Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ébène : aventures africaines - Ryszard Kapuscinski

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 956
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Sep 05, 2015 2:45 pm    Sujet du message: Ébène : aventures africaines - Ryszard Kapuscinski Répondre en citant



Résumé de l'éditeur :

"Quand Ryszard Kapuscinski arrive comme journaliste en 1958 à Accra, la capitale du Ghana, il ne peut soupçonner que ce voyage sera le début d'une passion qui ne le quittera plus jamais.
Pendant des années, ce grand reporter doublé d'un écrivain sillonne le continent noir, habite les quartiers des africains, s'expose à des conditions de vie qu'aucun correspondant occidental n'aurait acceptées. observateur exceptionnel, il croise des potentats comme Nkrumah, Kenyatta ou Idi Amin, témoigne de coups d'etat et de guerres civiles ; il essuie des fusillades, affronte des tempêtes de sable et supporte l'indescriptible chaleur africaine.
Mais Kapuscinski s'intéresse surtout aux gens et sait gagner leur confiance. le tumulte de la vie quotidienne africaine le passionne davantage que les corruptions, les épidémies et les guerres meurtrières. ce livre majeur, attendu depuis longtemps, a reçu en 2000 le prestigieux prix littéraire italien Viareggio."

Mon avis :

Ryszard Kapuściński est un journaliste polonais qui a longtemps travaillé comme reporter dans de nombreux pays en Afrique, en Asie et en Amérique. Je l'avais découvert avec Mes Voyages avec Hérodote, où il raconte ses tout premiers voyages à l'étranger alors qu'il émerge tout juste de la Pologne sous occupation soviétique et ne connaît pas grand-chose au monde, et se retrouve avec sous le bras un exemplaire de l'Enquête d'Hérodote pour toute lecture - Hérodote qui, comme lui, voyage dans des pays aux cultures complexes et difficiles d'accès. En dépit de la lecture parfois erronée qu'il fait d'Hérodote, puisqu'il n'est pas helléniste, Kapuściński pose un regard passionnant (et passionné) sur les choses et les gens qu'il rencontre. Il prend rapidement de la distance vis à vis de ses préjugés, se montre curieux, humble, ouvert, compréhensif, et cela lui ouvre bien des portes.

Ébène : aventures africaines est une série de témoignages réécrits tirés de ses nombreux voyages sur le continent africain, principalement en Afrique subsaharienne. En s'efforçant d'accomplir son travail d'information, Kapuściński s'est trouvé mêlé de près à la vie politique complexe de pays d'Afrique tels que l'Ouganda, le Ghana, le Kenya, le Rwanda et le Burundi, etc.

Il a fréquenté les hommes politiques, mais il s'est aussi volontairement mêlé aux populations de ces pays, en refusant de se tenir claquemuré dans les hôtels luxueux et les quartiers réservés aux Européens. Il veut voir la vie des Africains. Il est d'abord accablé par le climat et le paludisme, puis découvre les conditions de vie pénibles des populations, la misère, la faim, mais aussi les modes de vie variés et le courage des habitants face à l'adversité.

Kapuściński ne comprend pas tout et émet parfois une ou deux généralisations à mon goût excessives, mais, au moins, il ne prétend pas toujours tout comprendre et se montre très attentif à tout ce qu'il voit. En revanche, sur tout ce qui concerne la politique, il livre des explications savantes et très claires sur les prises d'indépendance de plusieurs pays qu'il vit dans les années 1960-70, sur la dictature d'Amin en Ouganda, sur la guerre du Rwanda en 1994. Kapuściński se fraie un chemin parmi les nombreux facteurs à prendre en compte (économie, politique, culture, géographie et climat, etc.) avec un sens pédagogique remarquable.

Mais plus encore que ses qualités de vulgarisation, ce livre est une réussite littéraire. En dépit de son style faussement simple, Kapuściński fait montre d'une capacité d'évocation extraordinaire. La chaleur, les paysages sauvages, l'accablement du soleil ou de la maladie, la peur devant les soldats, l'incertitude des troubles politiques ou simplement l'inconnu, sont décrits avec une vivacité captivante qui m'a très vite scotché. Les voyages de Kapuściński en Afrique sont aussi marqués par de nombreuses rencontres, et le livre regorge de portraits saisissants d'Africains, parfois des chefs politiques ou des soldats, mais souvent de simples particuliers qui lui ont quelquefois sauvé la vie ou beaucoup facilité les choses par un geste de fraternité quotidienne.

