Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

romans néo-victoriens, steampunk...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Recherches de titre, aide ou conseil de lecture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2461
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Lun Déc 14, 2015 1:23 am    Sujet du message: romans néo-victoriens, steampunk... Répondre en citant

Bref, ambiance XIXe siècle, quoi!

Quelles lectures avez-vous faites dans un univers victorien, un peu fantastique ou un peu steampunk, qui ne soit pas une enquête?

Déjà, j'aime beaucoup les romans classiques du XIXe, français ou anglais : Balzac, Hugo, Dumas, Maupassant, Zola, Dickens, Austen, Gaskell, Hardy...

J'aime bien le XIXe siècle, parisien ou londonien, comme décor, j'ai essayé de lire du steampunk, mais je trouve toujours que c'est un peu décevant.

Par exemple, je n'aime pas du tout Sans Âme de Carrigher. C'est plus bit litt qu'autre chose et je n'aime pas beaucoup.

J'ai lu les Revenants de Whitechapel. Sympathique, sans plus.

Je viens de finir le Club Vesuvius, pas mal, mais toujours pas transcendant.

Le livre le plus satisfaisant que j'aie lu c'est Feuillets de Cuivre, de Fabien Clavel, parce qu'il y avait une vraie richesse à travers les références littéraires et culturelles du XIXe siècle.

J'ai aussi beaucoup aimé les Voies d'Anubis, de Tim Powers, mais j'aime moins ses autres oeuvres, comme le Poids de son regard.

Qu'avez-vous lu de bien dans cet univers?

D'avance merci. *Smile*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5808
Localisation: Sud

MessagePosté le: Lun Déc 14, 2015 6:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu n'as pas encore lu la Trilogie de la Lune de Johan Heliot, tu peux tenter (regarde ici : http://www.noosfere.com/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=2146578896). Tu peux commencer prudemment par lire le premier volume : La Lune seule le sait.

Tu avais lu la trilogie du Paris des Merveilles, de Pevel ? Du même, tu as aussi Viktoria 91 (http://www.noosfere.com/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=-321676), mais dans les deux cas, ce sont des enquêtes policières qui sont le fond de l'intrigue.

Tu peux aussi jeter un coup d'oeil à l'excellent L'équilibre des paradoxes, de Pagel (http://www.noosfere.com/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=2146558493).
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3818

MessagePosté le: Lun Déc 14, 2015 7:09 am    Sujet du message: Re: romans néo-victoriens, steampunk... Répondre en citant

carabas a écrit:
J'ai aussi beaucoup aimé les Voies d'Anubis, de Tim Powers

C'est ce que j'ai lu de mieux dans ce qui colle à tes critères.
Hélas, l'intersection entre ton champs de recherche et mes genres de prédilection (SF polar) est réduite.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2461
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Lun Déc 14, 2015 9:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Justement, les polars m'ennuient un peu, et en général, les auteurs qui utilisent le XIXe siècle comme décor s'essaient au polar. L'enquête, souvent, n'est qu'un prétexte pour explorer l'univers, mais je recherche autre chose.

Exact, j'ai lu avec beaucoup de plaisir le Paris des Merveilles, de P. Pevel. L'univers est vraiment riche (contrairement aux personnages, quoique j'aime beaucoup Azincourt).

Par contre, j'ai lu La Lune seule le sait et me suis ennuyée comme les pierres. C'est un peu trop n'importe quoi pour moi.


Connais pas Viktoria 91, je vais voir Pagel.

Si d'autres idées vous viennent, elle sont les bienvenues. *Smile*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Lun Déc 14, 2015 10:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et Jules Verne alors ? Il y aussi le fantastique classique, dont les auteurs sont tous issus de la littérature classique du XIXe : Mary Shelley, Bram Stoker, Stevenson, Edgar Allan Poe, Théophile Gautier, etc.
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2461
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2015 12:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, bien sûr. J'ai lu les auteurs que tu cites.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2425
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2015 10:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le protectorat de l'ombrelle de Gail Garriger.
Une très amusante histoire de bas-bleu avec des loups-garou et des vampires dans un Londres victorien.

