Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Misérables - Victor Hugo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
13%
 13%  [ 3 ]
Beaucoup
26%
 26%  [ 6 ]
A la folie
56%
 56%  [ 13 ]
Pas du tout
4%
 4%  [ 1 ]
Total des votes : 23

Auteur Message
'Sandipoete



Inscrit le: 16 Juin 2005
Messages: 2
Localisation: Nord

MessagePosté le: Jeu Juin 16, 2005 8:05 am    Sujet du message: Les Misérables - Victor Hugo Répondre en citant

Oeuvre immense, joyau du patrimoine littéraire national, riche en figures assimilées par notre imaginaire ou notre langue, c'est un roman touffu mais d’une lecture aisée, populaire mais déroutant, qu'il faut avoir lu.
Jean Valjean, un ancien forçat condamné en 1796, trouve asile, après avoir été libéré du bagne et avoir longtemps erré, chez Mgr Myriel, évêque de Digne. Il se laisse tenter par les couverts d’argent du prélat et déguerpit à l’aube. Des gendarmes le capturent, mais l’évêque témoigne en sa faveur et le sauve. Bouleversé, Jean Valjean cède à une dernière tentation en détroussant un petit Savoyard puis devient honnête homme. En 1817 à Paris, Fantine a été séduite par un étudiant puis abandonnée avec sa petite Cosette, qu’elle a confiée à un couple de sordides aubergistes de Montfermeil, les Thénardier. Elle est contrainte de se prostituer...
Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger l'ouvrage au format Wordhttp://www.ebooksgratuits.com/newsendbook.php?id=726&format=soCliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger l'ouvrage au format PDFhttp://www.ebooksgratuits.com/newsendbook.php?id=726&format=pdf
_________________
La seule arme que je tolère... C'est la plume.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Alis



Inscrit le: 12 Mai 2006
Messages: 16
Localisation: Trelissac

MessagePosté le: Jeu Juin 01, 2006 6:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Triste mais tres beau
_________________
Je suis folle des livres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5856
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Juin 01, 2006 11:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Obligatoire mais très ennuyeux... A mon avis, bien sûr !

Je préfère infiniment les autres romans d'Hugo, surtout Les Travailleurs de la mer (ou L'homme qui rit).
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oralixe



Inscrit le: 19 Aoû 2006
Messages: 53

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 12:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

moi je l'ai lu (deux fois!) et franchement j'ai beaucoup apprécié !! enfin des personnages "vrais". J'ai de la patience, le fait qu'il s'agisse de pavé ne m'a pas dérangée (à part au début, la lonnnngue description sur les 60 premières pages de la vie de l'évèque, merci mais non) (par contre, j'ai parfaitement subi les descriptions des égouts de paris et la bataille de waterloo... allez savoir...). Je ne dirais pas que tout le monde doit lire ce livre, mais du moins le connaitre, mais je comprend qu'on puisse le trouver ch... a se taper, là, comme ça.

Mais moi j'ai aimé *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petit rat



Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 161
Localisation: Belgique, Brabant Wallon

MessagePosté le: Sam Déc 16, 2006 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai lu aussi, en entier, il y a très longtemps et j'en garde un souvenir impérissable!
_________________
un livre c'est un ami!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Dim Fév 18, 2007 7:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que j'étais trop jeune quand je l'ai lu, car je m'y perdais un peu. Néanmoins, j'en ai quand même gardé une bonne impression et je pense le relire un jour.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sandrounette



Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 15
Localisation: Carpentras

MessagePosté le: Sam Avr 21, 2007 12:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quel chef d'oeuvre! Il y a bien sûr des passages plus ennuyants que d'autres (la bataille de Waterloo en détails...) que je n'ai pas hésté à sauter. Cependant, quand on comptabilise les passages ennuyeux et le reste, ce livre reste un régal à lire.
_________________
Le bonheur ça s'trouve pas en lingot mais en p'tite monnaie (Bénabar)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu Avr 26, 2007 6:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au fond, il y a une bonne moitié du roman qui ne porte pas du tout sur l'histoire de Jean Valjean, Cosette et les autres, mais sur les considérations que porte Hugo sur son époque ainsi que sur les décennies qui ont précédé et qui l'ont beaucoup marqué (la Révolution et l'Empire). Et c'est extrêmement intéressant. Le point de vue de Victor Hugo est étonnamment moderne, lucide, équilibré et progressiste, sans pour autant être aseptisé (il est fasciné par Napoléon tout en ayant conscience de ses défauts).

