Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Frankenstein ou le Prométhée moderne - Mary W. Shelley

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
75%
 75%  [ 3 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
25%
 25%  [ 1 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
Athelior



Inscrit le: 08 Jan 2006
Messages: 50
Localisation: Du fond des vieux âges essaimés des cieux

MessagePosté le: Mer Juin 21, 2006 12:08 pm    Sujet du message: Frankenstein ou le Prométhée moderne - Mary W. Shelley Répondre en citant



Lors d'un voyage en Arctique, Walton découvre un homme coincé sur un bloc de glace, le docteur Frankenstein. Celui-ci, désespéré, lui raconte son histoire, celle-là même que Walton va narrer dans ses lettres destinées à sa soeur.

Durant ses études, Frankenstein est parvenu à créer un être vivant après de longs mois de travail. Mais remarquant l'apparence hideuse de ce dernier, il s'est enfuit devant sa créature.

Quelque temps plus tard, Frankenstein apprend l'assassinat de son frère et, se rendant sur place, aperçoit le monstre qu'il a créé. Persuadé de sa culpabilité, il va à sa recherche et le rencontre à Chamonix où la créature lui explique les péripéties qui l'ont amenée là et lui raconte sa difficulté à établir des contacts sociaux dû à son physique. Il demande alors à Frankenstein de lui créer une compagne. Mais, après une longue réflexion, celui-ci refuse, projetant ainsi sur lui et ses proches la colère du monstre...

Difficile de classer ce roman dans une catégorie. En effet, des caractéristiques du fantastique comme de la science-fiction s'y retrouvent...


Autant vous dire tout de suite, j'ai détesté. *Neutral* 250 pages pour ne rien dire avec des descriptions du paysage suisse qui n'en finissent pas , le style est lourd et l'action inexistante. L'histoire est assez classique (bien que révolutionnaire pour l'époque) et plutôt bien ficelée, mais les longueurs du récit l'entachent considérablement. Même l'effroi n'est pas au rendez-vous... C'est à se demander ce qui a fait la popularité de ce roman?!

Bref, à fuir... Dommage. *Rolling Eyes*
Amicalement,
Athelior
_________________
Sauvez un arbre, mangez un castor!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Alf
Fleur lointaine


Inscrit le: 25 Déc 2003
Messages: 122

MessagePosté le: Mer Juin 21, 2006 12:52 pm    Sujet du message: Re: "Frankenstein ou le Prométhée moderne" de Mary W. Shelley Répondre en citant

Athelior a écrit:
C'est à se demander ce qui a fait la popularité de ce roman?!

Peut être parceque c'etait le premier, peut être parceque ça a été écrit par une jeune fille, peut être parceque l'histoire de l'histoire etait terriblement romantique.... *Smile*
En tout cas merci, pour ta critique, c'est le genre de roman que j'ai jamais osé lire de peur d'être déçue. Et pourtant ça me titille car on y trouve reférence dans beaucoup d'autres romans.
Bref, je me contenterais de connaitre l'histoire *Wink*
_________________
http://sophiebaze.free.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Athelior



Inscrit le: 08 Jan 2006
Messages: 50
Localisation: Du fond des vieux âges essaimés des cieux

MessagePosté le: Mer Juin 21, 2006 6:18 pm    Sujet du message: Re: "Frankenstein ou le Prométhée moderne" de Mary W. Shelley Répondre en citant

Alf a écrit:
peut être parceque l'histoire de l'histoire etait terriblement romantique.... *Smile*


L'épisode du suicide de l'épouse de Percy Shelley, Harriet, qui était enceinte à l'époque et qui a été causé par la proposition de son marri de vivre en ménage à trois, est beaucoup moins romantique.*Mr. Green*

Alf a écrit:
En tout cas merci, pour ta critique

De rien.*Smile*

Amicalement,
Athelior

Ps : Si vous voulez plus d'informations... Wikipedia est notre ami!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Frankenstein_ou_le_Prom%C3%A9th%C3%A9e_moderne
_________________
Sauvez un arbre, mangez un castor!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Alf
Fleur lointaine


Inscrit le: 25 Déc 2003
Messages: 122

MessagePosté le: Ven Juin 23, 2006 5:21 pm    Sujet du message: Re: "Frankenstein ou le Prométhée moderne" de Mary W. Shelley Répondre en citant

Athelior a écrit:

L'épisode du suicide de l'épouse de Percy Shelley, Harriet, qui était enceinte à l'époque et qui a été causé par la proposition de son marri de vivre en ménage à trois, est beaucoup moins romantique.*Mr. Green*

Une pincée de souffre et de malheur qui met en relief le romantisme ???
ok ok je m'avance un peu trop là *Mr. Green*
_________________
http://sophiebaze.free.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Maere



Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 104

MessagePosté le: Mer Aoû 09, 2006 10:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré Frankenstein. Surtout que je me faisais une fausse idée de cette histoire. C'est en fait un questionnement de ce qui fait l'humanité et l'inhumanité, de ce qu'est le bien et le mal, et qui interroge la responsabilité de la science face à ses créations. Et n'oublions pas bien sûr le thème de l'intolérance sociale.

