Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les affamés - Silène Edgar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Mai 16, 2019 9:35 am    Sujet du message: Les affamés - Silène Edgar Répondre en citant

Partie de la ZAD de Notre-Dame des Landes, la révolution verte a remodelé en profondeur la société, en redonnant vie aux idées oubliées de 1789, l'écologie en plus. Mais les lois de la Santé responsable et la création de l'Utilité, avec ses différentes classes, ont recréé les inégalités dont la révolution avait pensé se débarrasser. Charles n'y pense pas trop : c'était son jeune frère Hugues qui militait contre l'Utilité, pas lui.

Charles a cinquante ans, il est "le grand Charles", un écrivain reconnu, un Utile classe 5, ce qui signifie qu'il a droit, comme son épouse et leurs enfants à présent adultes, aux meilleurs soins médicaux, et à une rente généreuse qui leur permet de se moquer éperdument des restrictions au sujet de la nourriture. Aussi Charles ne se prive-t'il de rien, ni de sucre, ni de gras, ni d'excitants en tout genre.

L'action commence au moment où il entend parler pour la première fois du projet du député Lebraz de déclasser une bonne partie des écrivains actuellement en classe 5, sans tenir compte de leur succès auprès du public, mais de la conformité de leurs œuvres au credo politique du moment. Ballotté entre les exigences de son éditeur et de son épouse, qui tous deux lui demandent de se plier aux diktats de la future nouvelle loi, et les demandes de ses collègues écrivains, curieusement secondés par ses propres parents, de se faire le porte-parole de la résistance littéraire à la censure, il perd pied rapidement.

Ce court roman sur la création artistique est un régal. Facile à lire dans sa forme, il a un fond d'une belle densité, dont chaque couche est nourrissante. D'abord, les personnages en sont intéressants, à commencer par le personnage principal, un peu perdu, fragile malgré sa stature d'homme mûr et d'écrivain arrivé, curieusement incapable de parler, mais s'exprimant par passage à l'acte (fuir, boire, fumer, baiser), l'écriture ("Ecrire, c'est physique") étant une mise en forme, en acte, de ses idées, et donc un pont. Mais la plupart des personnages secondaires, pour être souvent moins fouillés, ne sont pas moins intéressants.

A ce sujet, j'ai trouvé très crédible la façon dont l'auteure recycle la vieille opposition entre les "réalistes" de la révolution et les "rêveurs" qui croient à la culture pour tous, et à l'action à long terme de la réflexion portée par la culture.[...]

La peinture de cette dystopie discrète, qui s'est mise en place discrètement à la faveur de lois apparemment pleines de bonnes intentions, fait véritablement froid dans le dos, par sa crédibilité implacable. [...]C'est aussi un roman sur la littérature, sur l'écriture, où sont remises au goût du jour - parce qu'elles ne cessent, et n'ont jamais cessé, d'être actuelles - les vieilles controverses sur le rôle de l'écrivain.

Car certes, elle avait raison, l'auteure qui me disait récemment que le matériau d'un écrivain, ce sont les mots, pas les idées. Il n'empêche que l'on peut aussi considérer que tout auteur, et plus encore s'il a du succès, est un porte-parole, et que les idées qu'il met en scène dans son œuvre pourraient influencer ses lecteurs. J'ai ainsi trouvé intéressant ce débat, constant dans le roman, entre l'engagement d'un auteur et la propagande. [...] Ce roman montre bien la façon dont une œuvre peut être décrite comme engagée alors qu'aucune idée - et a fortiori aucun parti politique - n'y est explicitement mise en scène. A ce sujet, j'ai trouvé la fin à la fois inévitable, et parfaitement réussie.[...]

La totalité de la chronique figure sur le site des Chroniques de l'Imaginaire, ici http://climaginaire.com/#/DetailChro/51100
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4548
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mer Mai 22, 2019 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

merci de ton avis, il me tente bien ^^
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Mai 23, 2019 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je serais bien curieuse de ton avis, je me sens un peu seule, pour l'instant ;-D !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5910
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2019 10:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai acheté aux Imas, il est sur ma PàL ^^
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2019 11:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yep, j'ai vu ;-). J'attends ton avis avec impatience ! J'espère qu'il te plaira.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 165103 / 0