Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Songe d'une Nuit d'Octobre - Roger Zelazny

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantasy et Imaginaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 3 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 3

Auteur Message
Yaz
Le séducteur au parapluie


Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 289
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juin 11, 2003 11:39 pm    Sujet du message: Songe d'une Nuit d'Octobre - Roger Zelazny Répondre en citant

Ah, V'la du très bon Zelazny concentré dans moins de 400pages. C Moumix qui m'a rappelé ce petit bijou d'originalité où le héros est ....un chien du nom de Snuff... :shock:
Toujours pret à servir son ténébreux maitre Jack dans une bataille aussi mystique que ludique contre les autres créatures de la nuit... *Twisted Evil* Si vous aimez Zelazny, et la fantasy qui sort un peu du lot, jetez vous dessus... :wink:
_________________
Yaz-Serial reader
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
helios



Inscrit le: 14 Juin 2003
Messages: 27

MessagePosté le: Lun Juin 16, 2003 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Roger Zelazny
Toi l'immortel, Le maître des rêves, Seigneur de lumière, Royaumes d'ombre et de lumière, L'Île des morts, Une rose pour l'Ecclésiaste... autant de chefs-doeuvre. Né en 1937, ce grand maître de la S-F et de la Fantasy amélicaines nous a quittés en 1995, à l'âge de cinquante-huit ans.
Ce sera pendant l'horreur d'une profonde nuit, la dernière d'octobre. La lune sera pleine. On a un mois pour préparer le Jeu. Pour collecter les outils, déjouer les plans de ceux de l'autre camp, trouver l'endroit magique... L'enjeu est de taille : si ce sont les ouvreurs qui gagnent, alors les Anciens Dieux reviendront, et je ne vous dis pas la catastrophe !
Moi, Snuff le chien, je vous assure que je ne chôme pas. Entre mes rondes et les informations que je dois récolter, j'estime que je fais bien mon boulot. Notez, la chatte grise se débrouille bien aussi. Mais de quel bord est sa maîtresse ? That is the question...
Quand Jack l'Éventreur, Dracula, Raspoutine, Frankenstein et quelques autres s'affrontent — chacun aidé d'un compagnon à poil ou à plume — , on peut s'attendre à tout ! Surtout par une nuit de pleine lune...
_________________
http://www.piano-midi.de/midis/chopin/chpn-p24.mid
http://www.piano-midi.de/midis/chopin/chpn-p17.mid
http://www.piano-midi.de/midis/albeniz/alb_se5.mid
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Ven Oct 14, 2005 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup apprecié le fait de suivre l'histoire du point de vue des animaux. Ca change et les humains ne m'ont absolument pas manqué.
Par contre je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire. Difficile de savoir pourquoi car l'idée est bien trouvé. Le sujet intérressant. La galerie colorée.
Peut être était-ce le style irrégulier par moment et approximatif. .
Ca reste cependant un très bon moment de détente en compagnie de personnages sympathiques.
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Ven Nov 30, 2007 3:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Songe d'une Nuit d'Octobre n'est pas la meilleure oeuvre de Zelazny, mais c'est l'une des plus distrayantes. Zelazny exploite très bien l'inspiration que fournissent la deuxième moitié du XIXème siècle et le début du XXème (ainsi que quelques films d'horreur des années 40-50). L'idée de faire occuper le premier plan par des personnages animaux est excellente. L'oeuvre est relativement brève, mais ne se presse pas beaucoup pour autant. Son atmosphère est très séduisante et elle offre un humour de bonne qualité (il y a un moment impérissable où les participants au Jeu se retrouvent tous en même temps au cimetière pour y trouver les morceaux de cadavres dont ils ont besoin).