Un savant décide de jouer avec le feu et tente de découvrir le secret de la vie. Il crée alors un être. Un être vivant, oui, et doué de raison, comme n'importe quel homme. Mais son corps est monstrueux.

Tous fuirons cet créature affreuse, aucun ne lui laissera le temps de prononcer un mot. Il a pourtant une âme généreuse. Il aime le monde, il aime la vie, il n'aspire à rien d'autre qu'une existence paisible. Mais la solitude devient lancinante. Le rejet devient intolérable. Désespérément frustré de ne pouvoir gagner l'amour de l'homme, la créature se retourne contre lui.

Jusqu'à la fin, pourtant, on pourra constater à quel point le "monstre" est plus élevé que son créateur. Frankenstein n'a en lui que mesquinerie, préjugés et aversion. Sa créature garde plus d'humanité que lui, jusque dans ses crimes aveugles.

Le style a vieilli sans doute, mais l'oeuvre reste poignante, sans compter que c'est une des pierres fondatrices de la science-fiction.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1039
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mar 05, 2018 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est amusant de voir les réactions du lectorat du XXIe siècle à propos du style de ce roman du XIXe ! J'ai moi aussi trouvé quelques lourdeurs dans le style : on a parfois l'impression que Shelley en fait des tonnes dans le pathos avec les affres de tristesse où Victor Frankenstein a vite fait de s'abîme tragiquement. Mais cela s'explique de plusieurs façons :
1) C'est complètement dans le goût de l'époque et du courant romantique anglais : Byron ou Percy Shelley par exemple. Pour resituer ça, c'est un peu comme si on lisait un roman de Lamartine ou d'Alfred de Musset dont on n'aurait entendu parler que par ses adaptations au cinéma sous la forme de films de zombies par Roméro : il y a forcément un très gros décalage entre l'oeuvre d'origine et les images de films qu'on peut voir passer un peu partout sans l'avoir lu.
2) Victor Frankenstein est un personnage tout sauf parfait, comme le dit bien Maere ! D'abord ambitieux voire prétentieux, puis fataliste, il m'a semblé assez égoïste et parfois stupide. Mais le roman n'est pas entièrement écrit de son point de vue et les passages où c'est la créature qui parle sont complètement différents (et font partie des passages les plus intéressants à mes yeux).
3) Toute l'histoire de Frankenstein peut se lire aussi comme une parabole religieuse, quasiment une réécriture de la Genèse pervertie où ce serait l'homme qui essaierait de créer sa propre créature, et qui se retrouvait ainsi dans le rôle d'une sorte de Lucifer malgré lui. C'est en tout cas visiblement de cette façon que Victor Frankenstein vit sa propre histoire : il pense avoir commis un grave péché et lâché dans le monde une créature démoniaque, donc il se croit voué à un châtiment divin (même s'il ne le dit pas de façon aussi explicite). Pas étonnant qu'il ait une vision des choses littéralement tragique et qu'il en "fasse des tonnes" : il est généralement persuadé qu'il ne s'en sortira pas.

Par bonheur, ce style est très loin de rendre le roman inaccessible, bien au contraire. Mon avis rejoint plus celui de Maere : le roman se partage essentiellement entre deux personnages très fortement campé, le créateur et sa créature. En plus de sa part de réécriture biblique, il développe une réflexion sur l'éthique scientifique mais aussi sur l'éducation (la créature est comme un nouveau-né mais sans parent, et elle a tout à apprendre : comment s'y prend-elle ?), sur l'origine du mal et sur la question de la responsabilité (qu'est-ce qui pousse la créature vers le crime ? en est-elle coupable, ou est-ce Frankenstein le coupable ? etc.).
Il y a aussi une forte dénonciation de l'injustice (en particulier des dangers des tribunaux populaires quand le jugement est prononcé hâtivement) et de la confrontation à la différence physique et à la laideur.

