je reconnais cependant avoir trouvé les personnages pas assez nuancés à mon goût, beaucoup se basent sur des stéréotypes (l'ami fidèle, le stratège imbattable, etc.), peu évoluent au cours du récit. De même, moi qui n'aime pourtant pas les combats qui traînent en longueur, j'ai trouvé les affrontements un peu trop basiques dans leur déroulement : ils sont racontés en quelques lignes et terminés grâce à une supériorité écrasante d'un camp sur l'autre, qu'elle soit numérique, mentale ou technologique. Cela manque un peu de profondeur sur ces points.

L'écriture est très agréable, suffisamment travaillée pour se régaler à la lecture et dévorer les pages, mais sans que cela ne devienne lourd. Au final, j'ai donc pris beaucoup de plaisir à la lecture de cet ouvrage, qui plaira je pense à tous les amateurs de fantasy un peu exigeants. Et cerise sur le gâteau, ce roman a beau être le premier tome d'une trilogie, il peut tout à fait se lire indépendamment, avec une fin satisfaisante. Il n'empêche que je compte bien lire la suite quand elle sera disponible !


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ymir



Inscrit le: 24 Aoû 2014
Messages: 76

MessagePosté le: Jeu Sep 27, 2018 1:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

il me tente pas mal celui là
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2671
Localisation: Great North

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 12:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le deuxième volume, Le goût de la victoire, aurait plutôt dû s'intituler Le coût de la victoire, en effet, si les personnages ont acquis le pouvoir, il leur reste à ne pas en mésuser, d'autant plus qu'ils ont des vues souvent divergentes sur la question, très peu de passages épiques, essentiellement à la fin, plutôt l'affrontement de Machiavels orientaux dont les philosophies et objectifs sont subtilement brossés.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantasy et Imaginaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168929 / 0