Le style est bien sûr magnifique. En fait, je ne crois pas en avoir jamais rencontré de meilleur. Hugo saisit le lecteur, lui fait voir, vivre et penser ce qu'il raconte. Qu'il s'agisse de descriptions épiques, de dilemmes intérieurs ou de réflexions sociales, on ne peut jamais rester indifférent à cette perfection de la forme, qui met en valeur la qualité du fond.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
EcumeDesEtoiles



Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 296
Localisation: Tigane

MessagePosté le: Jeu Avr 26, 2007 7:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Outremer a écrit:
on ne peut jamais rester indifférent à cette perfection de la forme, qui met en valeur la qualité du fond.

J'aime beaucoup cette remarque Outremer. En effet, je trouve qu'elle correpond particulèrement bien aux romans d'Hugo.

Quant aux Misérables, je l'ai lu il y a assez longtemps, mais je me rappelle avoir adoré. La fin m'avait même tiré des larmes. C'est un livre très fort, très dur et très beau à la fois, comme souvent chez cet auteur. Il faudrait que je le relise...ah tant de livres à lire et à re-lire!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Fantasio



Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 49
Localisation: Ardennes

MessagePosté le: Mer Juil 02, 2008 12:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois qu'avec "Crime et châtiment" de Dostoïevski c'est le plus beau roman de tous les temps.
Une oeuvre immense, démesurée et géniale. Victor Hugo est au sommet de son art avec ce livre.
C'est grand, beau, très profond et passionnant. Je l'ai lu quatre fois et j'espère bien le relire encore. J'aime TOUT Victor Hugo mais "Les Misérables" dépasse de loin ses autres oeuvres.
C'est LE roman français dans toute sa splendeur. C'est aussi le roman de la révolution. Ce livre est l'âme de la France.
Bon.... je suis peut-être un poil grandiloquent là... *Razz*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aurélia



Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 13
Localisation: Devant mon ordinateur

MessagePosté le: Dim Juil 27, 2008 7:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré! On m'a d'abord déconseillé de le lire en me disant que Victor Hugo était payé au mot... Mais j'ai quand même tenté l'expérience et je ne suis vraiment pas déçue. C'est un des seuls livres qui a réussi à m'arracher des larmichettes: le destin tragique de Fantine, l'enfance de Cosette, la mort de Gavroche ou même le suicide de Javert, l'aurité même, après avoir laissé volontairement Jean Valjean s'enfuire. Mais surtout la méprise de la fin et la mort de Jean Valjean!
Mais il y a aussi des moments émouvants comme la complicité de Jean Valjean et Cosette, les premiers amours de celle-ci avec Marius...
Qui n'a jamais voulu écrabouiller Thénardier et son hypocrisie quand Jean Valjean vient chercher Cosette et que l'aubergiste se plaint: "Mais monsieur, nous sommes si pauvres...". Il y a une super adaptation, fidèle au roman, ce qui est rare, (non pas celle avec Depardieu...:\) avec Jean Gabin et Bourvil qui incarne Thénardier à la perfection!
_________________
"Mais c'est là ce qui caractérise la jeunesse; chez elle toute nouvelle compréhension devient exaltation." Zweig, La pitié dangereuse
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Moi



Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 7

MessagePosté le: Lun Mai 11, 2009 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quel plaisir de lire ces posts!
Pour ma part, je reprends ce mot de Fantasion "Ce livre est l'âme de la France!"
Je l'ai lu 2 fois, j'ai également aimé l'homme qui rit, 1793 et les travailleurs de la mer mais je crois à mon humble avis que la quintessence littéraire est dans les misérables. Voilà bien quatre ans qu'il n'a pas été délogé de sa première place dans mon estime, à côté des irremplaçables frères karamazov, Faust, Guerre et Paix...
La pensée politique de Marius passant de monarchiste puis bonapartiste pour enfin républicain est en fait la pensée de l'auteur qu'il nous sert sur un joli plateau émaillé de ses plus belles réflexions sociales. J'adore comment ce génie dissèque les consciences, qu'elle soit celle de Javert en plein dilemme Loi/Humanisme, celle de Marius dans celui de Promesse au père/Devoir...Bref, je pense que je le relirai dans ma vie encore deux ou trois fois tant peu de romans m'ont autant procuré de pareilles voluptés!
Et pour reprendre un autre membre ici, je crois également que le style Hugolien est parmi les plus divins : une éloquence épique, une ironie grave et en même temps légère, on sent le Homère, on sent le Shakespeare, on sent surtout un nouveau souffle le Hugo!
Moi aussi je fais dans le grandiloquent mais ma foi quand on parle d'Hugo on ne parle pas de Zola, on entre par le simple fait d'évoquer ce nom dans les steppes de l'idéal et de la grandeur...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Lun Mai 11, 2009 10:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé lire ce livre, quoique moins que Notre-Dame de Paris. Mais comme beaucoup a été dit depuis qu'il a été écrit sur ce livre, je souhaite consacrer ce post à une recherche existentielle :

...qui a été capable de lire la partie décrivant les égouts de Paris sans utiliser son droit pennacquien de sauter des pages ?

Note : cela a été le cas des personnes interrogées jusqu'ici, dont le mien, alors que je saute très rarement des pages.

Note 2 : pour vous aider, c'est ce texte (...moins long que dans mon souvenir mais magnifique) : http://fr.wikisource.org/wiki/Les_Mis%C3%A9rables_TV_L2
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Mai 12, 2009 2:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, j'ai tout lu. C'est dans Les Travailleurs de la mer que j'ai craqué et que j'ai sauté un morceau assez long (quand Gilliatt est en train de travailler à récupérer le moteur du bâteau). Je n'ai pas essayé Notre-Dame de Paris... parce que j'ai lu des résumés de l'histoire et que je crains qu'elle ne m'inspire l'envie de me flinguer...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Moi



Inscrit le: 11 Mai 2009
Messages: 7

MessagePosté le: Mar Mai 12, 2009 9:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'avoue que j'ai failli craquer non pas pour les égoûts mais pour Gilliatt qui peine avec sa durande jai pas sauté mais j'ai lu en ayant la tête ailleurs ce qui du reste revient au même résultat : ne pas lire!
J'aime pas sauter des pages, j'ai une impression d'inachevé et une sorte de regret, je préfère peiner, patienter, en souffrir pour enfin avoir la joie de me libérer et ne plus recommencer avec l'auteur que l'inverse. D'ailleurs, ça tombe bien Turb parce que le roman que tu lis en ce moment, Anna Karénine est le meilleur exemple de romans pour lequel j'ai patienté avec force pour les passages agricoles...pour exulter ensuite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4459
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mar Mai 12, 2009 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

moi, il me semble que j'ai sauté quelques passages, mais pas les égouts de Paris, c'était plutôt de grandes envolées lyriques (mais je n'ai pas le texte en mémoire) qui m'ennuyaient.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
aurele



