Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les récits à la première personne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tango's
Invité





MessagePosté le: Sam Aoû 29, 2015 3:36 pm    Sujet du message: Les récits à la première personne Répondre en citant

Crazy a écrit:
Tango's a écrit:
L'écriture à la première personne étant limité, c'est pour cela que j'ai fuis ce livre.

C'est ton droit, mais je pense qu'en faire un critère de sélection est excessif.

C'est un critère comme un autre. Toutefois, ça m'arrive de tomber sur de très bons livre écrit à la première personne ("Autant en emporte le temps" de Ward Moore, "Fluke" de James Herbert). Mais la majorité du temps, je les trouve mauvais.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Sam Aoû 29, 2015 6:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil. Je n'ai rencontré qu'une poignée d'exceptions.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2490
Localisation: Great North

MessagePosté le: Dim Aoû 30, 2015 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La plupart des meilleurs de Zelazny sont écrits à la 1ère personne, Les princes d'Ambre, Toi l'immortel, Seigneur de lumière, ou l'île des morts, et même son dernier, lord Démon.
Heinlein aussi avec une porte sur l'été ou révolte sur la lune.
Silverberg avec l'oreille interne ou Le livre des crânes.
Fugues de Levis Shiner.
Le Voyage de Simon Morley de Jack Finney.
Triton de Samuel Delany.
Et le top du top, Rêves de Gloire de Roland Wagner qui est raconté à la première personne... par plus d'une vingtaine de personnages !

Je pourrais en citer plein d'autres , le critère me paraît absurde, que cela ne corresponde pas à un goût, soit, mais déterminer un bon ou mauvais roman par là n'a aucun sens.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Dim Aoû 30, 2015 4:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
La plupart des meilleurs de Zelazny sont écrits à la 1ère personne, Les princes d'Ambre, Toi l'immortel, Seigneur de lumière, ou l'île des morts, et même son dernier, lord Démon.

C'est peut-être pour ça que je n'aime pas les récits de Zelazny.

Au lieu de polluer ce sujet, ce serait bien de débattre dans un topic dédié. J'ai fait une recherche et j'en n'ai pas vu. Je serai heureux de parler, de converser.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Dim Aoû 30, 2015 5:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
le critère me paraît absurde

Au contraire, les limitations du récit à la 1° personne tombent sous le sens (limitations de points de vue, de ton, de registre). CeNedra et moi-même avions discuté de la chose il y a quelques années sur un topic qu'hélas je ne retrouve pas. Ce qui serait absurde, c'est d'en faire le seul critère de sélection. Il y a assez de romans agréables écrits à la première personne pour inciter à la prudence.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5830
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2015 11:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tango's a écrit:
Au lieu de polluer ce sujet, ce serait bien de débattre dans un topic dédié. J'ai fait une recherche et j'en n'ai pas vu. Je serai heureux de parler, de converser.

C'est scindé *Smile*

=> Pour revenir au sujet (maintenant qu'on a un sujet sur lequel revenir *Mr. Green* ), tu reconnais toi-même avoir lu et apprécié certains livres écrits à la première personne (et comme le dit le youbot, "il y a assez de romans agréables écrits à la première personne pour inciter à la prudence.").

Par contre tu as tout à fait le droit d'avoir un à priori négatif ^^

Perso, ce qui me gêne dans le récit à la 1e personne, ce n'est pas le point de vue restreint, mais le manque de naturel. C'est beaucoup plus difficile à manier qu'on en a l'impression, quand on écrit, et je trouve que pas mal d'auteurs (en bit-lit, par exemple) se prennent les pieds dedans.
Quand je lis un truc du genre "je passai la main dans mes cheveux bruns", je *Rolling Eyes* : ça ne se "dit" que si on sous-entend un truc du genre "si différents de mon roux habituel".