A l'issue d'une quête interminable, j'ai enfin réussi à mettre la main sur ce livre en VO (d'occasion, bien sûr). C'était la seule oeuvre de Zelazny que je cherchais encore.
(Oui, j'aurais sans doute pu le trouver plus facilement sur Amazon, mais ça aurait été plus cher et, malgré leur utilité indéniable, les librairies virtuelles ne me plaisent pas autant que les vraies.)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5396
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Juil 11, 2019 7:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Londres, XIXe siècle. Cette année, Halloween tombera en même temps que la pleine lune. Une année spéciale donc, puisque cette nuit là s'affronteront ouvreurs et fermeurs. Les premiers cherchent à ouvrir un Portail par lequel s'engouffreront les Anciens Dieux (vous savez bien : Cthulhu et ses copains, si chers à H.P. Lovecraft...), prêts à répandre la terreur sur le monde ; les seconds au contraire feront tout pour garder fermé ledit Portail. Cet évènement exceptionnel se prépare durant tout le mois d'octobre.

Snuff n'est pas qu'un simple chien. Il est le familier d'un des joueurs, Jack. Ce sont des fermeurs, mais... chut ! Il ne faut pas le dire. Le Jeu est en effet doté d'un ensemble de règles que les joueurs suivent avec plus ou moins de bonne volonté : ne pas dévoiler son camp, ne pas tuer de joueur avant la nouvelle lune... Durant ces derniers jours, les participants et leurs familiers furètent de tous côtés, que ce soit pour mettre la main sur les derniers ingrédients qui manquent à leur préparatifs ésotériques (ingrédients qui impliquent souvent une partie d'un corps humain, et que l'on exhume donc dans les cimetières quand on n'assassine pas pour se les procurer) ou pour garder un œil sur leurs voisins. Sans compter la collecte d'objets magiques impliqués dans le Jeu, de savants calculs pour déterminer le lieu exact pour la cérémonie et la gestion des impondérables.

Mais ces joueurs, qui sont-ils ? Les protagonistes de cette histoire ne vous sembleront pas inconnus, même s'ils ne sont pas tous nommés expressément. Pas besoin de chercher trop loin : Jack, qui arpente les rues de Londres la nuit armé d'un grand couteau, ne peut être que Jack l'éventreur ; le Comte, un vampire dont le familier est une chauve-souris, est Dracula ; le Bon Docteur, qui utilise l'orage perpétuel au dessus de son labo pour donner vie à un homme artificiel, se nomme à coup sûr Frankenstein. Et ainsi de suite, même si certains personnages représentent plus des archétypes ou ne sont pas aussi aisément identifiables.
Certains de ces personnages ne participent pas réellement au Jeu, mais gravitent autour. Ils complexifient la situation, car personne ne sait vraiment qui joue réellement, ce qui rend le jeu encore plus intéressant.

Le récit est raconté par Snuff, le chien de Jack. Tous deux sont joueurs depuis longtemps et ont à leur actif de nombreuses participations. Le regard canin de Snuff apporte une certaine originalité à l'ensemble, car il se focalise plus sur les familiers que sur les joueurs eux-mêmes.

Le roman se présente sous la forme d'un décompte : Chaque chapitre correspond à un jour du mois d'octobre. Mais les premiers jours ne sont pas forcément plus tranquilles que les derniers ! J'ai été un peu déçue par la fin, rapidement expédiée et qui n'est pas à la hauteur de l'attente.

Le tout est bourré d'humour, de clins d’œil de l'auteur qui ne se prend jamais au sérieux, cela se boit comme du petit lait. C'est surtout cela qui fait le charme de ce livre.

Le livre contient également un prologue présentant l'auteur et le roman. Je l'ai trouvé un peu pédant, Timothée Rey y étale sa science de Roger Zelazny en citant tous ses ouvrages et en disséquant les diverses références de son livre. Il y propose des hypothèses sur les identités des personnages, met en avant quelques passages... J'en retiendrai surtout que la conjonction du 31 octobre et de la pleine lune a lieu tous les dix-neuf ans, avec une prochaine occurrence l'an prochain !


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire à l'occasion de la réédition chez actuSF
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantasy et Imaginaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168515 / 0