Inscrit le: 08 Juin 2005
Messages: 278

MessagePosté le: Mer Jan 11, 2012 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais lu en 1ere de larges extraits du roman mais l'ayant au programme du 1er semestre (uniquement parties "Fantine" et "Cosette"), j'ai continué à lire la suite car cela n'a aucun sens de ne pas lire tout le roman. J'ai l'édition Livre de poche en 2 tomes et je viens juste de terminer le 1er.
Au niveau des romans de Hugo, je n'ai lu que Notre-Dame de Paris.
L'écriture de Hugo est puissante comme cela a déjà été dit. Il y a des passages vraiment bouleversants dans tout ce premier tome de quasiment 1000 pages (en comptant une préface introductive à l'édition). Le destin de Jean Valjean avec sa rédemption progressive, thème central de l'oeuvre pour ce personnage, celui de Fantine et celui de Cosette enfant sont très émouvants. Marius a lui aussi un côté touchant, du moins pour le moment car il paraît qu'il devient agaçant dans la suite, je verrai bien. C'est une oeuvre totale qui comporte évidemment un rapport à la politique, à l'Histoire, à la société puisque le but de Hugo est de montrer la misère à la fois sociale et aussi du coeur ou plutôt des coeurs. Le livre sur Waterloo avec ce côté épique propre à Hugo que l'on retrouve dans d'autres passages est certes une digression assez longue mais dont la lecture par le souffle incroyable de l'écriture a été plaisante. En revanche, la partie sur le couvent du Petit-Picpus et celle sur l'histoire du couvent m'a profondément ennuyé, j'ai tout de même lu. Le chapitre "Une tempête sous un crâne" est magistral mais il y a tellement de scènes extraordinaires dans ce roman que toutes les énumérer est impossible. La partie sur Monseigneur Myriel n'est pas du tout inintéressante et le personnage joue un rôle clé. Je ne me souvenais plus de ce personnage. Il faut dire que j'avais lu des passages sur Cosette enfant, sur la misère sociale, sur Fantine, sur Gavroche, il y avait aussi le portrait d'Eponine me semble-t-il dans mes lectures puisque c'était dans le cadre d'un TPE sur la condition des enfants à l'époque de l'écriture des Misérables, notamment vis-à-vis du travail. On avait intégré Fantine car elle est une jeune fille.

L'adaptation avec Bourvil et Gabin est évoquée ci-dessus et elle est effectivement très réussie même si je ne me souviens pas de l'avoir vu en entier. En 2000 lors de la diffusion de l'adaptation de Dayan, j'avais 8 ans et je n'avais pas lu le roman. Je pense que j'avais aimé à l'époque mais si je la voyais à nouveau, je pense que je détesterais car Dayan n'est pas toujours très fidèle aux oeuvres qu'elle adapte. Elle supprime des éléments et évènements, en transforment et en rajoutent.
Rien ne vaut la lecture du roman de Hugo de toute manière. On croit le connaître mais c'est faux. On a qu'une vision partielle puisqu'il y a tous les "petits romans", des personnages très nombreux, des évènements multiples. On n'en connait en général que les grandes lignes. Je vais sans doute prendre mon temps pour lire le second tome qui fait lui aussi environ 1000 pages, un peu moins néanmoins en ce qui concerne le texte de Hugo.


Dernière édition par aurele le Dim Juin 24, 2012 3:35 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2500
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Juin 24, 2012 1:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Aurélia a écrit:
J'ai adoré! On m'a d'abord déconseillé de le lire en me disant que Victor Hugo était payé au mot...

C'est faux. Hugo n'a pas voulu que ce roman soit publié en feuilleton. Les longues digressions correspondent en fait à sa vision du roman total.

Bon, j'avoue avoir sauté les descriptions de Waterloo et de Picpus, mais sinon, je trouve que tout est intéressant dans ce roman, qu'il n'y a rien de trop.

J'ai beau avoir lu le roman, je suis toujours sous le charme à la relecture. Bon, j'avoue le redécouvrir dans sa totalité, car je n'avais lu qu'une version abrégée + quelques extraits. Je découvre avec plaisir les passages que je ne connaissais pas, je suis transportée par la relecture de ceux que je connais. Pour moi, c'est LE roman.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aurele



Inscrit le: 08 Juin 2005
Messages: 278

MessagePosté le: Dim Oct 14, 2012 9:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai terminé il y a deux jours le roman et cela a confirmé mes impressions de la lecture du premier tome en les enrichissant. Mon tome commence à "Patron-Minette". Beaucoup de personnages m'ont touché évidemment, Jean Valjean en premier avec une fin de roman marquante et qui ne peut laisser insensible. Eponine et Gavroche sont deux autres figures importantes, émouvantes, touchantes par leurs actes même si Eponine fait certaines choses contre Marius par amour mais en tant que lecteur, je l'ai compris. Cosette et Marius sont les personnages qui par leurs actes sont les moins sympathiques avec Thénardier évidemment. Javert est un cas à part puisqu'il évolue, est destabilisé et "Javert déraillé" est un moment fascinant du roman. On comprend Marius, en revanche Cosette adulte m'est antipathique. Elle est creuse par ailleurs. Les figures du père Mabeuf et d'Enjolras sont grandioses par leurs actes. Beaucoup de passages m'ont marqué : guet-apens (je ne peux pas trop en dire pour ceux qui n'ont pas encore lu le roman), barricades (très long, épique et en même temps plusieurs morts émouvantes, courageuses ou dues à la fatalité voire l'imprudence), traversée des égouts et trois derniers livres du roman essentiellement. La fin ne peut laisser selon moi indifférent, ne peut qu'émouvoir. La peinture des sentiments amoureux par Hugo est de toute beauté, sensible, on sent l'homme amoureux qu'il a été en lisant ce roman. Ecriture encore une fois grandiose, épique, puissante. Construction narrative remarquable. C'est vraiment un chef-d'oeuvre de la littérature tout court, pas seulement de la littérature française.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Liphé