Ca ne m'empêche pas de l'employer dans mes écrits, hein *Mr. Green* mais je trouve qu'il colle mieux aux nouvelles (parce que celles-ci se focalisent sur une seule idée et qu'on y passe facilement sous silence certains détails "peu naturels" de ce type) qu'aux romans.
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2015 2:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un exemple des problèmes de ton et de registre qui me gênent régulièrement dans les récits à la première personne. Dans Kushiel, Jacqueline Carey et son talentueux traducteur (Frédéric Le Berre) prouvent que le récit à la première personne peut être riche et polyvalent. Bien que je n'ai pas une très haute opinion de ce roman, je sens que son récit à la 1° personne n'est pas un expédient. J'ai trouvé excellente la gestion du point de vue de narration.
A l'inverse, dans Less Than Zero, un roman que j'ai bien aimé, j'avais trouvé que le récit à la 1° personne de Brett Easton Ellis était un détestable cache misère. Mais Less Than Zero est une exception dans mes lectures. 99 % de mes romans préférés sont des narrations à la 3° personne.

Crazy a écrit:
C'est scindé

Merci Crazy *Smile*
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mar Sep 01, 2015 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne me sens pas d'humeur à argumenter. Je reviendrai exposer.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2015 10:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"I'll be back" (avec la voix de Schwarzenegger)
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Ven Sep 04, 2015 6:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'allais justement dire que Imriel (la suite de Kushiel) que je suis en train de lire est écrit à la première personne, et même si cela m'a surprise au départ (je me disais qu'une trilogie entière dans laquelle il se passe tant de choses, racontée par une seule et même personne, ça n'allait pas aller de soi), j'ai finalement trouvé l'exercice très réussi.
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Ven Sep 04, 2015 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tango's
Invité





MessagePosté le: Sam Sep 05, 2015 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

  • Je trouve que la narration à la première personne est inadapté pour les récits d'actions, de fantastiques et d'horreur. Je trouve que ça ralentit et pèse sur l'histoire.
  • La narration à la première personne est aussi un mode impersonnel. On nous oblige à voir et à ressentir ce que le narrateur veut bien laisser paraître.
  • Ensuite, je trouve que c'est un type d'écriture limité. Les récit à la troisième personne sont plus élaborés (je sens que cette phrase va faire grincer des dents *Laughing* )
  • C'est un procédé qu'use les auteurs qui ont peu ou pas d'expérience et qui n'ont pas de confiance.

Je ne rejette pas entièrement ce mode de procédé puisque j'ai eu de très belles découvertes. Je suis simplement plus sensible à la narration de la 3ème personne. Je trouve que ce dernier type d'écriture est plus riche et plus vivant.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Sam Sep 05, 2015 11:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tango's a écrit:
  • Je trouve que la narration à la première personne est inadapté pour les récits d'actions, de fantastiques et d'horreur. Je trouve que ça ralentit et pèse sur l'histoire.
  • La narration à la première personne est aussi un mode impersonnel. On nous oblige à voir et à ressentir ce que le narrateur veut bien laisser paraître.
  • Ensuite, je trouve que c'est un type d'écriture limité. Les récit à la troisième personne sont plus élaborés

Entièrement d'accord.

Tango's a écrit:
  • C'est un procédé qu'use les auteurs qui ont peu ou pas d'expérience et qui n'ont pas de confiance.

Disons que parfois, ça me fait l'effet d'un cache misère. Une façon de donner du rythme et du réalisme à un récit qui en est dépourvu. Contrairement à toi, j'ai beaucoup vu ça en littérature de gare, de la part d'auteurs expérimentés mais bâclant le travail. Peut être sont ils responsables de l'a priori négatif de certains d'entre nous - dont moi - à l'égard de la narration à la 1° personne.
Mais je garde à l'esprit l'exemple contraire de Jacqueline Carey.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Dim Sep 06, 2015 11:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sujet qui m'intéresse autant en temps que lecteur qu'auteur.