Aucun de ces sujets n'a perdu son actualité de nos jours. Le peu de détails donné sur la façon dont Frankenstein s'y prend pour donner vie à sa créature renforce d'ailleurs l'universalité de son histoire, là où un thriller technologique fortement ancré dans l'état des sciences à une époque précise aurait vieilli plus vite.

Ce qui rend le roman plus difficile d'accès, c'est finalement surtout le grand malentendu qui peut être créé par les images de films d'horreur faciles qui ont été "adaptés" du roman. Frankenstein s'est voulu un roman d'horreur et il est né dans ce but, mais il contient bien plus de thèmes que ça.
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2413
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mar Mar 06, 2018 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ceux qui aiment les versions illustrées, celle de Berni Wrightson vient d'être rééditée, j'ai l'édition originale et c'est magnifique :
https://www.cultura.com/frankenstein-9782302066328.html?LGWCODE=9782302066328;131063;3487&gclid=EAIaIQobChMIq96nxsPX2QIVBGYbCh0IuQvzEAQYAiABEgJg0_D_BwE

https://www.google.fr/search?q=frankenstein+bernie+wrightson&rlz=1C1CHUJ_frFR508FR508&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwim86HGw9fZAhXKWRQKHcMKAwYQsAQIXA&biw=1818&bih=936
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 160
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Mar Mar 06, 2018 5:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

De base, j'suis pas bilingue et...
j'ai remarquer que la version française est traduire et retraduite encore et encore....

Bien que FRANKENSTEIN (ou Le Prométhée moderne) soir un chef-oeuvre du 18e siècle *Wink*
j'comprend toujours pas les multiples traductions françaises énoncer sur FramaSFere ? :

FramaSFere - FRANKENSTEIN ou le Prométhée Moderne

Si quelqu'un pouvait m'apporter une réponse
_________________
Max LeLiseux :
La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Un nerd Québecois : http://maxleliseux.over-blog.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1039
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mar 06, 2018 10:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

MaxLeLiseux a écrit:
De base, j'suis pas bilingue et...
j'ai remarquer que la version française est traduire et retraduite encore et encore....

Bien que FRANKENSTEIN (ou Le Prométhée moderne) soir un chef-oeuvre du 18e siècle *Wink*


Je ne suis pas sûr de comprendre ce qui t'étonnes. Tu trouves curieux qu'il y ait eu beaucoup de traductions différentes alors que c'est un roman pas si ancien, c'est ça ? Si c'est bien ça, cela peut s'expliquer de deux façons à mon avis :
- Il n'y a pas une bonne traduction unique. Chaque traduction implique des choix de compréhension de l'oeuvre et des choix littéraires. Donc, plus on a de traductions, plus on a d'approches possibles de l'oeuvre traduite, mieux c'est.
- Une traduction est la propriété intellectuelle du traducteur et elle ne peut pas se réutiliser gratuitement (pas tant qu'elle n'est pas passée dans le domaine public). Cela explique que, souvent, un éditeur doive passer commande d'une nouvelle traduction à un nouveau traducteur quand il veut faire une nouvelle édition d'un roman étranger.

MaxLeLiseux a écrit:
j'comprend toujours pas les multiples traductions françaises énoncer sur FramaSFere ? :

FramaSFere - FRANKENSTEIN ou le Prométhée Moderne

Si quelqu'un pouvait m'apporter une réponse


Mh, prenez garde, sire ! Le lien que tu donnes pointe vers NooSFere, qui est une base de données francophone sur les littératures de l'imaginaire maintenue par une association de bénévoles (tu peux regarder leur page "Nous connaître" pour plus de détails). Framasphère, c'est un réseau social libre créé par l'association Framasoft (sans but lucratif non plus)... et qui n'a rien à voir avec NooSFere, à part le fait que le nom se termine par "sphère" *Razz*
_________________
Si ça vous intéresse : mon blog de lectures (dont des messages postés sur le Coin et étoffés pour l'occasion)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
MaxLeLiseux



Inscrit le: 18 Sep 2017
Messages: 160
Localisation: Montréal au Québec

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2018 3:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Max LeLiseux viens de remarquer son erreur :
FramaSFere - FRANKENSTEIN ou le Prométhée Moderne


Citation:
Max LeLiseux a corriger son erreur :
NooSFere - FRANKENSTEIN ou le Prométhée Moderne


Effectivement, j'ai mélanger FramaSphère et NooSFere :)
Merci pour la correction, j'avais pas remarqué....
_________________
Max LeLiseux :
La science-fiction coule dans mes veines comme le sang qui y circule.
Un nerd Québecois : http://maxleliseux.over-blog.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 141853 / 0