Inscrit le: 19 Mar 2014
Messages: 46
Localisation: Alagaësia

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 4:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beaucoup semblent l'avoir lu, mais à partir de quel âge pourrais-je le lire ?

_________________
Il y a des livres que l'on déguste,
D'autres que l'on dévore,
Et quelques-uns, rares, que l'on mâche,
Et que l'on digère, entièrement.
Coeur d'encre, de Cornelia Funke
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akarja



Inscrit le: 22 Fév 2014
Messages: 234

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 6:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coucou Liphé !

Moi j'ai attendu mes 20 ans pour commencer à m'intéresser à cette oeuvre... J'ai parfois envie de me dire que j'ai attendu trop longtemps car j'ai adoré *Smile* Le style de Victor Hugo est magnifique, et l'histoire est vraiment touchante (je passerais sur les longueurs telles que la description de Waterloo ou du fonctionnement d'un couvent, qui sont des moments qui ne m'ont pas branché ! Mais pour autant ça n'ôte rien au récit... Il n'appartient qu'à nous, lecteurs passionnés, de se faire une raison ou même de sauter quelques pages... sauf si l'on en ressens quelques remords). D'une manière totalement subjective je dirai que c'est l'un des plus classiques du monde de la littérature française *Smile*

Je sais qu'il existe des versions 'simplifiées' pour les jeunes... Je n'y ai jamais jeté un oeil et je ne sais pas vraiment ce que ça vaut... Je ne sais pas s'ils ont seulement abrégé ou si d'autres modifications ont été apportées.
A la limite ce que tu peux tenter de faire, c'est de faire un essai, soit dans une édition abrégée, soit dans l'édition complète... et de voir ce qui te plait.

Quel âge as-tu exactement ? Je dirai qu'à partir de 15 ans c'est largement faisable si tu es motivée... Après je n'en sais rien... Tout dépend également de ta maturité *Smile*
_________________
Humble lectrice qui écrit en son Havre de pensées et de mots
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Liphé



Inscrit le: 19 Mar 2014
Messages: 46
Localisation: Alagaësia

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 6:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais avoir mes treize ans dans quelques mois, je vais donc attendre un peu. J'ai lu le manga inspiré de l'histoire qui m'a plutôt plu.

_________________
Il y a des livres que l'on déguste,
D'autres que l'on dévore,
Et quelques-uns, rares, que l'on mâche,
Et que l'on digère, entièrement.
Coeur d'encre, de Cornelia Funke
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akarja



Inscrit le: 22 Fév 2014
Messages: 234

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 7:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas dis que tu ne pouvais pas avant 15 ans, j'ai estimé seulement que ça me semblait l'âge requis - et c'est une estimation qui n'est pas prouvée scientifiquement :p
Tout dépend de ta maturité, de ta motivation, de ton envie... Le mieux c'est d'essayer pour voir, mais le mieux c'est d'en avoir envie... je pense que pour prendre plaisir à lire il faut créer l'envie de lire *Smile*

C'est quel manga ? je ne connais pas.
_________________
Humble lectrice qui écrit en son Havre de pensées et de mots
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Liphé