Ayant fait le choix d'écrire à la première personne tout un roman, j'ai dû me frotter aux difficultés et limites de cet exercice. C'est un challenge passionnant et j'en garde un excellent souvenir, une sensation de proximité avec les sentiments de mon personnage que je recherchais.

En tant que lecteur, je garde une très bonne expérience de la première personne pour une bande dessinée : Lettres au maire de V. (D'Alex Barbier). Le choix narratif servait à merveille le propos particulier de cet ouvrage.

Camus, dans l'Etranger, l'utilise à merveille et en use pour donner une lecture sensitive de son texte. La frontière entre le lecteur et le personnage s'abolissent. Et l'emploi de phrases automatiques renforce cet effet d'adhésion à la pensée.

Comme tous les choix narratifs, l’emploi de la première personne doit être réfléchi et ne doit pas se borner à la transposition interne d'une écriture à la troisième personne.
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5830
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Sep 07, 2015 2:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mika a écrit:
Sujet qui m'intéresse autant en temps que lecteur qu'auteur.

Ayant fait le choix d'écrire à la première personne tout un roman, j'ai dû me frotter aux difficultés et limites de cet exercice. C'est un challenge passionnant et j'en garde un excellent souvenir, une sensation de proximité avec les sentiments de mon personnage que je recherchais.

Comme tous les choix narratifs, l’emploi de la première personne doit être réfléchi et ne doit pas se borner à la transposition interne d'une écriture à la troisième personne.

Pareil *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Mar Sep 08, 2015 8:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mika a écrit:
C'est un challenge passionnant et j'en garde un excellent souvenir, une sensation de proximité avec les sentiments de mon personnage que je recherchais.

C'est bien là le problème. Il y a une complicité entre l'auteur et son personnage qui n'est pas réciproque avec le lecteur. C'est peut-être pour cela que je suis réfractaire à la première personne. J'aime imaginer les protagonistes et non être obligé de les subir. Et puis, c'est difficile à expliquer, mais j'ai une sorte de malaise quand je lis ce type de narration, comme si ce n'était pas naturel.
Revenir en haut de page
PEPITO



Inscrit le: 09 Juil 2015
Messages: 20
Localisation: Essonne

MessagePosté le: Mer Sep 09, 2015 9:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les récits à la première personne ne me dérange pas, certaines lectures sont plus prenantes lorsque l'on vit l'aventure de l'intérieur *Arrow* "La mort des bois" de Brigitte AUBERT
C'est souvent un plaisir de progresser en même temps que le protagoniste.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Mer Sep 09, 2015 12:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

PEPITO a écrit:
certaines lectures sont plus prenantes lorsque l'on vit l'aventure de l'intérieur

Justement. Les récits à la 1° personne laissent trop souvent le lecteur à "l'extérieur" du personnage. C'est un procédé qui, entre les mains d'un auteur pressé, masque beaucoup les émotions du narrateur. C'est le premier reproche que Tango's et moi lui faisons. § son dernier message, ci-dessus

Concrètement, les mauvais récits à la 1° personne imitent un récit oral. Un style vif, simple, centré sur les événements. Ça donne une impression de réalisme car ça ressemble à la façon de s'exprimer de quelqu'un dans la vie réelle. Ça donne aussi du rythme par des phrases courtes, les pages se dévorent en un clin d'oeil, les événements se succèdent à toute vitesse. Mais le prix à payer, c'est la pauvreté des descriptions des émotions du narrateur.

Les exceptions citées dans ce topic - les romans de qualité à la 1° personne - prouvent que cette pauvreté n'est pas une contrainte du procédé. Elle vient donc des auteurs qui le choisissent. Si j'ai raison, le préjugé négatif autour du récit à la 1° personne viendrait de sa popularité auprès de mauvais romanciers, leurs oeuvres en donnant une piètre image. Pourquoi cette popularité ? Peut être à cause d'une apparente facilité d'emploi. Facilité en réalité illusoire. Toute le monde n'est pas Daniel Keyes.


