Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

David Copperfield - Charles Dickens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
20%
 20%  [ 1 ]
Beaucoup
40%
 40%  [ 2 ]
A la folie
40%
 40%  [ 2 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 5

Auteur Message
Le Coin des Lecteurs
Esprit du Forum


Inscrit le: 16 Juil 2003
Messages: 122

MessagePosté le: Lun Juin 26, 2006 11:14 am    Sujet du message: David Copperfield - Charles Dickens Répondre en citant

Par Dracosolis

Orphelins et mélos, ou comment faire pleurer Draco (enfant) 2

David Copperfield de Charles Dickens chez poche

La mère de David a épousé en secondes noces un monsieur qui n’a de cesse que le jeune garçon soit éloigné de son foyer. Il commence par le mettre dans une de ces terribles institutions dont l’Angleterre de l’époque avait le secret, l’enfant y apprend la faim, la ruse et la volonté de survivre jour après jour grâce au fabuleux Steerforth, un camarade plus âgé...

Un des plus grands romans du grand Dickens ! Il vous tire des larmes et vous fait penser en même temps ! Sa plume est une merveille de précision de justesse psychologique et sociale, et sa méchanceté généreuse est si terrible et sans indulgence....
Un génie, je déconne même pas, un de mes plus grands bonheurs de lecture et certainement un des mes grands livres fondateurs. *Very Happy*

c’est le moins cher

c’est plus cher ici mais c’est bilingue
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5808
Localisation: Sud

MessagePosté le: Lun Juin 26, 2006 12:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh ben je t'admire , moi je ne suis jamais arrivée à y entrer, dans ce machin ! La guimauve m'a filé de l'urticaire . Mais ton enthousiasme me donne des scrupules : peut-être devrais-je ré-essayer, finalement .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4419
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mar Juin 27, 2006 9:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

de parler de ce livre que j'ai trouvé génial, lu plusieurs fois avec toujours autant d'enthousiasme et d'émotion ! Vive Dickens !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
dracosolis



Inscrit le: 10 Oct 2004
Messages: 224

MessagePosté le: Sam Juil 01, 2006 6:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

l'argument est certes guimauve mais dans jane eyre par exemple la guimauve tu nages aussi dedans
non ce qu'il faut lire entre les lignes là, notamment et à mon avis, c'est le regard que dickens pose sur la société de son temps à travers ceux de David, l'amitié avec le discutable, ô combien, Steerforth, et la famille d'accueil de David sur la moitié du roman.
dickens jongle avec les petites et grandes causes, les effets universaux ou dérisoires avec un talent inégalé

essaie de passer les pages larmoyantes du début, dont tu connais grosso modo l'argument, et d'aller en avant dans l'adolescence du Héros *Smile*
_________________
EGOLAND
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Mer Aoû 02, 2006 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a quelques années, je me rappelle que j'avais bien aimé, mais je crois que j'étais trop jeune pour pouvoir l'apprécier pleinement, je pense que je devrai le relire.
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Lun Juin 14, 2010 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le finir et l'ai beaucoup apprécié.

Citation:
Je l'ai lu il y a quelques années, je me rappelle que j'avais bien aimé, mais je crois que j'étais trop jeune pour pouvoir l'apprécier pleinement, je pense que je devrai le relire.

Plusieurs personnes m'ont dit avoir pleuré en le lisant. Cela n'a pas été mon cas, ayant surtout retrouvé beaucoup de l'humour de Dickens, avec sa galerie de personnages caricaturaux, hauts en couleurs, ridicules et attachants. Du coup, je rejoins l'avis de la préface (Jean-Pierre Naugrette, pour Le livre de poche), expliquant que la perception que l'on a de ce roman dépend beaucoup de l'âge auquel on le lit : je n'aurai jamais le point de vue de l'enfant bouleversé par les malheurs qui pleuvent sur les personnages.
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2460
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Déc 26, 2010 10:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Turb a écrit:
Plusieurs personnes m'ont dit avoir pleuré en le lisant. Cela n'a pas été mon cas, ayant surtout retrouvé beaucoup de l'humour de Dickens, avec sa galerie de personnages caricaturaux, hauts en couleurs, ridicules et attachants.

Entièrement d'accord. Je le dis haut et fort : Dickens est un auteur très drôle. Et ce n'est pas de la provocation : je ris à presque chaque page, et c'est de l'humour très conscient de soi. De l'humour, de l'autodérision, de l'ironie... Les portraits sont hauts en couleur. Chaque personnage, qu'il soit attachant ou repoussant, est rendu de telle manière qu'on ne peut l'oublier. Chacun a ses manies : "Les ânes! les ânes" de la tante Betsy, par exemple.

Je pense en effet qu'on peut lire Dickens enfant, mais on ne l'apprécie vraiment qu'adulte.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar Déc 28, 2010 12:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai commencé il y a deux ans, in english, et j'étais vraiment bien partie, mais aux 3/4 j'ai décroché. Je ne sais plus pourquoi. Je retenterai.
_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4419
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mer Déc 29, 2010 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je partage entièrement votre avis sur l'humour de Dickens, ses personnages sont tellement caricaturaux ! et quelle causticité !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2460
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Sam Jan 15, 2011 11:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca y est, je l'ai fini pile un mois après l'avoir commencé. Eh bien il va me manquer.

C'est vraiment un très bon roman, avec des rebondissements digne des romans feuilleton (normal, puisqu'il a bien été publié en feuilleton), des personnages attachants, une pointe de sentimentalisme, surtout vers la fin, de quoi hérisser Lisbei, mais surtout beaucoup d'humour et de distance, une écriture puissante.

C'est du bon. Du très bon.

Tellement bien que là, je me sens toute vide et ne sais pas quoi lire.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Dim Aoû 14, 2011 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu moitié par curiosité, moitié pour culture générale vu que c'est un classique. C'était sympathique, comme tout ce que j'ai pu lire de Dickens, de quoi passer un bon moment si on aime le genre.
_________________
Mille et un mondes


Dernière édition par Laria le Lun Oct 31, 2011 11:11 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2424
Localisation: Great North

MessagePosté le: Lun Aoû 15, 2011 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ceux qui aiment Dickens et son humour (perso. , c'est surtout dans Les papiers du Pickwick Club que je l'apprécie) , essayez Wilkie Collins , sont gran ami , qui , selon moi , le dépassa largement .
Armadale , Secret absolu ou Mari et femme sont des bijoux , ils ont tous été publiés chez Phébus .
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Juil 28, 2015 2:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sacré pavé, mais j'en suis finalement venu à bout !

C'est un livre que j'ai notamment apprécié pour ses nombreux personnages hauts en couleurs. Sympathiques, excentriques, amusants ou haïssables, ils sont tous marquants.

David lui-même, par rapport aux gens qui l'entoure, m'est souvent apparu un peu transparent. Il y a un certain nombre d'occasions où il est plus spectateur qu'acteur (ce qui est assez ironique, étant donné que le roman commence par "Serai-je le héros de ma propre vie ?"). J'ai regretté que sa vocation littéraire, qui tombe presque de nulle part, soit si peu détaillée.

Le portrait de l'époque est intéressant. La morale victorienne est quelquefois un peu lourde (notamment dans l'histoire d'Emily), même si Dickens a indubitablement un jugement progressiste pour son époque.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 144629 / 0