Inscrit le: 19 Mar 2014
Messages: 46
Localisation: Alagaësia

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 8:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il porte le même nom que le roman : Les misérables - Victor Hugo
J'ai une photo mais je ne comprends pas comment l'insérer *Embarassed*
_________________
Il y a des livres que l'on déguste,
D'autres que l'on dévore,
Et quelques-uns, rares, que l'on mâche,
Et que l'on digère, entièrement.
Coeur d'encre, de Cornelia Funke
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akarja



Inscrit le: 22 Fév 2014
Messages: 234

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 8:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il faut que tu sélectionnes l'URL de l'image (le plus souvent l'adresse que tu obtiens en cliquant droit sur ladite image sur le web et que tu fais copier l'URL de l'image)
Puis tu le colles...
Sur ce forum il faut que tu fasses prévisualisation pour accéder aux balises. Là tu sélectionnes le lien que tu as collé et tu cliques sur Img dans la barre d'outil au-dessus de la fenêtre d'écriture *Smile*

D'acc *Smile*
_________________
Humble lectrice qui écrit en son Havre de pensées et de mots
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5856
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Mar 20, 2014 7:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'en ai lu la version abrégée (bibliothèque verte, à l'époque) avant 15 ans, j'en suis sûre, et j'avais bien aimé... même si honnêtement au même âge je préférais Les 3 Mousquetaires ou 20 000 lieues sous les mers et autres Jules Verne.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2500
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Mar 20, 2014 4:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'adore ce livre.
Certains passages sont sublimes.

Spoiler:

La mort de Gavroche me tire les larmes chaque fois que je la lis.


_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shape.



Inscrit le: 15 Oct 2014
Messages: 21

MessagePosté le: Dim Nov 02, 2014 12:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai fini il y a quelques jours !
J'ai beaucoup apprécié cette histoire d'un auteur lu et reconnu malgré les looooongues descriptions (pourtant je suis de nature patiente mais là quand même ...). "Heureusement" pour moi, j'ai une édition abrégée qui a su garder intacte la vision et l'histoire de Victor Hugo dans toute sa splendeur !
Bref, j'ai adoré l'histoire de Jean Valjean, de Fantine, de Cosette, de Gavroche, de Marius et de tous les autres personnages. C'est une histoire qui prend au coeur.
Et les Misérables ne sont pas forcément ceux que l'on pense !

(Ps: Le prochain livre de Victor Hugo qui est dans ma PAL est "Le dernier jour d'un condamné". J'espère qu'il sera à la hauteur des Misérables, mais ça, je n'en doute pas trop !)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Naoko



Inscrit le: 23 Oct 2014
Messages: 143

MessagePosté le: Mer Nov 12, 2014 12:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle version abrégée ?

En y réfléchissant, Les Misérables est le seul livre à plusieurs tomes que je suis arrivée à finir !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JUDIX



Inscrit le: 19 Juin 2016
Messages: 1

MessagePosté le: Dim Juin 19, 2016 4:59 pm    Sujet du message: merci. Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2259
Localisation: ouest

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2016 7:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

bienvenue chez Victor Hugo pour ton 1er message judix. j'ai synthétisé ton propos en supprimant la dizaine de gif suivant le 1er.
tu peux développer ta pensée dans un 2ème message ici ou dans le coin des présentations du forum.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jeanjean



Inscrit le: 26 Déc 2014
Messages: 107

MessagePosté le: Jeu Déc 08, 2016 8:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

A mon âge, ne pas avoir lu Hugo: c'est impardonnable. J'ai commandé "Les Misérables"!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1096
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Mar Avr 11, 2017 8:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Shape. a écrit:
j'ai une édition abrégée


C'est dommage car Lire "les Misérables" en abrégée je pourrais pas le faire, déjà que l'édition que je possède est en un seul volume et relié façon beau livre qui commence a vieillir doucement vu le nombre de fois que je lai relus, d'ailleurs je vais m'empresser de le relire *Wink* *Smile*
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jeanjean



Inscrit le: 26 Déc 2014
Messages: 107

MessagePosté le: Dim Aoû 06, 2017 7:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non, je vais lire l'intégrale en plusieurs tomes!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jeanjean



Inscrit le: 26 Déc 2014
Messages: 107

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 8:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Après un début de lecture plutôt ardu, me voici lancé! Ouf!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149438 / 0