Le pensionnat de Melle Geraldine de la même.
Une sympathique école d'espionnage pour jeune-filles de bonne famille 20 ans auparavant.

Moriarty de Kim Newman.
Une chouette variation sur un thème holmesien, il y a aussi Une étude en soie (L'affaire Baskerville) que ma Chair est tendre a beaucoup aimé.

La machine à explorer l'espace de Christopher Priest.
Un hommage gai et nostalgique d'un très grand auteur à un autre.

Le Voyage de Simon Morley de Jack Finney.
Une délicieuse histoire de voyage dans le temps dans le New York des années 1875, une antithèse au Gangs of new York de Scorsese, et puis qu'on parle de lui, Le temps de l'innocence d'Edith Wharton sur les affres de la grande bourgeoisie new yorkaise de la même époque et dont il a tiré un filme merveilleux avec un Daniel Day Lewis au sommet de son art.

Sarn de Mary Webb.
On sort des milieux bourgeois pour entrer dans la paysannerie aisée mais abominablement coincée et cupide.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1685
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2015 12:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël, elle a lu "Sans âme" qui est le 1er tome du Protectorat de l'ombrelle et n'a pas aimé en raison du côté Bit-Lit *Smile*

Moi j'ai bien aimé le Pensionnat de Mlle Géraldine et le Protectorat ceci dit.

Par contre, je ne suis pas au fait des sorties dans le genre ou des auteurs incontournable à lire en steampunk...
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2461
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mar Déc 15, 2015 10:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
Le Voyage de Simon Morley de Jack Finney.
Une délicieuse histoire de voyage dans le temps dans le New York des années 1875, une antithèse au Gangs of new York de Scorsese, et puis qu'on parle de lui, Le temps de l'innocence d'Edith Wharton sur les affres de la grande bourgeoisie new yorkaise de la même époque et dont il a tiré un filme merveilleux avec un Daniel Day Lewis au sommet de son art.


Ah oui, j'ai lu Simon Marley. J'avais bien aimé.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2425
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mer Déc 16, 2015 8:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et connais-tu Edith Wharton ?
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Jeu Déc 17, 2015 12:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

@carabas ah moui mais c'est quoi ces gens qui changent d'avatar ? Suis tout perdu moi.
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2461
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Déc 17, 2015 6:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
Et connais-tu Edith Wharton ?

Non. Raconte?
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5808
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Déc 18, 2015 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tsss tsss, feignante *Mr. Green* http://www.coindeslecteurs.com/viewtopic.php?t=666&highlight=wharton

Je ne connaissais pas non plus, mais je vais peut-être tester, du coup *Laughing* .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2461
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Déc 20, 2015 9:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
Tsss tsss, feignante *Mr. Green* http://www.coindeslecteurs.com/viewtopic.php?t=666&highlight=wharton

Je ne connaissais pas non plus, mais je vais peut-être tester, du coup *Laughing* .

Ah tiens, merci!

J'ai lu aussi avec plaisir Le Jeune Homme, le Temps et la Mort, de Matheson.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2425
Localisation: Great North

MessagePosté le: Dim Déc 20, 2015 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, le lien résume bien l'oeuvre de cette grande dame francophile qui, à bien des égards, correspond à celle de Proust où Saint Germain serait à Manhattan.

J'y pense, le plus grand auteur britannique de cette époque, pour ma Pomme, est Wilkie Collins, Mari et femme est un chef-d'oeuvre d'observation de la Gentry, bourré de cynisme et d'humour, pareil pour Secret absolu ou une belle canaille, et puis il y a La dame en blanc, considéré comme le premier roman policier ou encore Armadale, dont Daphné du Maurier a pu s'inspirer pour Ma cousine Rachel, bref, un auteur à découvrir si tu ne le connais pas déjà.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1058
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Avr 14, 2016 5:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Outre ce qui a déjà été cité, il y a Confessions d'un automate mangeur d'opium de Mathieu Gaborit et Fabrice Colin (qui a son sujet ici).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Recherches de titre, aide ou conseil de lecture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 144685 / 0