Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ursula K. Le Guin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Auteurs]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5267
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mer Jan 24, 2018 11:13 am    Sujet du message: Ursula K. Le Guin Répondre en citant

Cette auteure américaine de SF et de fantasy s'est éteinte ce 22 janvier 2018 à l'âge de 88 ans.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5849
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2018 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, je viens de l'apprendre, et je suis toute triste :-(.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5816
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Jan 30, 2018 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un bon article nécrologique (en anglais) : https://www.nytimes.com/2018/01/23/obituaries/ursula-k-le-guin-acclaimed-for-her-fantasy-fiction-is-dead-at-88.html
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5849
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Fév 01, 2018 1:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci :-). Plaisant à lire, mais j'ai regretté l'absence de mention des oeuvres les plus récentes, et je pense notamment à Lavinia.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5849
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Fév 06, 2018 11:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les autres amateurs/trices, je signale cette émission de radio https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-vendredi-2-fevrier-2018 d'une durée d'une heure, consacrée à Le Guin.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5849
Localisation: Sud

MessagePosté le: Dim Nov 11, 2018 12:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je recopie ici une partie de la chro que j'ai tirée des différents hommages que les organisateurs des Utopiales avaient mis en place. La version complète est ici http://www.climaginaire.com/#/DetailChro/50747

Dans l'édition 2018 des Utopiales, les organisateurs du festival ont souhaité rendre un hommage à la grande écrivaine décédée en début d'année.

Le documentaire sur son œuvre était si bien fait et passionnant que j'ai assisté à ses deux projections. Si vous avez la possibilité de vous le procurer, surtout n'hésitez pas, c'est à mon avis un must : si vous connaissez déjà l'auteure, vous approfondirez votre connaissance à la fois de sa personne, grâce aux aspects biographiques, et de son œuvre, et si vous ne la connaissez pas encore, cela vous donnera sans doute envie de remédier à cet état de fait.
Ce documentaire est composé de photos d'Ursula Le Guin à différentes époques de sa vie, d'images de son œuvre, notamment Terremer, et d'interviews de personnes qui la connaissaient bien, qu'il s'agisse de membres de sa famille, de sa biographe américaine, ou de confrères écrivains tels que Neil Gaiman, China Miéville ou David Mitchell. Il y avait aussi un extrait de l'allocution qu'elle a prononcée à la National Book Foundation en novembre 2014, quand on lui a remis la Medal for distinguised contribution to American letters, durant laquelle elle rappelle l'exclusion dont ses consœurs/confrères écrivant dans le champ des littératures de l'imaginaire sont encore tenus, et où elle exprime tout le mal qu'elle pense de la marchandisation de l'art, tout cela à la fois courtoisement et implacablement. Un grand moment, qu'il est possible de trouver sur Youtube. Cette allocution a été reprise dans son recueil d'essais Words are my matter, qui a obtenu en 2017 le prix Hugo, dans la catégorie Best related work. No time to spare : Thinking about what matters, a obtenu le prix Hugo en 2018, catégorie Best related work, après la mort de son auteure.
Ursula K. Le Guin a été couverte d'honneurs à deux périodes de sa vie : la première en 1970-1975, et il faut rappeler qu'elle a été la première femme à recevoir le prix Hugo (catégorie roman, en 1970, pour La main gauche de la nuit), et la seconde à partir de 2000, où elle a à nouveau tout eu, y compris des prix qui n'appartenaient pas au domaine des littératures de l'imaginaire. Elle a utilisé cette reconnaissance et cette visibilité pour parler de ce qui lui tenait à cœur.

Le parallèle entre la vie et l'écriture de ces presque contemporaines que furent "James Tiptree Jr" (Alice Sheldon) et Ursula K. Le Guin est éclairant à la fois, dans chaque cas, sur la façon dont chacune a vécu le rapport entre son sexe et son activité d'écrivaine, mais aussi sur la façon dont l'origine et les expériences vécues dans l'enfance de chacune ont profondément marqué sa personne. Ces deux écrivaines se sont connues, ont correspondu jusqu'à la mort d'Alice Sheldon en 1987, et Le Guin a beaucoup soutenu Alice Sheldon au moment où celle-ci a déposé le masque de Tiptree.

Ce dernier élément ne saurait surprendre les lecteurs/lectrices de La main gauche de la nuit, où Le Guin met en relief combien l'appartenance à l'humanité est plus importante que celle à l'un ou l'autre genre. Il faut rappeler qu'à l'époque de la parution de ce roman (1969), l'auteure "écrivait d'une main et élevait trois enfants de l'autre", si l'on peut dire, et que les féministes ont beaucoup critiqué son usage des formes masculines de la langue pour désigner les hermaphrodites de Géthen (Nivôse). D'abord défensive par rapport à cette critique, elle a plus tard reconnu qu'elle ne l'écrirait plus de la même façon, du fait qu'elle-même et le monde avaient changé entre-temps. De fait, elle n'a véritablement reçu l'approbation des féministes qu'à la parution de Tehanu, que beaucoup d'autres lecteurs/lectrices lui ont reproché, et ce même si, peu après sa sortie aux USA, Les tombeaux d'Atuan, deuxième roman de la trilogie originelle de Terremer, a été inscrit comme lecture obligatoire en Women Studies de plusieurs universités américaines.
Le fait est que le débat sur le féminisme, ou pas, des œuvres de Le Guin ne devrait pas oblitérer les autres aspects politiques de son œuvre, comme son insistance sur la couleur de peau des personnages principaux de Terremer, par exemple, ou cette "utopie ambiguë" que constitue Les dépossédés, bâti sur le projet d'écrire une utopie anarchiste. Dans ce domaine, et sur ses prises de position, il faut lire surtout ses essais, en commençant par le recueil publié en 2016 aux Forges de Vulcain, édité par David Meulemans, intitulé Le langage de la nuit.

Enfin, les aspects idéologiques et/ou politiques de la vie et de l’œuvre d'Ursula K. Le Guin ne sauraient supplanter l'intérêt porté à son écriture, à son art. Elle était, d'abord et avant tout, un poète, et elle a d'ailleurs écrit elle-même le poème d'où est extrait le titre La main gauche de la nuit. Dans ses essais sur l'écriture, elle souligne par exemple l'importance qu'elle attache dans son écriture à l'élégance de la langue anglaise, ce que tout-e lecteur/trice ne pourra que constater, surtout bien sûr en version originale.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Auteurs] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 147770 / 0