_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Mer Sep 09, 2015 9:58 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Mika



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 473
Localisation: Loir et Cher

MessagePosté le: Mer Sep 09, 2015 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je te rejoins assez sur cette analyse.
_________________
N'est déçu que celui qui croit trop. N'est heureux que celui qui croit assez.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5882
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Sep 10, 2015 5:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

theyoubot a écrit:
Les exceptions citées dans ce topic - les romans de qualité à la 1° personne - prouvent que cette pauvreté n'est pas une contrainte du procédé. Elle vient donc des auteurs qui le choisissent. Si j'ai raison, le préjugé négatif autour du récit à la 1° personne viendrait de sa popularité auprès de mauvais romanciers, leurs oeuvres en donnant une piètre image. Pourquoi cette popularité ? Peut être à cause d'une apparente facilité d'emploi. Facilité en réalité illusoire. Toute le monde n'est pas Daniel Keyes.

Ou Marcel Proust *Twisted Evil* ...
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Jeu Sep 10, 2015 7:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je me suis rendu compte que les récits que j'appréciais à la première personne étaient ceux qui instauraient une atmosphère. Leur narration, alors, passe au second plan.

    -> "Autant en emporte le temps" de Ward Moore raconte une époque proche de la guerre de sécession.
    -> "Le yeux foudroyés" de Dean Koontz narre une époque sous la menace de la guerre froide, dans une troupe de foire.
    -> "Le mystère du lac" de Robezt McCammon se déroule dans une Amérique en plein changement des années 60.


Seul "Les marionnettes humaines" de Robert Anson Heinlein diffère par son humour. Je n'ai pas lu beaucoup de ces récits, mais le si peu est écrit à la première personne. "Étoiles, garde-à-vous" est mauvais.
Les premiers romans de Graham Masterton sont également à la première personne. Je pourrai citer "Manitou" ou encore "le jour J du jugement". Si les idées sont présentes, le résultat s'avère être médiocre. Ce type de procédé est inadapté à l'action et à l'horreur, ce qui confirme l'un de mes messages précédents.
J'ai eu une grosse déception lorsque j'ai constaté que Theodore Sturgeon employait cette technique de narration dans ses nouvelles. Le constat reste identique à Masterton. Tout le monde pourrait citer une nouvelle (ou l'un des romans) de Theodore Sturgeon écrit à la troisième personne, car ils sont bien meilleurs.

Pour finir, les récits qui place le personnage principal en avant et font de l'histoire un prétexte, sont bien plus nombreux et je les trouve détestable. Je parlais de "Étoiles, garde-à-vous". Là, c'est typique du récit qui place son personnage avant l'histoire. En fin de compte, il ne se passe rien, si le fait que le héro parle de lui.
Dans ce dernier cas, je trouve que les récits de qualité sont rares (exemple ci-dessus "Des fleurs pour Algernon" de Daniel Keyes).
"La guerre éternelle" de Joe Haldeman pourrait figurer parmi ces livres, mais les valeurs qui sont véhiculés, sont bien écrit.
Bien que ces titres soient très bien réalisés, je reste toutefois sur ma fin. Oui, j'ai apprécié "La guerre éternel". Je pense que la narration à la première personne m'a empêché d'être proche du personnage principal. Je me suis senti comme un étranger dans le livre et pourtant, il a des qualité ce livre.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3819

MessagePosté le: Jeu Sep 10, 2015 12:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai aimé les romans que tu mentionnes, mais comme toi, j'ai presque toujours eu le sentiment que le récit à la 1° personne créée une distance entre le narrateur et moi. De même, je trouve le procédé inadapté - entre autres - pour les scènes d'action. Jacqueline Carey, évoquée plus haut, s'en sort avec brio dans Kushiel mais fait plutôt figure d'exception.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 151219 / 0