Lire ce second livre me donne envie de me renseigner en profondeur sur le mode d'écriture de Kapuściński, car certaines pages sont trop belles pour ne pas avoir été retravaillées et certains chapitres sont des scénettes davantage que des témoignages bruts. Il y a parfois un petit côté "tableau", mais sans que ce sens esthétique ne verse trop dans l'esthétisme (ce n'est pas le cas de la couverture, qui ne correspond d'ailleurs qu'assez mal au contenu du livre : peu de "traditionnel" dans ces voyages mais beaucoup d'Afrique actuelle, hybride, où les camions déglingués et les armes automatiques côtoient la logique des tribus pour former la clé des événements politiques d'un pays).

Bref, on a réellement l'impression de voyager en Afrique avec Kapuściński et d'en saisir la différence, l'immensité, les combats et le quotidien. Une lecture importante.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4321
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Dim Sep 06, 2015 12:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai lu il y a quelques années, c'est en effet un livre magnifique.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 956
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Sep 14, 2015 9:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Terminé il y a quelques jours. C'est un livre que je recommanderais, mais qui n'est pas exempt de défauts.

Parmi les choses avec lesquelles il faut prendre du recul à la lecture :

- Kapuściński a une belle plume. Une plume habile, même. Il sait présenter une situation de façon frappante, prenante, installer tout de suite un suspense. Ce faisant, il donne beaucoup dans le pittoresque... et parfois on se dit aussi qu'il romance un peu son vécu. Cela m'a donné envie d'en savoir plus sur l'auteur. A lire Wikipédia, cette critique lui a été faite, mais surtout pour certains de ses autres livres, dont Le Negus. Bref, Ebène n'est pas un roman, mais on ne peut pas non plus le lire comme un reportage en direct.

- Il a aussi tendance à insister lourdement sur la chaleur au point d'en venir parfois à des descriptions quasi apocalyptiques. J'avais parfois l'impression de lire un auteur antique ou un récit de voyageur médiéval parlant des pays du bout du monde. D'accord, il fait très chaud là-bas, il y a des problèmes de sécheresse, etc. mais j'ai eu l'impression qu'il esthétisait tout ça par pittoresque, et qu'il oubliait aussi de relativiser son propre vécu de voyageur pas habitué à ces chaleurs. Un bon quart des phrases du livre pourraient se reformuler de façon plus concise en une seule, qui serait : "J'avais trop chaud là-bas."

- Kapuściński a appris beaucoup de choses sur l'Afrique au fil de ses voyages, c'est vrai. Mais ça ne l'a pas transformé pour autant en anthropologue ou en sociologue de l'Afrique. Sa formation initiale de journaliste ne l'a pas débarrassé de tous les biais d'un regard d'Européen sur l'Afrique, même s'il en réfute plusieurs brillamment.
Ainsi, même s'il s'en défend au début du livre en rappelant que l'Afrique est trop diverse pour qu'on puisse parler d'elle en bloc, il lui arrive régulièrement dans le livre de généraliser sur "les Africains", y compris sur des aspects de la vie quotidienne dont il n'est pas du tout évident qu'ils s'appliquent à tout le continent.
J'ai aussi tiqué devant certaines de ses "analyses", heureusement peu nombreuses, sur le rapport de l'Afrique à l'Histoire. Il lui arrive parfois de reprendre le mythe politique de l'Afrique éternelle, hors du temps, qui n'a pas bougé jusqu'à l'arrivée des colons, etc. Or c'est un cliché colonialiste que les Africains et les africanistes s'évertuent à réfuter depuis de nombreuses années déjà. On sait que c'est ce type de cliché qui a valu à Nicolas Sarkozy d'être vivement critiqué pour son "discours de Dakar" en 2007. Sur ce sujet, on lira utilement le Petit précis de remise à niveau sur l'histoire africaine à l'usage du président Sarkozy dirigé par Adame Ba Konaré et paru en 2008.

En dépit de ses limites, Kapuściński reste un témoin précieux de l'histoire de l'Afrique entre les années 1960 et 2000.
Il a été en mesure de rapporter des informations importantes sur des guerres ignorées hors d'Arique, dont les débuts de la guerre du Rwanda.
Il donne parfois des synthèses incroyablement riches et en même temps très claires sur les ressorts de la géopolitique en Afrique noire, sur les ambiguïtés de la politique africaine de plusieurs pays (dont la France), sur les problèmes délicats que pose le recours à l'aide humanitaire et sur ses limites.
Il rapporte toutes sortes de détails et de paroles d'Africains sur la vie dans plusieurs pays.
Et il a incontestablement une bonne plume, qui fait que son livre se dévore.

Bref, c'est bel et bien une lecture que je recommande, du moment qu'on sait garder en tête ses limites.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 134836 / 0